Les Mille et Une Nuits/Avertissement3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anonyme
Traduction de Antoine Galland
AVERTISSEMENT[1].


Les deux contes par où finit le huitième tome, ne sont pas de l'ouvrage des Mille et une Nuits: ils y ont été insérés et imprimés à l'insu du Traducteur , qui n'a eu connoissance de l'infidélité qui lui a été faite, que quand ce tome eut été mis en vente. Ainsi le lecteur ne doit pas être surpris que l'histoire du Dormeur éveillé soit marquée comme racontée par Scheherazade , immédiatement après l'histoire de Ganem.



  1. Cet avertissement est de M. Galland, On le trouve à la tête du neuvième volume de la première édition des Mille et une Nuits. La division des volumes de cette nouvelle édition, nous oblige de le placer en tête du tome cinquième. Nous ne l'avons conservé, que parce qu'il nous a paru nécessaire pour l'intelligence du préambule de l'histoire du Dormeur éveillé. Les deux contes qui ne se trouvent point dans le manuscrit de M. Galland, sont l'histoire du prince Zeyn Alasnam, et du roi des génies, et celle de Codadad, de ses frères et de la princesse de Deryabar.