Lettre de Rimbaud à Théodore de Banville - 15 août 1871

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Charleville, Ardennes, 15 août 1871

À Monsieur Théodore de Banville.


CE QU'ON DIT AU POËTE À PROPOS DE FLEURS

I

Ainsi, toujours, vers l’azur noir…
..................................

Alcide Bava
A.R.
17 juillet 1871


Monsieur et cher maître,

Vous rappelez-vous avoir reçu de province, en juin 1870, cent ou cent cinquante hexamètres mythologiques intitulés Credo in unam ? Vous fûtes assez bon pour répondre !
C'est le même imbécile qui vous envoie les vers ci-dessus, signés Alcide Bava. — Pardon.
J'ai dix-huit ans. — J'aimerai toujours les vers de Banville.
L'an passé je n'avais que dix-sept ans !
Ai-je progressé ?

Alcide Bava
A.R.

Mon adresse : M. Charles Bretagne, Avenue de Mézières, à Charleville, pour A. Rimbaud.