100%.png

Le Cimetière de Loyasse/Catholiques V/Ligne G

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chapitre Deuxième.

TOMBES PLACÉES LIGNE G.
* 1 *

Ici repose ma chère fille, Sophie Allard, fille de Pierre-Désiré Allard, négt, et d’Antoinette Divat, morte le 20 janvier 1826, âgée de 5 ans et 4 mois.

Elle me fut enlevée à l'âge le plus aimable de la vie ; la tendresse de ma chère Sophie pour moi et pour son père nous a enlevé le bonheur pour toujours.

* 2 *

Ici repose Antoine Gonin, né à Bastia, île de Corse, le 13 septembre 1800, décédé en vrai chrétien le 23 septembre 1828.

Il fut estimé et aimé de tous ceux qui le connurent , et vivement regretté de ses parens.

Cette tombe lui fut érigée par son frère reconnaissant.

* 3 *

Ci-git Amédée Raibaud, baigneur, natif de Nice, décédé à Lyon le 15 mai 1820, à l'âge de 67 ans.

Il y attend sa veuve inconsolable, qui lui a érigé ce monument de sa douleur en attendant de se réunir à lui dans l’éternité.

* 4 *

Ici repose Françoise-Marguerite de Colabau de Julienas, Ve de Jean-François de Vincent de Panette, décédée à Lyon le 3 décembre 1827, âgée de 81 ans et 10 mois.

A sa mémoire, la piété filiale.
* 5 *

Ici repose Pierre Mallet, né à Lyon, décédé le 6 juillet 1826, âgé de 68 ans.

Il fut bon époux et bon père, il est regretté de toute sa famille.

* 6 *

Ici repose en paix, dans l’attente de sa bienheureuse résurrection, messire Achille-Armand Gely de Montcla, né à Grenoble, âgé de 72 ans, ancien capitaine de cavalerie, chevalier de Saint-Louis, décédé à Lyon le 28 octobre 1824.

Il était le père des pauvres et le parfait modèle de toutes les vertus.

Mon père, veillez sur moi toujours en attendant que je sois réuni à vous dans le séjour de votre félicité. Que Dieu soit votre récompense. Amen.

* 7 *

Ici repose Jean-Marie Cheyssac, rentier, né à Lyon le 4 janvier 1762, décédé le 30 décembre 1828.

Il fut bon fils, bon époux, ami sincère ; il faisait le bonheur de sa famille, et laisse dans la douleur son épouse et ses amis.

* 8 *

Ici repose M. Jules-Henri de Revel du Perron, né à Moirans près Grenoble, âgé de 28 ans.

Inhumé le 2 avril 1825 aux pieds de sa grand'mère et à côté de son oncle. Mon Dieu, placez-le de même dans le ciel !

Prions pour lui en récitant à son intention un De profundis.

* 9 *

Hic jacet eques de Martinet Aquis Allobrogum natus, artibus pacis et belli, litteris et re agrariâ similiter clarus. Suis multisque flebilis obiit Lugduni die aprilis octavo MDCCCXXIX.

* 10 *

Ici repose Paul-Émile-Léopold Dombre, né à Milan (Italie), le 18 août 1818.

Fils de défunt Pierre Dombre et de vivante dame Alexandrine Antonini, décédé à Lyon le 6 septembre 1829, âgé de 11 ans.

* 11 *

Ci-gît Louis Humbert, docteur en médecine, époux de Catherine Nardon, né à Lyon le 2 juin 1793, et décédé le 4 janvier 1826.

Monument élevé par son épouse.
Cruelle mort, quand tu creusais l’abîme

Où tu devais entrainer mon époux,
Pourquoi sur moi suspendis-tu tes coups ?
Hélas ! mon sort eût été bien plus doux,

Si j’eusse été ta première victime.
* 12 *

Ici repose dame Pierrette Loth, Ve de M. Claude Péricaud, née le 1er janvier 1761, décédée le 17 janvier 1825.

Son époux lui fut enlevé le 12 novembre 1793 par la hache révolutionnaire. Elle sanctifia son veuvage ; elle se dévoua à sa mère dont elle prolongea les jours, et à ses enfans, dont l’affection fit le bonheur.

* 13 *

Ici repose Antoine-Pierre Péricaud, ancien conseiller du roi, notaire honoraire près la cour rle de Lyon, époux de Mie-Magdeleine-Alphonse-Gabrielle Valleton de Gravillon, né le 1er décembre 1762, décédé le 4 déc. 1824.

* 14 *

Ci-gît Oldra Arnaud, rentier, né à Termignon en Savoie, veuf d’Anne-Me Craule, décédé le 1er août 1822, âgé de 81 ans.

* 15 *

Ci-gît Joseph Debauge, épicier, né à Belmont en Savoie, époux de D.lle Anne-Marie Armand, décédé le 26 janvier 1823, âgé de 60 ans.

* 16 *

Ci-gît Louis-Éléonore Rey-Fonbonne, décédé le 19 octobre 1824, âgé de 75 ans.

* 17 *
Dieu me l’avait donné, Dieu me l’a repris.
Léon Lefebvre de Naples. 15 juillet 1826.
* 18 *

Ci-gît Clémence Gonin, née à Lyon, épouse chérie de François Debauge, décédée le 19 novembre 1828, âgée de 23 ans.

Son fils mort en naissant lui coûta la vie. Il repose auprès d’elle.

* 19 *

Ici repose Jean-Baptiste Gelly, natif de Château-Neuf, décédé à Lyon le 23 octobre 1829, âgé de 79 ans.

Il fut bon époux, tendre père, regretté justement de sa famille désolée.

* 20 *
Ci-gît Augustin-Simon-Joseph Condé, avocat à la cour royale de Paris, né à Sédan (Ardennes), décédé le 8 novembre 1829, âgé de 28 ans.
* 21 *

Ici repose dame Me-Hélène Richard, veuve de M. Pierre Coste, décédée le 24 février 1830, âgée de 72 ans.

* 22 *
ICI REPOSENT

Avec son époux dame Catherine-Élisabeth Jourdan, épouse de M. Bossy, décédée le 21 mars 1829. Elle fut excellente épouse et mère, elle est regrettée de sa famille, son frère le maréchal Jourdan, son mari, sa fille et M. Chantelauze son gendre, elle l’est encore par tous ceux qui l’ont connue, qui ont su apprécier ses rares vertus et la bonté de son cœur.

M. Jn-Joseph Bossy, rentier, né à Lambesc, décédé le 19 janvier 1832, âgé de 69 ans.

* 23 *

Ici repose Jeanne-Magdeleine Rey, veuve de Camille Dugas, née le 16 juin 1757, décédée le 8 avril 1827.

Elle fut bonne épouse, tendre mère ; ses vertus ont fait le bonheur de sa fille désolée, et celui de toute sa famille, qu’elle laisse dans la plus profonde affliction.

* 24 *

Ici repose Flore Colaud, née à Rouen le 6 mars 1747, décédée à Lyon le 27 février 1830.

Mortua est in senectute bonâ et pleuâ dierum : Genes.

* 25 *

Ici repose Barthélemi-Louis Rey-Colonge, né le 14 novembre 1748, décédé le 2 mars 1830.

Honnête homme, bon père et excellent époux, il laisse inconsolables une famille et des amis qui le vénéraient et le chérissaient.

* 26 *

Ici repose Marie-Catherine-Octavie Cantarelle de Dommartin, veuve de J. C. L. Delaval, et de F. A. Rocoffort, décédée le 9 mai 1830, âgé de 73 ans.

Mère chérie,

Elle fut notre meilleure amie.

Un De profundis.
* 27 *

Mme Renée Massé, Ve Dupré, née à Nantes, morte à Lyon le 3 décembre 1830.

Un fils à sa mère.

Nous nous reverrons, car nous avons vécu dans la même foi, et je veux mourir dans la même espérance.

* 28 *
Ici repose un enfant adoré.
* 29 *
20 juin 1829.
Un De profundis.
* 30 *

Ici repose Joseph Billet, né à Miribel, décédé à Lyon, à l’âge de 67 ans, le 17 février 1830.

* 31 *

Ci-gît Madame Me-Bernardine-Justine de Frossard, épouse de Monsieur Louis-Fs baron de Galiffet, lieutenant-général des armées du roi et grand-croix de l’ordre royal et militaire de St-Louis, décédée à Lyon à l’âge de quatre-vingts ans, le 15 mars 1830, et inhumée le lendemain. Mad. la baronne de Galiffet fut pendant sa longue vie un modèle de piété et de bienfaisance.

* 32 *

Ci-gît M. Louis-François baron de Galiffet, lieutenant-général des armées du roi, grand-croix de l’ordre royal et militaire de St-Louis, décédé à Lyon le 7 octobre 1830.

* 33 *

Ici repose Anne Crozet, épouse de Jh. Gayetty, décédée le 14 mai MDCCCXXX, âgée de 34 ans.

Ses pensées, ses discours, ses actions, tout en elle était chrétien ; elle n’eut de désir que pour le ciel, elle ne travailla que pour le ciel. Elle est morte comme elle a vécu.

* 34 *

Ici repose Jeanne-Marie-Lucile-Anémone Humblot, épouse de M. Alre Mondesert, décédée le 25 mai 1830, âgée de 36 ans 6 mois.

Pertransiit benefaciendo.
* 35 *

Ci-gît Catherine Brachet, épouse de Barthélemi Gonin, négociant à Lyon, née le 25 avril 1777, décédée le 29 mai 1830, âgée de 53 ans.

Chère épouse, tendre mère,

Modèle des vertus, soutien du malheureux,

Tu nous seras toujours chère :

En te perdant, hélas ! nous cessons d’être heureux.

C'en est fait ! à la tristesse,

Ton époux, tes enfans, seront abandonnés ;

Cher objet de leur tendresse,
A vivre loin de toi les voila condamnés !
Requies de labore. Securitas de æternitate.
* 36 *

Ci-gît Jean-Baptiste Coulon, jurisconsulte, décédé le 25 août 1830, âgé de 75 ans.

* 37 *
ICI REPOSENT

Jn-Jh. Chabaud, époux d’Anne Foughasse, rentier, décédé le 4 février 1828, âgé de 70 ans.

Anne Foughasse , veuve de Jn-Jh. Chabaud, rentière, décédée le 25 août 1850, âgée de 74 ans.

Le trésor de leur fille unique, elle ne les trouve plus sur la terre, c’est dans le sein de Dieu qu’elle pourra les retrouver.

* 38 *

Ci-gît Philibert Verd, décédé le 3 novembre 1830, à l’âge de 77 ans.

* 39 *
ICI REPOSENT

Mme Antne Guillard, épouse de M. Juron, décédée le 4 septembre 1830, âgée de 54 ans, et Dlle Marie Juron, sa fille, décédée le 21 mai 1829, âgée de 33 ans.

Priez pour elles.
Dormez en paix, épouse et fille, mère et sœur chéries.
* 40 *

Ici repose Mme Louise-Charlotte-Françoise-Adélaïde Reynard de Bussy, épouse de M. A. E. Herman, ancien préfet, officier de la Légion-d’Honneur, décédée à Lyon le 13 décembre 1830.

* 41 *

Ci-gît dame Françoise-Suzanne de Chaponay, veuve de Hugues de Pusignan, décédée le 1er mars 1831.

Pleurée de ses parens, de ses amis et des pauvres dont elle fut la protectrice.

* 42 *

Ici repose dame Urbaine-Élisabeth Dandelin, baronne Cardon de Sandrans, décédée à Lyon le 16 janvier 1831, âgée de 76 ans.

Douée de toutes les vertus, bonne épouse, tendre mère, regrettée de tous ceux qui l’ont connue.

A la meilleure des mères, ses enfans inconsolables.

* 43 *

Claude-Hélène Morel de Voleine, archiviste de la ville de Lyon, né à Lyon le 3 juillet 1769, époux d’Élisabeth Chalus, décédé le 15 juin 1828.

Âme pure, nous prions pour toi prie aussi pour nous, afin que nous ne soyons pas séparés.

* 44 *

Louis-Étienne Morel-d’Épaisse, né le 8 août 1762, ancien officier d’artillerie, ancien administrateur des hospices, décédé le 30 avril 1829.

Âme pure, nous prions pour toi prie aussi pour nous, afin que nous ne soyons pas séparés.

* 45 *

Ci-gît Julie Capelin, veuve de Dome Sériziat, décédée le 21 janvier 1831, à l’âge de 58 ans.

Les grâces, l’esprit, les vertus, l’embellirent jusqu’à son dernier jour.

Modèle chéri, trésor de ta fille unique, ce n’est donc plus ici sur la terre, mais dans le sein de Dieu, qu’elle pourra te retrouver !

* 46 *

Ici repose Gaspard Renaud, né à Lyon l’an 1743, prêtre, vicaire-général du diocèse, mort à 83 ans.

Ce vénérable ecclésiastique gagna ou ramena un grand nombre d’âmes à Jésus-Christ, et mérita les regrets de tous ceux qui connurent ses vertus.

* 47 *

Ici repose Benoît Peronnet, boulanger, décédé le 16 septembre 1827, âgé de 46 ans.

Il fut aussi bon époux que bon père, sa famille éplorée ne trouve de consolation qu’au pied de cette croix.

* 48 *

Ci-gît Pauline de Jessé, née le 4 mai 1826, décédée le 14 juillet 1828.

Sinite parvulos venrire ad me.
* 49 *

Ici repose Pierre-Marie Merck, décédé le 4 septembre 1825, âgé de 55 ans.

Bon époux et bon père, il emporta dans la tombe les regrets de sa famille et de ses nombreux amis.

Ici repose Claudine Brossette, épouse de Pierre-Marie Merck, décédée le 18 décembre 1825, âgée de 58 ans, bonne mère et Ve inconsolable.

