Le Loup, et le Renard

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Loup, et le Renard
Fables, 2e recueil, livres ix, x, xiClaude Barbin et Denys Thierry4 (p. 198-202).

VI.

Le Loup, & le Renard.

Mais d’où vient qu’au Renard Éſope accorde un poinct ?
C’eſt d’exceller en tours pleins de matoiſerie.
J’en cherche la raiſon, & ne la trouve point.

Quand le Loup a beſoin de défendre ſa vie,
Ou d’attaquer celle d’autruy,
N’en ſçait-il pas autant que luy ?
Je crois qu’il en ſçait plus, & j’oſerois peut-eſtre
Avec quelque raiſon contredire mon maiſtre.
Voicy pourtant un cas où tout l’honneur échût
À l’hoſte des terriers. Un ſoir il apperçeut
La Lune au fond d’un puits : l’orbiculaire image
Luy parut un ample fromage.
Deux ſceaux alternativement
Puiſoient le liquide élement.
Noſtre Renard preſſé par une faim canine,
S’accommode en celuy qu’au haut de la machine
L’autre ſceau tenoit ſuſpendu.

Voilà l’animal deſcendu,
Tiré d’erreur ; mais fort en peine,
Et voyant ſa perte prochaine.
Car comment remonter ſi quelque autre affamé
De la meſme image charmé,
Et ſuccedant à ſa miſere
Par le meſme chemin ne le tiroit d’affaire ?
Deux jours s’eſtoient paſſez ſans qu’aucun vinſt au puits ;
Le temps qui toûjours marche avoit pendant deux nuits
Echancré ſelon l’ordinaire
De l’astre au front d’argent la face circulaire.
Sire Renard eſtoit deſeſperé,
Compere Loup, le goſier alteré,
Paſſe par là : l’autre dit ; Camarade,
Je vous veux régaler ; voyez-vous cet objet ?

C’eſt un fromage exquis. Le Dieu Faune l’a fait,
La vache Io donna le laict.
Jupiter, s’il eſtoit malade,
Reprendroit l’appetit en taſtant d’un tel mets.
J’en ay mangé cette échancrure,
Le reſte vous ſera ſuffiſante paſture.
Deſcendez dans un ſceau que j’ay là mis exprés.
Bien qu’au moins mal qu’il puſt il ajuſtaſt l’histoire,
Le Loup fut un ſot de le croire :
Il deſcend, & ſon poids emportant l’autre part,
Reguinde en haut maiſtre Renard.
Ne nous en mocquons point : nous nous laiſſons séduire
Sur aussi peu de fondement ;

Et chacun croit fort aiſement
Ce qu’il craint, & ce qu’il deſire.