Le Parnasse libertin/051

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Chez Cazals & Ferrand, Libraires (p. 45).

LE CONNOISSEUR.


Chaque Épouſeur veut avoir fille intacte.
Moi, bon humain, je ne vas pas ſi loin.
Femmes, venez, & demain je contracte
Si je fuis ſûr qu’enceintes n’êtes point.

Colas voulant avoir étoffe neuve,
Dans le hameau prit pour femme Liſon ;
Fille fort ſimple, & ſi jeune, dit-on,
Qu’elle devoit expirer à l’épreuve.
L’Époux croyant avoir terrible nuit.
Bien s’évertue au lubrique déduit,
Et ſon engin à grand force éperonne.
D’autre part Liſe, ainſi qu’une lionne
Se débattoit & menoit un beau bruit.
Colas enfin après longue bataille,
Dont front lui ſue & braquemar lui cuit,
Entre en vainqueur dans l’amoureuſe entaille.
Mais dans le tems que d’aiſe triomphant
Il embraſſoit ſa dolente Épouſée,
Et s’eſtimoit de l’avoir pertuiſée,
Elle lui fit un bel & gros enfant.