Les Clubs contre-révolutionnaires/Table

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

TABLE ALPHABÉTIQUE ET ANALYTIQUE[1]


A

Abbé Grégoire, p. 67 ; membre du club breton, p. 277 ; du club des Feuillants, p. 289, 321, 337.

Abbema, banquier, membre du club des Feuillants, p. 295 ; de la société de 1789, p. 400.

Accusateur public (l’), journal, p. 504.

Acloque, brasseur, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 457.

Actes des Apôtres (les), journal ; son apparition, p. 7 ; sa confection, p. 8, 10.

À deux liards, à deux liards, mon journal, cité p. 8.

Adresse aux François de toutes les classes, victimes de la Révolution, brochure citée, p. 131.

Adresse des bons Français au Roi, brochure citée p. 268.

Adresse d’un bon citoyen à ses frères, brochure, citation p. 6.

Affiches de l’Aristocratie (les), journal paru en 1790, p. 10.

Agasse, employé à l’Assemblée nationale, membre du club des Feuillants, p. 294 ; de la société de 1789, p. 401.

Agier (d’), membre du Directoire du club monarchique, p. 151. 202, 212, 225, 228, 235, 237, 252, 260.

Agoult (Annibal d’), délégué du club de l’Hôtel de Massiac, p. 76.

Agoust (comte d’), membre du club de Valois, p. 35 ; du club de l’Hôtel de Massiac, p. 70.

Agoust (vicomte d’), a fait partie du club de Valois, p. 35 ; du club de l’Hôtel Massiac, p. 72 ; du club monarchique, p. 155.

Ah ! Parisiens, qu’avez-vous fait ? brochure citée p. 268.

Aiguillon (duc d’), membre du club de Valois ; a fait partie du club des Amis de la Constitution, p. 36 ; du club Breton, p. 277 ; du club des Feuillants, p.288, 302.

Alexandre, membre de la société de 1789 et du club des Jacobins, p. 401.

Almanach des gens de bien pour 1797, p. 498.

Almanach des honnêtes gens de 1792, p. 274.

Almanach du club de Valois pour 1790, p. 31, cité p. 33 et suiv.

Ami de la Constitution (l’), journal monarchiste fondé en 1791, p. 265.

Ami des Patriotes (l’), journal de Duquesnoy, p. 538.

Ami du Roi (l’), journal monarchique ; son apparition, p. 7 ; édité chez Crapart, p. 602.

André, membre du club des Feuillants, p. 294, de la société de 1789 et du club des Jacobins, p. 401.

Anson, député, membre du club des Feuillants, p. 286, et de la société de 1789, p. 401.

Anthoine, député, secrétaire du club des Feuillants, p. 291, 324, 337, 341.

Anti-Marat (l’), paru en 1791, p. 10.

Antidote contre le Schisme (l’), brochure citée p. 130.

Apocalypse (l’), journal paru en 1791, cité p. 9.

Apologie de l’égoïsme (l’), brochure des Impartiaux, citée p. 94.

Aristocratie du libraire Gattey (l’) punie par le peuple, brochure, p. 599.

Armand, membre du Directoire du club monarchique, p. 225, 235, 237, 252, 260.

Armoire de fer, ce que coûtaient les clubs, etc., p. 11.

Ars (marquis d’), lieutenant des vaisseaux du roi, membre du club de Valois, p. 36, 65.

Artaud, membre de la société de 1789, p. 401, 417.

Artois (comte d’), p. 129, 547, 548.

Assemblée coloniale de Saint-Marc, p. 69.

Assemblée des Aristocrates aux Capucins, journal paru en 1790, p. 142.

Assemblée des départements réunis, p. 13.

Assemblée des Noirs (l’) assiégée hier au soir par le peuple, brochure citée p. 265.

Assemblée militaire, p. 582

Audoin ou Audouin, journaliste, p. 193.

Augeard (M.), membre du club de Valois, p. 36 ; son arrestation, sa détention, son acquittement, id. ; quitte la France où il rentre plus tard, p. 38 ; membre du club monarchique, p. 153 ; secrétaire des commandements de Marie-Antoinette, p. 527, 530.

Autun (Évêque d’). (Voir Talleyrand-Périgord.)

Aux nobles de Paris, lettre écrite par Clermont-Tonnerre, etc., p. 129.

Avis aux Aristocrates du côté droit, par un Démocrate du côté gauche, brochure citée p. 97.

Avis aux François sur les clubs, pamphlet royaliste, p. 250.

Avis aux Français sur leurs véritables ennemis (août 1790), par André Chénier, p. 421.

Ayen (duc d’), capitaine des gardes du corps, membre du club de Valois, p. 38, 65.

Aymar, député, indiqué comme membre du club monarchique, p. 152, proteste p. 219.

B

Babeuf (Gracchus), rédacteur du Tribun du Peuple, p. 19 ; attaque le club de Clichy, p. 485.

Babillard (le), journal, publié en 1789, p. 9.

Baert, député, membre du club des Feuillants, p. 296, et de la société de 1789, p. 401.

Bailly, maire de Paris, p. 149, 278 ; membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 391, 401, 415, 416 et suiv.

Bar (vicomte de), membre du club de Valois et du club monarchique, p. 38, 65.

Barbantane (comte de), membre du club de Valois, a fait partie du club des Amis de la Constitution, p. 38. et de la société de 1789, p. 401.

Barbaroux, membre du Comité Valazé, p. 471, 472.

Barbé-Marbois, p. 18 ; réunions chez lui, p. 488 ; membre du cercle constitutionnel, p. 513.

Barère de Vieuzac, membre du club des Feuillants, p. 287 ; du club des Jacobins, p. 401 ; de la Société de 1789. p. 320, 416 ; chez madame Panckoucke, p. 554.

Barnave, constituant, un de ses surnoms, p. 6 ; annonce l’arrestation d’Augeard, p. 37 ; ses relations prétendues avec le club de l’Hôtel de Massiac, p. 67, 77 ; dénonce le club monarchique à l’Assemblée nationale, p. 179 ; membre du club breton, p. 277 ; du club des Feuillants, p. 287, 296, 341, 343, 350 ; sa lettre à la société des Gardes nationaux, p. 385 ; désigné comme membre du comité Autrichien, p. 534.

Barras, ses rapports avec le club de Valois, p. 510.

Bassano (duc de), membre du club des Feuillants, p. 312 en note.

Bassoncourt, membre du club de Valois et de la Société de 1789, p. 401.

Baudoin. (Voir Baudouin.)

Bazin, député, indiqué comme membre du club monarchique, p. 158 ; réclame, p. 220.

Baudouin, imprimeur, membre du club des Feuillants, p. 287 ; du club des Jacobins et de la Société de 1789, p. 401 ; du club de la Sainte-Chapelle, p. 445.

Beauharnois (Alexandre), p. 201, 202 ; membre du club des Feuillants, p. 287, 295, 386 ; de la société de 1789, p. 401.

Beaulieu ( Claude-François), homme de lettres, membre du club des Feuillants, p. 296, 503 en note.

Beaumarchais, membre du club monarchique, p. 155 ; indiqué comme membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 451, 462 ; proteste, p. 464.

Beaumetz, membre de la société de 1789, p. 401, 416.

Beauvilliers, restaurateur, p. 7, 595.

Beffroy de Reigny, auteur dramatique, p. 577.

Behic, membre du club des Feuillants, p. 297.

Bélanger (de), membre du club de Valois, a fait partie du club monarchique ? p. 39.

Belin-Villeneuve, vice-président du club de l’Hôtel de Massiac, p. 70.

Bénard, membre du club des Feuillants, p. 297, et de la société de 1789, p. 401.

Bérard l’aîné, membre du club des Feuillants, p. 297 ; de la société de 1789, p. 401.

Bergasse, avocat, membre du club de Valois, p. 32, 39 ; du club monarchique, p. 154.

Bernières (chevalier de), membre du club de Valois, p. 39 ; du club monarchique, p. 155.

Berthier (le maréchal) et le comité Autrichien, p. 537.

Bertrand (de), ministre de la marine, sa lettre à M. Cormier, p. 80.

Bésenval (baron de), p. 527.

Bienfaits de la Révolution (les), pamphlet, cité p. 130.

Bigot de Préameneu, député, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 445, 462.

Billard, président du club de l’Hôtel de Massiac, p. 70.

Billion, délégué du club de l’Hôtel de Massiac, p. 76.

Bitaubé, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 402.

Biron (duc de), ou duc de Lauzun, membre du club de Valois, p. 32, 39 ; du club des Feuillants, p. 287, de la société de 1789, p. 402.

Blaire (de), membre du club de Valois, du club de l’Hôtel de Massiac ? p. 39.

Blanchelande (Roussel de), gouverneur de Saint-Domingue, ses rapports avec le club de l’Hôtel de Massiac ; exécuté en 1793, p. 80.

Blanchet, hommage, p. 27.

Blin, député, sa lettre à l’auteur du Courrier de Gorsas, p. 142.

Boisgelin (le comte de), maréchal de camp, membre du club de Valois, p. 39, 65 ; du club monarchique, p. 151.

Boisregard (marquis de), ses réceptions, p. 507. (Voir Lieuthraud.)

Boissel, avocat, auteur du Catéchisme du genre humain, p. 73.

Boissy, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 402.

Boissy-d’Anglas, membre du club des Feuillants, p. 287, 295, 320 ; du club de Clichy, p. 484, 500 ; du cercle constitutionnel, p. 513.

Bonaparte (Napoléon), p. 19, 20 ; attaqué par Dumolard, p. 495 ; menace le club de Clichy, p. 496 et suiv. ; ne veut plus des Clubs, p. 504.

Bondeville, négociant, membre du club des Feuillants, p. 298, et de la société de 1789, p. 402.

Bon Dieu ! qu’ils sont bêtes, ces Français ! brochure royaliste, p. 130.

Bonfils, député, membre du club des Feuillants, p. 296, et de la société de 1789, p. 402.

Bonnecarrère, p. 201, 202.

Bory, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 402.

Boscary, négociant, membre du club des Feuillants, p. 297, et de la société de 1789, p. 402, 417.

Bosquillon, avocat, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 456, 465.

Bouchage (vicomte du), ministre de la marine, p. 82.

Bouche, membre du club breton, p. 277 ; président du club des Feuillants, p. 280, 286, 296, 324.

Boucher d’Argis, indiqué comme membre du club monarchique, p. 157 ; proteste, dans le Moniteur universel et dans le Journal de Paris, p. 220, 222.

Boufflers (chevalier de), membre de l’Académie française et député de Nancy, membre du club monarchique, p. 152 ; du club des Impartiaux p. 92, 99, 106.

Bougainville (de), chef d’escadre, membre du club de Valois, p. 32, 39.

Boula d’Orville, membre du club de Valois, du club monarchique, p. 39, 65.

Boulay de la Meurthe, son rapport aux Cinq-Cents sur le cercle Constitutionnel, p. 514.

Boursac (vicomte de), membre du club de Valois, du club monarchique ?, p. 40.

Bourse des Chouans (voir café de Chartres).

Boutin (maison) ou de la Bouèxière, lieu de réunion du club de Clichy, p. 484, 485, 495.

Brézé (de), grand-maître des cérémonies sous Louis XVI, membre du club monarchique, p. 153.

Brissot, membre de la société de 1789, p. 417 ; meneur du comité Valazé, p. 471 ; membre du club de la Réunion, p. 475 ; dénonce le comité Autrichien, p. 535.

Brochures, libelles et pamphlets, p. 6, 130, 264, 272, 486, 524, 543, 597, 599, 600.

Broglie (comte Joseph de), membre du club de Valois, p. 40 ; du club des Feuillants, p. 287, 297 ; de la société de 1789, p. 402.

Broglie (prince de), membre du club de Valois, p. 40 ; de la Société de 1789, p. 402.

Broglie (Victor), président de la société des Amis de la Constitution, p. 201, 202, 266.

