Le Tiers Livre/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Comment Pantagruel assiste au iugement du iuge Bridoye, lequel sententioit les procés au sort des dez.

Chapitre XXXIX.


Au iour subsequent à heure de l’assignation Pantagruel arriua en Myrelingues. Les President, Senateurs, & Conseilliers le prierent entrer auecques eulx, & ouyr la decision des causes & raisons que allegueroit Bridoye, pourquoy auroit donné certaine sentence contre l’elleu Toucheronde, laquelle ne sembloit du tout æquitable à icelle Court centumuirale. Pantagruel entre voluntiers : & là trouue Bridoye on mylieu du parquet assis : & pour toutes raisons & excuses rien plus ne respondent, si non qu’il estoit vieulx deuenu, & qu’il n’auoit la veue tant bonne comme de coultume : alleguant plusieurs miseres & calamitez que vieillesse apporte auecques soy, les quelles not. per Archid. d. Ixxxvj. c. tanta. Pourtant ne congnoissoit il tant distinctement les poinctz des dez, comme auoit faid par le passé. Dont pouoit estre, qu’en la façon que Isaac vieulx & mal voyant print Iacob pour Esaü : ainsi à la decision du procés, dont estoit question, il auroit prins vn quatre pour vn cinq : notamment referent que lors il auoit vsé de ses petits dez. Et que par disposition de droict les imperfections de Nature ne doibuent estre imputées à crime, comme apert ff. de re milit. l. qui cum vno. ff. de reg. iur. l. fere. ff. de edil. ed. per totum. ff. de term. mo. l. Diuus Adrianus resolu. per Lud. Ro. in l. si verò. ff. solu. matri. Et qui aultrement seroit, non l’home accuseroit, mais Nature, comme est euident in l. maximum vitium. C. de lib. præter.

Quelz dez (demandoit Trinquamelle grand Præsident d’icelle court) mon amy, entendez vous ? Les dez (respondit Bridoye) des iugemens, Alea iudiciorum, des quelz est escript par doct. 26. q. ij. c. Sors l. nec emptio. ff. de contrah. empt. l. quod debetur. ff. de pecul. & ibi Barthol. Et des quelz dez vous aultres messieurs ordinairement vsez en ceste vostre court souueraine, aussi font tous aultres iuges en decision des procés, suyuans ce qu’en a noté D. Henr. Ferrandat. & no. gl. in c. fin. de sortil. & l. fed cum ambo. ff. de iudi. vbi doct. notent que le sort est fort bon, honeste, vtile & necessaire à la vuidange des procés & dissentions. Plus encores apertement l’ont dict Bal. Bart. & Alex. C. communia de l. Si duo.

Et comment (demandoit Trinquamelle) faictez vous, mon amy ? Ie (respondit Bridoye) responderay briesuement scelon l’enseignement de la l. Ampliorem. §. in refutatoriis. C. de appella. & ce que dit Gl. l. j. ff. quod met. eau. Gaudent breuitate moderni. Ie fays comme vous aultres messieurs, & comme est l’vsance de iudicature : à laquelle nos droictz commendent tousiours deferer, vt no. extra, de consuet. c. ex literis. & ibi Innoc. Ayant bien veu, reueu, leu, releu, paperassé, & feueilleté les complaintes, adiournemens, comparitions, commissions, informations, auant procedez, productions, alleguations, intendictz, contredictz, requestes, enquestes, repliques, dupliques, tripliques, escriptures, reproches, griefz, saluations, recollemens, confrontations, acarations, libelles, apostoles, letres royaulx, compulsoires, declinatoires, anticipatoires, euocations, enuoyz, renuoyz, conclusions, fins de non procéder, apoinctemens, reliefs, confessions, exploictz & aultres telles dragées & espisseries d’vne part & d’aultre, comme doibt faire le bon iuge scelon qu’en a no. Spec. de ordinario.§.iij. & tit. de offi. om. iu.§.fi. & de rescriptis præsenta. §. j. Ie pose sus le bout de table en mon cabinet tous les sacs du defendeur : & luy liure chanse premierement, comme vous aultres messieurs. Et est not. l. Fauorabiliores. ff. de reg. iur. & in c. cum sunt eod. tit. lib. vj. qui dict. Cum sunt partium iura obscura, reo fauendum est potius quàm actori. Cela faict, ie pose les sacs du demandeur, comme vous aultres messieurs, sus l’aultre bout visum visu. Car, opposita iuxta se posita magis elucescunt, vt not. in l. j. §. videamus. ff. de his qui sunt sui vel alie. iur. & in l. munerum. j. mixta. ff. de muner. & honor. Pareillement & quant & quand ie luy liure chanse.

Mais (demandoit Trinquamelle) mon amy, à quoy congnoissez vous l’obscurité des droictz prætenduz par les parties playdoiantes ? Comme vous aultres messieurs, (respondit Bridoye) sçauoir est, quand il y a beaucoup de sacs d’vne part & de aultre. Et lors ie vse de mes petiz dez, comme vous aultres messieurs, suyuant la loy. Semper in stipulationibus. ff. de reg. iur. & la loy versale versisiéeq ; eod. tit. Semper in obscuris quod minimum est sequimur. canonizée in c. in obscuris eod. tic. lib. vi. I’ay d’aultres gros dez bien beaulx & harmonieux, des quelz ie vse, comme vous aultres meilleurs, quand la matiere est plus liquide, c’est à dire, quand moins y a de sacs.

Cela faict, (demandoit Trinquamelle) comment sentenciez vous, mon amy ? Comme vous autcres messieurs, respondit Bridoye, pour celluy ie donne sencence duquel la chanse liurée par le sort du dez iudiciaire, Tribunian, prætorial, premier aduient. Ainsi commendent nos droictz. ff. qui po. in pig. l. potior. leg. creditor. C. de consul. l. j. Et de reg. iur. in vj. Qui prior est tempore, potior est iure.