Elle ne survécut à son mari que peu de jours.
* 50 *

Ci-gît Jean-Albert Dutilieu, fabricant, né le 11 décembre 1795, décédé le 10 novembre 1824, âgé de 28 ans.

Ses vertus, sa piété filiale, lui ont tracé le chemin du ciel.

Adieu, ma mère, nous nous reverrons, furent ses dernières paroles. Il fut regretté de tous ceux qui le connurent.

* 51 *

Ici repose Jeanne Carron, épouse de François Escot, négociant, née à Lyon le 4 mai 1799, décédée le 30 mars 1828, âgée de 29 ans.

Elle réunit les qualités de l’esprit et du cœur, et fut de toutes les vertus le modèle.

Qui l’a connue la regrette et la pleure.
* 52 *

Ici repose Jean-Marie-François Labitant, décédé le 4 mars 1829, âgé de 80 ans.

Il a été le meilleur des époux et des pères.
* 53 *

Ici repose dame Marie-Sophie Basset de Haute-maison, née Labitant, décédée le 14 août 1825, âgée de 27 ans.

Dieu, touché de ses souffrances, appela à lui cet ange de vertus, pour la réunir dans le ciel à ses deux petits-enfans ; c’est la seule consolation de son époux désolé.

* 54 *

Ici repose dame Élisabeth-Émilie Desrioux de Messimy, épouse de M. F. M. E. Mogniat de Liergues, décédée le 8 mars 1829, âgée de 63 ans.

* 55 *

Ici repose dame Marie-Michel Testel, veuve d’Ennemond-Pierre-Joachin Mogniat de Liergues, décédée le 16 mai 1830, âgée de 84 ans et 5 mois.

* 56 *

Ici repose Jacques-François Guiochon, fabricant d’étoffes de soie, né à Lyon le 29 septembre 1792, décédé le 11 décembre 1830.

Par sa veuve.
* 57 *

Ici repose le corps de Nicolas-Marius-Augustin Guirard, officier d’administration, né à Marseille le 17 février 1791, décédé à Lyon le 25 mai 1831.

Après quatre années d’un bonheur sans mélange, ô mon bien-aimé ! la mort, impitoyable mort, vient de nous séparer ! mais bientôt, oui, encore quelques instans, et cette même mort va nous réunir pour jamais ! ! !

Passant, respecte cette tombe, elle couvre ce que j’avais de plus cher !

* 58 *

Ci-gît Je-Me Gantillon, rentière, née à Lyon, Ve de Jn Allemand, décédée le 21 janvier 1832, âgée de 75 ans.

Cruelle mort, tu m’as enlevé ma tendre mère, ma compagne, ma seule amie ; tu me laisses en proie aux regrets les plus déchirans ; tu as détruit le bonheur de ma vie.

* 59 *

Ci-gît Marie-Magdeleine-Charlotte Bernard, veuve de Louis-Joseph Favier, décédée le 25 février 1831, à l’âge de 82 ans.

* 60 *

Ici repose en paix Anne-Marie Berger, épouse de Pierre-Germain Jacquet, négt, décédée le 18 avril 1827, âgée de 66 ans.

Passant, daigne accorder une courte prière à la plus digne épouse, à la plus tendre mère.

* 61 *
Ici repose demoiselle Louise-Marie-Jeanne Montgolfier, âgée de vingt-un ans, épouse de M. Alexis-Sébastien Goybert, décédée le 14 juillet 1826.
* 62 *

Là repose notre bien-aimé Pierre-Clair-François Thomé, de St-Cyr-d’Arlun, mort le 30 octobre 1826, âgé de 44 ans.

Il fut bon fils, bon époux, bon père, bon ami.

* 63 *

Là repose Jacques-Antoine Figurey, docteur en médecine, mort le 2 mai 1829, âgé de 66 ans.

Impitoyable mort, tu ravis à nos vœux

Ce digne et tendre époux, des orphelins le père,
Cet excellent ami, soutien des malheureux,
Qui, sans la soulager, ne put voir la misère.
A jamais regretté de ceux qui l’ont connu,
Le temps épargnera sa mémoire si chère.
S’il jouit à présent du prix de sa vertu,

Son souvenir vivra sur cette triste terre.
* 64 *

Ci-gît Marie-Anne-Louise de St-Cyr, née Punctis de Boën, décédée le 7 septembre 1829, âgée de 81 ans.

* 65 *

Ci-gît Jeanne Punctis de Boën, décédée le 24 janvier 1830, âgée de 80 ans.

* 66 *

Ci-gît Jean Mometerme, né à Joux (Rhône), décédé le 6 août 1827, âgé de 61 ans.

Il fut tendre époux, bon père, victime du chagrin de celle qui gît à ses côtés, et n’a vécu que trop peu pour le bonheur de ceux qui l’entouraient ; il laisse dans le désespoir une épouse, des enfans, des amis, à qui il ne reste que l’espérance de le revoir dans la bienheureuse éternité.

* 67 *

Ici repose Mlle Magdeleine Mometerme, épouse de M. Philippe Fuchez, avoué, décédée le 28 septembre 1824, à l’âge de 31 ans.

Elle emporte les regrets de ceux qui l’ont connue. Elle fut fille soumise, bonne épouse et mère tendre.

* 68 *

Ici repose Françoise-Adèle Denantes, née à Lyon le 30 mai 1802, décédée le 7 octobre 1825.

À une fille chérie, ses parens inconsolables.
* 69 *

Ici repose Michel Brossard, négociant, né à Lyon le 29 septembre 1777, décédé le 3 juillet 1828.

L‘amitié et l’amour ont élevé ce monument au plus excellent des pères.

* 70 *

Ici repose la dépouille mortelle de Guillaume Maréchal, marchand-fabricant à Lyon, décédé le 23 mars 1831, à l’âge de 66 ans.

Par son génie industriel, il parvint à la fortune ; par sa sévère probité, à l’estime publique ; par les qualités de son cœur, à l’affection de ceux qui le connurent. Il fut tendre époux, bon parent, excellent ami.

Sa femme, inconsolable de sa perte, a consacré à sa mémoire ce modeste monument.

* 71 *

Hîc jacet Joachim Bros, jurisconsultus, septuaginta annos natus, probissimus ; non sibi, sed natis suis vixit.

1829.
* 72 *

Ci-gît M. Jacques Poncet, négociant, né à Chambost (Rhône) le 15 mars 1782, et décédé à Lyon le 28 janvier 1832.

Il fut bon fils, bon époux, bon père et homme vertueux ; il laisse sa famille dans la désolation, et est regretté de tous ceux qui l’ont connu.

* 73 *

Ici repose Antne Dusurjay, fabt de parapluies, époux de L.se Revol, né à Lyon, décédé le 6 septembre 1832, âgé de 45 ans.

Il fut bon fils, bon époux et le meilleur des pères.

* 74 *

Ici repose Anne Vernon, femme Couchonnat, rentière, décédée à Lyon le 23 septembre 1824, âgée de 57 ans.

* 75 *

A la mémoire d’Agathe Basset, femme Merloz, née le 25 novembre 1796, et décédée le 11 octobre 1830.

Fidèle amie et mère vénérable,

Reçois nos tristes pleurs et nos derniers adieux.

Le souvenir de toi nous est ineffaçable ;

Tes vertus et ta foi sincère et véritable,

A côté des élus te placent dans les cieux.

Tes parens, tes amis, pleurent leur douce amie ;

La mort, avant le temps, les plongea dans le deuil.

O vous ! qui visitez ce précieux cercueil,

Avec nous pleurez y le sort qui l’a ravie.

* 76 *

Ici repose Marie-Catherine-Caroline de Cardon, née à Châtillon-sur-Chalarone (Ain), épouse de M.

Eynard, médecin, décédée le 25 septembre 1832, âgée de 47 ans.

Douée de toutes les vertus, tendre épouse regrettée de son mari, de sa famille, et de tous ceux qui l’ont connue.

A la meilleure des épouses, son mari et sa famille inconsolables.

* 77 *

Ici repose Claude-Antoine Pitra, dessinateur, né le 5 septembre 1807, artilleur de la garde nationale de Lyon, blessé aux pièces du pont Morand le 22 novembre 1831, décédé le 24.

Amour de son vieux père, espoir de sa patrie,

Au printemps de ses jours il meurt dans les combats.

Il fit à son pays l'offrande de sa vie ;

Priez sur son tombeau, mais ne le pleurez pas.

* 78 *

François-Mathieu Boursy, chevalier de la Légion-d’Honneur, régisseur de la manufacture des tabacs de Lyon, né au Havre le 21 septembre 1764, décédé à Lyon le 23 mars 1832.

Le meilleur des pères et des amis.
* 79 *

Ci-gît Simon Piot, boulanger, né à Millery, époux de Claudine Moyroux, décédé le 29 avril 1822, âgé de 47 ans.

Laissant son épouse et trois enfans noyés dans leurs larmes ; regretté de toute sa famille, ne pouvant se consoler que dans l’espérance de le revoir un jour.

* 80 *

Ici repose Jeanne Arthaud, épouse de Jean Vazille, née le 2 septembre 1747, décédée le 14 mars 1817.

* 81 *

Ici repose, dans l’attente de la bienheureuse résurrection, le corps d’Antoinette Peyzaret, femme Meunier, née à Millery, décédée à Lyon le 27 juin 1820, âgée de 58 ans.

Son époux et sa famille, qu’elle laisse dans l’affliction, ne peuvent se consoler que par l'espérance de la retrouver un jour dans le ciel.

* 82 *

Ici repose Antoinette Léjat, décédée à l’âge de 40 ans le 16 septembre 1820.

L’amitié lui érigea ce monument.
* 83 *
Treize juin 1829.
A ma mère.
* 84 *

Ici repose Élisabeth-Julie Servan, Ve Guiot, décédée le 28 décembre 1832.

Priez pour elle.
* 85 *

Ci-gît Marc-Antoine Croizier, de Lyon, âgé de 25 ans, fils d’Antoine, ancien négociant.

* 86 *

Ci-gît Esprit-Joseph Bonafous, natif de Turin en Piémont, négociant, décédé à l’âge de 79 ans à Lyon, le 26 mai 1824.

* 87 *

Ci-gît Joseph-Marie Marc, né à St-Amour (Jura) le 2 janvier 1768, décédé à Lyon le 27 août 1831.

Il fut toujours modeste et vertueux, bon époux, bon père, ami sincère et dévoué.

Vous, qui visitez ce triste lieu, priez pour lui.
* 88 *

Ici repose Simon-Victor Curis, né le 12 janvier 1829, décédé le 14 mars 1832.

La vigueur de cette jeune plante promettait de longs printemps : à peine a-t-elle paru, qu’elle meurt !

C’est un ange dans le ciel !
* 89 *

A la mémoire de leur instituteur, Louis Rohrig, ses élèves reconnaissans. Il naquit à Worms en Palatinat et mourut à Lyon l’an 1810, à l’âge de 75 ans.

* 90 *

Ci-gît Louise-Philiberte Riboud, veuve de Charles Riboud, née le 24 juillet 1759, décédée le 18 janvier 1829.

Pour honorer sa mémoire, sa fille, son gendre et ses petits-fils, marquent avec douleur le lieu où ses cendres reposent.

* 91 *

Ici repose Marie-Anne Riboud, veuve d’Ab.ne Ramié, née le 5 juillet 1760, décédée le 10 février 1829.

Triste et douloureux hommage de la piété filiale à la tendresse maternelle.

* 92 *
ICI REPOSENT :

Jeanne Beluze, né à Dardilly (Rhône), épouse de J.n-F.s Rambau, décédée le 2 décembre 1832, âgée de 32 ans.

Jean-F.s Rambaud, fils de J.n-F.s Rambau, et de défunte Jeanne Beluze, décédé le 18 août 1832, âgé de 7 ans.

Ce monument a été élevé en leur mémoire par le mari et le père, père et grand-père, frère et oncle des défunts, le 14 août 1835.

* 93 *

Ci-gît Louise de Villeperdrix, née au Pont St-Esprit le 13 juillet 1815, décédée à Lyon le 28 mars 1829.

* 94 *

Ci-gît J.ne.Me Mthe Maupetit, femme de M. C. F. Falsan, décédée le 13 septembre 1831, âgée de 68 ans.

Bonne épouse, tendre mère, elle a emporté dans la tombe les regrets éternels de son mari et de ses enfans.

* 95 *

Ci-gît une bonne mère, M.e-Marg.te Chancey, Ve Perret, née le 19 novembre 1751, décédée le ler septembre 1832.

* 96 *

Ci-gît J.-M.e Bertrand, né au Balmay (Ain), décédé le 22 janvier 1830, âgé de 62 ans.

* 97 *

Ci-gît Berthe Guillon, veuve Revirou, décédée le 13 avril 1831, âgée de 57 ans.

* 98 *

Ici repose Antoine Revirou, âgé de 64 ans, né à Issengeaux, décédé à Lyon le 16 juin 1829.

Bon époux, bon père, modèle des amis, il emporte les regrets de tous ceux qui l’ont connu.

* 99 *

À un tendre époux, à un bon père, sa veuve et son fils.

Ici repose François Phelypeaux, né le 15 janvier 1750, décédé le 17 mai 1828.

L'estime et les regrets de tous ceux qui le connurent l’ont accompagné dans cet asile, et lui survivront longtemps.

* 100 *

Jeanne Mollière, deux fois veuve Million, née à Lyon le 9 avril 1763, décédée le 8 mai 1830 ; elle a choisi cette place près de sa fille.

Si Dieu me fait la grâce de me recevoir dans son sein, a-t-elle dit à ses enfans, je le prierai pour vous, je veillerai toujours sur vous.