Brousse, membre du club des Feuillants, p. 297 ; du club de Valois, p. 40 ; du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 402.

Broussonnet, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 402.

Bulliet, trésorier de la société de 1789, p. 417.

Bureaux-Puzy, député, indiqué comme membre du club monarchique, p. 151 ; réclame, p. 220 ; membre de la société de 1789, p. 416.

Bussière (de la). — Voir Pèlerin Labucière.

Buzot, membre du comité Valazé, p. 472.

C

Cabanis, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 402.

Cabinet littéraire de Henri IV, p. 604.

Cabinet littéraire de Zoppi, p. 604. (Voir Café Procope.)

Cabinets littéraires. (Voir Chambres de lecture.)

Café Amaury, siège du club breton, p. 277.

Café Amelot, p. 587.

Café Chrétien, p. 587.

Café Conti, p. 587.

Café Cuisinier, p. 587.

Café de Bourbon, p. 586, 588.

Café de Chartres, « Bourse des Chouans », p. 17, 586.

Café de Chevalier, p. 587.

Café de Foy, p. 591.

Café de La Fayette, p. 587.

Café de la Justice, p. 586.

Café de la Porte-Saint-Martin, p. 587.

Café de la Régence, p. 586.

Café de la République, p. 585.

Café de la rue Taranne, p. 586.

Café de Mirabeau, p. 580, 588.

Café de Nancy, p 587.

Café de Valois, p. 69, 280, 585, 590.

Café des Grands-Hommes, p. 585.

Café du Caveau, p. 580, 588.

Café du Commerce, p. 588.

Café du Grand-Amiral, p. 586.

Café du Parnasse, p. 586.

Café du Rendez-Vous, p. 587.

Café Flore, p. 586.

Café Français, p. 589.

Café Garchi, p. 589.

Café Hotto, p. 585.

Café Manoury, p. 586.

Café Marchand, p. 588.

Café Mécanique, p. 588.

Café Procope, p. 588.

Café Véfour. (Voir Café de Chartres.)

Cafés, p. 27, 585 et suiv.

Cafés et Restaurants à l’étranger, p. 596.

Caffin, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 402.

Cahier de Gerville, ancien ministre, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 452, 463.

Caille, médecin, membre du club des Feuillants, p. 300, et de la société de 1789, p. 402.

Camus, avocat, p. 118.

Cannac Saint-André, membre du club des Feuillants, p. 299, et de la société de 1789, p. 403.

Capucins (les), rue Saint-Honoré, servant de lieu de réunion au club monarchique, p. 132, 136.

Caraman (chevalier Maurice de), membre du club de Valois, p. 40, 65, a fait partie du club monarchique ? p. 153.

Caseaux (de), membre de la société de 1789, p. 417.

Carnot (Lazare) repousse les avances du club de Clichy, p. 493.

Castellane (comte de), membre du club de Valois, p. 40 ; du club de l’Hôtel de Massiac, du club des Feuillants, de la société de 1789, p. 403, 416.

Castellane (comte Joseph de), membre du club de Valois, p. 41 ; du club monarchique, p. 153.

Castries (duc de), député, membre du club de Valois, p. 41.

Catéchisme des aristocrates (le), cité p. 268, 415.

Catéchisme du genre humain (le), envoyé au club de l’Hôtel de Massiac, p. 73.

Cavaignac, membre du club des Feuillants, p. 300, et du club de la Sainte-Chapelle, p. 450.

Cavailhès, député, membre du club des Feuillants, p. 292, 298 ; de la société de 1789, p. 403.

Caylus (duc de), membre du club de Valois, p. 41.

Cazalès(de), p. 96, 134 et suiv.

Cazaux, homme de lettres, membre du club des Feuillants, p. 300 ; de la société de 1789, p. 403, 416.

C’en est fait de nous ! pamphlet de Marat, p. 529.

Cercle constitutionnel ; sa fondation, p. 513 ; sa fermeture, p. 314 ; les travaux du cercle de la rue du Bac, p. 516.

Cercle de la rue du Bac (voir Cercle constitutionnel).

Cercles constitutionnels, p. 26, 513 et 514 ; en province, p. 515 ; fermeture des sociétés particulières, p. 516.

Cérutti, membre de la société de 1789, p. 417.

Chabot, capitaine de cavalerie, membre du club de Valois, p. 41 ; du club des Feuillants, p. 299 ; de la société de 1789, p. 403 ; du club de la Réunion ? p. 475.

Chambonas (marquise de), chez laquelle s’assemblaient les rédacteurs des Actes des Apôtres, p. 7.

Chambres de lectures et Cabinets littéraires, p. 27, 603 ; en province, p. 604.

Chamfort ou Champfort, membre du club de Valois, a fait partie du club des Amis de la Constitution, p. 32, 42 ; membre de la société de 1789, p. 403, 417.

Champcenetz (marquis de), p. 7 ; membre du club de Valois, p. 41, 65, 224.

Champcenetz (de), gouverneur des Tuileries, p. 529.

Champlatreux (président de), membre du club de Valois, p. 41, 65 ; du club monarchique, p. 156.

Chant du Coq (le), journal, supplément du Babillard, paru en 1791, p. 9.

Chapelier, membre de la société de 1789, p. 403, 416.

Chaponay (marquis de), membre du salon français, p. 378.

Charrin, commissaire-ordonnateur des guerres, membre du club de Valois, p. 41 ; de la société de 1789, p. 403.

Charton, indiqué comme membre du club monarchique, p. 152 ; proteste, p. 221.

Chartres (duc de), devenu le roi Louis-Philippe Ier, membre du club de Valois, des Amis de la Constitution, p. 41.

Chassey, député, membre du club des Feuillants, p. 287, 298, 331.

Châteauneuf-Randon, membre du club des Feuillants, p. 287, 299, 320.

Chatelet (marquis du), membre du club de Valois, p. 41 ; du club monarchique, p. 152.

Chauveau, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 403.

Chédeville, président de la société des gardes nationaux de France, p. 388.

Chénier (André), membre du club des Feuillants, p. 299 ; de la société de 1789, p. 403, 415, 421.

Chénier (Joseph-Marie), membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 448.

Chéret, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 403.

Chéron, député, membre du club des Feuillants, p. 287, 299, 347 et suiv., 355, 359.

Chevalier, député, membre du club des Feuillants, p. 287, 298, 340.

Chevaliers du poignard, p. 592.

Choderlos ou de La Clos, membre du club de Valois, de la société des Amis de la Constitution, p. 42, 51 ; journaliste, p. 284 ; membre du comité orléaniste, p. 542 et suiv.

Choiseul-Stainville (duc de), membre du club de Valois, arrêté en 1791, p. 42, 43.

Chronique du Manège (la), journal publié en 1789, p. 9.

Chronique scandaleuse (la), journal royaliste, cité, p. 543.

Cinq tyrans (les) ou le Présent et l’Avenir, brochure, p. 503.

Clausel de Coussergues, membre du club de Clichy, p. 483.

Clauzel, député de l’Ariège, propose la comparution de Joznet à la barre de la Convention, p. 86.

Clavière, membre de la société de 1789, p. 415.

Clermont-Tonnerre (comte de), député, membre du club de Valois, p. 42 : prononce un discours au club des Impartiaux, p. 93 ; au club de Viroflay, p. 129 ; l’un des auteurs de la brochure Aux Nobles de Paris, p. 129 ; fondateur du club monarchique, p. 133, 160 ; figure au club des Impartiaux, p. 148 ; réunit des amis de la monarchie, p. 148 ; patron actif du club monarchique, p. 164 ; membre du comité du club monarchique, p. 181, 202, 212, 225, 237, 252, 260 et suiv. ; réunions dans son hôtel, p. 202 et suiv., 228, 235 ; son arrestation, p. 238 ; ses protestations après la journée du 28 mars 1791, p. 244 et suiv. ; désigné comme membre du comité Autrichien, p. 534.

Clichyens, p. 14. (Voir Club de Clichy.)

Club Breton, p. 277, 605. (Voir Club des Feuillants.)

Club britannique, p. 573.

Club de Clichy, p. 26 ; sa fondation, p. 483 et suiv. ; ses principaux membres, p. 483, 484 ; manifestations réactionnaires, p. 485 et suiv. ; toasts de l’armée, p. 490 ; ses agissements, p. 491 ; dégénère, p. 493 ; manœuvres royalistes, p. 494 et suiv. ; les Clichyens au Conseil des Cinq-Cents, p. 497 ; sa fermeture, p. 500.

Club de la Propagande, nom donné à la société de 1789, p. 416.

Club de la Réunion, p. 26 ; fondé par les Girondins, p. 475 ; son journal, p. 476 ; ses luttes, p. 477 et suiv.

Club de la rue de la Michodière. (Voir Club des Impartiaux, p. 93 en note.)

Club de l’Hôtel de Massiac, p. 26 ; son but, p. 67 ; ses relations, p. 69 ; ses ressources, p. 70 ; liste des membres, p. 70 ; distribution de brochures, p. 72 ; séance extraordinaire du 27 février 1791, p. 75 ; séance du 1er mars 1791, p. 76 ; son rôle lors de l’insurrection des colons de Saint-Domingue, p. 76 ; les accusations portées contre lui, p. 78, 79 ; le rôle de Blanchelande, p. 80 ; sa politique, p. 81 ; dénonciation à la Convention, p. 86 ; décret de la Convention, p. 87 ; sa fin, p. 88.

Club de la Sainte-Chapelle, p. 26, 446 ; liste des membres, p. 446 ; compte rendu des séances électorales de 1791, p. 458 ; deuxième liste des membres, p. 462 ; accusations portées contre le club, p. 462 et suiv. ; sa fin, p. 466.

Club de l’Évêché, p. 458.

Club de Midi à Quatorze heures, p. 577.

Club de 1789. (Voir Société de 1789.)

Club de Niort (le) refuse de se coaliser avec le club monarchique, p. 223.

Club de Salm, p.24 ; sa fondation, p. 507 ; son but, p. 509 et suiv. ; ses rapports avec le Directoire, p. 510 ; ses travaux, p. 511 ; premier plan de la déportation, p. 511.

Club de Valois, p. 26 ; sa fondation, p. 31, 33 ; son local, p. 31, 33 ; ses principaux membres, p. 32 ; son esprit, p. 32 ; sa durée, p. 32 ; son Almanach, p. 33 ; liste des membres, p. 35 et suiv. ; délibération du 27 février 1789, p. 34 ; assemblée générale du 7 novembre 1789, p. 34 ; réglement de la Société, p. 35 et suiv. ; membres du club ayant été désarmés en 1791 par la Garde nationale, p. 65.

Club de Viroflay, p. 129, 133. (Voir Club monarchique.)

Club des Arts ou Salon des Arts, p. 581.

Club des Colons ou Société des Colons, p. 69, 583.

Club des Colons blancs, installé le 20 août 1789 à l’Hôtel de Massiac. (Voir Club de l’Hôtel de Massiac), p. 67.

Club des Cordeliers, son influence, p. 1, 2.

Club des détenus de Sainte-Pélagie, p. 564.

Club des Échecs. (Voir Société des Échecs.)

Club des Étrangers, p. 583.

Club des Feuillants, p. 2 en note, 26, 277 ; sa création, p. 278 et suiv. ; sa lutte avec les Jacobins, p. 285 ; liste des membres, p. 286 ; deuxième liste, p. 293 ; adresses, p. 323 et suiv. ; continuation de la lutte avec les Jacobins, p. 330 ; sociétés adhérentes, p. 336, 338 ; accusations, p. 338 ; son rôle, p. 342 ; ses séances deviennent publiques, p. 344 ; tactique des Feuillants, p. 346 ; rapports avec la municipalité, p. 347 ; le Club des Feuillants à l’Assemblée nationale, p. 350, 356 ; son influence décline, p. 358 ; son rôle en 1792, p. 361 ; sa fin, p. 365.

