100%.png

Le Livre de jade (1867)/L’Automne/Pensée écrite sur la gelée blanche

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Judith Walter ()
Alphonse Lemerre, éditeur (p. 75-76).


PENSÉE ÉCRITE SUR LA GELÉE BLANCHE



Selon Haon-Ti.




La gelée blanche recouvre entièrement les arbustes ; ils ressemblent aux visages poudrés des femmes.

Je les regarde de ma fenêtre, et je pense que l’homme, sans les femmes, est comme une fleur dépouillée de feuillage.

Et pour chasser la tristesse amère qui m’envahit,

Avec mon souffle, j’écris ma pensée sur la gelée blanche.