Lexique de l’ancien français/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


E
  • é et ef, s. f., abeille.
  • eage, s. m., âge mûr, majorité ‖ estre en eage, venir en eage, être majeur, devenir majeur ‖ estre dedens eage, être mineur ‖ le temps d’eage, l’ancien temps.
  • eagement, s. m., majorité.
  • eagier, v. a., déclarer majeur ‖ v. réfl., prendre de l’âge ‖ p. pas. et adj., majeur.
  • eaubenoistier, s. m., bénitier.
  • eauge, s. m., lit d’une rivière.
  • eauterrier, s. m., serpent d’eau, le χερσύδρος.
  • eauwette, s. f., sorte de digue.
  • eavie, s. f., droit du seigneur sur le produit de la pêche un jour par semaine ‖ district dans l’étendue duquel s’exerce ce droit.
  • eballir, v. a., écarquiller.
  • eban, s. m., sorte d’arbre, le gaïac.
  • ebdomadal, adj., hebdomadaire.
  • ebdomade, s. f., prières qui se font pendant toute une semaine.
  • ebdomaire, s. m., moine chargé d’un service pendant une semaine.
  • ebe, s. f., le reflux de la mer, le jusant.
  • ebee, s. f., dans un moulin à eau, ouverture qui donne passage à l’eau qui tombe sur la roue. Cf. le moderne Abée.
  • ebenit, s. m., couleur noire comme l’ébène.
  • ebenus, s. m., ébène.
  • ebesto, s. m., asbeste.
  • ebil, s. m., ellébore.
  • ebrandir, v. a., brandir ‖ v. n., se répandre, en parlant du feu.
  • eccision, s. f., arrachement, destruction.
  • ecclesial, adj., ecclésiastique.
  • ecclesiastre, adj., ecclésiastique ‖ s. m., ecclésiastique.
  • ecclosel, s. m., petite écluse.
  • echainé, adj., paré de chaînes de luxe.
  • echineïs, s. m., sorte de poisson, la remora.
  • echinus, s. m., sorte de poisson, la remora.
  • echiste, s. m., sorte de pierre précieuse.
  • eclipsin, s. f., éclipse.
  • economien, s. m., économiste.
  • economique, s. m., économe.
  • ecquebant, s. m., mêche ou torche de résine.
  • eculee, s. m., chevalet sur lequel on mettait à la question, instrument de torture.
  • edefi, s. m., édifice.
  • edefiage, s. m., construction.
  • edefiance, s. f., construction.
  • edeficable, adj., édifiant.
  • edefice, s. m., action d’édifier, de réparer, réparation ‖ plantation ‖ feuillage.
  • edeficeal, s. m., édifice.
  • edefiement, s. m., action de bâtir, de construire ‖ la bâtisse, la construction même ‖ fig., édification.
  • edefier, v. a., planter ‖ greffer ‖ installer ‖ instituer, fonder ‖ munir ‖ enseigner ‖ instruire ‖ exalter, glorifier ‖ v. réfl., s’appuyer.
  • edefieresse, s. f., celle qui édifie.
  • edefieur, s. m., celui qui construit, qui édifie ‖ edefieur en meurs, exemple, modèle de vertu.
  • edequines, s. f. pl., assises.
  • edifiant, s. m., constructeur.
  • edificacion, s. f., bâtiment, maison ‖ institution.
  • edificature, s. f., construction.
  • edificient, adj., édifiant.
  • edificier, v. a., bâtir, construire.
  • edition, s. f., diction.
  • edorsser, v. a., rompre le dos.
  • edre, s. m., plume d’eider, édredon.
  • , s. m. et f., âge ‖ vie, temps ‖ par eé, longtemps.
  • ef, s. f. V. E.
  • effable, adj., qui peut se dire.
  • effacence, s. f., action d’effacer.
  • effaceor, s. m., celui qui efface.
  • effacer, v. a., montrer sa face à.
  • effaceresse, adj. f., qui sert à effacer.
  • effaceüre, s. f., rature.
