Lettres à M. Félix Coudroy/Lettre 25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bordeaux, le 19 février 1846
◄   juillet 1845 22 mars 1846   ►

Paris, le 22 mars 1846.

Mon cher Félix, j’espère que tu ne tarderas pas à me donner de tes nouvelles. Dieu veuille qu’un arrangement soit intervenu : je ne l’espère guère et le désire beaucoup. — Une fois délivré de cette pénible préoccupation, tu pourrais consacrer ton temps à des choses utiles, comme par exemple ton article du Mémorial, que je n’ai eu le temps que de lire très-rapidement, mais que je relirai demain chez mon oncle, il est plein de vivacité et offre, sous des formes saisissantes, d’excellentes démonstrations. Lundi je le lirai à l’assemblée,