Le Second Livre de la jungle/La Chanson du petit Chasseur

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par Louis Fabulet et Robert d’Humières.
Société du Mercure de France (p. 221-222).

QUIQUERN


Les gens de la Glace de l’Est, ils fondent comme neige, ils prennent
Du sucre et du café des blancs, ils se rendent où les blancs viennent.
Les gens de la Glace d’Ouest, ils volent et versent le sang,
Ils portent leurs peaux au trappeur et vendent leurs âmes au blanc.
Les gens de la Glace du Sud avec les baleiniers brocantent ;
Leurs femmes ont plus d’un ruban, plus d’un trou les toits de leurs tentes.
Mais les gens de la Vieille Glace, aînés des golfes inconnus,
Leurs dards sont en os de narval, et devant eux rien ne vit plus.

Traduction.