Club des Impartiaux, p. 26 ; réunion des modérés, p. 91 ; ses principaux membres, p. 92 ; son but, p. 92 ; fondation du club, p. 93 ; son organisation, p. 93 ; le Journal des Impartiaux, p. 93 ; les brochures, p. 97 ; exposé des motifs qui ont porté les Impartiaux à se réunir, p. 98 ; règlement, p. 100 ; principes des Impartiaux, p. 102 ; lettre des Impartiaux aux Amis de la Paix, p. 108 ; réponse à cette lettre, p. 114 ; polémiques, p. 116 et suiv. ; sa disparition, p. 125.

Club des Jacobins, p. 1, 2, 278.

Club des Neuf-Sœurs ou Société des Neuf-Sœurs, p. 577.

Club des Quatre-Nations, p. 604.

Club du Café des Arts, p. 591.

Club Malouetiste, surnom donné au club monarchiste, p. 210 en note.

Club monarchique ou des Amis de la Constitution monarchique, p. 2 en note, 26 ; sa création, p. 128 ; les libelles et brochures royalistes, p. 130 ; conciliabules aux Capucins, p. 132, 136 ; autres pamphlets, p. 142 ; difficultés pour se réunir, p. 143 ; la réunion à la Sorbonne, p. 144 ; se transporte aux Grands Jésuites, p. 149 ; liste des membres, p. 150 ; suite de la liste, p. 154 ; emblème du club, p. 158 ; autres pamphlets, p. 159 ; affiliations en province, p. 159 ; son local, p. 162 ; crée une caisse pour donner le pain à un sou et demi la livre, p. 164 ; son action, p. 167 ; sa dissolution demandée, p. 171 ; séances suspendues, p. 174 ; discours du président au procureur-syndic de la Commune, p. 176 ; le club reprend ses séances, p. 178 ; délibération du 24 janvier 1791 relative aux distributions de pain, p. 181 ; réponse de la Municipalité de Paris, p. 182 ; changements de locaux, p. 183 et suiv. ; dénonciations, p. 188, 189 ; séance du 22 janvier 1791, p. 190 ; lettre aux correspondants de la Société, p. 200 ; nouvelles dénonciations, p. 204 ; réponse de Malouet, p. 206 ; lettre du Directoire au club, p. 211 ; nouvelles attaques, p. 214 ; subventions refusées, p. 214 ; luttes occultes, p. 223 ; arrêté du directoire de la Société, relatif à la publication du Contre-poids à la calomnie, p. 227 ; discours prononcé au Conseil municipal, p. 228 ; lutte entre le club et ses ennemis, p. 232 ; lettres à la Municipalité et réponses, p. 233 et suiv. ; émeutes contre le club, p. 238 ; sa fermeture, p. 238 ; nouvelles lettres à la Municipalité, p. 238 et suiv. ; luttes violentes, réclamations, p. 244 et suiv. ; brochures, p. 264 et suiv. ; assemblées à l’Hôtel de Richelieu, p. 573.

Club National, dépendance du Comité Autrichien, p. 539.

Club politique, p. 581, 603.

Clubs de province correspondants du club monarchique, p. 170, 171.

Clubs des Amis de la Patrie et du Roi, leur objet, p. 3.

Clubs des Fédérés, p. 26, 150 ; premières réunions, p. 380 ; députations au roi, p. 383 ; réception des gardes nationaux à l’Hôtel de Ville, p. 387 ; fin, p. 390.

Cocheley, membre et secrétaire de la société de 1789, p. 437.

Cochon, député, membre du club des Feuillants, p. 288, 298, 320.

Cochon de Lapparent, lettre à lui adressée par Bailly, p. 149.

Coigny (marquis de), premier écuyer de Louis XVI, membre du club de Valois, p. 43.

Colbert (comte de), membre du club de Valois, du club monarchique ? p. 43.

Colons de Saint-Domingue, p. 68 ; leur pétition à l’Assemblée nationale en décembre 1791, p. 79 ; mesures prises pour pacifier les colonies, p. 84. (Voir club de l’Hôtel de Massiac, p. 67.)

Comeyras (de), avocat au Parlement, membre du club de Valois, p. 43, 65, et de la société de 1789, p. 403.

Comité autrichien, p. 26 ; son but, p. 523 ; son action et ses développements, p. 524 ; le rôle de Marie-Antoinette, p. 525 et suiv. ; enquête ordonnée par Louis XVI, p. 527 ; ses complots, p. 527 et suiv. ; projet de fuite du roi, p. 527 ; entente avec l’étranger, p. 530 ; intrigues, p. 531 ; négociations du roi avec l’Autriche, p. 531 ; ses membres principaux et ses réunions, p. 534 et suiv. ; dénonciations, p. 536 ; dépendances du comité autrichien, p. 539.

Comité de défense générale, p. 85.

Comité orléaniste, p. 26, 541 ; ses principaux membres, p. 542 ; le rôle du duc d’Orléans, p. 542 et suiv.

Comité Polignac, p. 548.

Comité Valazé, p. 13, 26 ; ses débuts, p. 471 ; ses principaux membres, p. 471, 472 ; son action, p. 473 et suiv.

Compagnies rouges (les), p. 270.

Compte rendu des séances électorales de 1791, brochure citée, p. 458.

Comteval (de), membre du club de Valois, p. 43 ; du club des Feuillants, p. 299 ; de la société de 1789, p. 404.

Concert de la rue Feydeau (le), pièce jouée en 1795, p. 467.

Conciliabule de la société des Amis du peuple, pamphlet, p. 142.

Conciliabules, p. 26.

Condé (prince de), p. 129.

Condorcet (marquis de), membre de la société des Amis des Noirs, du club de Valois, p. 32, 44 ; de la société de 1789, p. 404, 415, 417, 421 ; sa lettre sur l’importance de ce club, p. 425 ; ses articles dans le Journal de la société de 1789, p. 431 ; son salon, p. 559.

Conspirations de prisons, p. 563, 564.

Constant (Benjamin), secrétaire du club de Salm, p. 509.

Constitutionnels, p. 10.

Contre les horreurs du jour, à tous les vrais François, brochure citée, p. 268.

Contre-poids à la calomnie (le), supplément au Journal de la société des Amis de la Constitution monarchique, p. 227, cité p. 235.

Contre-poison des Jacobins (le), par Moreau et Jardin, p. 10.

Contre-révolutionnaire (le), feuille royaliste, p. 10.

Cormeré (baron de), membre du club de Valois, p. 43, 65 ; du club monarchique, p. 156.

Cormier, membre du club de l’Hôtel de Massiac, p. 71, 76. (Voir Armand de Cormier.)

Cormier (Armand de), secrétaire du club monarchique, p. 151, 161 en note, 167, 181, 202, 212, 225, 228, 237, 252, 260. (Voir Cormier.)

Corny (Etis de), procureur du roi, membre du club de Valois, p. 43.

Corps municipal de Paris, ses délibérations relatives au club monarchique, p. 178. 225, 236.

Corruption de l’Assemblée nationale et les crimes de ses membres (la), p. 133.

Cosmopolite (le), journal cité, p. 359.

Cottin, régisseur général des vivres, membre du club de Valois, p. 43 ; a fait partie du club monarchique ? p. 156.

Cottin fils, banquier, membre du club de Valois, p 43 ; du club des Feuillants, p. 288 ; de la société de 1789, p. 404.

Coup de grâce des Feuillants (le), brochure, p. 362.

Couplets de Piis chantés à la société de 1789, p. 418.

Court de la Tonnelle (de), membre du club de l’Hôtel de Massiac, son arrestation, protestation des membres du club, p. 75 et 76.

Cousin, hommage, p. 27.

Couvent des Miramiones, p. 559.

Crapart, libraire, éditeur de l’Ami du roi, p. 602.

Créqui ou Créquy (marquis de), membre du club de Valois, p. 43.

Cri de l’homme et de la vérité, brochure de Barruel-Beauvert, citée p. 84.

Cri général (le), brochure royaliste citée p. 498.

Crillon (Balbe), membre du club des Feuillants, p. 292, 299 ; de la société de 1789, p. 404.

Crillon (comte de), député, membre du club de Valois, p.44 ; du club des Feuillants, p. 292, 299 ; de la société de 1789, p. 404, 416.

Crimes de Paris (les), brochure citée p. 131.

Crimes du Club monarchiste (les), brochure citée p. 265.

Croix-Mare (marquis de), fondateur de la société des Lanturelus, p. 581.

Crosses épiscopales, nom donné aux cannes à sabre, p. 137.

Crussol (le Bailly de), membre du club de Valois, p. 44 ; du club monarchique, p. 153.

Custines (marquis de), député, membre du club de Valois, du club des Feuillants, p. 44 ; du club monarchique ? p. 152 ; de la société de 1789, p. 404.

D

Dagieu ou d’Agieu. (Voir d’Agier.)

Daguesseau, conseiller d’Etat, indiqué comme membre du club monarchique, p. 153 ; proteste, p. 221.

Damas (comte de), membre du club de Valois, p. 44 ; du club monarchique, p. 156.

Dames de la Halle (les) à la société de 1789, p. 415 ; sont royalistes, p. 574.

Dampierre, président du département de l’Aube, indiqué comme faisant partie du club monarchique, p. 155 ; proteste dans le Moniteur universel et dans le Journal de Paris, p. 220, 222.

Dandré ou D’André, député, président du club des Feuillants, p. 294, 301, 350 ; membre de la société de 1789, p. 415.

Dangirard, banquier, membre du club de Valois, p. 44 ; du club des Feuillants, p. 303 ; de la société de 1789, p. 404.

Danjou (l’abbé) accusé d’être feuillant, p. 363.

Danton, p. 1.

Dantonistes, p. 12.

Daoust, député, membre du club des Feuillants, p. 288, 301 ; de la société de 1789, p. 404.

Daremberg de la Marque, député, membre du club des Feuillants, p. 292.

Daymar. (Voir Aymar.)

Déclaration de M. d’Eprémesnil, brochure, citée p. 223.

Decretot, député, membre du club des Feuillants, p. 288, 301 ; du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 404, 416.

Delaage ou De Laage de Belle-Faye, membre du club de Valois, p. 44 ; de la société de 1789, p. 404.

Delalain fils, libraire, membre du club des Feuillants, p. 302.

Delessert (Etienne), banquier, p. 54 en note. (Voir de Lessert.)

Delfau, député de la Dordogne, p. 364.

Delille (Jacques). (Voir de Lisle.)

Démocrite (le) ou Journal du Midi, cité p. 489.

Dessné, libraire, p. 393, 601.

