Lettre de Femme Lengrenage

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lettre de Femme Lengrenage



M. Erik Satie, compositeur de musique, reçoit la lettre suivante qu’il nous pris d’insérer :

« Monsieur,

« Depuis 8 ans, je souffrais d'un polype dans le nez, compliqué d’une affection du foie et de douleurs rhumatismales.

À l’audition de vos Ogives, un mieux sensible s’est manifesté dans mon état ; quatre ou cinq applications de votre Troisième Gymnopédie m’ont radicalement guérie.

Je vous autorise, Monsieur Erik Satie, à faire de cette attestation l’usage qu’il vous plaira.

En attendant, recevez les remerciements de votre reconnaissante.

Femme Lengrenage
Journalière à Précigny-les-Balayettes

Quant à nous, notre opinion sur M. Erik Satie, que nous n’avons pas l’honneur de connaître, se résume en quatre mots : C’est un rude lapin !

Virginie Lebeau.



La Lanterne Japonaise, N° 10, 23 mars 1889.