Lausanne à travers les âges/Climat/01

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Collectif
Librairie Rouge (p. 168-169).


I


Le climat de Lausanne.

LE climat de Lausanne est doux, la température moyenne est de 9°00 à l’altitude de l’observatoire du Champ-de-l’Air, situé à 553 mètres, cette température est de 9°53 au niveau moyen de la ville, soit celui de la place Saint-François. — Par le fait de sa situation en amphithéâtre, la ville a un climat qui varie d’un quartier à l’autre, au niveau du lac, à Ouchy, la température s’élève à 10°0. — La température moyenne de janvier, le mois le plus froid, est de 0°, celle de juillet, mois le plus chaud, de 19°. — Les mois d’avril et d’octobre ont très sensiblement la température moyenne de l’année.

On compte dans le courant de l’année 79 jours froids, c’est-à-dire des journées dans lesquelles il a gelé, et 15 jours très froids, c’est-à-dire de non dégel. Les extrêmes absolus de la température observés pendant trente ans ont été de + 35° en 1878 et — 17°5 en 1891.

L’insolation, c’est-à-dire le nombre des heures de soleil, est relativement forte à Lausanne, elle s’élève, d’après dix ans d’observations, à 1912 heures par an, ce qui représente le 47 % du maximum théorique possible qui serait de 4034 heures si le ciel était toujours clair. Cette insolation est de 43 % du maximum à Zurich et à Bâle, et de 42 °/0 à Berne, elle s’élève à 59 % à Lugano. Voici, à titre de comparaison, la température moyenne de quelques villes suisses ; elle résulte du calcul de la moyenne des lectures faites dans les observatoires à 7 heures du matin, 1 heure après-midi et 9 heures du soir.


Altitude
mètres.  
Température
moyenne.
Lugano 275 11°1
Clarens (Montreux) 380 10°1
Ouchy 380 10.1
Bâle 278 9.6
Genève 405 9.5
Lausanne, place St-François 500 9.3
Lausanne, Champ-de-l’Air 553 9.0
Neuchâtel 488 8.9
Zurich 493 8.7
Lucerne 453 8.6
Coire 610 8.6
Berne 572 7.8
Fribourg 640 7.4


La quantité d’eau qui tombe à Lausanne est de 1000 mm., la chute de pluie varie dans les villes suisses entre de grandes limites à cause de l’effet des montagnes. A Sierre, la station la plus sèche, il tombe 565 mm. d’eau par an, à à Lugano, 1715 mm.[1]

En somme, le climat de Lausanne est très sain ; aussi cette ville devient-elle de plus en plus une villégiature recherchée des étrangers. Beaucoup de jeunes gens de l’un et l’autre sexe y sont attirés par les écoles publiques et privées. Beaucoup d’adultes y viennent pour se faire soigner par les médecins lausannois, qui, de tous temps, ont joui d’une grande réputation.

  1. Ces renseignements sur le climat de Lausanne nous ont été obligeamment fournis par M. le Dr Henri Dufour, professeur de physique à l’Université de Lausanne.