* 101 *

Ici repose près de son fils, Joséphine Chavanis, de Bagnols, épouse de P. Falsan, de Lyon, décédée le 2 mai 1831 , âgée de 26 ans.

Bonne épouse, mère tendre, elle nous aimait comme elle était aimée ; sa perte nous cause d’éternels regrets.

Ici repose Jean-Marie-Auguste Falsan, né le 6 juillet 1825, décédé le 9 août 1825.

* 102 *

Ici repose Élisabeth-Elvina Maison, née à Lyon le 29 mai 1800, décédée le 13 août 1824.

Son amour filial, son amitié fraternelle, ses vertus et ses talens, la feront à jamais regretter de ses parens et de tous ceux qui l’ont connue.

* 103 *

Ci-gît Jh.-Me Charreton, fils de D. Charreton, et de D.lle L.se Falsan, son épouse, décédé le 23 août 1826, âgé de 2 ans et demi.

Ô cher fils, tu n’es plus ! comme la fleur des champs,

Qui se montre au matin et meurt avant d’éclore,

Tu ne fus qu’un instant ; hélas ! si jeune encore,

Que de pleurs ton trépas arrache à tes parens !

* 104 *

Ici repose Jean-Philippe Lambert, rentier, décédé à Lyon le 28 mars 1831, âgé de 80 ans.

* 105 *

Hîc jacet Joannes-Baptista Poupar, ex oppido San-deodalo ortus ; tumultuante Galliâ profugus, Anglos, Borussos et Turcas invisit, deni, patriæ restitutus. Pluribus in provinciis gymnasiorum inspector, nec non bibliothecæ lugdunensi præfectus, sagacissimus antiquitalis investigator, pietate doctrinâque insignis, dum vixit omnibus gratus, omnibus flebilis occidit, die primâ martis anni 1827, ætatis 59.

Qui legis siste et ora.

Hoc monumentum posuère pius frater A. Poupar, piusque sororis filius Bae sacerdotes.

* 106 *

Cum lacrymis ædificavit monumentum familiæ Gornel. Ci-gît Brigitte Rondain, épouse de François Gornel, née le 12 août 1755, décédée le 5 décembre 1824.

Épouse tendre et fidèle, bonne et vertueuse mère, vivement regrettée de sa famille et de tous ceux qui l’ont connue.

Hîc jacet, bealam resurrectionem expectans, Franciscus Gornel, qui natus die V maii MDCCLI, obiit die XI maii MDCCCXXVI.

* 107 *

Ci-gît Pierre Soviche, de St-Étienne, décédé le 18 mars 1822, à l’âge de 17 ans.

Placida erat Deo anima illius. Sap.
* 108 *

Pietas Jne Guy Penet, ad sponsum dilectum Fs Clerc.

Sophie Clerc et conjux ejus, Decroso ad patrem venerandum.

* 109 *

Ici repose Marguerite Bonnet, femme Saget, décédée le 29 avril 1824, âgée de 44 ans.

Ses héritiers lui ont élevé ce monument en reconnaissance de ses bienfaits.

* 110 *

Ici repose Marie-Claire-Blanche Michel, épouse de Laurent Plouvye, propre, née à Lyon le 12 août 1763, décédée le 20 juillet 1822.

Épouse chérie, mère tendre, amie sincère, digne par sa piété, sa charité, et ses rares qualités, de toutes les larmes qu’elle fait répandre.

* 111 *

Ici repose Auguste-François-Marie Plouvye St-Laurent, né à Paris le 28 juin 1788, décédé le 5 décembre 1820.

Bon fils, bon frère, bon parent et bon ami ; sensible, compatissant, charitable ; pleuré de tous les siens et de tous les pauvres qu’il se plaisait à assister.

* 112 *

Ci-gît en attendant l’éternité qui fut de leur foi le principe et la fin.

Jeanne Jordan, veuve d’Isaac Coste, décédée le 12 octobre 1823, âgée de 67 ans.

* 113 *

Ci-gît la bienheureuse, toujours l'objet de leur espérance de leur charité.

Catherine Jordan , veuve de Dominique Vionnet, décédée le 10 septembre 1821, âgée de 63 ans.

* 114 *

Ici repose Antoine Gayet, né à St-Cyr-Mont-d’0r, âgé de 81 ans, décédé le 24 novembre 1823.

Bon époux, bon père, regretté de ses enfans et petits-enfans.

* 115 *

Ci-gît D.lle Victoire Pelletier, fille de M. Jacques Pelletier, et dame Sophie-Geneviève Barbier, son épouse, épicier à Versailles, où elle est née, épouse de M. Pierre Orange, décédée le 5 octobre 1822, âgée de 24 ans.

Douée de toutes les vertus qui pouvaient la faire aimer de Dieu dont elle a toujours observé la loi ; de ses parens et amis, qui la regretteront toute leur vie ; en particulier dame Chanteclair, sa marraine, les dames Rose, qui ont fait son éducation, et sa bonne et bien fidèle amie, demoiselle Catherine Michard.

Ô vous ! qui visitez ce tombeau, priez, on vous en supplie ! priez pour la plus belle âme et le meilleur cœur que l’on puisse imaginer.

* 116 *

Ci-gît Augustin-Noël Vasse de Rocquemont, ancien administrateur des hôpitaux de Lyon, né à St-Vallery-en-Caux le 25 décembre 1745, décédé le 26 janvier 1825.

Repose en paix, le meilleur des pères et des amis, tous ceux qui t’ont connu chérissent ta mémoire.

* 117 *

Ci-gît D.me Catherine-Claudine Dareste, née à St-Symphorien-le-Château, épouse de M. AugustinNoël Vasse de Rocquemont, décédée à Terre-Neuve, faubourg St-Irénée, le 27 octobre 1818, âgée de 61 ans.

Ses qualités l‘ont fait chérir et la font regretter.
Prions pour elle.
* 118 *

Ici repose Barthélemi Charretier, chandelier, né le 20 janvier 1752, à Grezieux-la-Varenne (Rhône), décédé le 4 novembre 1815.

Il mérita par ses vertus l’estime des gens de bien. Aux qualités de bon époux et de tendre père, il joignit celle d'ami généreux et fidèle, et emporta avec lui, non-seulement les regrets de ce qui l’environnait, mais encore de ceux qui le connaissaient. Son épouse et ses enfans ont élevé ce monument à sa mémoire.

* 119 *
Aux mânes de mon époux.

Ici repose Joseph-Vincent Careau, né à Orléans l’an 1781, décédé à Lyon le 11 octobre 1822, capitaine, chevalier de l’ordre royal et militaire de St-Louis et des deux Siciles.

Amour et douleur.

Sur nos cœurs la mort ne pouvait rien ; dans tes enfans je te retrouve encore : c’est par toi qu’ils apprendront à te chérir.

Priez pour lui.
* 120 *

Ici repose madame Marie-Rosalie de St-Maurice, comtesse de la Ville-Neuve, née le 15 juillet 1787, décédée le 21 mai 1822.

* 121 *

Ici repose François Janicot, capitaine au 31me régiment d’infanterie légère, grade auquel il a été élevé par sa bonne conduite et par son courage. Retiré du service, il a exercé avec une exacte probité et une grande intelligence la profession d’entrepreneur de bâtimens, mort à Lyon le 29 décembre 1822, âgé de 41 ans.

Sa veuve, ses parens, tous ceux qui l’ont connu, sentent bien vivement la perte qu’ils ont faite.

La mort avant le temps a fini ta carrière !

Console-toi ; le sort, en abrégeant son cours,

Ajoute à ton nom ce qu’il ôte à tes jours.

* 122 *

Ci-gît Jh. Thollon, négt, né au Vernay, département de l’Isère, le 15 janvier 1737, décédé le 8 mai 1817.

* 123 *

Ici repose la dépouille mortelle de Marie-Françoise Gras, veuve de Jean-Fleuri Boissonnet, née le 1er avril 1754, décédée le 18 mai 1825.

* 124 *

Ici repose Chr.-Elie Gantillon, rentier à Lyon, décédé le 19 février 1823, âgé de 56 ans.

Bon fils, bon père et bon époux, pleuré de toute sa famille, il emporte les regrets de tous ceux qui l’ont connu.

Priez pour lui.
* 125 *
À la meilleure des épouses et des mères.

Madame Lebrument, décédée le 27 décembre 1815.

* 126 *

Ici repose Amable Grand, négociant, de Lyon.

Une mort prématurée l’enleva à une épouse chérie et à des enfans dont il faisait le bonheur. Les regrets de tous ceux qui le connurent et les larmes attachées à sa mémoire sont un garant de l’estime de ses concitoyens et de l’amour de sa famille. Il mourut le 16 août 1822, âgé de 44 ans.

Dieu fasse paix à la cendre de l’homme de bien.
* 127 *

Ici repose Jean Boutet, négt, âgé de 36 ans, décédé le 3 septembre 1822.

Il emporte au tombeau les regrets de sa famille et de ses amis.

* 128 *

Ici reposent Joseph Feuillet, décédé le 20 mars 1823, âgé de 55 ans, et Jeanne-Marie Mallet, son épouse, décédée le 30 janvier 1828, âgée de 53 ans.

Bons époux, bons parens, bons amis, ils sont regrettés de tous ceux qui les connurent.

* 129 *

Ici repose Pierre-Jacques-Nicolas Delcourt, décédé à Lyon le 8 septembre 1821, âgé de 21 ans.

* 130 *

Ci-gît Raymond-Lenoir, né à Lyon le 26 août 1735, décédé le 9 décembre 1816.

Ses enfans, qu‘il aima tendrement et qu’il édifia par ses vertus, ont déposé sur sa tombe le témoignage de leur éternelle douleur.

* 131 *

Ci-gît monsieur Michel Giraudier, négociant, ancien administrateur des hospices, décédé le 8 septembre 1817, âgé de 67 ans.

* 132 *

Ci-gît Barbe Cantin, née Durand, décédée le 17 septembre 1817, à l’âge de 48 ans.

Bonne épouse, bonne mère, bonne amie, elle fut chérie de tous ceux qui eurent l’avantage de la connaître, et sera l’objet éternel de leurs regrets.

* 133 *

À Françoise-Emmanuelle Chazette, veuve de P.re-Martin Duclaux, décédée le 22 octobre 1817, âgée de 66 ans.

Elle fut pieuse, bienfaisante et bonne mère.
* 134 *

Ici repose Jean-Baptiste-Claude-Gratien Petit, né à Paris le 13 avril 1776, décédé le 31 octobre 1817.

Il fut bon fils, bon frère, bon époux, bon père et ami sincère ; il emporte les regrets de sa famille et de tous ceux qui l’ont connu.

Ici repose Isidore-Léonie Sauvage, née à Paris le 3 août 1818, morte à Autun le 5 juillet 1819, et enterrée ici le 14 dudit mois.

Avec elle a disparu tout le bonheur de ses parens.
* 135 *

Ci-gît dame Louise de Noblet, de la Clayette, comtesse chanoinesse du ci-devant chapitre de Neuville, décédée le 11 décembre 1817, âgée de 53 ans.

Monument élevé par la tendresse qui unissait deux sœurs.

Priez pour elle.
* 136 *

Ci-gît D.lle Marie Omelle, née à Lyon le 29 mars 1792, décédée le 18 avril 1817.

Le temps qui détruit tout n'effacera jamais son souvenir de la mémoire de ses parens ; ils aimeront toujours à se rappeler la tendresse et ses vertus ; elle leur était si chère, que le chagrin de s’en voir séparés à la fleur de son âge a été pour eux le comble de tous les maux.

* 137 *

Ci-gît Antoine de Sion.

Priez pour lui.
* 138 *

À la mémoire de Madame Capelin, née Barizon, décédée le 31 décembre 1817, âgée de 74 ans.

Chaque jour de sa carrière fut marqué par la pratique des vertus ; elle vécut pour le bonheur de sa famille qui la pleurera éternellement.

* 139 *

Ci-gît Claude Desavinière, docteur en chirurgie de cette ville, époux de Françoise Gaillard, né à Lyon le 15 mars 1743, décédé le 1er juillet 1817, âgé de 75 ans.

Il fut bon époux et bon père :
* 140 *

Ci-gît Françoise Gaillard, veuve Desavinière, née à Lyon l’an 1755, décédée le 15 avril 1821.

Elle fut bonne épouse, mère tendre et chérie.
* 141 *

Ci-git Jean-Claude Mollière, prêtre, ex-religieux cordelier, né à Lyon le 13 juillet 1751, décédé pareil jour en 1826.

A sa mémoire , par des neveux reconnaissans.
* 142 *

Ci-gît P. Bonnand, ancien négociant de Lyon, mort le 13 mars 1818, à l’âge de 50 ans.

* 143 *

Ci-gît Armand-André Monmartin, né au Cap-Français, île St-Domingue, le 20 avril 1782, décédé à Lyon le 21 mai 1818.

* 144 *
ICI REPOSENT :

Jean-Pierre Velay, négociant, né à Charnay (Rhône), décédé à Lyon le 24 mai 1818, âgé de 68 ans.

Et François Velay, son fils, vicaire à la cathédrale, né à Lyon, décédé le 10 novembre 1827, âgé de 31 ans.

Époux et fils regrettés, tendre père, excellent frère, ils vécurent trop peu pour le bonheur d’une famille qu’ils laissent inconsolable.

* 145 *

À la mémoire de Jean-B.te Martinière, licencié en droit, avoué, né à Lyon le 24 septembre 1761, décédé le 26 mai 1818,

Sa famille inconsolable.
Sa vie fut celle du sage : son trépas est celui du juste.
* 146 *

Ci-gît M. Jean-François Heame, né à Fressin, près Hesdin, département du Pas-de-Calais, qui après avoir été vicaire-général de Genève, et supérieur du séminaire d’Annecy, est décédé à Lyon le 17 juillet 1818, à l’âge de 74 ans, curé de St-Pierre et membre du conseil de l’archevêché de cette ville.