Depinay, régisseur des douanes nationales, membre du club des Feuillants, p. 302, et de la société de 1789, p. 405. Depont, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 40o. Déportation. (Voir club de Sabn, p. 311.) De Profundis de l’aristocratie (le), brochure, p. 147. Desenne, libraire, p. 393, 600. Deslandes, délégué du club de l’Hôtel de Massiac, p. 76. Desmeuniers, député de Paris, indiqué comme membre du club monarchique, p. 132 ; proteste, p. 219 ; membre du club des Feuillants, p. 301 ; de la société de 1789, p. 404, 416. Desmolières. (Voir Gibert des Molieres.) Desmoulins (Camille), p. 1 ; son quatrain contre de Broglie, Augeard etBezenval, p. 37 ; lettre à lui adressée par un Impartial, p. 119 ; attaque la société de 1789, p. 440. Desmoulins (Lucile), ses réunions, p. 13 ; calomniée, p. 274 ; son salon, p. 560. Dijon, membre du club des Feuillants, p. 303, 358. Dillon (comte Arthur de), député, membre du club de Valois, p. 43 ; commandant de l’expédition de Saint-Domingue, p. 79 ; membre du club des Feuillants, p. 288, 301. Dîners du Vaudeville (les), p. 580, Dîners évangéliques, p. 7, 593. Dinochaud, député de Blois, p. 147 ; membre du club des Feuillants, p. 288. Directoire (messages du) aux Cinq-Cents, au sujet des Clubs, p. 491, 301, District de Saint- Jacques l’Hôpital, Assemblée générale du 3 février 1790, p. 114. Dodun (Madame) loue un appartement pour le comité Valazé, p. 472. Doppet (François-Amédée), à la société des Jacobins, p. 82. Dosfaut, député, membre du club des Feuillants, p. 288, 301 ; de la société de 1789, p. 403. Dubergier, avocat de Bordeaux, président du chib monarchique, p. 150, 181, 188, 190, 206, 225, 228, 235, 237, 241, 252, 260. Dubignon, membre du club des Jacobins et (le la société de 1789, p. 403. Dubois-Crancé, membre du club des Feuillants, p. 288, 321, Dubois de Bellegarde, député, se retire du club de la Réunion, p. 475. Duc d’Orléans (le) et le comité orléaniste, p. 342 et suiv. Duchâtelet, membre du club de Massiac et de la société de 1789, p. 405. Duclos-Dufresnoy, notaire, membre du club de Valois, p. 43, en note. Dufays, député de Saint-Domingue, p, 86, Dufresne de Saint-Léon, membre du club des Feuillants, p. 303 ; de la. société de 1789, p. 403, Dufresnoy, trésorier de la. société de 1789, p. 403, 417. Dumolard, membre du club de Clichy, fait une motion au Conseil des Cinq-Cents, p. 495 ; déporté, p. 500. Dumouriez (général), p. 576. Dupleix, membre du club de Valois, p. 46 ; a fait partie du club monarchique, p. 157. Dupont de Nemours, son imprimerie détruite, p. 18 ; indiqué comme membre du club monarchique, p. 152 ; réclame, p. 218 ; du club dts Feuillants, p. 292 ; de la société de 1789, p. 391, 405, 416, 421. Duport, député de Paris, membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 46 ; désigné comme membre du comité autrichien, p. 534 ; son salon, p. 557. Duport-Dutertre, ancien ministre, membre du club de laSainte-Chapelle, p. 463. Dupré de Saint-Maur, membre du club de Valois, p. 46 ; du club monarchique, p. 156. Duquesnoy, député, membre du club des Feuillants, p. 292, 302 ; de la société de 1789, p. 405, 416, 441 en note. Durfort (comte de) s’entend avec l’Autriche, p. 530. Durfort (vicomte de), membre du club de ■ Valois, p. 46. Durovray, membre de la soczé^e de 1789, p. 403, 415. Duval Sanadon, membre du club de rilôtel de Massiac, p. 71. Duvernay, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 405. Duveyrier, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 405. Eclair (1’) ou Journal de la France et de VEurope, organe du chcb de Salm, p. 510. Eglise Saint- André des Arts, p. 15, Eloge du gouvernement monarchique { !’) ou Exposition des principes et des faits qui démontrent la nécessité de rétablir la royauté en France, brochure citée, p. 505. 620 TABLE ALPHABÉTIQUE ET ANALYTIQUE Emmery, ancien député, membre du club des Feuillants, p 292, 304 ; de la société de 1789, p. 406, 416. Engerrand, député, présente au Conseil des Cinq-Cents des observations sur les clubs, p. 503. Epigamie des Brigands (1’) ou la Latvomanie, satire, citée p. 272. Eprémesnil (d’), p. 92, 96, 116, 134 et suiv., 223. Esménard, rédacteur du Babillard, cité et note biographique, p. 9. Espagnac (abbé d’), membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 46. Espinchal (le comte d’), membre du club de Valois, p. 46 ; du club monarchique, p. 136. Estaing (comte d’), membre du club de Valois, p. 46, en note. Exposé des motifs qui ont porté les Impartiaux à se réunir, p. 98. Factions contre-révolutionnaires, p. 23 et 24. Fargès (de), conseiller d’Etat, membre du club de Valois, p, 46 ; de la société de 1789, p. 406. Fauchet (Claude), aumônier du club monarchique, p. 233. Faucou, hommage, p. 27. Fayau, député de la Vendée, dénonce les colons, p. 87. Fenouillot, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 406. Fergusson, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 406. Ferment, membre de la société de 1789, p. 416. Fejri. homme de lettres, membre du club des Feuillants, p. 305 ; de la société de 1789, p. 406. Ferrières (marquis de), cité p. 3, membre du club de Valois, p. 47, 97, cité p. 149. Fersen (comte de), membre du club de Valois, p. 47, 527, 529 et suiv. Fête de la loi (la), p. 363. Feuillant, directeur du Journal du Soir, membre du club des Jacobins, p. 360. Fiévée, journaliste, p. 500, 594. Fitz-Gérald (de), député à l’Assemblée nationale, membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 47, Feydel, homme de lettres, membre du club des Feuillants, p. 305, 387. Folies d’un mois (les), publiées par ordre de l’Assemblée nationale, p. 538. Fonbonne, secrétaire de la société des gardes nationaux des départements de France, p. 388. Fontanes, p. 18, 163. Fontenay, membre du club de l’Hôtel de Massiac et de la société de 1789, p. 406. Fontenilles (marquis de), membre du club de Valois, p. 47, et de la société de 1789, p. 406. Fontette (de), maître des requêtes, membre du club de Valois et du club monarchique, p. 47. Fornier, membre du club des Feuillants, p. 305, et de la société de 1789, p. 406. Foucault de Lardimadie (marquis de), député, demande la suppression des sociétés populaires, p. 577. Frestel, propriétaire du local du club de Valois, p. 33 ; entrepreneur du club, p. 34. Frochot, député, membre du club des Feuillants, p. 289, 305 ; de la société de 1789, p. 415. Froullé, libraire, p. 601. Fulchiron, banquier, membre du club des Feuillants, p. 305 ; de la société de 1789, p. 406. Gallifet (marquis de), membre du club de l’Hôtel de Massiac, p. 71. Ganilh (Charles), économiste, membre de la société de 1789, p. 400 et 406. Garât jeune, littérateur, député, membre de la société de 1789, p. iOQ. Gardes du roi surnuméraires, p. 132. Gathey ou Gattey, libraire du Palais-Royal, p. 8, 264, 370, 384, 595, 597. Gauthier, banquier, membre du club de Valois, p. 47 ; du club monarchique, p. 157 ; du club des FeuilUmts, p. 307 ; de la société de 1789, p. 406. Gazette de Paris, commencée en 1789 par Du Rosoy, p. 10. Gazette des cours de l’Europe, le Royaliste, ami de rhumanilé, journal fondé en 1791, p. 574. Genlis (madame de), son salon bleu, p. 555. Genlis (marquis de*, membre du club de Valois, p. 47. Gensonné, membre du comité Valazé, p. 472 ; établit l’existence du comité autrichien, p. 534. Germain, trésorier de la société de 1789, p. 406, 417. Gibert l’aîné, notaire, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 449, 467. Gibert des Molières, membre du club de Valois, p. 45 ; loue la maison Boutin, p. 484 ; membre du Conseil des Cinq-Cents, p. 488, 499 ; déporté, p. 500. Guingueré, membre du cercle constitutionnel, p. 514. Girardin, libraire, p. 601. Girondins, p. 13. Gleizen, avocat, député, membre du club breton, p. 277. Gobel, évêque de Paris, membre du club des Feuillants, p. 289, 321. Gossec, musicien, accusé de faire partie du club de la Sainte-Chapelle, p. 467. Gouffre infernal des aristocrates (le), ou l’antre de Gattey, brochure, p. 599. Gouget-Deslandres, membre de la. société de 1789, p. 421. Goupil de Préfeln, député, membre du