Le Jardin des dieux/Le Chapelet de jasmin/Ô lumineuse orange

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Jardin des dieuxEugène Fasquelle (p. 60).



Ô LUMINEUSE ORANGE



Ô lumineuse orange, ô grenade allumée,
      Beaux fruits de mon pays
Qui laissez à la fois la bouche parfumée
      Et les yeux éblouis,

Vous êtes si nourris de ce soleil que j’aime
Et qui comble l’azur de ce ciel fortuné
Que, vous pressant au bord du golfe où je suis né,
Je crois boire à longs traits sa lumière elle-même !