100%.png

Le quatrain que feit Villon quand il fut jugé à mourir

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
LE QUATRAIN

Que feit Villon quand il fut jugé à mourir.



Je suis François, dont ce me poise,
Né de Paris emprès Ponthoise.
Or d’une corde d’une toise
Saura mon col que mon cul poise.