Le Plan de Trochu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche



Ajouter un fac-similé pour vérification, — comment faire ?


Écrit collectivement par les journalistes du Grelot
Le Plan de Trochu
1871


Refrain
Savez-vous le plan de Trochu ?
Plan, plan, plan, plan, plan.
Mon Dieu ! Quel beau plan,
Savez-vous le plan de Trochu ?
Grâce à lui, rien n’est fichu.

Donnez-moi deux sous de flan
Et quatre sous de gruyère,
Et je vous dirai le plan
De ce brave militaire.

Refrain
Je sais le plan de Trochu, etc.

Quand sur ce beau papier blanc
Il eut écrit son affaire,
Il courut porter son plan
Chez Maître Ducloux, notaire.

Refrain
C’est là qu’est l’ plan de Trochu, etc.

Lorsque Napoléon III
(si m’exprimer ainsi j’ose)
S’rendit sans qu’on sût pourquoi,
Maint’nant, on sait pour quell’cause.

Refrain
C’était dans l’ plan, etc.

Le bois de Boulogn’ tondu,
Le bois de Vincenn’ en ruine,
L’ bal des canotiers fichu,
Markowski dans la débine !

Refrain
C’était dans l’ plan, etc….

On pass’ la nuit dans des trous,
Qu’il pleuv’, qu’il neige ou qu’il vente ;
Je le confesse entre nous,
J’aim’rais mieux vivr’ de mes rentes .

Refrain
Mais c’est dans l’ plan, etc.

A Choisy, Thiais et l’Hay,
La Malmaison et Nanterre,
Si nos brav’s se sont repliés,
C’était ruse de guerre.

Refrain
C’était dans l’ plan, etc….

Du Bourget sachant le prix,
Cette position fut prise ;
Si les Prussiens l’ont repris,
C’est qu’il fallait qu’ell’ fut r’prise.

Refrain
C’était dans l’ plan, etc….

Pyat, Gaillard et Blanqui,
Construisir’nt des barricades ;
C’est les mobil’s bretons qui
Délivrèr’nt les camarades.

Refrain
C’était dans l’ plan, etc….

Pour faire un trou dans l’ blocu-
s, on coul’ des canons en masse ;
C’est l’usin’ Cail qu’est occu-
pée à c’travail efficace.

Refrain
C’est dans l’ plan, etc….

Par un décret de Trochu,
Les homm’s se lèvent en masse,
Et font l’exercice du fût
Sil s’chargeant par la culasse.

Refrain
C’est toujours l’ plan, etc.

Plus de beurre et plus d’amour,
Des théâtr’s en ambulances,
Et trent’-six obus par jour,
Que l’Valérien sans but lance.

Refrain
C’est encor’ l’ plan, etc.

Nos lettr’s s’en vont par ballons ;
On nous répond par des pige-
ons qu’au retour nous pigeons,
A moins qu’ l’ennemi n’les pige.

Refrain
Mais c’est le plan, etc.

Sous la queue d’ nos messagers,
Sans pudeur monsieur de Moltke
Fourr’ des récits mensongers,
Et de nos malheurs se moltque

Refrain
Mais c’est le plan, etc.

Pendant que le paladin
Aurelles de Paladines
S’fait battr’ ! Paris meurt de faim.
Seuls ceux qui n’sont pas là dinent.

Refrain
C’est dans le plan, etc.

D’vant l’boucher, d’vant l’boulanger,
On grelotte dans la rue :
Ni pain, ni viand’ pour changer :
Mais quelqu’fois, y’a d’la morue !

Refrain
C’est dans le plan, etc.

Rat, chat, jument ou mulet,
Et pain d’chien, v’là l’ordinaire ;
Que cette nourriture est
Pour l’estomac délétère.

Refrain
Mais c’est dans l’ plan, etc.

Tandis qu’ pour tout aliment,
L’peupl’ n’a que ces bêt’s revêches.
Ils ont, au gouvernement,
Des pigeons avec…dépêches.

Refrain
C’est dans le plan, etc.

Gambetta dit à Trochu,
Dans un’ lettr’ tombé’ des nues :
" J’ai fait prendr’ Rouen par plu-
-sieurs Prussiens, selon vos vues. "

Refrain
C’est bien dans vot’ plan, etc.

" Je vous écris tous les jours ;
Mais le temps est si contraire
Qu’nos pigeons, partis de Tours,
Vont tous tomber à Ferrières. "

Refrain
C’est bien dans vot’ plan, etc.

" Chanzy opère dans l’Ouest ;
Dans le Nord opèr’ Faidherbe,
Bourbaki opèr’ dans l’Est ;
R’joignez-les, ça s’ra superbe ! "

Refrain
C’est bien dans vot’ plan, etc.

Lors Trochu, près d’Petit-Bry,
Aussitôt pass’ la rivière,
Pensant que l’on peut y bri-
-ser le cercl’ qui nous enserre.

Refrain
C’était le plan, etc.

Il monte sur son coursier ;
Bibesco v’nait par derrière ;
Mais il fallut repasser
Le lendemain la rivière.

Refrain
C’était le plan, etc.

Sur nous pleuvent les obus.
De son Krupp, de Moltke abuse.
" Finis coronat obus "
Dit l’parisien qu’ça amuse !

Refrain
C’est dans le plan, etc.

De son ardeur abusant,
La gard’ national’ de marche
S’fit massacrer à Buzan-
-val, à Montretout et Garches.

Refrain
C’était le plan, etc.

" Le jour où Paris n’aura
Plus d’quoi nourrir une puce,
S’disait chacun, l’on fera
Semblant d’se rendre à la Prusse.

Refrain
Ça doit être le plan, etc.

Et pendant que rentreront
Par un’ port’ soldats et princes,
Par l’autr’ port’ nous filerons
Rejoindr’ nos armées d’ province.

Refrain
Ça doit être le plan, etc.

Mais Jul’ Favr’ alla trouver
Bismark, et c’t’homme sensible
Lui dit : " Vaut mieux s’arranger.
J’trouv’ Trochu trop chusceptible. "

Refrain
J’ai assez du plan, etc.

Puis qu’il n’y a plus d’espoir,
Prenez, dit-il, plein d’ tristesse,
Quelq’ plouc’ de not’ territoir’,
Quelq’ pierr’ de nos forteresses.

Refrain
Ça vaut mieux que l’plan, etc.
Mais malgré môssieur Ducloux,
Le dix-huit mars, la Commune
Ordonna d’tirer du clou
C’plan qu’avait pas fait fortune.

Refrain
On prit le plan, etc.

Or, ce plan d’vait tôt ou tard
Sauver notre belle France,
Car ce fut les communards
Qui l’ suivir’nt pour leur défense.

Refrain
Vive le plan de Trochu !
Plan, plan, plan, plan, plan.
Mon Dieu ! Quel beau plan !
Vive le plan de Trochu !
Grâce à lui, rien n’est fichu.