100%.png

Le Joujou des Demoiselles/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Femmes sont toujour prêtes.

Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750, illust 21.png


LES FEMMES SONT TOUJOUR PRÊTES.


D’ou vient disoit un jour Janot à Perronelle
Qu’en amour vous goutez plus de plaisir que nous
Et que c’est nous pourtant qui courons apres vous ?
Il est bien aizé ce dit-elle,
D’en deviner la cause, on la voit tous les jours ;
Hé ! pauvres héres que vous ètes
C’est que nous sommes toujours prètes
Et vous ne l’estes pas toujours.