Le Roman de la momie/Chapitre 18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fasquelle (p. 305-306).

XVIII


Tahoser attendit en vain Pharaon et régna sur l’Égypte, puis elle mourut au bout de peu de temps. On la déposa dans la tombe magnifique préparée pour le roi, dont on ne put retrouver le corps, et son histoire, écrite sur papyrus avec des têtes de chapitre en caractères rouges, par Kakevou, grammate de la double chambre de lumière et gardien des livres, fut placée à côté d’elle sous le lacis des bandelettes.

Était-ce Pharaon ou Poëri qu’elle regrettait ? Le grammate Kakevou ne le dit pas, et le docteur Rumphius, qui a traduit les hiéroglyphes du grammate égyptien, n’a pas osé prendre sur lui de décider la question. Quant à Lord Evandale, il n’a jamais voulu se marier, quoiqu’il soit le dernier de sa race.

Les jeunes misses ne s’expliquent pas sa froideur à l’endroit du beau sexe ; mais, en conscience, peuvent-elles imaginer que Lord Evandale est rétrospectivement amoureux de Tahoser, fille du grand prêtre Pétamounoph, morte il y a trois mille cinq cents ans ? Il y a pourtant des folies anglaises moins motivées que celle-là.