* 147 *
Pour lui le repos, pour nous les larmes.

Ci-git Ant.e-Théodore, fils de Sr Auguste Evrard de St-Jean, sous-intendant militre, et de Dlle Adélaïde Pélicier, son épouse, né le 13 mai 1817, mort le 5 avril 1818.

* 148 *

Ici repose Marie-François-Amélie Baritel, décédé à Lyon le 4 juin 1818, âgé de 18 ans et six mois.

Il fut doué de tout ce qui pouvait faire son bonheur et celui de ses parens. Ô mon fils ! chers prémices de l’amour maternel, la mort prématurée a pour jamais empoisonné mes jours. Supplie l’Éternel de m‘envoyer quelques consolations.

Qui l’a connu le regrette.
* 149 *

Ici repose Augustine-Éléonore Bonafous, épouse de Jh.-C.les Crozet, négt, décédée à Lyon sa patrie le 8 août 1818, âgée de 21 ans.

Elle fut le modèle des enfans, l’exemple des épouses, elle eût été celui des mères, mais peu d’instans avant elle le Seigneur avait appelé à lui son fils premier-né âgé de deux jours. Ses parens et son époux n’ont d’autres consolations que l’espoir d’être un jour réunis dans le ciel.

* 150 *

Ci-gît Claude Vaudaine, natif de Faisin, décédé à Vaise le 22 juillet 1818, âgé de 31 ans. Il emporte avec lui les regrets de sa famille et de ses amis.

* 151 *

D.-J.-M.-Helena Fabry, We J. Damiron, nata Lugd. 8 sep. 1749, defuncta 23 junii 1818. Pauperum mater, christos D.ni exules collegit fugientes a facie inimici, rugientes domi latentes cum vitæ discrimine fovit. Imò me in extremo spiritu constitutum, jamque jubente medico, sepeliendum a tumulo rapuit.

Memor et liens posuit M. C. J. L. Pitre, sacerdos.

Ora pro eâ.
* 152 *

Ci-gît Marie Siméan, née à Lyon, Ve de Pierre Geneste, poêlier, décédée le 22 septembre 1818, âgée de 71 ans.

Elle fut bonne épouse et bonne mère ; elle emporte les regrets d’un fils éploré qui a élevé ce monument à sa mémoire.

* 153 *

Ci-gît Marie-Benoîte Font, dame Peut, décédée le 8 octobre 1818, âgée de 42 ans.

Depuis 7 ans, veuve inconsolable, elle n’existait que pour son fils. Du ciel où ses vertus l’ont sans doute placée, elle veille et prie pour lui.

Dans sa douleur il consacre à cette mère chérie ce modeste monument.

* 154 *

Ci-gît Jean-Antoine Boisset, né le 17 janvier 1738, décédé le 13 octobre 1818.

Il mérita par ses vertus l’estime des gens de bien, et joignit aux qualités de bon époux et de bon père celle de bienfaiteur.

Priez pour lui.
* 155 *

Ici repose Charles Volland, né à Lyon le 8 février 1803, décédé le 10 septembre 1818, âgé de 15 ans et demi.

Une chute faite en jouant avec ses camarades d’étude lui a donné la mort et plongé ses parens dans la plus vive douleur.

* 156 *

Ici repose dame Arthuse-Charlotte-Amélie de Blocard, née à Lyon, épouse de M. Joseph-Gabriel Dubois, de St-Etienne, âgée de 28 ans, décédée le 9 novembre 1818.

* 157 *

Ci-gît Etienne-Marcellin Faure, décédé le XIII novembre MDCCCXVIII, à l’âge de LVIII ans.

Bon père, bon ami, son corps est dans ces lieux,

ses vertus dans nos cœurs, son âme dans les cieux.

* 158 *

Ci-gît D.lle Marie-Anne Chaume, décédée le 5 avril 1817, âgée de 41 ans.

Elle emporte les regrets de sa famille et de tous ceux qui la connurent.

* 159 *

Ci-gît Th. Penet, Ve Dupuy, décédée le 28 décembre 1818, âgée de 74 ans.

Les pauvres pleurent un appui, ses enfans et petits-enfans une mère tendre et chérie qui ne vécut pas assez pour leur bonheur.

M.e-Th. Auger, décédée le 20 janvier 1819, âgée de 8 ans,

Et V.or-Henry Auger, décédé le 28 février 1819, âgé de 2 ans et demi.

Ses petits-enfans sont inhumés dans la même tombe.

* 160 *

Ci-gît Hypolite Van-Risamburgh, élève en chirurgie, décédé le 3 janvier 1819, âgé 21 ans.

Son père, sa mère et ses frères désolés ont élevé ce monument en sa mémoire. Bon fils, bon frère, excellent ami, son respect pour la vieillesse, son humanité pour les malheureux, sa belle âme, l’ont fait regretter de tous ceux qui l’ont connu.

* 161 *

Ici repose Hélène Robert, née Dupuy, épouse de Robert, de Marseille, décédée le 6 décembre 1815, âgée de 40 ans.

Bonne épouse, mère chérie, le souvenir de ses vertus et les regrets de sa famille éterniseront sa mémoire.

* 162 *

Ci-gît Suzanne Gonin, née le 7 novembre 1806, décédée le 25 janvier 1818.

Chez elle la raison avait devancé l’âge,

De toutes les vertus elle était l’assemblage,

Passant, invoque Dieu, sur cette terre en deuil,

De couronnes de fleurs couvre tout son cercueil.

* 163 *

Ci-gît Zacharie-Félicien-Victor Gerbollet, né à Bourgoin, dépt de l’Isère, le 15 novembre 1785, décédé à Lyon le 17 février 1819.

Il fut bon fils, digne époux, tendre père ;

À l’amitié son cœur toujours sincère,

De l’infortune adoucit la rigueur,

Et servit bien la patrie et l’honneur.

* 164 *

Ci-gît Jean-Pierre Richard, né à Ste-Colombe-les-Vienne (Rhône), époux de Marie Richard, décédé à Lyon le 16 janvier 1819, âgé de 51 ans.

* 165 *

Ci-git Henri Peccoult, né à Lyon, époux de Simonne-Anne Deluvigne, décédé le 7 mars 1819, âgé de 65 ans.

Il fut bon époux ; et tendre père ; il emporte avec lui les regrets de sa famille.

* 166 *

Ci-git Pierre Guillemin, né à Lyon le 17 septembre 1735, décédé le 5 mars 1819.

Il fut bon époux et bon père, tendrement aimé de ses enfans qui le regretteront toujours.

Ici repose B. Guillemin, âgé de 51 ans, décédé le 6 octobre 1827.

Il fut bon bienfaiteur, bon père, laissant à sa famille, à ses enfans et à tous ses amis d’éternels regrets.

Priez pour eux.
* 167 *

Ci-gît Antoine-Marie-Monperlier, homme de lettres, employé à la mairie de Lyon, né le 13 juin 1788, décédé le 23 mars 1819.

Moissonné par la mort à la fleur de son âge,

De sa famille en pleurs, de ses nombreux amis,

Les regrets se sont réunis

Pour offrir aux vertus ce triste et simple hommage.

J. A. M. Monperlier.
* 168 *

Ci-gît Jacques-Ignace Vetter, de Porentrecy, négociant à Lyon, âgé de 53 ans, décédé le XXII avril MDCCCXVIII.

Estimé de ses concitoyens, il emporte leurs regrets. Sa mort plonge sa famille dans la plus profonde douleur.

* 169 *

Fs Levrat, décédé le 13 mars 1814, âgé de 65 ans, et son épouse, décédée le 20 mai 1819, âgée de 64 ans.

Unis pendant leur vie par les liens de la plus intime affection, ils emportent les regrets de leur famille et de leurs concitoyens.

* 170 *

Ci-gît Gilbert-Joseph Marquet, décédé le 18 avril l'an 1819, âgé de 46 ans.

Père tendre, époux fidèle, sincère ami et toujours bon citoyen, il laisse des regrets éternels à son épouse, à ses enfans et à ses amis.

* 171 *

Ce marbre glacé couvre les restes précieux de Amélie-Magdeleine de Latour, épouse de Louis-Horace Clavel, née le 15 septembre 1785, décédée le 10 mai 1819.

Son âme est dans le séjour des justes ; sa vie fut consacrée au soulagement des malheureux, à pratiquer sans faste les devoirs de sa religion. Elle possédait toutes les qualités qui attirent la confiance et inspirent l’amitié. Bonne, aimante, sensible, douée d’un esprit aussi vif que solide, cultivant les arts avec succès, il suffisait de l’avoir vue un instant pour la chérir à jamais.

Que d’amers regrets sa perte cause à ses nombreux amis, à toute sa famille, à son trop malheureux époux ! Il n’est point d’expressions capables de les rendre.

* 172 *

Ici repose le corps de M. Germain Mayet, négociant à Lyon, décédé le 9 juin 1819, âgé de 52 ans.

Bon, loyal, généreux, il a couronné par une mort chrétienne une vie honorable, hélas ! trop courte pour sa famille désolée et ses nombreux amis.

* 173 *

À Mathieu Vigier, décédé le 27 mai 1832, âgé de 53 ans.

Consumé par les chagrins, il termina sa carrière au printemps de ses jours. Embrâsé d’amour filial, son dernier vœu se porta vers le bonheur de sa mère chérie, qu’il laisse à jamais inconsolable de sa perte.

Ci-gît Jeanne Perrier, Ve Papiau, décédée le 7 mai 1819, âgée de 72 ans.

Son âme dans les cieux de sa vie est l’ouvrage,

Au céleste bonheur espérons la revoir,

En attendant ce jour objet de notre espoir,

Ses bienfaits dans nos cœurs nous montrent son image.

* 174 *

Ci-gît J.-A. Poizat, mtre charpentier, né à St-Just le 12 février 1751, décédé le 3 septembre 1819.

Bon époux, bon ami, il emporte les regrets de tous ceux qui l’ont connu.

* 175 *

Ci-gît Philibert-Edme-Étienne Lataud, né à Beaune, département de la Côte-d’Or, le 7 juillet 1798, décédé à Lyon le 11 octobre 1819.

Il laisse dans la plus profonde douleur un père, une mère, un frère, qui lui ont fait élever cette tombe.

Priez Dieu pour le repos de son âme.
* 176 *

Ci-gît Magdeleine-Sophie Rampal, de Marseille, décédée le 26 octobre 1819, âgée de 16 ans.

Priez.... Nous pleurons.
* 177 *

Ci-gît Scipion Chevalier, décédé le 13 novembre 1818, âgé de 21 ans.

Fils et frère chéri, la mort moissonna au printemps de ses jours une vie, hélas ! trop courte pour sa famille désolée.

* 178 *

Ci-gît M.el Billet, époux de Lce Merlin, natif de Lyon, né le 6 mai 1764, décédé le 20 novembre 1819.

* 179 *

Ici repose Marie Crussy, âgée de 10 ans 10 mois, décédée le 29 novembre 1819.

Ses parens affligés la regrettent autant qu’elle fut chérie.

Hîc jacel Emm.-Philib. Collomb, d.r medicus, prisci collegii decanus, qui apud suos perennem dolorem, apud omnes magnum sui desiderium, moriens reliquit. Obiit anno salutis MDCCCXX, die februarii XX, ann. ætatis LXVII.

* 181 *
D. O. M.

Hîc jacet Alexander Bergasse, religionis et regis assecla fidelis semper. Obiit XXIV ante calendas martii, reparatæ salutis anna millesîmo suprà octogintesimum vigesimo ætatis anno LXVI. Leve doloris solamen mœrentes ponebant uxor et filius.

* 182 *

Ici repose Jeanne-Marie Perra, épouse de Jean-Baptiste Jacquier, rentier, et ci-devant marchand fayencier, née en la paroisse des Olmes (Rhône), le 24 mars 1755, décédée le 25 février 1820.

Sa douceur et sa bonté lui concilièrent l’estime de ceux qui la connaissaient, et sa vertu la rendait chère aux amis de la religion.

* 183 *

À la mémoire de dame Anne Royer, épouse de J.n-François Rossary, décédée le 9 février 1820, âgée de 82 ans.

Sa vie fut sage et bienfaisante, sa mort fut sainte. L’espoir de ses enfans désolés est d’obtenir par ses prières la grâce de lui être réunis éternellement.

* 184 *
D. O. M.

Hîc jacet Claudia-Laurentia de Foudras, vidua Domini du Breul, comitis sanctæ crucis. Obiit die 12 martii anno 1820. Filii piissimi, parentes et amici lugent.

Orate pro eâ.
* 185 *

Ici repose Catherine Purpan, veuve de Jean-Baptiste-Gaspard Mortin, décédée le 15 mars 1820, âgée de 58 ans.

Objet de la tendre affection de tous ceux qui la connurent, elle fit les délices de sa famille qu’elle a laissée en pleurs.

* 186 *

Ici repose Marc-Antoine Fabre, né le 4 avril 1742 à Chaudesaigues, dépt du Cantal, établi à Lyon en 1766, rentier en 1780, décédé le 21 mars 1820.

Bon époux, bon père, regretté de sa famille et de tous ceux qui le connaissaient.

À son cher époux, est réunie Anatolie Galléty, âgée de 85 ans, décédée le 23 septembre 1826.

* 187 *

Ici repose Jeanne-Marie Flajollet, veuve d’Hypolithe Riboud, décédée 1e 28 mars 1820, âgée de 68 ans.

Monument érigé par l’amour filial de son fils et de sa fille, à la meilleure des mères.

* 188 *

Ici repose F.se Merlat-Gérard, décédée le 20 mars 1820, à l’âge de 49 ans.

