Le Pays des roses

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

À Amédée Canteloube


C’est bien le moins qu’après vingt ans d’une amitié comme la nôtre, je te dédie un livre. Tous mes vers t’appartiennent d’ailleurs un peu, car, si j’ai tenté d’être un poète, c’est à tes premiers encouragements que je le dois. Que j’y aie ou non réussi, ce dont je suis bien sûr c’est d’être toujours fidèlement

ton ami,
ARMAND SILVESTRE.
15 janvier 1882.


TABLE


À Amédée Cantalodbe 
 i



 17
 23
 29
 31
 32
 34



 57
 59
 109



 119
 121
 134
 140



Mai 
 159
 161
 164
 168



 287



FIN DE LA TABLE



5080-82. — Corbeil. Typ. et Stére. Créte.