100%.png

Lettre du 12 août 1669 (Sévigné)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par Monmerqué, Hachette (1p. 552-553).

100. — DU COMTE DE BUSSY RABUTIN
À MADAME DE SÉVIGNÉ.

Le même jour que je reçus cette lettre, j’y fis cette réponse.

À Bussy, ce 12e août 1669.

Il n’est pas nécessaire que nous soyons en présence, ma chère cousine, pour que je vous rende les armes. Je vous enverrai de cinquante lieues mon épée, et l’amitié me fera faire ce que la crainte fait faire aux autres ; mais vous étendez un peu vos privilèges, et vous avez raison, à mon avis, de la même chose où tout le monde auroit tort.

Comptez-moi cela : il en vaut bien la peine, et vous pouvez 1669 juger par vous-même si c’est un petit sacrifice que celui de son opinion. Nous en dirons sur cela quelque jour davantage. Cependant croyez bien que je vous aime, et que je vous estime plus que tout ce que je connois de femmes au monde.