Le Devisement du monde (français moderne)/Livre 2/Chapitre 2

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Livre 2 - Chapitre 1 Le Devisement du Monde Livre 2 - Chapitre 3


II
De quelle manière le roi Koubilaï a souffert la rébellion de son oncle Naiam.


Nous avons dit que le roi Koubilaï ne s’est trouvé qu’une fois à la tête de son armée ; maintenant il faut dire à quelle occasion. L’an de Notre-Seigneur 1286, son oncle du côté paternel, nommé Naiam, étant âgé de trente ans et se voyant maître d’un grand peuple et de plusieurs pays, se trouva tellement enflé de vanité qu’il résolut de se révolter contre son seigneur Koubilaï, et mena contre lui une grande armée ; et pour mieux réussir dans son entreprise, il s’allia avec un roi nommé Caydu, qui était neveu de l’empereur Koubilaï, et qui le haïssait ; de sorte que, pour appuyer sa rébellion, il lui promit de venir le joindre en personne à la tête de cent mille hommes. Or ils avaient résolu de s’assembler dans une certaine plaine avec leurs troupes pour faire une irruption sur les terres de l’empereur. Naiam avait environ quarante mille hommes de troupes.


Livre 2 - Chapitre 1 Le Devisement du Monde Livre 2 - Chapitre 3