Mère aussi tendre que chérie, elle ne vécut que pour ses enfans, et, s’oubliant toujours elle-même, sa vie fut semée de peines et de souffrances. Modèle de vertu et de résignation, elle succomba quand le bonheur allait lui sourire.

Passant, verse une larme avec sa famille désolée.

* 189 *

Ci-gît Jean-Claude Joyard, rentier, né à Lyon le 26 décembre 1750, décédé le 22 mars 1820.

Bon époux, bon père, bon citoyen, il vécut sans reproche et fut généralement regretté.

Et son fils Louis Joyard, décédé le 24 février 1823, âgé de 23 ans.

* 190 *

Ici repose demoiselle Anne Cognet, décédée à Lyon le 28 mars 1820, âgée de 63 ans.

Ce modeste tombeau recouvre la dépouille mortelle d’une sœur chérie ; il fut consacré par la tendresse fraternelle.

* 191 *

Ici repose Joséphine-Antoinette-Françoise Trabuchy, décédée le 5 avril 1820, âgée de 6 ans 3 mois 1 jour.

A peine elle quittait les jeux de son berceau ,

Que sur son front la rose s'est flétrie ;

Et la mort, lentement, l’entraînait au tombeau,

Quand je fondais mon espoir sur sa vie.

En vain, pour l'arracher aux horreurs du trépas,

Je prodiguais mes soins et ma tendresse,

L'impitoyable mort, attachée à ses pas,

Sourde à ma voix la poursuivait sans cesse.

Enfin ce cher objet de mes plus tendres vœux,

La mort vint le frapper sur mon sein malheureux ;

Et, dans mes bras, saisissant sa victime,

La cruelle me laisse et referme l’abime.

Avec ma fille, adieu plaisir, espoir, bonheur

Et son dernier soupir est encor dans mon cœur.

Vous mes sœurs, mes seules amies,
Sur ce tombeau religieux,

Venez jeter des fleurs nouvellement cueillies :

Et quand j’aurai fermé les yeux,

Réunissez ma cendre à ses cendres chéries.

* 192 *

Ici repose Benoîte Perrachon, épouse d’André Guillermet, née à Lyon le 25 mars 1774, décédée le 26 décembre 1815. Bonne épouse et tendre mère.

Ici repose le fils d’André Guillermet, et de Françoise Thollon, son épouse, qui leur fut ravi en naissant, le 29 mars 1820.

Ici repose André Gay, toilier, né au Vernay (Isère) le 30 janvier 1776, décédé le 27 mars 1816.

Vivement regretté de son épouse Françoise Thollon, de ses parens et de ses amis.

Ici repose Françoise Thollon, née à Chatelans (Isère) le 18 mai 1779, décédée le 30 mars 1820, épouse d’André Guillermet, inconsolable de sa perte.

Vivement regrettée de ses parens et de ceux qui l’ont connue.

* 193 *

Ci-git la dépouille mortelle de M. Etienne Guillermet, décédé à Lyon le 25 mars 1826, âgé de 70 ans.

Chrétien fidèle, tendre époux et bon père, il laisse à sa famille inconsolable l’exemple de ses vertus et l'espoir de le retrouver un jour dans la bienheureuse éternité.

* 194 *

Ici repose dame Clotilde Guillermet, épouse de François Voisin, fille de Joseph Guillermet, et de Marie Vedrine, née le 27 décembre 1808, décédée le 4 août 1827.

O ma fille chérie ! notre unique consolation est l’espérance de te rejoindre dans le séjour de l’éternité.

* 195 *

Ci-gît Gabriel de Clavière, né le 12 novembre 1747, décédé le 21 février 1824.

* 196 *
A. M. D. G.

Ici repose un saint prêtre, Pierre-Emmanuel Vallet, décédé à Lyon le 27 mars 1822, âgé de 32 ans.

In memoria œterna erit justus ; ab auditione mala non timebit.

* 197 *

Ci-gît Claude Andry, négt, natif de l’Arbresle (Rhône), décédé le 8 août 1828, âgé de 39 ans, époux de Mad. lle Magdeleine Carra.

Il a servi son pays avec honneur ; sa bravoure l‘avait élevé au grade d’officier de marine, rentré dans le civil en 1815, il ne tarda pas à acquérir les connaissances qui distinguent un bon négociant. Il fut honnête citoyen, bon ami, bon père et fidèle époux.

* 198 *

Ci-gît Jean-Pierre André, brasseur de bière, né le 2 juin 1759, à Pourcelette, dépt de la Moselle, décédé le 4 juillet 1824, regretté de sa famille et de tous ceux qui l’ont connu.

* 199 *

Ici repose Fs Cana, né à St-Étienne-la-Varenne (Rhône), âgé de 61 ans, décédé à Lyon le 28 juin 1824.

Digne époux, bon père, ami sincère, il emporte dans la tombe les regrets de tous ceux qui l’ont connu.
* 200 *

Ici repose Jacques Ferlay, décédé le 29 juillet 1825, âgé de 67 ans et demi.

Longtemps il fit notre bonheur ; le souvenir du plus aimé des époux et du père le plus cher fera toujours couler nos larmes et rendra nos regrets éternels. Encore quelques instans sur cette terre d’exil et nous te rejoindrons à jamais.

* 201 *

Louis-L. Patricot, né à Corbellin (Isère), décédé à Lyon le 3 novembre 1825, dans sa 38me année.

Généreux ami, tendre frère,

Que la cruelle mort nous ravit sans retour,

Louis, constant objet de regrets et d’amour,

Dors sous ce marbre funéraire.
* 202 *

Ici repose François-Silvestre Say, né le 14 juillet 1741, décédé le 14 mars 1826.

Il vécut homme de bien, et laisse à sa famille et à ses concitoyens l’exemple de ses vertus à suivre.

* 203 *

Ici repose notre mère, Marguerite Chaize de La Coste, veuve de Georges Manéchalle, décédée le 6 mars 1824, âgée de 76 ans.

* 204 *

Ci-gît, dans l’attente de la bienheureuse résurrection, Joseph-Antoine Denogent, né à Belleville le 3 septembre 1790, mort à Lyon le 30 septembre 1821.

Sa mère inconsolable et ses nombreux amis ont consacré cette pierre à sa mémoire pour y venir prier et pleurer
* 205 *

Ici repose Éliza Delamarche, âgée de 24 ans, épouse de Al.dre Manéchalle, agent de change, et mère de deux enfans.

Le souvenir de ses vertus et du bonheur que son époux a perdu, éternisera dans son cœur les regrets les plus amers qui datent du 16 mars 1821.

* 206 *
ICI REPOSENT EN PAIX

Germain Crozier, décédé le 29 janvier 1815, âgé de 78 ans, et son épouse Magdeleine Gantier, décédée le 6 octobre 1821, âgée de 82 ans.

* 207 *

Ci-gît Anne Poyzat, veuve Deshay, âgée de 65 ans, décédée le 26 février 1822.

Bonne épouse et bonne mère, regrettée pour la vie de tous ses enfans et de tous ceux qui l’ont connue.

* 208 *

Ci-gît Alexandre Roux, né à Lyon le 20 août 1754, décédé le 8 mars 1823.

Il emporte avec lui les justes regrets de sa famille inconsolable et l’estime de tous les gens de bien.

* 209 *

Élevé à la mémoire de Clémence Laval, née à St-Chamond (Loire), décédée à Lyon le 12 décembre 1821, âgée de 47 ans, par Antoine Boisset, son époux.

Il est un mal plus grand que la mort même,

O mon amie ! et j’en subis la loi.

Connais donc cette peine extrême :

C’est de survivre après toi.
* 210 *

Ici repose Charles Pascal-Coua, rentier, né à Soma en Italie, époux de Marg.te Durand, décédé le 27 décembre 1821, à l’âge de 55 ans.

Son épouse inconsolable a consacré cette tombe à sa mémoire.

* 211 *

Ici repose Marie-Eugène Guinet, âgé de 15 ans, décédé le 24 février 1822.

Fils vertueux et chéri de la plus tendre mère, son trépas est pour elle une source de larmes qui ne tarira qu’avec sa vie.

* 212 *

Hîc jacet amabilissima et sapientissima mulierum, Claudia-Biolet, uxor J.-F. Ducloud, qui clamat cum prophetâ : O vos omnes, qui transitis per viam, attendite, et videte si est dolor sicut dolor meus !!! Obiit 30 augti 1809, ætatis 54. Viator, ora nunc pro eâ, et pro le orabit in terrâ viventium. Amen !!!

* 213 *

Ici repose Jean-Baptiste Berthaud-Vitte, né à Châlons-sur-Saône le 8 septembre 1751, mort à Lyon le 27 octobre 1832.

Il fut bon fils, bon époux, bon père, bon ami ; jamais un sentiment de haine ou d'envie n'approcha de son cœur ; aimer, être aimé, est l'histoire de sa vie. Vous qui passez où sa cendre repose, si votre âme est aimante et sensible, passez lentement, vous êtes près d’un ami !

* 214 *
ICI REPOSENT

Un père et une mère chéris de leurs enfans, et à jamais regrettés, Magdeleine-Silvie Grivet, âgée de 62 ans, décédée le 6 novembre 1822 ; Edme Danssigny, son époux , âgé de 74 ans, décédé le 5 août 1824.

* 215 *

Ci-gît Jacqueline Dupuy, femme de Pierre-Marie Roch, née le 6 novembre 1755 à Lyon, décédée le 6 novembre 1822.

* 216 *

A la mémoire de Charles Dumonchau, professeur de musique, décédé à l’âge de XLV ans, le 1er janvier 1821.

Sa veuve et ses cinq petits enfans ont consacré ce monument de leur amour et de leur piété, dans l'espérance de se réunir à lui ici et dans l’éternité.

Auditui nostro dabis gaudium et lætiliam, et exnitabunt ossa humiliata.

* 217 *

Hîc jacet Dom.-Joan.-Claud. Bourlier de Comelle, presbyter Ser Joannnis Lugduni, in urbe canonicus honorarius, Sti jusli olim canonicus et baro, nec non et matisconensis diœcesis vicarius generalis.

Mitis et humilis corde. Math..... XI.

Dilectus Deo et hominibus. Ecclesi... XLIV.

Et pater pauperum. Job... XXXIX.

Obiit natus octoginta et duobus annis, VII die maii anno MDCCCXXIII.

* 218 *

Ici repose François-Michel Boyet, fils de Jacques Boyet, négociant, et de Marie Richard, né à Lyon le 15 septembre 1820, décédé le 7 avril 1823.

Il a paru comme une aurore, il s’est enfui comme un beau

jour.
* 219 *

A la mémoire d’une mère chérie. Elle vécut trop peu pour le bonheur de sa fille.

* 220 *

Ici repose D.lle C. Roux, née à Vaise, Ve de M. En.te Durand, décédée le 6 avril 1827, dans sa 57me année.

* 221 *

Ci-git Pierre-Moïse Pellion, mort à Lyon le 27 juin 1830, âgé de 40 ans.

Au milieu de son cours il a perdu la vie,

En un instant affreux elle lui fut ravie ;

D’un destin si fatal l’arrêt trop rigoureux

Brise du même coup les liens les plus heureux.

Une veuve éperdue, un enfant, une mère,

Pleurent un tendre époux, un bon fils, un bon père,

Et de leur avenir les présages si beaux

Se perdent avec lui dans la nuit des tombeaux.

* 222 *

A la mémoire de François Marduel, prêtre de ce diocèse, né à Lyon le 8 juillet 1741, décédé le 27 octobre 1809. Regretté de ceux qui l’ont connu, surtout par ses frères Jean et Claude-Marie, qui lui ont élevé ce monument.

* 223 *

Ici repose en paix M. François-Ennemond Durand, négociant à Lyon, né à Grenoble, décédé le 21 février 1822, âgé de 52 ans.

Vivement regretté, il laisse son épouse et sa fille dans la plus grande affliction.

Que Dieu lui fasse miséricorde. Amen.
* 224 *

Ici repose D.lle Antoinette-Eugénie Bazin, âgée de 25 ans et demi, décédée le 28 août 1823.

D’un sexe faible, hélas ! souvent en apparence,

Eugénie en partage eut toutes les vertus.

Infortunés parens, votre unique espérance

Emporte vos regrets : Eugénie n'est plus !

* 225 *

Ici repose Camille Marchand, né à Baume-les-Dames (Doubs), Cher de la Légion-d’Honneur, lieutenant au 44me de ligne, décédé le 4 avril 1823, âgé de 29 ans.

Il fut l’ami de ses chefs et de ses camarades, qui lui ont élevé ce monument pour éterniser et sa mémoire et leurs regrets.

* 226 *

Ici repose Catherine-Julie Dian, veuve Panthot, âgée de 55 ans, décédée à Lyon le 13 février 1823.

À la meilleure des mères, ses fils reconnaissans.

* 227 *

Ici repose Marie Dupré, décédée le 25 mars 1823, âgée de 81 ans, veuve de Jean-Antoine Tavernier, ancien échevin.

Elle vit dans le cœur de ses enfans, dont les regrets amers ne sont adoucis que par l’espérance de la retrouver dans une meilleure vie.

* 228 *

Sous ce tombeau reposent le frère et la sœur.

André Falconnet, veuf de Antoinette-Marguerite Idt, décédé le 24 novembre 1820, âgé de 70 ans. Et Marie-Marguerite Falconnet, veuve de Marc Joubert, décédée le 18 juin 1824, âgée de 82 ans.

Ils furent chéris pendant leur vie, et seront à jamais regrettés.

* 229 *

Ici repose M.lle Bte-Me-Zoé de Jerphanion, fille de M. Gabriel-Joseph, baron de Jerphanion, ancien préfet, et de Mme Sophie de Lachaud, décédée à Lyon le 16 novembre 1825, à l’âge de 27 ans.

