Le Devisement du monde (français moderne)/Livre 3/Chapitre 13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Livre 3 - Chapitre 12 Le Devisement du Monde Livre 3 - Chapitre 14


XIII
De l’île qui est appelée la petite Java.


Par delà l’île de Petan en naviguant par le vent dit siroch, on trouve la petite Java (Sumatra) éloignée de Petan de cent milles. On dit qu’elle a de circuit deux mille milles. Cette île est divisée en huit royaumes, et les habitants ont une langue particulière. Elle produit divers parfums qui ne sont point connus en notre pays. Les habitants sont idolâtres. Cette île est si avancée du côté du midi, que l’étoile tramontane (étoile polaire) n’y peut plus être vue[1]. Moi Marco j’ai été dans cette province, et j’ai parcouru six de ses royaumes, à savoir celui de Ferlech, celui de Basman, celui de Samara, celui de Dragoiam, celui de Lambri et celui de Fansur ; je n’ai point été dans les deux autres.


  1. L’île de Sumatra est en effet placée sur la ligne équatoriale, point extrême de visibilité de l’étoile polaire, que les anciens marins appelaient la tramontane. On sait que l’expression proverbiale perdre la tramontane est un souvenir du temps où, la boussole n’étant pas inventée, les navigateurs ne pouvaient plus se diriger quand ils cessaient de voir l’étoile correspondant au pôle boréal.


Livre 3 - Chapitre 12 Le Devisement du Monde Livre 3 - Chapitre 14