club breton, p. 277 ; du club des Feuillaîits, p. 289, 306, 332, 333. Goupilleau (de Montaigu), député, dénonce le club de l’Hôtel de Massiac à la Convention, p. 86. Gouvernet (comte de), puis marquis de la Tour du Pin, membre du club de Valois, p. 48 ; de la société de 1789, p. 407. Gouvion, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 407. Gouvion (Jean-Baptiste de), dénonce le satoîi français, p. 377. Gouy-d’Arsy (marquis de), député, membre du club de Valois, p. 48 ; mandat d’arrêt décerné contre lui, p. 86 ; membre du club des Feuillants, p. 306. Grammont (marquis de), membre du club de Valois, p. 48 ; du club des Feuillants, p. 307 ; dela.Sociétédel789, p. 407. Grand détail des projets de conspiration concernant le club monarchique, bi’ochuro citée, p. 224. Grandmaison, membre dn club des Jacobins et de la société de 1789, p. 407. Grande dénonciation d’un nouveau club de conspirateurs, rue Jacob, brochure, p. 573. Grande éclipse du soleil jacobiuiste et de la lune feuillantine, brochure, p. 362. Grands-Augustins (le couvent des) sert aux réunions du club des Impartiaux, p. 91. Grands-Jésuites (les), rue Saint-Antoine, servent de lieu de réunion au club monarchique, p. 149. Grands tableaux magiques des fameuses suppressions faites par la très grande et très infaillible Assemblée prétendue nationale, brochure citée, p. 131. Granger, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 407. Granvelle (Raillard de), membre du club de Valois, p. 48 ; de la société de 1789, p. 407. Grave (chevalier de), premier écuyer du duc de Chartres, membre du club de Valois, p. 48 ; du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 407. Greffulhe (de), banquier, membre dnclub de Valois, p. 48 ; de la société de 1789, p. 407. Grenus, négociant, membre du club des Feuillants, p. 307 ; de la société de 1789, p. 407. Grivel, banquier, membre du club des Feuillants, p. 306 ; de la société de 1789, p. 407. Grouchy (comte de), membre du club de Valois, p. 48 ; de la société de 1789, p. 407. Grouvelle (de), littérateur, membre du club de Valois, p. 48 ; de la société de 1789, p. 407, 415, 417, 421, 437. Guadet, député, ses paroles à l’Assemblée en 1791 au sujet du club de l’Hôtel de Massiac, p.77 ; membre du comité Valazé, p. 472, Guillon (abbé), auteur de Mémoires cités, p. 378. Guillotin, médecin, député, membre du club de Valois, p. 48 ; membre du club des Feuillants, p. 289, 306 ; de la société de 1789, p. 407. Guimps (chevaUer de), membre du club de Valois, p. 48, 65 ; du club monarchique, p. 153. Guimps (de), membre du club de Valois et du club monarchique, p. 48. (Voir chevalier de Guimps.) Guiraudet, membre du club des Jacobins, membre et secrétaire de la société de 1789, p. 407, 437. H Hamelin, commandant du bataillon des Récollets, membre du club des Fédérés, vice -président du club monarchique^ p. 151,163, 181,228,252,260, Hassenfratz, chimiste, membrede la société de 1789, p. 407. Hautefort fd’), membre du Directoire du club monarchique, p. 151, 181, 202,212 225, 228, 233, 237, 252, 260. Haymann (général), avocat général, membre du club de Valois, p. 49. Hello, des Côtes-du-Nord, s’occupe des clubs au Conseil des Cinq-Cents, p. 504. Hénin (prince d’), membre du club de Valois, p. 49, 348. Hérault de Séchelles, membre du chib de Valois, p. 49. Heyden, patriote hollandais, membre du club des Feuillants, p. 307 et de la société de 1789. p. 407. Hoggner ou Hogguer, membre du club de Valois, p. 49 ; de la société de 1789, p. 407. Histoire du bataillon des jeunes citoyens à l’attaque du faubourg Saint-Antoine, citée p. 488. Hoche (Lazare), attaqué parles Clichvens, p. 502. Horoscope de l’Assemblée nationale, brochure citée p. 133. Hôtel de Clermont- Tonnerre, lieu de réunion des monarchistes, p. 202 ; est attaqué, p. 204. Hôtel d’Esclignac, p. 574. Hôtel de Massiac, lieu de réunion du club des Colons blancs et du club de l’hôtel de Massiac, p. 67 et suiv. Hôtel de Richelieu, loué au club monarchique, p. 185, 573. Hôtel de Tours, rue du Paon, lieu de réunion royaliste, p. 601. Hua, membre du club des Feuillants, p. 359. Hurel, payeur de rentes, membre du club de Valois, p. 49 ; du club des Feuillants, p. 307 ; du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 408. Hutteau (François-Louis), avocat, membre du Chib des Impartiaux, p. 92, 116. Hyde de Neuville, membre du club de Clichy, p. 479, 529. Indicateur (1’), journal royaliste, fondé en 1792, p. 273. Indulgents, leur évolution, p. 12. Intrigues dévoilées (les), etc., brochure, citée p. 6. Introduction, p. 1 . Isnard (Henri-Maximin), membre du club j rfe la Réuni07i, p. 473. | Jacobins hors la loi (les), brochure, p. 486. Jacobins (lutte des) avec les Feuillants, p. 285 et suiv., 330 et suiv. Jarjayes ou Jarjaye, membre du Salon français, p. 378. Jaucourt (comte François de), député, membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 49 ; du club des Feuillants, p. 308 ; de la société de 1789, p. 408. Jauge, banquier, membre du club de Valois, p. 50, en note ; du club des Feuillants, p. 308 ; de la société de 1789, p. 408, Jaume, député, membre du club des Feuillants, p. 289, 308, et de la société de 1789, p. 408, 416. Jessé, membre de la société de 1789, p. 416. Jeu de paume de la rue de Grenelle Saint-IIonoré. Le club monarchique s’y réunit, p. 187. Jeunesse dorée (la), p. 486 et suiv., 594. Jordan (Camille), député, membre du club de Clichy, p. 479, 493, 500 ; du cercle constitutionnel, p. 513. Jourdan. (Voir Jordan.) Journal de la Cour et de la Ville [Petit-Gauthier), p. 10, 269. Journal de la société de 1789, p. 393, 419 ; ses principaux collaborateurs, p. 421 ; les articles de Condorcet, p. 431. Journal de Louis XVI et de son peuple, etc., commencé eu 1790, p. 8. Journal de Paris, cité p. 6, 603 en note. Journal des Amis de la Constitution monarchique, sa création, p. 163. Jounal des Amis de la Paix et du Bonheur de la Nation, organe du club de la Réunion, p. 476. Journal des clubs ou sociétés patriotiques, paru en 1790, p. 4. Journal des fédérés, royaliste, p. 384. Journal des Impartiaux, paru en 1791, p. 93, cité p. 99, 122. Journal du Palais-Royal, paru en 1789, cité p. 590. Journal du Soir (le) ou le Petit Page, publié en 1791, cité p. 9. Journaux (liste des) se trouvant tous les jours au club de Valois, p. 64. Jozeau, avocat, p. 144. Joznet, dit Laviolette, p. 86 ; sa comparution devant la Convention, p. 86. Ker, banquier, meinbre du club de Valois, p. 50 ; et de la société de 1789, p. 408. Keralio, membre de la société de 1789, p. 408, 417. Kersaint (comte de), député, membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 50, 332 ; de la société de 1789, p. 408, 415, 421. Kervelegan, député, membre du club des Feuillants, p. 289, 337. Labhaerd, aucieu négociant, membre du club des Feuillants,’^. 311 ; de la société de 1789, p. 408. La Blache (comte de), député aux États-Généraux, membre du club de Valois, p. 50 ; du club monarchique, p. 153 ; de la société de 1789, p. 408. Laborde de Méréville (de), député, membre du club de Valois, p. 50, en note ; du club des Feuillants, p. 310. Laboullée, coiffeur, p. 603. La Bourdonnaye (vicomte de), membre du club de Valois, p. 50 ; de la société de 1789, p. 408. La Briffe, officier, membre du club de Valois, p. 66. La Bussière (de), membre du club de Valois, p. 50 ; du club monarcliique, p. 152. Lacépède, de l’Académie des sciences, membre du club des Feuillants, p. 309 ; du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 408, 417. La Chèze, l’un des fondateurs du club des Impartiaux, p. 99, 106. La Clos (de). Voir Choderlos. La Colombe (de), membre du club de Valois, p. 51, et de la société de 1789, p. 408. Lacoste, régisseur des domaines nationaux, membre du club des Feuillants, p. 289, 311, et de la société de 1789, p. 408. La Coste (de), l’un des fondateurs du club des Impartiaux, p. 99, 106. La Crételle, député, avocat au Parlement, membre du club de Valois, p. 15 ; du club des Feuillants, p. 310 ; de la société de 1789, p. 408. La Croix (de), membre du club de Valois, p. 51 ; a fait partie du club monarchique ?