* 230 *

Marie-Joseph-Auguste Allut, fils de M. Edouard Allut, et de M.me Louise de Jerphanion, né le 14 mai 1823 à Suzennecourt (Haute-Marne), décédé à Lyon le 14 janvier 1828.

* 231 *

Ci-gît J.n Louis, rentier, né le 8 octobre 1749, décédé le 4 juin 1828.

Il emporte les regrets de sa veuve, de sa sœur, de ses parens et de ses amis.

* 232 *

Ci-gît Jean-Marie Geoffray, décédé le 14 septembre 1829, âgé de 58 ans.

Le modèle des qualités de l’esprit et du cœur repose pour jamais sous cette pierre. Il a laissé dans le monde une épouse et des enfans inconsolables qui ne l’oublieront jamais.

* 233 *

Hîc jacet vir probus, Michel Leroy, né à Riom (Puy-de-Dôme) le 6 mars 1751, chevalier de l’ordre-royal de la Légion-d’Honneur, ancien imprimeur-libraire, ex-président du tribunal de commerce, ancien administrateur des hôpitaux en cette ville, décédé à Vaize, faubourg de Lyon, le 31 août 1826.

Dieu lui fasse paix.
* 234 *

Ci-gît Élisabeth Gensoul, épouse d’Étienne Marchand, négociant, née à Lyon le 19 février 1801, décédée le 9 mars 1822, âgée de 21 ans, laissant deux enfans.

Elle fut la meilleure des épouses, la plus tendre des mères ; sa bonté et sa douceur la font vivement regretter de sa famille et de tous ceux qui l’ont connue.

Son mari, que cette perte prématurée prive de l’espoir d’être jamais heureux, lui a consacré ce faible monument.

* 235 *

Sous cette pierre reposent la mère et la fille.

Jeanne-Pierrette Mille, épouse d’Antoine Mussieux, épicier à Lyon, fut enlevée à sa famille le 7 février 1822, à l’âge de 29 ans. Elle laisse deux enfans en bas âge qui sont pour toujours privés des caresses de la meilleure des mères.

Sa mère Pierrette Bourges, épouse de Guillaume Mille, épicier à Lyon, décédée le 23 mars 1822, à l’âge de 55 ans, la suivit de près dans la tombe. Elle fut bonne épouse, tendre mère et sincère amie ; ses enfans, son époux et ses amis la pleurent chaque jour, sa mémoire sera éternellement gravée dans leur âme. Il leur reste pour consolation le souvenir de ses bonnes actions.

Fait par la famille Mille.
* 236 *

Ici repose Louis Durand, âgé de 11 ans, décédé le 1er juillet 1821.

Hélas ! à peine en ton printemps,

Tout en toi brillait d’espérance ;

Tout présageait, dès ton enfance,

Des vertus, des talens.

Cher enfant ! de la pauvre mère

Rien ne pourra tarir les pleurs,

Rien ne peut consoler ton père…

Ah ! quel vide affreux dans nos cœurs !

Ton oncle, pour faveur dernière,

T’élève un monument d’amour.

Adieu !... Sur cette simple pierre

Nous viendrons pleurer tour-à-tour.

* 237 *

Ici reposent les cendres d’un bon père. Simon Ranvier, né à Lyon le 5 septembre 1744, décédé le 10 janvier 1822. Simon-Alphonse Ranvier, né le 4 juin 1809, décédé le 10 juillet 1832.

* 238 *

Ici repose Marie-Louise-Joséphine Ranvier, née le 6 novembre 1802, décédée le 25 août 1819.

Marie-Victoire-Anne Ranvier, née le 11 septembre 1805, décédée le 3avril 1823.

* 239 *

Ici repose Antoine-Alfred Virieux, né à Lyon le 17 juillet 1822, décédé le 29 mars 1829, à l'âge de 6 ans et 8 mois.

Fils cher et tendrement aimé, ton souvenir, comme notre douleur, ne s’éteindra jamais.

* 240 *
Ici repose Étienne Caillat, de Lyon, né le 29 janvier 1762, décédé le 18 novembre 1823.
* 241 *

Ci-gît Jean-Baptiste Pichot, né à Lyon le 19 janvier 1783, décédé le 8 mars 1822.

Il fut bon époux, bon père, bon fils, bon frère et bon ami ; il laisse à tous des regrets éternels.

* 242 *

Ci-gît Claude Goujon, décédé le 1er juillet 1829.

Il fut bon époux et ami sincère ; il emporte les regrets de tous ceux qui l’ont connu. Son épouse inconsolable lui a érigé ce monument.

* 243 *

À la meilleure et la plus tendre mère.

Ci-gît près de son fils, Mme Marie-Claudine-Louise Berrarre, veuve de Joseph Pichot, née le 6 mai 1756, décédée le 17 janvier 1824.

Fallait-il que la mort, en ces lieux solitaires,

Vint réunir sitôt des cendres aussi chères ?

O modeste tombeau ! seul témoin de nos pleurs,

Reçois de ses enfans les regrets, les douleurs.

* 244 *

A la mémoire de Marthe-Rose Champagneux , Fe Charles, décédée le 18 décembre 1824, à l’âge de 45 ans,

Son mari, ses enfans, ses frères, sœurs et amis, inconsolables de sa perte.

* 245 *

Pierre Desjardins, décédé le 14 avril 1828, à l’âge de 75 ans.

* 246 *
Ci-gît M. Jean Fantet, né à Millery le 7 mars 1755, décédé à Lyon le 29 mai 1828.
À la mémoire de mon père.

Ci-gît Claude-Philippe de Nery-Chaigne, né le 21 février 1755, décédé le 23 juillet 1828.

* 247 *

Ici repose Benoît-Marie Dupuis, époux de Marie Deflèches, âgé de 44 ans, décédé le 20 septembre 1829.

Au bon époux, bon père, bon parent, bon ami ! sa veuve et sa famille inconsolables.

Le regret et l‘espérance l’ont déposé dans cette tombe.

* 248 *

Ici repose Françoise Cognat, femme Roche, âgée de 66 ans, décédée le 13 septembre 1829.

Ici repose Clémentine Roche, femme Favre, âgée de 29 ans, décédée le 15 octobre 1826.

* 249 *

Ci-gît Benoîte Barry, née à Lyon le 12 mars 1792, décédée le 16 novembre 1830.

Elle emporte les regrets de sa famille et de ceux qui l'ont connue.

* 250 *

Ci-gît Marie Odobé, Ve Pinet, âgée de 71 ans.

1828.
* 251 *

Ci-gît Anne Fagot, veuve Depoully, décédée le 11 novembre 1830, âgée de 74 ans.

* 252 *

Ici repose demoiselle Marie-Pauline Charlet, décédée le 6 octobre 1829, à l’âge de 54 ans.

Estimée et regrettée de ceux qui l’ont connue.
* 253 *

Ici repose Jh. Martin, né à Archettes, dépt des Vosges, mort à Lyon le 5 décembre 1826, âgé de 67 ans.

Il emporte les regrets de tous ceux qui l’ont connu. Il fut bon Français, bon époux et bon père.

* 254 *

Charlotte Sahue de Planhol, épouse de M. Gabriel de Clavière, décédée le 21 décembre 1830.

* 255 *

Ici repose Charles Garin, décédé le 19 septembre 1827, âgé de 53 ans.

Il fut bon époux, bon père et bon ami ; négociant probe et éclairé, il eut l’estime des honnêtes gens. Sa femme et ses enfans inconsolables de sa perte lui ont érigé ce simple monument, qu’ils viendront souvent arroser de leurs larmes, et qui perpétuera le souvenir d’un homme de bien.

* 256 *
Gabriel Jacob, le 6 février 1831.
Priez pour lui. S. J.
* 257 *

Ici repose Jean-François Yvon, âgé de 59 ans, mort le 9 février 1822.

Il fut le meilleur des époux ; les regrets de sa veuve et de tous ses amis l’accompagneront dans la tombe.

* 258 *

Ci-gît Anne-Françoise Floret, née à Gray, (Hte- Saône), âgée de 38 ans, décédée le 4 septembre 1823, épouse de Jérôme Derrion-Duplan, de Lyon.

Son époux lui a fait ériger ce faible monument pour consacrer ses regrets éternels.
* 259 *

Gabrielle-Blanche de Luzi-Couzan, B.ne de Lauthonnye, née à Roanne, décédée le 10 février 1831, âgée de 25 ans.

Elle n’a connu de la vie que la douleur ; elle n’a trouvé le repos que dans la tombe. Espérons que son âme est dans le sein de Dieu.

Priez pour elle.
* 260 *

Madame Jacob Sahue de Planhol. 9 mars 1832.

À la meilleure et la plus tendre mère. Priez pour elle.
* 261 *

Ici repose François Rigodon, fils de défunt François Rigodon, et de dame Claudine-Antoinette Pélegrin, son épouse, décédé le vingt-cinq janvier mil-huit-cent-trente-deux, âgé de six ans un mois et 10 jours.

Enfant chéri, il emporte les regrets d’une mère désolée dont il était l’unique espoir.

Laissez venir à moi les petits enfans. St-Luc, ch. XVIII.

* 262 *

Ici repose dame Justine de Loubat, comtesse de Grondzienska, née en Pologne, épouse de monsieur de Loubat, colonel en retraite à St-Esprit, dépt du Gard, morte à Lyon, âgée de 40 ans, le 11 juin 1825.

* 263 *

Ici repose Antoinette Pourret, veuve de Claude Ducruet, décédée le 13 mars 1832. À leur mère, ses enfans désolés.

Priez pour elle, elle priera pour vous.
* 264 *

Ici repose Jean Chaize, négociant, né à Condrieu, Rhône, décédé à Lyon le X mars MDCCCXXXII, âgé de LI ans.

* 265 *

Ici repose M.G.el-Jh. baron de Jerphanion, ancien préfet, officier de la Légion-d’Honneur, chevalier de Ste-Anne de Russie (2e classe), né au Puy (Hte-Loire) le 15 mars 1758, décédé à Lyon le 15 avril 1852.

Administrateur sage, intègre, éclairé, il consacra sa vie à faire le bien. Bon époux, bon père, ami dévoué, il donna l‘exemple de toutes les vertus religieuses et sociales. Une épouse et des enfans qui le chérissaient ont élevé ce monument à sa mémoire, et ne se consolent de lui survivre que par l’espoir d’aller un jour le retrouver dans le sein de Dieu.

Priez pour lui.
* 266 *
À la meilleure des mères.

André-Anne Firard, Ve Vignieux, âgée de 75 ans, décédée le 5 juin 1832.

* 267 *

Ici repose auprès de son ami, M.me Marguerite Richard, épouse de M. G. Rambaud, née à Lyon le 18 septembre 1780, décédée le 29 mai 1825.

Fidèle épouse, tendre mère, elle quitta la vie accompagnée du tribut des larmes de tous ceux qui la connurent. Son époux et ses enfans inconsolables consacrent sur sa tombe l’expression de leur douleur amère, et le souvenir d’une vie dont chaque instant fut embelli par de nombreux bienfaits et les exemples d’une rare vertu.

Priez pour elle.
* 268 *

À la mémoire à jamais chère de M.e Mignot, épouse de M. F.s Vachat, négt, décédée à Lyon le 15 mars 1827, âgée de 39 ans. Elle fut aimée de tous ceux qui la connurent.

Digne amie, épouse adorée, adieu ! Un jour.... bientôt, peut-être, réunis dans une meilleure vie.... Jusque là, point de bonheur, point de consolations ; des larmes, toujours des larmes !

* 269 *

Ici repose Marcel Viala, négt, âgé de 85 ans, décédé le 18 décembre 1826.

Bon père, bon époux, ami fidèle et sage,

Les rares qualités qui furent ton partage

Pour nous n‘existent plus.

Qui peut donc soulager notre douleur amère,

Et qui peut apporter le baume salutaire

Aux regrets superflus ?

C’est cet espoir bien doux, que plein de jouissance

Tu reçois de ton Dieu l’heureuse récompense

De la fidélité.

C’est cet espoir si doux encore,

Qu'avec toi nous verrons l’aurore

Du beau jour de l’éternité.

* 270 *

Ici repose Claude Sivous, dit Coquet, né à Lyon, décédé le 25 décembre 1814, âgé de 77 ans. Il a emporté avec lui le regret de ne pouvoir être dans le même tombeau de sa vertueuse épouse, J.nne Vassalle, qui est décédée le 11 juin 1805, âgée de 80 ans.

C’est à la mémoire d’un si bon père et mère chérie que leur fille a fait ériger ce monument.

Passans, priez pour eux.
* 271 *

Ci-gît Jh. Blanc, fils aîné, négt à Lyon, décédé le 13 janvier 1828, à l’âge de 39 ans. Vivement regretté de sa famille et de ses amis.

Un De profundis.
* 272 *

Ici repose Pierre Laroche, vétérinaire, né à Vienne, Dauphiné, décédé le 17 octobre 1824, étant âgé de 57 ans.

Il fit le bonheur des siens, se concilia de nombreux amis, fit du bien à plusieurs, du mal à personne, et ne fit jamais verser d’autres larmes que celles qui coulent sur cette pierre.

* 273 *

Ci-gît M.me Antoinette Gayet, épouse de M. Desprez, procureur du roi au tribunal de Lyon, décédée le 22 avril 1829, à l’âge de 65 ans.

Sa vie entière fut consacrée au bonheur de sa famille inconsolable de sa mort.

* 274 *

Ci-gît Sébastienne-Jos.e Porcheron, femme Glas, décédée le 10 septembre 1824.

* 275 *

Ici repose Thécle Minet, épouse de Joseph Feroussat, âgée de 54 ans, décédée le 23 janvier 1833.

Tous ses jours ont été marqués par des bienfaits.

