75%.svg

Les Anacréontiques/Sur le Vin

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Les AnacréontiquesAlphonse Lemerre, éditeurPoésies d’Auguste Lacaussade, tome 1 (p. 97).

XXV

SUR LE VIN


 
Quand j’ai bu ta liqueur aux vertus souveraines,
Beau Lyæus, je vois le chagrin s’endormir.
A quoi bon les soucis, les labeurs et les peines ?
Pourquoi tenter la vie aux routes incertaines ?
Que je veuille ou non, il me faudra mourir !
Buvons donc, oublions la mort inévitable !
Loin de nous les pensers de son ombre obscurcis !
Dans la coupe au flot délectable,
Amis, noyons les noirs soucis !