p. 152. 

La Fare, évêque et député de Nancy» membre du club des Impartiaux, p. 92. La Fayette, membre de la société des Amis des noirs, du club de Valois, p. 32, 51 ; reçoit Malouet, p. 98 ; membre du club des Feuillants, p. 278, 289 ; de la société de 1789, p. 391, 408, 415, 416 et suiv., 442. LaSon (abbé de), membre du club de Valois, p. 51, et de la société de 1789, p. 408. Lagarde, secrétaire général de la police, p. 16. Lagrévole, membre du club des Feuillants, p. 339. La Harpe, p. 18 ; son salon, p. 571. Lalanne, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 408. Lallemand, membre du cltib des Jacobins et de la société de 1789, p. 409. Lally-Tollendal (comte de), membre du club de Valois, p. 51, en note ; l’un des signataires de la lettre aux nobles de Paris, p. 130 ; ses rapports avec le club monarchique, p. 160, 173 ; publie une Défense des émigrés français, p. 497. La Marck ou Lamarck (comte de), membre du club de Valois, p. 51 ; de la société de 1789, p. 409. Lamballe (princesse de) ; son salon, p. 549. Lambertye (comte de), membre du club de Valois, p. 51, 63 ; du club monarchique, p, 133. Lambesc (prince de), p. 129. Lameth (Alexandi’e de), membre du club de Valois, p. 32, 32, en note ; cité p. 128 ; membre du club Breton, p. 277, 290 ; du club des Feuillants, p. 310. Lameth (Charles de), membre du club de Valois, p. 32,, 52, eu note ; du club breton, p. 277, 290 ; du club des Feuillants, p. 311, 343. Lameth (marquis de), membre du club de Valois, p. 32, 52. Lameth (Théodore de), membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 32, 52 ; du club des Feuillants, p. 311. Lametherie, député, membre du club des Feuillants, p. 290, 309, et de la société de 1789, p. 409. Lamoignon (marquis de), membre du club de Valois, p. 64. Lamothe, colonel de hussards, proteste de son attachement à la République, p. 83. Landelle, au carrefour Bucy ; la société du Caveau se réunit chez lui, p. 580. Lfanjuinais, député, membre du club des Feuillants, p. 290, 308. Lannes (maréchal), manifeste contre le club de Clichy, p. 491. La Réveillère-Lepeaux, ses rapports avec le club de Salm. p. 510. Larive, membre du club des Jacobins et de la société de ■i789, p. 409. Larivière, membre du Conseil des Cinq-Cents, membre du club de Clichy, p. 484 ; du cercle constitutionnel, p. 513. La Roche-Aymon (de), p. 233. La Rochefoucauld (duc de), député, membre du club de Valois, p. 52 ; conférence chez lui, p. 99 ; sa lettre au Me ?-cure de France, relative à la fondation du club des Impartiaux, p. 105 ; l’un des signataires de la pièce Aux nobles de Paris, p. 129 ; membre du club des Feuillants, p. 290, 310, de la société de 1789, p. 409, 416, 421. La Rochefoucauld, membre du club des Feuillants, p. 311, et de la société de 1789, p. 409. La Rochejacquelin (marquis de), membre du club de l’Hôtel de Massiac, p. 70. Lartigue, délégué du club de l’Hôtel de Massiac, p. 76. La Touche (comte de), député, membre du club de Valois, p. 53. La Tour du Pin (marquis de). (Voir Gouvernet.) La Tour-Maubourg (chevalier de), membre du club de Valois, p. 63 ; l’un des fondateurs du club des Impartiaux, p 99, 106. La Trémouille, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 446, 462. Lauraguais (chevalier de), rédacteur aux Actes des Apôtres, membre du club de Valois, p. 53. Laurent, hommage, p. 27. Lauzun (duc de). (Voir Biron.) Lavalette, membre du club des Feuillants, p. 310 ; de la société de 1789, p. 409. La Vallette (comte de), membre du club de Valois, p. 53, 65. La Vaupalière (marquis de), membre dd club de Valois, p. 53 ; du club monarchique, p. 155. Lavaux, avocat, s’attribue la fondation du salon français, p. 370 ; se présente au salon politique, p. 380. La Vieuville (chevalier de), membre du club de Valois, p. 53, 65. Laviolette. (Voir Jozwe^) Lavoisier, membre de la société de 1789, p. 409, 417. Lebret, libraire, p. 600. Le Chapelier, député, fait adopter un décret sur les clubs et associations, p. 4, 5 ; indiqué comme membre du club monarchique, p. 151 ; proteste, p. 249 ; membre du club breton, p. 277 ; du club des FeuilUmts, p. 290, 309, 331, 350 ; de la société de 1789, p. 391, 409, 415 et suiv. Lecointre (Laurent), p. 16. Lecouteulx de Canteleu, député, membre du club de Valois, p. 53 ; du club des Feuillants, p, 293, 310, et de la société de 1789, p. 409, 416. Lecouteulx de la Noraye, membre du club des Feuillants, p. 310, et de la société de 1789, p. 409 ; trésorier de cette Société ? p. 417. Le Hoc, intendant des finances du duc d’Orléans, membre du club de Valois, p. 54, et de la société de 1789, p. 409. Lejay, libraire, imprimeur du journal de la société de 1789, p. 393. Le Marchant de Gomicourt et le cercle constitutionnel, p. 513. Lemerer, membre du club de Clichy, p. 484, 500,501 ; du cercle constitutionnel, p. 513. Lemonnier. Apprécie aux Jacobins le club monarchique, p. 166 ; discours, p. 176. Le Moyne, député de Paris, indiqué comme membre du club mo7iarchique, p. 152 ; proteste, p. 218. Lendemain (le), journal contre-révolutionnaire, paru en 1790, p. 214, en note. Lenoir-Laroche, ministre de la police, membre du club de Salm, p. 510 ; ses observations à propos du cej’cle constitutionnel, p. 515. Léon (prince de), député suppléant, membre de la société des amis des noirs, du club de Valois, p. 54. Leroy, de l’Académie des sciences, membre du club des Feuillants, p. 310 ; de la société de 1789, p. 409 ; du club de la Sainte-Chapelle, p. 446. Lessert (de), membre du club de Valois, p. 54, en note, et de la société de 1789, p. 409. Les trois régicides, Jacques Clément, Ravaillac et Damiens, au club des Jacobins, brochure royaliste, citée p. 131. Letourneur, ministre de la police générale, p. 16. Lettre à monsieur *** sur la société de ■1789, par Condorcet, citée p. 423. Lettre de la société des Amis de la Constitution du 24 janvier 1791, et réponse de la société des Amis de la Constitution monarchique, p. 200. Lettre d’un patriote à un de ses amis au sujet de la dissolution et du rétablissement du club monarchique, p. 162, Lettres du marquis de Favras, brochure citée p. 131. Level (M"" de) ou Lewal loue un local au saloîi français, p. 370, 371. Lewal, p. 375. (Voir Level.) Levis (duc de), député, membre du club de Valois, p. 54, en note. Liancourt (duc de), député, membre du club de Valois, p. 34 ; l’un des fondateurs du club des Impartiaux, p. 99, 106 ; membre de la société de 1789 ? p. 409, 416. Libelles. (Voir Brochures.) Liberté de la presse, Constitution de l’an III, p. 17 ; suspendue par le Directoire, p. 18 ; journalistes déportés, p. 18 ; mandats d’arrêt, p. 18 ; arrêté des Consuls, p. 19 ; Constitution de l’an VIII, p. 20 ; Constitution de l’anX, p. 20. Liberté de réunion, arrêté du Directoire, p. 15 ; Constitution de l’an III, p. 17. Librairies, p. 27, 597. Lieux de rendez-vous, p. 26, 553. Lieuthraud (Voir Beauregard), Limon (de), contrôleur des finances du duc d’Orléans, membre du club de Valois, p. 34, en note. LisIe (abbé de), ou Delille, membre de l’Académie française, membre du club de Valois, p. 5i. Liste des députés de l’Assemblée nationale qui, réunis daus l’église des Feuillants, le dimanche 4 octobre 1791, ont pris la résolution de se présenter à la société des Amis de la Constitution, p. 321. Liste des journaux se trouvant au club de Valois, p. 64. Liste des membres de la société de 1789^ p. 401. Liste des membres du club de la Sainte-Chapelle, p. 446 ; deuxième liste, p. 462. Liste des membres du club de l’Hôtel de Massiac, p. 70. Liste des membres du club de Valois, p. 33. Liste des membres du club des Feuillants, p. 286, 293. Liste des membres du club monarchique, p. 130 ; suite de la liste, p. 154. Voir note, p. 138. Liste des papiers publics se trouvant tous les jours au club de Valois, p. 64. Logographe (lej, journal monarchique, fondé en 1790, p. 357. Louis XVI (Voir comité Autrichien). Loustalot, cité p. 137. Loyseau (Jean-René), jurisconsulte, membre de la société des Amis de la Constitution, p. 149, 225. Luxembourg (duc de), député, membre du club de Valois, p. 54, en note. Luxembourg (madame de ;, son salon, p. 351. Luynes (duc de), député, membre du club de Valois, p. 54, eu note ; membre du club mo ?iarchique, p. 153. Luzignem (marquis de), député, membre du club de Valois, p. 55 ; du club monarchique, p. 130, 152 ; du club des Feuillants, p. 293, 310 ; du club de l’Hôtel de Massiac, et de la société de 1789, p. 409, 416. M Mafs. restaurateur du Palais-Royal, p. 7, 594. Maille (de), p. 129. Maillebois (comte de), p. 327. Maillet (Antoine), membre du club des Feuillants, p. 313, et de la société de 1789, p. 409. Maissemy (Poitevin), indiqué comme membre du club monarchique, p. 152 ; proteste, p. 221. Malartie de Fondât (de), membre de la société des Amis des noirs, du club de Valois, p. 33, 63 ; du club monarchique, p. 135 ; de la société de 1789, p. 410. Malboissière (abbé de), membre du club de Valois, T^. 53, et delà, société de 1789, p. 410. Mallet, historien suisse, membre du club de Valois, p. 35 ; du club monarchique, p. 156, et de Isisociété de 1789, p. 410. Mallet fils, membre du club de Valois, p. 53, et de la société de 1789, p. 410. Mallet du Pan, journaliste, membre du club des Impartiaux, p. 92, 496, 532. Malouet, ses relations avec le club de l’Hôtel de Massiac, p. 78 ; commandant de l’expédition de Saint-Domingue, p. 79 ; réunit, avec quelques amis, des « modérés », au couvent des Gi’ands-Augustins, p. 91 ; membre du club des 40 Impartiaux, p. 92 ; sa démarche chez le commaudant de la milice de Paris, p. 98 ; ses rapports avec les Impartiaux, p. 99, 106, 11 G ; membre et foudateur du club monarchique, p. 154, . 160, 179, 180 ; sa réponse à la dénonciation du club monarchique, faite par Barnave. p. 206 ; sa lettre aux commissaires du club monarchique, p. 249 ; dirige la société de 1789, p. 415 ; accusé d’avoir été à la réunion de Bellevue, p. 548. Mandat, ancien capitaine aux gardesfrançaises, membre du club monarchique, p. 157. Marat et le club Valazé, p. 472, 473 ; dénonce le comité Autrichien, p. 529. Marbois (de), membre du club de Clichy, p. 484. Marchands d’infamies, pamphlet contre es .lacobius, p. 486. Marchant, rédacteur des Sabats jacobites {sic), cité, p. 9. Marck (comte de la) et Mirabeau, p. 526 et suiv. Marck (madame de la son salon, p. 551. Maret. (Voir Bussano.) Marie-Antoinette, ses rapports avec le club Autrichien, p. 525 et suiv. Marignier fils, membre du club des Feuillants, p. 313 ; du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 410. Marignier père, membre du club des Feuillants, p. 313 ; de la. société de 1789, p. 410. Marmontel, membre de la société de ■1789, p. 415. Maron, membre du club des Feuillants, p. 313, et de la société de 1789, p. 410, en note. Marsilly, membre du club des Feuillants, p. 313 ; du club des Jacobins et de la Société de 1789, p. 410. Martainville, secrétaire de Legendre, p. 483, 486, 487. Martyrologe national (le), cité, p. 543. Masse, restaurateur au Palais -Royal, loue un local au Salon français, p. 370. Massiac (marquis de), membre du club de l’Hôtel de Massiac, p. 71. Masson, membre du club des Feuillants, p. 313 ; de la Société de 1789, p. 410. Mathieu-Dumas, membre du club de Clichji, p. 484 ; du cercle Co ?istitutio ?inel ? p. 513 ; du comité Autrichien, p. 539. Maubec (marquis de), membre du club de Valois, p. 55, 65. Maubourg (de), indiqué comme membre du club monarchique, p. 151 ; proleste, p. 219. Maury, p. 92, 96, 116, 134, 138, S72. Melan, loue le Wauxhall d’été au club monarchique, p. 183. Melfort (comte de), membre du club de Valois, p. 55, 65. Mémoires de la Société de 1789 (Voir Journal de la Société de 1789). Menneville, propriétaire du local du club de Valois, p. 33 ; entrepreneur du club, p. 34. Menou (baron de), député, membre du club de Valois, p. 55 ; du club des Amis de la Constitution, p. 55 ; concourt à la fondation du club des Feuillants, p. 290, 313. Mercure de France, cité p. 124. Mercy-Argenteau (comte de), ambassadeur de Vienne à Paris, désigné comme directeur du comité Autrichiefi, p. 527, 529 et suiv. Mersan, membre du club de Clichy, p. 500, 501. Meunier, indiqué comme membre du club monarchique, p. 153 ; proteste, p. 220. Michaud, journaliste, p. 500 ; fondateur de la Quotidienne, p. 557. Milly (de), avocat au Parlement, son discours distribué aux membres du club de l’Hôtel de Massiac, p. 74. Mirabeau, p. 372, 373, 386 ; membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 410, 415, 421 et suiv. ; membre du comité orléaniste, p. 542. Mirabeau (vicomte de), p. 7, 92, 96, 109, 116, 134 et suiv, Mirepoix (comte de), député de Paris, p. 130. Miroir (le), journal cité p. 503. Molleville (Bertrand de), ministre de la marine, à la tête du comité Autrichien, p. 533, 534. Monestier, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 410. Moniteur universel (le), cité p. 141 ; son article sur la réunion des monarchistes à la SorbounCi p. 144, 145. Mondot, membre du chib monarchique^ p. 152, 163. Montagne et Montagnards, p. 12. Montboissier (baron de), député, membre du club de Valois, p. 56 ; du club monarchique, p. 156, 270. Montbreton (de), receveur général des finances, membre du club de Valois^ p. 56 ; du club monarchique, p. 153. Montesquiou (marquis de), député, académicien, membre du cJub de Valois, p. 56, 129, ;Ji3. Montlosier, présenté par Sieyès au chib de Valois, p. 32 ; organise des concilia- ])ules aux Capucins, p. 134 et suiv. Montmorency, membre de la société de ■17 SO, p. 410. Montmorin, ministre, soupçonné de faire partie du comité Autrichien, p. o26, 527, prépare un projet de fuite de Louis XVI, p. 529 ; à la tête du comité autrichien, p. 533. Mordant (baron de), arrêté dans l’Hôtel de Massiac, ]}. 