* 276 *

Ici repose Jacques Roux de St-Céran, chevalier de St-Louis, ancien officier de cavalerie, lieutenantcolonel de la garde nationale de Lyon en 1814, né le 22 janvier 1763, mort le 13 janvier 1827.

Époux, ami parfait et père le plus tendre,

Ta veuve et tes enfans vivront pour te bénir ;

Mais dans leurs yeux nul ne saura tarir

Les premiers pleurs que tu leur fais répandre.

* 277 *

Ci-gît Marie Avril, rentière, née à Lagneux (Ain), veuve de Joseph Cailiat, décédée le 19 mai 1832, âgée de 77 ans.

Un De profundis.
* 278 *

Ici repose Louis-Antoine-Honoré Beuf de Curis, né le 18 mars 1782, mort le 2 janvier 1827.

Bon époux, père tendre, ami fidèle, il fut pleuré par tous ceux qui le connurent.

* 279 *

Ci-gît M. Jh. Steinman, né à Lyon, ancien échevin de cette ville, et recteur de l’hôpital de la Charité.

Ses vertus et les services qu’il a rendus lui méritèrent les places honorables et l’estime de ses concitoyens. Il décéda le 22 août 1798, âgé de 73 ans, fut inhumé dans l’église des carmélites, et sa dépouille mortelle a été transférée ici le 21 novembre 1821. Ce modeste tombeau lui a été érigé par la tendresse de sa veuve.

* 280 *

Ici repose Adrien-Honoré Brac de Château-Vieux, né le 8 juin 1810, mort le 8 septembre 1821.

Aimable enfant, il eût fait le bonheur de sa mère, de sa famille.... Il ne leur reste plus que d’éternels regrets.

* 281 *

Ci-gît M. Jean-Vincent Mure de Larnage, natif de Tain (Drôme), propriétaire au même lieu, mari de demoiselle Louise-Charlotte-Élisabeth-Jeanne-Marie-Rose Monier, décédé à Lyon le 7 février 1829, âgé de 52 ans.

Repose en paix, homme de bien !
* 282 *

Ici repose Louis Jourdan, né à Serve (Drôme), et décédé célibataire, routier à Lyon, le 17 mars 1831, à l’âge de 50 ans. Vivement regretté de sa famille et de ses nombreux amis ; nommé officier de la garde nationale lyonnaise après les événemens de juillet 1830, il remplit avec zèle et dévoûment, jusqu’à la fin de sa trop courte carrière, des fonctions qu’il tenait de l’estime de ses concitoyens. La compagnie (2e b.on, 3me légion), qui l’honora de ses suffrages, a été appelée par lui à prendre part à ses derniers bienfaits.

Louis Jourdan fut bon par caractère et généreux sans ostentation ; sa mort est une perte pour les malheureux qu’il secourait. Ce monument, faible témoignage de reconnaissance, a été consacré par M. L. Bergeron fils, neveu du défunt et notaire à Pain (Drôme), pour perpétuer le souvenir de l’inaltérable amitié qui le liait à son oncle.

Mânes chéries, reposez en paix.
* 283 *

Ci-gît la révérende Marie-Claudine Laubreau, sous-pharmacienne de l’antiquaille, l’une des restauratrices de cet hospice, décédée le 22 décembre 1821, âgée de 67 ans.

Amie des pauvres, dès sa plus tendre jeunesse elle leur consacre ses soins et sa fortune ; sa mort seule a pu mettre un terme à sa charité.

* 284 *

Ci-gît Jean Dupré, négociant, né à Lyon, époux de Marie Combe, décédé le 8 janvier 1882, âgé de 61 ans.

Toujours il se montra conciliateur ; il fut bon fils, bon époux et bon père.

* 285 *

Ici repose le R. père Archange, capucin prêtre.

Hîc jacet Michaël-Archelangelus, ex ordine Capucinorum, plenus dierum, pietate clarus, doctrinâ potens. Anno MVCCXXXVI, II die martis natus, obiit 13 die octobris anno MVCCCXXII.

Scio quad redemptor meus vivit. (Job.)
* 286 *

Ci-gît messire Antoine Pascal, premier curé de St-Bonaventure, directeur de la société des Hospitaliers, décédé le 18 août 1828, âgé de 77 ans.

Inébranlable dans sa foi, tendre dans sa piété, infatigable dans son zèle, simple dans ses mœurs, généreux dans ses bienfaits envers les pauvres dont il fut le père, et son église, dont il fut le restaurateur ; tout à tous, n’oubliant que lui-même, il emporte les regrets de tous ses paroissiens, dont ce tombeau atteste la reconnaissance.

* 287 *

Ci-git Clarice Desgeorges, épouse d’Auguste Marinel, ingénieur des ponts-et-chaussées, née à Lyon le 17 janvier 1801, décédée le 13 avril 1830.

Touchant modèle d’une piété sincère et des plus angéliques vertus, son souvenir sera pour sa famille et ses nombreux amis une source immortelle d’encouragemens précieux et de regrets amers.

Priez pour elle, elle priera vous.
* 288 *

Piissimæ memoriæ Benedicti Albumbert, vitâ functi anne Christi millesismo-octogintesimo-trigesimo-primo decimâ die aprilia, œtatis suæ anno sexagesimo-nono, qui sancti Petri parochiam duodecim annis rexit ; cujus operâ et ope mulierum insanabilium hospitium fuit erectum in vico Luizerne.

Hoc monumentum gratitudinis ponendum curaverunt piæ matronæ charitatis sodales.

Dux fuit in misericordiâ populo. Ex. 20, 13.
* 289 *

À Anna Bedin, femme Morel,

Son mari D. M.
* 290 *

Ci-gît Claudine-Sabine-Élise Petit, épouse de M. Philibert Duquaire, négt, décédée le 29 août 1833, dans sa 28e année.

Un De profundis.
* 291 *

À mon frère Étienne Ménissier aîné.

* 292 *

Ci-gît Benoîte Dumont, rentière, décédée le 13 juin 1832, âgée de 72 ans.

Un De profundis.
* 293 *

À la mémoire d’Hélène Paullion, femme Parent, décédée à Lyon le 10 octobre 1829, à l’âge de 33 ans.

Par sa famille.

La foi sait renouer les liens que brise la mort. Loin de toi, Hélène, pour unir nos âmes à la tienne, la prière et l’espérance nous restent : nous prierons comme nous l‘avons aimée, et le Seigneur exaucera la voix de nos larmes.

* 294 *

Ci-gît Pierre Bernard, négociant, né à Miribel (Ain), âgé de 35 ans, porte-drapeau au 2me bataillon de la 2me légion, tué à Lyon le 22 novembre 1831.

Vers eux, désarmé, seul, il s’avançait en frère,

Généreux, confiant, il marchait au trépas ;

Ils l’ont assassiné.... Notre voix doit se taire :

Prions sur une tombe et ne maudissons pas !

* 295 *

Ci-gît Jean-Charles Meyer, dit Mémé, lieutenant au 66e de ligne, né à Villefranche (Rhône), mort aux fatales journées de novembre 1831, âgé de 40 ans.

* 296 *

Ici repose Clémence-Antoinette-Charlotte Chevassu, épouse de Simon Croizat, négt, décédée le 18 décembre 1830, âgée de 57 ans.

* 297 *

À la mémoire de Gabriel Richard, né à Saint-Gannat (Bouches-du-Rhône, négociant à Lyon, décédé le 17 mai 1830, à l’âge de 76 ans,

Sa famille reconnaissante.
* 298 *

La reconnaissance, à la mémoire de F.-M.-A. Bernard de Montessus, abbé C.te de Rully, ancien C.te de Lyon, chev. de Malte de St-George, ex-aumonier du Roi, chanoine titulaire de l‘archevêché de Lyon, décédé le 8 juin 1829, âgé de 84 ans.

Il fut toujours plein d’un vif attachement à la religion, et pénétré de l’esprit de son état. Puisse-t-il trouver dans le ciel la récompense due à sa piété et à ses vertus.

* 299 *

Ici repose Jean-Marie Cazot, mort à Lyon le 17 janvier 1832, à l‘âge de 56 ans.

* 300 *

André-Gaspard-Clary Dupasquier, décédé le 23 juin 1831, âgé de 6 ans et demi.

* 301 *
Au meilleur des pères.

Ci-gît Vincent Bonnin, né à Arlay (Jura), décédé le 11 novembre 1831, âgé de 70 ans.

Priez pour lui.
* 302 *
D. O. M.

Hîc quiescit Josephus Mercier, presbyter, divi patroni sodalitio adjunctus. A teneris usque ad extrema, Deo hominibusque gratus ingenitâ pietate, comitate, modestiâ, provectâ ætate, curis animarum cum tremore susceptis, partem gregis Domini, cum venerando Germain adjacente, unâ et pari caritate pavit. Quo vix defuncto, ipsemet, præcipiti non inexpectatâ morte abreptus, obdormivit in Domino

die jul. an 1831 76, R. J. P.
* 303 *
D. O. M.

Hîc jacet Claudius Germain, presbyter, Lugdunensi diæcesi parochus ; pastorali sollicitudine maximam vitæ partem in pascendis Christi ovibus sibi commissis egit. Quo sunt nova fugiens, inconcussis venerandæ antiquitatis dogmatibus firmiter adhesit, et hoc agens, natus LXXXI animam Deo efflavit XXIX jun. reparatæ salutis an. MDCCCXXXI.

* 304 *

Ci-gît Ferdinand Puy du Roseil, décédé le 14 juin 1831, à l’âge de 51 ans.

* 305 *

Ici repose Marie Duport, rentière, native de Malataverne en Savoie, veuve de Joseph Domniez, décédée le 18 septembre 1830.

Cruelle mort, tu m’as enlevé ma tendre mère, ma compagne, ma seule amie ; tu me laisses en proie aux regrets les plus déchirans, tu as détruit le bonheur de ma vie.

* 306 *

Ci-gît Pierre Guiguet de Vaurion, cher de St-Louis, né le 4 avril 1751.

Bon époux et bon père, il a laissé sa famille dans une douleur profonde, et a terminé son honorable carrière le 16 mai 1831.

* 307 *

Ici repose M. J, n-Claude Oray, traiteur, décédé le 24 août 1830, âgé de 39 ans.

* 308 *
Deus, spes nostra.

Ci-gît dame Anne-Pierrette-Victoire DepraevidéMassara, épouse de M. de Forcrand de Royère, décédée le 7 février 1827.

* 309 *

Ci-gît Jacques Gauché, propriétaire, né à Lyon, époux de Anne Girard, décédé le 13 mars 1831, âgé de 67 ans.

Appui des malheureux dont il sécha les pleurs,

Il est tombé trop tôt sous la faux meurtrière.

Il disputa sa vie à de longues douleurs ;

Et pourtant la pâle misère
Ne l’implora jamais en vain.
Que la terre lui soit légère !

Et que le ciel lui rende, à ma douce prière,

Le bonheur tant de fois répandu par ses mains !

Sa veuve.
* 310 *

Ci-gît An.e Borday, né au Bois-d’Oingt, en 1770, décédé le 29 janvier 1830, en son domicile, place du Gouvernement, n° 2, à Lyon.

Il fut bon père, bon époux et ami sincère. Sa famille éplorée lui a fait élever ce monument, faible gage de ses éternels regrets.

* 311 *

Ici repose Catherine Coinde, veuve Dervieux, décédée à Lyon le 9 juin 1829, âgée de 85 ans.

* 312 *

Ci-gît Benoît Chatagnat, rentier, né à Lyon, décédé le 14 juillet 1827, âgé de 69 ans.

Un De profundis.
* 313 *
ICI REPOSENT

B.te Bochage, décédée le 5 décembre 1820, âgée de 57 ans, et son époux Jacques Giraud, décédé le 15 décembre 1827, âgé de 81 ans.

O bien-aimés parens ! au séjour des élus

Jouissez à jamais du prix de vos vertus.

* 314 *

À la mémoire de Mathieu Fernaud, négt, né à Maugio (Hérault), décédé le 29 mai 1826, âgé de 66 ans,

Sa famille reconnaissante.
* 315 *

Ici repose M. Modeste Fortis, époux de D.lle FIeurie-Pierrette-Aspasie Vouty, décédé le 25 mai 1828, à l’âge de 56 ans.

Bon fils, bon époux et ami sincère, il est vivement regretté de tous ceux qui l'ont connu.

* 316 *

Ci-gît dame Claudine Serve, née à Lyon le XIV juin MDCCL, décédée dans la même ville le XXIX avril MDCCCXXVI, épouse de François Sionet, et ci-devant marchand droguiste à Lyon.

L'estime et l'affection générale ont récompensé ses vertus sur la terre : le ciel les couronne aujourd'hui.

Épouse, mère, aïeule et bisaïeule, elle en remplit tous les devoirs avec une affection qui laisse à sa famille de grands exemples et d'éternels regrets.

Trois générations pleurent en toi leur mère ;

Avec toi, d'un époux finirent les beaux jours.

Ta tendresse à nos cœurs te rendait nécessaire.

Qui vécut comme toi devait vivre toujours.

* 317 *

Ici repose à côté de sa tendre mère, VictoireJoséphine-Alexandrine Carret, décédée le 1er avril 1832, à l’âge de 18 ans.

Ici repose dame Françoise Bonnefoy, épouse de François-Marie Carret, décédée le 22 juillet 1824, âgée de 38 ans et demi.

Vertueuse épouse, tendre mère, nos cœurs t’ont suivie jusqu'au séjour des élus, et nous te pleurerons jusqu‘à notre réunion éternelle.

* 318 *

Ci-gît J.ne-Marie Sériziat, rentière à Lyon, née à St-Didier-au-Mont-d’0r (Rhône), Ve de J.n-Marie Goubillon, décédée à Lyon le 18 novembre 1823, âgée de 52 ans.

