Le Lion devenu vieux

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Barbin & Denys Thierry (pp. 200-201).
Le Lion devenu vieux

Chauveau - Fables de La Fontaine - 03-14.png




XIV.

Le Lion devenu vieux.




Le Lion, terreur des foreſts,
Chargé d’ans, & pleurant ſon antique proüeſſe,
Fut enfin attaqué par ſes propres ſujets,
Devenus forts par ſa foibleſſe.

Le Cheval s’approchant luy donne un coup de pied,
Le Loup un coup de dent, le Bœuf un coup de corne.
Le malheureux Lion languiſſant, triſte & morne ;
Peut à peine rugir, par l’âge eſtropié.
Il attend ſon deſtin ſans faire aucunes plaintes ;
Quand voyant l’Aſne meſme à ſon antre accourir,
Ah c’eſt trop, luy dit-il, je voulois bien mourir ;
Mais c’eſt mourir deux fois que ſouffrir tes atteintes.