Mozilla.svg

Le Vieillard et l’Âne

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


VIII.

Le Vieillard & l’Aſne.


Un Vieillard ſur ſon Aſne apperçut en paſſant
Un Pré plein d’herbe et fleuriſſant.
Il y lâche ſa beſte, et le Griſon ſe ruë
Au travers de l’herbe menuë,

Se veautrant, gratant & frotant,
Gambadant, chantant & broutant,
Et faiſant mainte place nette.
L’ennemi vient ſur l’entrefaite.
Fuyons, dit alors le Vieillard.
Pourquoy ? répondit le paillard ;
Me fera-t-on porter double baſt, double charge ?
Non pas, dit le Vieillard, qui prit d’abord le large.
Et que m’importe donc, dit l’Aſne, à qui je ſois ?
Sauvez-vous, & me laiſſez paiſtre :
Nôtre ennemi c’eſt nôtre Maiſtre,
Je vous le dis en bon François.