Mozilla.svg

Le Nouveau Testament (Martin, 1861)/Seconde Épître de Saint Paul, apôtre, aux Corinthiens/V

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Société biblique américaine (p. 309-310).

CHAP. V.

Consolation des fidèles sous la croix en vertu de l’évangile.


CAR nous savons que si notre habitation terrestre de cette tente est détruite, nous avons un édifice qui vient de Dieu, savoir une maison éternelle dans les cieux, qui n’est point faite de main.

2 Car c’est aussi pour cela que nous gémissons, désirant avec ardeur d’être revêtus de notre domicile, qui est du ciel ;

3 si toutefois nous sommes trouvés vêtus, et non point nus.

4 Car nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons étant chargés ; vu que nous désirons, non pas d’être dépouillés, mais d’être revêtus ; afin que ce qui est mortel soit absorbé par la vie.

5 Or, celui qui nous a formés à cela même, c’est Dieu, qui aussi nous a donné les arrhes de l’Esprit.

6 Nous avons donc toujours confiance ; et nous savons que logeant dans ce corps, nous sommes absens du Seigneur ;

7 car nous marchons par la foi, et non par la vue.

8 Nous avons, dis-je, de la confiance, et nous aimons mieux être absens de ce corps, et être avec le Seigneur.

9 C’est pourquoi aussi nous nous efforçons de lui être agréables, et présens, et absens.

10 Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun remporte en son corps selon ce qu’il aura fait, soit bien, soit mal.

11 Connaissant donc combien le Seigneur doit être craint, nous sollicitons les hommes à la foi, et nous sommes manifestés à Dieu, et je m’attends aussi que nous sommes manifestés en vos consciences.

12 Car nous ne nous recommandons pas de nouveau à vous, mais nous vous donnons occasion de vous glorifier de nous ; afin que vous ayez de quoi répondre à ceux qui se glorifient de l’apparence, et non pas du cœur.

13 Car soit que nous soyons dans l’extase, nous sommes unis à Dieu ; soit que nous soyons de sens rassis, nous le sommes à vous.

14 Parce que la charité de Christ nous unit étroitement, tenant ceci pour certain, que si un est mort pour tous, tous aussi sont morts ;

15 et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.

16 C’est pourquoi dès à présent nous ne connaissons personne selon la chair, même quoique nous ayons connu Christ selon la chair, toutefois nous ne le connaissons plus ainsi maintenant.

17 Si donc quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature ; les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles.

18 Or, tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Jésus-Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation.

19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec soi, en ne leur imputant point leurs péchés, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.

20 Nous sommes donc ambassadeurs pour Christ, et c’est comme si Dieu vous exhortait par notre ministère ; nous vous supplions donc, pour l’amour de Christ, de vous réconcilier avec Dieu.

21 Car il a fait celui qui n’a point connu de péché, être péché pour nous, afin que nous devinssions justes devant Dieu par lui.