73. Moreau de Saint-Méry, député, auteur d’un mémoire : Contre les Amis des Noirs, en envoie cent exemplaires au club de l’Hôtel de Massiac, p, 73 ; membre du club des Feinllants, p. 290, 312, et de la société de -17 89, p. 410. Moreton-Chabrillan (comte), membre de la Commune en 1789, membre du club de Valois, du club des Amis de la Çojislitution, p. 5G. Mort et passion de Louis X’VI, roi des juifs et des Français, brochiwe parue en 1790, p, 132. Mouchy (de), maréchal de France, membre du club monarchique, p. 156. Mounier, p. 160. Mourgues, membre du club des Feuillants, p. 313, et de la société de 1780, p. 411. Moustier ( comte de ), accompagna Louis XVI dans sa fuite, a publié une relation du voyage royal, membi’e du club de Valois, p. 56. Mouysset, député, propose à l’Assemblée législative de former un club dans la salle les après-midi, p. 360. Murinais (le chevalier d’Auberjon-), membre du club monarchique, p. 152, 179 ; du club de Clichy, p. 484, 500. (Voir Salon de madame de Murinais.) Murinais (madame de), son salon, p. 555. Muscadins, royahstes, p. 21. N Narbonne (comte Louis de), ministre, membre du club de Valois, eu note, p. 56, 345 ; de la société de 1780, p. 411. Neclcer (madame), son salon, p. 553. Neufcliâteau (François de), ministre de riiilérieur, membre du club de Sahn, p. 510. Niel, vice-président de la société des gardes nationaux des déparlements de France, p. 388. Nivernais (duc de), son salon, p. 551. Noailles (maréchal de), son salon, p. 551. Noailles (vicomte de), député, membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 57. Non, d’Orléans, tu ne régneras pas ! pamphlet cité p. 543. Nous mourons de faim, le peuple est las, il faut que ça finisse, brochure de Martainville, p. 487. Nouveau dictionnaire français, cité p. 132. Nouveau dictionnaire pour servir à l’intellir /ence des termes mis en vogue par la Révolution, cité p. 273. Observateur (1’), journal de Feydel, cité p. 91. Observations srir le mode de bienfaisance qu’avait adopté le Directoire de la société des Amis de la constitution 7nonarchique, publication de la Société, p. 191. Orléans (duc d’), un de ses surnoms, p. 6 ; membre du club de Valois, p. 57 ; membre du club des Feuillants, p. 288, 321 ; dénoncé comme membre du comité Autrichien, p. 537 ; ses rapports avec le comité orléaniste, p. 542 et suiv. Ordre de la résurrection de la contre-Révolution, p. 551. Oudet (Jean-Baptiste), ancien avocat, notable h la Ville, p. 128. Page, commissaire de Saint-Domingue, p. 85. Pain (Antoine), libraire, p. 601. Palais-Royal, centre d’un grand nombre de clubs, de réunions et de cafés, passim. Pamphlets. (Voir Brochures.) Pamphlets royalistes et contre-révolutionnaires, décret de la Convention, p. 17. (Voir Brochures et Libelles.) Panckoucke (madame), son salon, p. 554. Pange (chevalier de), membre de la société de 1780, p. 411, 415. Panthéon, situé rue de Chartres, lieu de réunion du club monanhique, p. 162, 187. Paoli, p. 41S, 429. Parabère (comte de), membre du cluh de Valois, p. 57 ; du club monarchique, p. 151. Paris, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 411. Parti de l’Œil-de-Bœuf, p. 11. Pasquier (le chancelier), cité p. 32, membre du club de Valois, p. 57, en note. Pastoret, membre de la société de 1789, p. 411, 415, 421, 437 ; du club de la Sainte-Chapelle, p. 446, 462 ; du club de Clichy, p. 484, 499 ; du cercle constitutionnel, p. 513. Pastoret (madame de), son salon, p. 558. Patriote français (le), cité p. 78, 79, 82. Patriotes (réunion des), rue Traversière, p. 15. Pavillon de Hanovre, p. 572. Pawlet, projette une association patriotique des Amis de la patrie et du roi, p. 3 et 4. Payen, commissaire des guerres de S. M. Catholique, membre du club de Valois, p. 57 ; du club des Feuillants, p. 313, et de la société de 1789, p. 411. Péchevin, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 411. Pèlerin Labucière, député, indiqué comme membre du club monarchique, p. 155 ; réclame, p. 220. Pelletier, fermier général, réunit chez lui la société du Caveau, p. 580. Peltier, journaliste, p. 130 ; publie une parodie du Réveil du peuple, citée p. 486. Pérignon, avocat, membre du club de Valois, p. 37 ; de la société de 1789, p. 411. Perrier, de l’Académie des sciences, membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 58 ; du club des Feuillants et de la société de 1789, p. 411. Pétion, ses dîners politiques, p. 472. Petit-Gauthier, p. 10. Peuchet, l’un des créateurs du Moniteur, p. 377. Peyrat, membre du club de Valois, p. 64, et de la société de 1789, p. 411. Pichegru (général), membre du club de Clichy, p. 479, 500 ; du cercle constitutionnel, p. 513. Pienne (duc de), membre du club de Valois, p. 58, 65. Pigrais, p. 248. Piis, ses couplets chantés à la société de 1789, p. 418, 429. Pillet, membre du club des Feuillants, p. 316, et de la société de 1789, p. 411. Pinon, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 411. Pio (chevalier de), membre du club de Valois, du club des Ainis de la Constitution, p. 58. Pitra, membre du club des Feuillants, p. 315, 363, 364, et de làsociété de 1789, p. 411, 415. Plainville, indiqué comme membre du club monarchique, p. 151 ; proteste, p. 220. Poignards de Clichy (les), p. 495. Poissonnier, indiqué comme membre du club monarchique, p. 152 ; proteste, p. 220. Poix (prince de), député, membre du club de Valois, pensionné, p. 58, 65. Pomaret fils, membre du club des Feuillants, ^. 315 ; du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 411. Pommelles (chevalier des), fait un plan d’évasion du roi, p. 378. Pommery, membre du club de Valois, p. 63, et de la société de 1789, p. 412. Pontécoulant (comte de), membre de la société des amis des noirs ; du club de Valois, p. 58 ; de la société de 1789, p 412. Port (du), député de Paris, p. 130. Portalis, membre du club de Clichy, p. 484 ; an cercle constitutionnel, p. 513. Pourquoi y a-t-il tant de monde chez M. Clermont-Tonnerre ? pièce citée, p. 203. Praslin (comte de), membre du club de Valois, p. 58, et de la société de 1789, p, 412. Praslin (duc de), député, membre du club de Valois, p. 58. Préville-le-PilIey, ministre de la marine, membre du club de Salm, p. 510. Prieur (de la Marne), député, membre du club des Feuillants, p. 291, 321. Principes des Impartiaux, p. 102. Projet de paix entre le Club de 1789 et la Société des Amis de la Constitution, p. 417. Prony, de l’Institut, membre du club des Feuillants, p. 316, et de la société de 1789, p. 412. Puységur (chevalier de), membre du club de Valois, p. 38, 65. Quatremère de Quincy, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 450 ; du club de Clichy, p. 484. Quatrième conciliabule aux Capucins Saint-Honoré, article de Gorsas, cité p. 13t. Queynat, proteste contre son inscription sur la liste du club monarchique, p. 221. Quotidienne (la), p. 18, en note ; p. 537. Rabaut Saint- Etienne, membre du club des Feuillants, p. 291, 321 ; de la. société de 1789 ? p. 416. Raillard de Granvelle. (Voir Granvelle.) Ramond, homme de lettres, membre du club des Feuillants, p. 317 ; de la société de 1789, p. 412. Ramond de Carbonnières, député, membre de l’Institut, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 466. Ravel (Antoine), banquier, membre du club des Feuillants, p. 317, et de la société de 1789, p. 412. Ravel (Louis), banquier, membre dn club des Feuillants, p. 317, et de la société de 1789, p. 412. Rebwell, député, membre du club des Feuillants, p. 316 ; ses rapports comme Directeur avec le club de Salm, p. 310. Récamier (madame), son salon, p. 566. Réception de Cara (Carra) au chcb monarchique (la), brochure citée, p. 267. Récit frauduleux de ce qui s’est passé dimanche aux Capucins, suivi de quelques questions aux bons Français, article de Gorsas, cité p. 139. Réclamations et observations des colons sur l’abolition de la traite des nègres, p. 73. Redon (Claude), député à la Constituante, l’un des fondateurs du club des Impartiaux, p. 97, 99, 106. Réflexions d’un Impartial sur la séance du 30 janvier 1790, brochure citée, p. 124. Règlement de la société de 1789, p. 391. Règlement du club des Impartiaux, p. 100. Regnaudde Saint- Jean-d’Angély, député, membre du club des Feuillants, p. 291. Regnaut, député, indiqué comme membre du club monarchique, p. 151 : proteste, p. 219. Régnier, écrivain royaliste, membre du club de Valois, p. 59, et de la société de 17 89, p. 412. Renard, avocat au Parlement, p. 144. Rendez vos comptes, brochure royaliste, citée p. 130. Renouard, fabricant do gaze, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 432 ; proteste, p. 463. Réponse de M. Chas à M. Carra, citée p. 342. Réponse de M. le Maire à l’écrit de M. Chéron intitulé : « Conduite de M. Chéro ?i à l’occasion de la société des Feuillants, etc.. », p. 335. Réponse deM.Malouetà la dénonciation du club de la constitution monarchique par M. Barnave, p. 206. Réponses aux grandes questions proposées à la Société des Amis de la Constitution monarchique, par P. J. Audoin, p. 193, 199. Restaurant Beauvilliers, p. 7, 393. Restaurant ou estaminet de Dossonville, p. 396. Restaurant Février, p, 595. Restaurant Mafs, p. 7, 593. Restaurant de Méot, p. 594. Restaurant Vénua, p. 595. Restaurants, p. 27, 594 et suiv.(Voir Cafés.) Restaurants à l’étranger, p. 596. Résumé des travaux du Cercle constitutionnel de la rue duBacq, cité p. 517. Réunion de Bagatelle, p. 26, 547. Réunion de Bellevue, p. 26, 547. Réunions à l’étranger, p. 373. Riccé (comte de), membre du club de Valois, p. 39 ; du club monarchique p. 153 ; réclame comme membre de la société des Amis de la Constitution, p. 219. Richer-Serézy, journaliste, p. 504. Rilliet aine, négociant, membi’e du club des Feuillants, p. 317, et de la société de 1789, p. 412. Rilliet jeune, membre du club des Feuillants, p. 317, et de la société de 1789, p. 412. Riouffe, luembre du cercle constitutionnel, p. 514. Rivarol, p. 7. Roberjot, délégué du club de l’Hôtel de Massiac, p. 76. Robert, rédacteur du Mercure national, p. 174, 210,443, en note. Robespierre ( Maximilien ), membre du club breton, p. 277 ; accusé de faire partie du comité Autrichien, p. 537. Robespierristes, p. 12. Rocambole (la) des Journaux, feuille antijacobine, p. 10. Rochambeau (vicomte de), membre du club de Valois, p. 59, en note. Rochechouart (comte de), p. 129. Rocher de Cancale, lieu de réunion de la société du Caveau, p. 580. Rœderer, membre de la société de 1780, p. 391, 412, 416 ; quitte la société, p. 440 et suiv. Rohan (cardinal de), p. 116. Roland (madame), son salon, p. .j6i. Roland de la Platière, son salon, p. 13. Romand, receveur des fermes, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 448 ; proteste, p. 464. Rossi (de) ou Rossy, membre du Directoire du club monarchique, p. 151,181, 202, 212, 235, 237, 252, 260. Rossignol de Grandmont, vice-président du club de l’Hôtel de Massiac, p. 70. Roucher, membre de la société de 1789, p. 413, 421 ; du club de la Sainte-Chapelle ?

