Le Mespris de la vie et consolation contre la mort/« Donne l’enseigne au vent estendant tes conquestes »

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le Mespris de la vie et consolation contre la mort
Le Mespris de la vie et consolation contre la mortNicolas de Moinge (p. 121).
CXXXVI.


Donne l’enseigne au vent estendant tes conquestes
Du Midi jusque au Nort, & publiant tes loys
Au Ponant & Levant, fais trembler sous sa vois
Des potentas voisins les coronnes sujettes :

Tiens dans tes pors guerriers cent mille flottes prestes
Pour escorner l'orgueil des arrogans Chidnois,
Et mettant sous le joug les felons Japponnois
Despouilles les thresors des terres plus secrettes

Refrene le Francois, captive l'Alleman,
Supplante l'Espagnol, domte le Musulman,
Et porte en Italie & la peste, & la guerre

Si mourras-tu, chetif, & ne possederas
De tant de regions que tu delaisseras
Que le tour du tombeau, sept ou huit piés de terre.