Le Véritable Métropolitain/Temps perdu, temps gagné

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

J. Michelet (p. 48-49).


Temps perdu, temps gagné


J’ai indiqué, dans ce qui précède, l’immensité du temps perdu par le système de circulation en usage actuellement dans la ville de Paris.

Il est égal, rappelons-nous le, à la quotité énorme de 6 millions 500,000 journées par année.

Avec le Métropolitain et les lignes d’omnibus directes, rattachées à chacune de ses stations, cette perte de temps n’existera plus.

Et en effet le trajet fait sur voie ferrée sera exécuté avec la célérité habituelle à ce genre de transport ;

Quant aux omnibus et tramways annexés, comme ils gagneront leur point d’attache par la route la plus directe, par conséquent la plus courte ; que leur multiplicité ne forcera plus à des détours inutiles ; que les départs seront très rapprochés ; le temps, avec eux, se trouvera également économisé aussi complètement que possible.