Le Chemin des ombres heureuses/Mélite

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édition du Mercure de France (pp. 88-89).

MÉLITE


Ne cherche pas dans le passé des témoignages
sur celle qui repose ici.
L’un te dirait : — Elle fut sage.
L’autre : — Elle fut menée par la folie.
Écoute celui-ci : — Mélite était sincère.
Écoute celui-là : — Elle mentait sans cesse.
Un autre vient : — Elle était bonne et douce.
Et cet autre : — Elle était cruelle.

N’interroge personne et continue ta route.
Qu’il te suffise d’avoir lu
le nom de Mélite sur le marbre.

Tu sais que j’étais une femme ;
on ne t’apprendrait rien de plus.