* 319 *

Ci-gît Claude Reynaud, j.ne, chef de bureau à Paris, né à Aigueperse (Puy-de-Dôme), décédé à Lyon le 13 août 1832, âgé de 36 ans.

* 320 *

Ici repose Jh. Gonin, décédé le 24 août 1832 à l’âge de 56 ans.

Bon époux et bon père, il laisse sa famille inconsolable. La mémoire de l’homme de bien est impérissable.

* 321 *

Ci-gît Mélétionne Anaud, née à Rives (Ain), épouse de J.n-Cl.e Barrucand, chapelier, décédée le 8 mars 1833, âgée de 70 ans.

Elle fut bonne épouse et tendre mère, vivement regrettée de sa famille et de ses amis.

Un De profondis
* 322 *

Ci-gît Ls-Fs-Jh. Favrot, dessinateur, natif de Lyon, âgé de 20 ans, décédé le 6 avril 1833.

À l’âge où tout est avenir ,

À vingt ans... déjà tu n’es plus !

Hélas ! loin des tiens éperdus,

Toi seul n’as plus à gémir.

Un De profundis.
* 323 *

Marie-Marguerite Gonnet, morte à l’âge de 19 ans, le 19 mars 1826.

Anne Gonnet, morte à l’âge de 17 ans, le 25 octobre 1826.

Filles de Benoît Gonnet, et de Jacqueline Gadier.

Chers enfans, vos tristes parens marquent de cette pierre la place où vous reposez.

* 324 *

Ici repose Catherine-Sophie Guillaud, épouse de F.s-M.e-P.e Maupetit, décédée le 6 avril 1833, âgée de 44 ans.

Elle a mérité par ses vertus les vifs regrets de sa famille.

* 325 *

Ci-gît M.e Traffay, épouse de J.n Ducruet, négociant, décédée le 29 janvier 1833, âgée de 18 ans.

Ton frère, ton époux et ta mère chérie,

Sur ce triste tombeau viendront souvent pleurer

Les bontés, les vertus de ta trop courte vie,

Que trop tôt l’Éternel a voulu couronner.

* 326 *

Ici repose Leschenault-Bard, né à Châlons-sur-Saône (Saône-et-Loire) le 1er avril 1812, décédé à Lyon le 14 janvier 1833.

Doué de toutes les qualités du cœur et de l’esprit, ce fils chéri a été rapidement enlevé à la tendresse de ses parens !!! Mort en chrétien loin de son pays, il a rendu le dernier soupir entre les bras de son père et de sa mère, qu’il laisse inconsolables de sa perte.

* 327 *

Ci-gît Marie Duchamp, veuve de Grd-Toussaint-Guillot, décédée le 20 mai 1832, âgée de 67 ans.

* 328 *

Ici repose Marguerite-Catherine Viaudey, épouse de M. Chopin, receveur de l’enregt à Lyon, née à Châtillon-sur-Seine, Côte-d’Or, le 26 juillet 1790, et décédée le 17 novembre 1832.

Bonne mère, tendre épouse, amie sûre et dévouée, elle sut remplir une carrière trop courte par la pratique de toutes les vertus.

* 329 *

Hîc jacet Joannes-Franciscus-Philibertus Duclos, dulcissimus, submissus et obedientissimus puerorum. Obiit die 14 januarii 1832, ætatis XX ; doletus a fainiliâ ejus totâ, et ab omnibus qui cognaverunt eum. Viator ! ora nunc pro eo, et pro te orabit in terrâ viventium. Carissime ! in novissimo die videbimus nos.

Nous nous reverrons.
* 330 *

Ci-gît Etienne-Aubin Ganin, époux de Claudine-Rosalie Flory, décédée à Lyon le 13 février 1832, âgé de 68 ans.

La mort n’a pu détruire les liens qui l‘unissaient à son épouse inconsolable et à ses nombreux amis.

* 331 *

Ici repose Marc-Antoine-Joseph Fournel, ancien juge au tribunal de commerce, ancien administrateur des hospices, décédé à Lyon le 29 janvier 1832, âgé de 69 ans.

Au meilleur des pères, sa veuve et ses enfans inconsolables.

* 332 *

Ici repose Jean-Louis Traffay, né à Ambérieux (Ain), le huit mars mil sept cent quatre-vingt-cinq, décédé à Lyon le treize décembre mil huit cent vingt-neuf.

* 333 *

Ci-gît J.n-B.te-Alexandre Jacquemet, né à Voiron le 27 septembre 1793, et décédé à Lyon le 6 décembre 1829.

* 334 *

Ci-gît Louise Bouclon, veuve de Joseph Vingtain, née à Lyon le 18 août 1735, et y décédée le 9 mai 1831.

De vertu, de douceur, admirable modèle,

Malgré les cent hivers sur son front réunis,

Par sa bonté les cœurs étaient soumis ;

Tous les âges se plaisaient auprès d'elle.

O toi ! le digne objet des larmes de ta fille,

Trois générations entourent ton cercueil !

Sur tes nombreux amis, sur la triste famille.

* 335 *

Ici repose Marie-Diane de Vecs, veuve de M. le comte de Revel, décédée le 14 février 1831.

Elle fit le bonheur de ses enfans sur la terre, elle sera leur protectrice dans le ciel.
* 336 *

Ici repose Claude Peyraud, né à Montluel, dépt de l’Ain, le 20 novembre 1767, décédé à Lyon le 31 mai 1829.

Négociant d’une austère probité, ami sincère et généreux, il fut de plus bon époux et tendre père. Le souvenir de ses vertus, loin de consoler une épouse qui l’aimait autant qu'elle en fut chérie, des enfans qui ne retrouveront nulle part la douceur de sa société, ni la sagesse de ses conseils, ne ferait qu’aigrir encore leurs regrets, s’ils n'étaient soutenus par l'espoir qu’épuré par ses longues souffrances, il en a retrouvé la récompense dans la céleste patrie, et qu’ils s’y reverront un jour.

* 337 *

Ici repose Louis Maréchal, légiste, né à Estroyes (Saône-et-Loire) le 9 mai 1769, mort à Lyon le 19 novembre 1830.

Sa charité égale sa piété, et sa modestie ses talens.

* 338 *

Ci-gît F.-J.-M. Reine Deschamps de la Magdeleine, ancien vicaire-général, baron de St-Just, chanoine d’honneur de la Cathédrale, décédé le 15 juin 1830.

Son zèle le fit distinguer dans les administrations religieuses de bienfaisance, même dans l’étranger, quand les jours mauvais le chassèrent de sa patrie. Ami solide, il trouva partout des amis. Sa mémoire sera ineffaçable dans le cœur de ses parens, et ses exemples les exciteront à toutes les vertus.

Lux perpetua luceat ei.
* 339 *
Ici repose Pierre-Victor Dégaches, né le 10 avril 1803, décédé le 30 mars 1828.
* 340 *

Ci-gît Marceau-Jacques Chartre, avocat à la cour royale de Lyon.

Une mort prématurée l’a ravi le 18 mars 1830, à l’âge de 31 ans, à la tendresse d’une épouse désolée et à ses nombreux amis qui le pleurent.

Passans, priez pour le repos de son âme.
* 341 *

À la plus tendre des épouses, à la meilleure des mères.

Pierrette-Vincelette Nesme, femme Dorier, décédée à Lyon le 4 novembre 1829, âgée de 59 ans.

* 342 *

Ci-gît Alphonse Deloras, né à Lyon le XIII mai MDCCCXIX, décédé le 24 mars 1829.

Prevenisti eum in benedictionibus dulcedinis, posuisti in capite ejus coronam de lapide pretioso.

* 343 *

Ci-gît Jacques Linsolas, ancien vicaire-général, vicaire-général d’honneur, et chanoine de la Primatiale, décédé le 12 décembre 1828, âgé de 75 ans.

Directeur éclairé, administrateur habile, il a soutenu la religion dans le diocèse de Lyon pendant les jours mauvais, et, en rétablissant les écoles ecclésiastiques, il lui a préparé des ressources pour l'avenir.

Memento te præpesitorum vestrerum.
* 344 *

Ici repose Amédée-Barthélemy Houillon, capitaine en retraite, chevalier de l’ordre royal de la Légion-d’Honneur, né à Lyon, décédé le 30 septembre

1828, âgé de 54 ans.
* 345 *

Ici repose Jean-Baptiste Allard, époux de Clarice Poudret, né à Grenoble le 10 juillet 1780, mort à Lyon le 25 janvier 1830.

Par sa veuve et son fils.
* 346 *
D. O. M.

Ici attend la bienheureuse résurrection, Fleurie-Claudine-Reine Vingtain, Ve Dubouchet, née le 7 mars 1756, décédée le 27 février 1830.

Mère incomparable, ta présence n’a pu longtemps nous consoler de la perte de notre excellent père.... Jouissez ensemble de l’éternelle félicité !!… L’espoir de vous retrouver bientôt peut seul adoucir notre douleur.

Pie Jesu Domine, dona illæ requiem æternam.
* 347 *

Ici repose Anne-Joséphine-Clémentine Pétréquin, née le 28 novembre 1811, décédée le 4 avril 1831.

Tu n’as vu que dix-neuf printemps,

Dix-neuf printemps tu fis le bonheur de la mère.

Ce marbre un jour s’usera par le temps,

Il n’use pas le cœur d’une mère et d’un frère.

* 348 *
ICI REPOSENT

M. Claude-François Charpenay, rentier, né à Lyon le 23 septembre 1747, décédé le 14 mars 1824 ;

Et dame Catherine Minand-Goy, son épouse, née à La Guillotière le 8 janvier 1774, décédée le 10 décembre 1829.

* 349 *

Ici repose Marie Riche, femme Jannet, décédée le 29 janvier 1830, âgée de 50 ans.

Adieu, ma mère, adieu ! Ma sœur, veille sur nous, qui te pleurerons longtemps.

* 350 *

Ci-gît Armand de Pernon, chef de bataillon, chevalier de la Légion-d’Honneur, décédé à Lyon le 3 juin 1824, âgé de 37 ans. Petit-fils de M. de Chamilly, premier valet de chambre de Louis XVI.

Les champs d’Allemagne, de Russie et d’Espagne, furent arrosés de son sang. Il fut brave, loyal et généreux. Les regrets de sa famille et de ses amis, ainsi que les larmes des pauvres dont il était le soutien, font son éloge funèbre.

* 351 *
ICI REPOSENT

Antoine-Élie Lachapelle, négociant, décédé le 24 juillet 1827, âgé de 42 ans, et son fils Jean-Pierre Lachapelle, décédé le 17 août 1827, âgé de 40 jours.

Tout s’était réuni pour lui rendre chère la vie ; mais les regrets que lui causa sa fin prématurée n’égalent pas ceux qu’il emporte avec lui dans la tombe.

Un ange l’a suivi pour lui porter au ciel l’expression de la douleur de son épouse, de sa famille et de ses nombreux amis.

* 352 *
À la mémoire de Pierre-Charles Laffitte-Ranquetan, né à Puch, dépt de Lot-et-Garonne, décédé le 4 juillet 1810, âgé de 13 ans.
* 353 *

Ci-gît Thomasse Durus-Beaupré, femme Cadis, décédée le 26 avril 1826, âgée de 69 ans.

Vertueuse épouse et bonne mère, sa mémoire vivra toujours.

* 354 *

Ici repose dame Romaine Brochet, V.e de F.s-Bd. Desgranges, notaire royal à Lyon, décédé le 14 avril 1825.

La pensée qu’elle est aujourd’hui dans le sein de Dieu peut seule adoucir les regrets de sa famille éplorée.

* 355 *

Jeanne-Louise Guyonnet, décédée le 8 mars 1825, âgée de 12 ans et demi.

Adieu, ange de bonté, de douceur, d’innocence, adieu ! O vous ! qui chérissez la vertu, jetez une fleur sur cette tombe.

* 356 *

Ici repose une femme vertueuse, Louise Laurant, V.e de J.-B. Martin, négt de Lyon, enlevée à sa famille le 18 janvier 1830, âgée de 70 ans.

Mère chérie et vénérée, modèle de toutes les vertus, tes enfans désolés ne peuvent plus te faire entendre la voix de leur reconnaissance et de leur tendresse ! Ils en déposent ici l'hommage avec l’expression de leurs justes et douloureux regrets, et garderont à jamais dans leur cœur ton précieux souvenir.

* 357 *

Ici repose Charles Laurant, enlevé à sa famille le 20 février 1825, âgé de 65 ans, marié le 19 août 1807 à Jeanne Martin.

Il fut bon époux, bon père. Son bon cœur, sa loyauté, sa franchise, lui acquirent de vrais amis ; il emporte leurs regrets et laisse dans les larmes, sa femme, son fils, sa fille. Époux chéri, ami précieux, ta tendresse faisait le bonheur de mon existence, ton souvenir et ma douleur la rempliront désormais jusqu’au moment où je viendrai me réunir à toi.

Âmes sensibles, priez pour lui.
* 358 *
ICI REPOSENT

Jean-Bap.te-Pierre Regnier, natif de Feurs, conseiller à la cour royale de Lyon, décédé le 25 juillet 1823, âgé de 75 ans ;

Et Aimé Regnier, son frère, curé de la paroisse d’Ainay, à Lyon, déc. le 22 janv. 1825, âgé de 73 ans.

Le premier fut un magistrat intègre ; le deuxième, père vénéré de ses paroissiens, joignant la morale à l’exemple, fut charitable sans ostentation.

* 359 *

Ici repose Vincent-Jean-Baptiste Zannoli, traiteur à Villefranche (Rhône), né à Spoleto, Italie, en 1769, décédé à Lyon le 2 décembre 1823.

Son épouse lui a fait ériger ce faible monument pour lui consacrer ses regrets éternels.