Mozilla.svg

Le Puits de la vérité/La ligue Celtique

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche



LA LIGUE CELTIQUE



Connaît-on déjà cette nouvelle Ligue ? C’est peu probable. Elle vient de se former. J’en ai reçu ce matin la première nouvelle. C’est une réunion d’hommes assez sensés qui finissent par être exaspérés d’entendre appeler la France, contre tout bon sens, contre toute vérité historique, une nation latine. Ils disent que c’est là une invention des humanistes et de leurs successeurs les professeurs de latin, et je le croirais assez. Il ne faut oublier cependant les foules méridionales qui se disent de bonne foi les fils des Latins et qui, d’ailleurs, le sont un peu plus que les Français du nord, mais ce ne sont pas elles qui ont démêlé leurs origines : la croyance, là encore, vient des marchands de latin, qui confondent avec opiniâtreté la langue française, qui est latine, et la race française, qui ne l’est que très, très peu ou même pas du tout. Je suis tout à fait d’accord avec la nouvelle Ligue quand elle dit que le fonds de la race française est celtique. Dans quelle proportion ? Au moins sans doute 90 ou 95 pour cent. Le reste est germanique (les Francs étaient des bas-Allemands) principalement dans le nord, et romain principalement dans le midi. Je crois aussi que la proportion germanique, scandinave et races conquérantes autres que les Romains, a été un peu plus forte à un certain moment, mais qu’elle a baissé assez régulièrement depuis le xve siècle. La noblesse française a été toute germanique et elle a possédé presque tout le sol de la France. Il y a longtemps qu’une noblesse d’origine bourgeoise, c’est-à-dire celtique, s’est presque entièrement substituée à elle. Quant aux Romains, ils furent toujours peu nombreux, bien moins encore en proportion que nous ne le sommes en Algérie. Mais ils administraient le pays et lui infusèrent leur langue, miracle que l’on ne comprend pas encore et qui a fait l’illusion des latinistes. La France est celtique, c’est l’évidence même, matériellement celtique, mais sans l’élément latin et sans l’élément germanique aurait-elle été autre chose qu’une Irlande ?


_______