p. 456. 

Roulleau, membre du club monarchique, p. 151, 163. Rouvray’ (marquis de), député, membre du club de Valois, p. 59. Royer-Collard, député, membre du club de Clichy, p. 479. Royou (l’abbé), surnom à lui donné par Danton, p. 7, 10. Rulhière (chevalier de), membre du club de Valois, p. 59. Rulhières, membre du club des Impartiaux, p. 92 ; du club des Feuillants, p. 317, et de la société de 1780, p. 412. S Sabats jacobites {sic), journal, cité p. 9. Sabattier de Cabre (de), membre du club de Valois, p. 59, 63. Saint-Blancard (marquis de), membre du club de Valois, p. 60 ; du club monarchiqiie, p. 156. Saint-Fargeau (président de), député de Paris, p. 130. Saint-Maurice (prince de), membre du club de Valois, p. 60 ; a fait partie du club monarchique ? p. 153. Saint-Priest (vicomte de), membre du club de Valois, p. 60 ; a fait partie du club mo7ia)X-hique ? p. 152. Saint-Remy (chevalier de), membre du club de Valois, p, 63 ; a fait partie du club des Amis de la Constitution ? ^p. 157. Saint- Vincent (de), conseiller au Parlement, membre du club de Valois, p. 60, 65 ; a fait partie du club monarchique ? p. 152. Sainte-Amaranthe (Dames de), leur salon, p. 563. Sainte-Croix (chevalier de), membre du club de Valois, p. 60 ; a fait partie du club monarchique ? p. 153 ; membre de la société de 1789, p. 413. Sainte-Foy (de), rue Basse-du-Rempart, membre du club de Valois, p. 60, 65. Sainte-Foy (de), réunion chez lui de la société du Palais-Royal, p. 572. Salles, député, secrétaire du club des Feuillants, p. 286, 291, 318, 324, 331 ; membre du club Valazé ? p. 471, 472. Salles de la Salle, rédacteur du Journal des Impartiaux, p. 93. Salm (hôtel de). (Voir club de Salm.) ■ Salm-Kirbourg (prince de), fondateur du Club de Salm. p. 507. Salm-Salm (prince de), membre du club de Valois, de la Société des Amis des Noirs, p. 60. Salon d’Adrien Duport, p. 537. Salon bleu de madame de Genlis, p. 333. Salon de Beauharnais, p. 554. Salon de Condorcet, p. 330. Salon de la Harpe, p. 371. Salon de la princesse de Lamballe, p. 26, 309. Salon de Lucile Desmoulins, p. 360. Salon de madame de Murinais, p. 335. Salon de madame de Staël, p. 568. Salon de madame Necker, p. 533. Salon de madame Panckoucke, p. 354. Salon de madame de Pastoret, p. 558. Salon de madame Récamier, p. 566. Salon de madame Roland, p. 561. Salon de madame de Sabran, p. 555. Salon de madame Suard, p. 557. Salon de madame Tallien, p. 564. Salon de Talma, p. 562. Salon des Arts. (Yoir club des Arts.) Salon des Colons. (Voir club des Colons.) Salon des dames de Sainte-Amaranthe, p. 563. Salon des Échecs, (oirclub des Échecs.) Salon des Princes, salon des Arts, réunion du boulevard des Italiens, p. 15. (Voir club des Arts.) Salon français, club, p. 26, 369 ; sa dissolution, p. 369 ; ses différents locaux, p. 370 ; agitation autour du Salon français, p. 371 ; plan d’évasion du roi, p. 378 ; sa fin, p. 380. Salon politique, p. 380. Salons anticonsulaires, p. 21 ; libéraux, p. 22. Salons divers, p. 551, 554, 555, 556, 358, 364, 366, 567, 371, 376. Salons fermés par le Directoire, en mars 1795, p. 578. Salvan, membre du club des Feuillants, p. 318, et de la société de 178», p. 412. Sans-Quartier (le) ou le Rogomiste national, journal, p. b4o. Sartine (de), membre du club deValols, p. 60, 65 ; du club monarchirjiie, p. l-)6. Second, membre du club des Jacobins et de la société de 1789. p. 413. Section de la Croix-Rouge (la) déclare n’avoir reçu aucun argent du club monarchique, p. 215, 231. Section de l’Observatoire (la) dénonce le club monarchique, p. 172, 211. Section de Notre-Dame ou de l’Ile (la) refuse une somme otferte par les monarchistes, p. 215. Section des Quatre-Nations (la) refuse une subvention offerte par le club monarchique, p. 215. Section des Thermes (la) et le club monarchique, p. 226. Section des Tuileries (la) dénonce le club monarchique, p. 171. Section du Luxembourg (la) refuse une somme envoyée par le club monarcldque, p. 215. Section Sainte-Geneviève (la) et le club m,onarchique, p. 227. Sections (autres) dénonçant le club monarchique, p. 176. Séguier, secrétaire de la société des Gardes ncdionaux des départements de France, p. 388. Ségur (comte de), membre du club de Valois, p. 63. Ségur (vicomte de), membre du club de Valois, p. 60. Séminaire des missions étrangères, p. 576. Sémonville(de), député suppléant, membre du club de Valois, p. 60 et 61, en uotr-. Sentinelle (la), journal-affiche, rédigé par Louvet, p 479. Sérent (comte de), député, membre du ’ luh de Valois, p. 61. Sérilly (maison), réunion dans la Vieille rue du Temple, p. 15. Servan, avocat-général, auteur de l’^ldresse aux Amis de la Paix, p. 108. Sèze(de), avocat, défenseur de Louis XVI, membre du club monarchique, p. 157. Short, membre du club de Valois, p. 61) et de la société de 1789, p. 413. Sian ou Siau, membre du club de Valois, p. 318, et de la société de 1789, p. 413, Sicard (abbé), p. 18. Siège de Paris ou les Deux conspirations, facétie au sujet des Clichyeus p. 502. Sieyès (abbé), p. 19 ; membre de la société des Ainis des Noirs et du club de Valois, p. 61 ; du club breton, p. 277 ; du club des Feuillants, p. 291, 321 ; de la société de 1789, p. 391, 413, 416, 420 et suiv. ; ses relations avec le club de Sabn, p. 509 ; membre du comité orléaniste, p. 542. Sillery (madame de). (Voir madame de Genlis.) Sillery (marquis de), député, membre du club de Valois, du club des Amis de la Constitution, p. 61 ; du club des Feuillants, p. 291. Siméon, membre du club de Clichy, p. 484 ; du cercle constitidionnel, p. 513. Société correspondante des Colons français, à Bordeaux, p. 69. Société de 1789, p. 2, en note ; p. 26 ; sa fondation, p. 391 ; son règlement, p. 391 ; liste des membres, p. 400 ; son fonctionnement, p. 414 ; ses dilférents locaux, p. 415 ; ses principaux membres, p. 417 ; ses réunions et ses dîners, p. 417 ; son journal, p. 419 ; motion de M. deViUette,p.420 ; articles des fiéyoZwtionsde Paris, pA2’2, et du Moniteur universel, p. 424 ; lettre de Condorcet sur l’importance de la société, p. 425 ; son influence, p. 430 ; hommage à Franklin, p. 431 ; travaux de la société, p. 432 ; adresse à Nancy, p. 433 ; apothéose de Voltaire, p. 437 ; déclaration du 2 janvier 1791, p. 438 ; s’occupe des pauvres, p. 439 ; est attaquée, p. 440 ; sa disparition, p. 442. Société des Amis de la Constitution de Morlaix (la) attaque le club monarchique, p. 214. Société des Amis de la Constitution monarchique. (Voir club rnoîiarchique.) Société des Amis de la monarchie, fon déc à Coblentz, p. 270. Société des Amis de la paix de Perpignan, p. 158. Société des Amis des noirs, formée en 1787, p. 67 ; ses principaux membres j p. 67. Société des Colons. (Voir clidj des Colons.) Société des Échecs, au Palais-Royal, p. 15, 380, 582. Société des Gardes nationaux des départements de France. (Voir clubs des Fédérés, p. 383.) Société des Jeunes amis de la Liberté (la) attaque le club monarchique, p. 214 ; Société des Lanturelus, p. 581. Société des Neuf-Sœurs. (Voir club des Neuf ’Sœur s.) Société dite du Café Chrétien, p. 387. Société dite du Palais-Royal, p. 572. Société du Caveau, p. 580 ; ses transformations, p. 580. Société du Panthéon, dans le couvent des Génovéfains, p. 15. Société du Salon, p. 581. Société habituée du caféProcope-Zappi, p. 588. Société olympique, p. 582. Soupers de Momus, p. 580. Souvenirs de Mathieu - Dumas, cités p. 487, 495. (Voir Mathieu-Dumas.) Spectacle de la Nation (le), journal cité p. i ;52. Staël (baron de), ambassadeur de Suède, membre du club de Valois, p. 61. Staël (madame de), p. 345, 508 et suiv. ; sou salon, p. 568. Suard (madame), son salon, p. 557. Talleyrand-Périgord, membre du club de Valois, p. 32,37 ; au club des Feuillants, p. 292, 321 ; de la société de 1789, p. 391, 411, 416. Tallien (madame), son salon, p. 564. Talma, tragédien, son salon, p. 562. Talon, député suppléant, membre du club de Valois, p. 61. Target, membre du club de Valois, p. 61. Tassin l’aîné, membre du club des Feuillants, p. 319, et de la société de 1789, p. 413. Terreur (la), son point de départ, p. 12, 16. Texier, membre du ciub des Feuillants, p. 319, et de la société de 1789, p. 413. Thé (le) ou Journal des Dix-Huit, journal roj-aliste, p. 515. Théâtre de la rue Feydeau, p. 15. Théâtre Montansier, p. 493. Thénet, délégué du club de VHôtel de Massiac, p. 76. Thermomètre (le), journal, p. 476. Thierry, arrrté comme conspirateur, p. 83. Thierry-Poux, hommage, p. 27. Thiéry, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 413. Thorillon, député, membre du club de la Sainte-Chapelle, p. 457. Thouin, uu jardin du roi, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 413. Thouret, ex -député, médecin, commissaire des hôpitaux de Paris, membre du club des Feuillants, p. 319, et de la société de 1789, p. 413, 416. Thuriot, député de la Marne, p. 87. Tilly (comte de), p 7. Titon fils, membre du club de Valois, p. 62 ; du club monarchique, p. 1,56. Tôt ou tard la raison reprend ses droits, brochure citée p. 267. Touche (comte de la), membre du comité orléaniste, p. 542. Toulongeon (vicomte de), député à l’Assemblée nationale, membre du club de Valois, p. 62 ; se défend d’avoir fait partie du club monarchique, p. 153, 219 ; membre de la société de 1789, p. 413. Treilhard, membre du club des Feuillants, p. 292 et de la société de 1789, p. 413. Trémoille (duc de la), membre du club de Valois, p. 62 ; de la. société de 1789, p. 409 ; ses rapports avec le comte d’Artois, p. 548. Tribune publique (la) ou Journal des élections, p. 498. Triumvirat de Robespierre, de Couthon et de Saint-Just, p. 12. Trois Consuls (les) ou Réflexions d’un royaliste sur la journée de Saint-Cloud, brochure citée p. 505. Tronchet, indiqué comme membre du club monarchique, p. 152 ; proteste, p. 219 ; membre du club de Clichy, p. 484. Tronchin, envoyé de Genève, membre du club de Valois, p. 62, et de la société de 1789, p. 413. Tronçon du Coudray, membre du club de Clichy, p. 484, 500 ; déporté, p. 500 ; membre du cercle constitutionnel, p. 513. Trudaine, membre du club de Valois, p. 62, 65 ; du club monarchique, p. 157 ; réclame, p. 220 ; membre de la société de 1789, p. 413. Trudaine de la Sablière, membre du club de Valois, p. 62, et de la société de 1789, p. 414. Trudon ( Joseph ), officier municipal, membre du club des Feuillants, p. 319, et de la société de 1789, p. 414. Trudon des Ormes, membre du club des Feuillants, p. 319, et de la société de 1789, p. 414. Truguet (chevalier de), membre du club de Valois, p. 62. Tuzy (de), membre du club monarchique. (Voir Bureaux-Pusy .) Vaines (de), membre de la société des Arnis des noirs et du club de Valois, p 62. Vainqueurs de la Bastille, défense à eux de s’assembler, p. 6. Valazé, député, p. 471, 412. Valence (vicomte de), membre du club de Valois, p. 62 ; a fait partie du club monarchique ? p. loo ; membre de la société de 1789, p. 414. Vandenyver, banquier ; sa maison sert de lieu de réunion au salon français, p. 369 ; trésorier de la société de 1789, p. 414, 417. Vandenyver fils, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 414. Vandermonde, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 400, 414 ; du club de la Sainte-Chapelle, p. 4bl. Vandeuvre, indiqué comme membre du club ■)nonar chique, p. Ibo ; réclame, p. 222. Vauban ’comte de), membre du club de Valois, p. 62. Vaudreuil (comte de), p. 369, 379. Vaudreuil (vicomte de), membre du club de Valois, p. 62, 6u. Vaufleury (madame), libraire, p. 393, 601 ; son cabinet de littérature, p. 603. Ventriloque (le), ou le Ventre affamé, journal royaliste, p. 490. Verchère (de) ou Verchères, membre du club des Feuillants, p. 292, 386. Verdina, membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 414. Verneuil (marquis de), membre du club de Valois, p. 63. Viénot-Vaublanc, membre du Conseil des Cinq-Cents et le cercle constitutionnel, p. ijla. Villard, membre de la société de 1789, p. 400, 414. Villaret- Joyeuse, membre du club de Clichy, p. 484, 500. Villars, homme de lettres, membre du club des Feuillants, p. 201, 202, 320, 386. Villequier (duc de), p. 371. Villette (marquis de), membre du club des Jacobins et de la société de 1789, p. 414 ; sa motion à la société de 1789, p. 420 ; proteste contre, son inscription sur la liste des membres du club de la Sainte- Chapelle, p. 464. Vilmorin, pépiniériste du roi, membre du club de la Sainte Chapelle, p. 446, 462. Vintimille (prince de), membre du club de Valois, p. 63. Virieu (comte de), député du Dauphiné, membre du cluh des Impartiaux, p. 92, 99, 106, 116, 526. Vitenkof, arrêté comme conspirateur, p. 83. Voidel, p. 179, 201, 202, 243, 292. Voulez-vous sauver l’État ? Prenez et lisez, brochure citée p. 121. W Wauxhall d’été, situé boulevard du Temple, loué au club monarchique pour ses réunions, p. 183. Weber, dit V Allemand, libraire, p. 601. Willot, membre du club de Cliohy, p. 484, 500. Wimpfen, général, commandant les insurgés girondins, p.’13 ; se défend d’être allé aux Feuillants, p. 367. Wittgenstein, arrêté comme conspirateur, p. 83. Wœstine (marquis de), membre du club de Valois, p. 63. Yung (Arthur,, cité p. 3. Zoppi, p. 604. (Voir café Procope.) FIN DE L TABLE ALPli.BÉTIQUE EN ANALYTIQUE 41

  1. Cette table ne donne pas les noms de tous les membres des différents clubs, leur nombre étant trop considérable. Mais elle indique les membres principaux, ceux qui ont été présidents, vice-présidents, secrétaires, etc., et contient les noms des personnes qui ont appartenu à divers clubs, lorsqu’il a été possible de les reconnaître dans les différentes listes.