Le Devisement du monde (français moderne)/Livre 1/Chapitre 54

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Livre 1 - Chapitre 53 Le Devisement du Monde Livre 1 - Chapitre 55


LIV
Suite des rois tartares et de leur sépulture sur la montagne d’Altaï.


Le premier roi des Tartares fut appelé Chinchis, le second Gui, le troisième Barchim, le quatrième Allau, le cinquième Mangu[1], le sixième Koubilaï, qui règne présentement, et dont la puissance est plus grande que celle de tous ses prédécesseurs. Car si tous les royaumes des chrétiens et des Turcs étaient joints ensemble, à peine égaleraient-ils l’empire des Tartares, ce que l’on verra plus clairement en son lieu, lorsque je ferai la description de sa puissance et de son domaine. Or quand on transporte le corps du Grand Khan pour l’enterrer sur la montagne d’Altaï, ceux qui accompagnent le convoi tuent tous ceux qu’ils rencontrent sur le chemin, leur disant : « Allez servir notre seigneur et maître en l’autre monde. » Car ils sont tellement possédés du démon qu’ils croient que ces gens ainsi tués vont servir le roi défunt en l’autre vie ; mais leur rage ne s’étend pas seulement sur les hommes, mais aussi sur les chevaux, qu’ils égorgent quand ils se trouvent sur leur passage, croyant qu’ils doivent aussi servir au roi mort. Quand le corps du grand khan Mangu, prédécesseur de celui-ci, fut mené sur la montagne d’Altaï pour y être inhumé, les soldats qui le conduisaient ont rapporté avoir tué de cette manière environ vingt mille hommes.


  1. Mangora-Khan, petit-fils de Gengis-Khan, est le roi à la cour duquel alla Rubruquis. Il mourut en 1259.


Livre 1 - Chapitre 53 Le Devisement du Monde Livre 1 - Chapitre 55