Les Aphrodites/Note

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Briard (Poulet-Malassis) (p. iv).

NOTE DE L’ÉDITEUR.




Au trait, au coloris de ce tableau, et surtout à certains mots neufs (tel notamment un boute-joie), on a cru reconnaître l’auteur des Aphrodites pour le même à qui l’on doit le Doctorat impromptu, la Matinée libertine, le Diable au corps, et d’autres folies du même genre. Du moins, si ces fragments sont d’un imitateur, on peut assurer qu’il a parfaitement saisi la manière du modèle.