100%.png

Le Joujou des Demoiselles/88

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750, illust 48.png


LE SONGE.


Couchée auprès de mon amant,
Au quatriéme embrassement,
Toujours campée à la renverse
Je m’endors assez promptement.
Un réve vient a la traverse,
Je crois tenir un gros serpent ;
Non serpent engourdi, rampant ;
Qui plus est, je sens qu’il s’allonge,
De pres d’un pied ; oüi, sans mensonge.
Je m’éveille dans le moment,
Croyant bien que j’étois perduë,
Je tenois effectivement
Celui dont Eve fut morduë.