  • effadi, adj., affadi, lâche, mou.
  • effaé, adj., fait par une fée, magique.
  • effaillir, v. n., manquer.
  • effaintif, adj., défaillant.
  • effaiteson, s. f., façon, manière.
  • effaitier, v. a., façonner ‖ p. pas. et adj., instruit, habile ‖ concerté.
  • effame, s. f., famine ‖ mettre en effame, affamer.
  • effamer, v. a., affamer ‖ v. n., mourir de faim ‖ p. pas., qui meurt de faim.
  • effectuel, adj., effectif, qui a son effet.
  • effectuelement, adv., effectivement.
  • effectueusement, adj., effectivement ‖ vivement, chaleureusement.
  • effecture, s. f., créature.
  • effemmé, adj., efféminé.
  • efferé, adj., féroce, cruel, fier.
  • efference, s. f., manque de retenue, d’égards.
  • efferir, v. n., appartenir.
  • effestucation, s. f., déguerpissement, abandon, proprement l’action de déguerpir un héritage chargé de cens et de rentes en tenant une paille à la main.
  • effestuer, v. a., déguerpir, céder en toute propriété.
  • effestuquement, s. m., déguerpissement, abandon.
  • effestuquer, v. a., quitter, abandonner, déguerpir, ce qui se faisait en jetant une paille qu’on tenait à la main.
  • effetardi, adj., devenu lâche.
  • effeuillir, v. n., s’effeuiller.
  • effeuleter, v. a., effeuiller.
  • effeutré, adj., garni, couvert, proprement garni de feutre.
  • effiancer, v. a., fiancer.
  • efficacieusement, adv., d’une manière efficace.
  • efficacieux, adj., efficace.
  • effical, adj., efficace.
  • efficalment, adv., efficacement.
  • effichier, v. a., ficher, enfoncer ‖ fixer ‖ v. réfl., s’assurer, s’affermir.
  • efficial, adj., efficace.
  • effigier, v. a., faire le portrait de, représenter, peindre au propre et au figuré.
  • effigurer, v. a., représenter la figure de.
  • effilandré, adj., dont on a retiré les filandres ou fibres.
  • effiloire, s. f., affiloir, instrument pour affiler.
  • 1. effimere, adj., sujet à la fièvre éphémère.
  • 2. effimere, s. f., fièvre éphémère.
  • effimerie, s. f., fièvre éphémère.
  • effinage, s. m., circonscription, territoire.
  • effiner, v. a., affiner, rendre pur ‖ apurer, mettre au clair (un compte) ‖ compter.
  • effisance, s. f., réalisation.
  • efflation, s. f., action de souffler dehors, gonflement.
  • efflechir, v. a., ébranler, affaiblir ‖ v. réfl., fléchir.
  • effloquer (s’), v. réfl., se débander.
  • effluation, s. f., action de découler, d’émaner.
  • effluement, s. m., écoulement.
  • effluence, s. f., influence.
  • effluencieus, adj., abondant, qui coule avec abondance.
  • effluent, adj., qui découle ‖ fig., abondant.
  • effluer, v. a., produire en abondance.
  • effluxion, s. f., flux.
  • effocquer, v. a., étouffer.
  • effoiblir, v. a., affaiblir ‖ v. n., s’affaiblir.
  • effoil, s. m., augmentation du bétail dans la bergerie, profit qui en résulte.
  • effoirer (s’), v. réfl., enlever la foire dont on est couvert ‖ p. pas., empl. au figuré, lâche, flasque.
  • effolagier (s’), v. réfl., devenir fou, concevoir une passion folle.
  • effoler (s’), v. réfl., devenir insensé.
  • effolir, v. a., rendre insensé, rendre fou.
  • effonce, adj. f., défoncée, entamée.
  • effoncier, v. a., défoncer ‖ effoncier les vins, les répandre après avoir défoncé les tonneaux.
  • effondement, adv., largement, avec abondance, avec profusion.
  • effonder, v. a., couler à fond, submerger, au pr. et au fig. ‖ renverser ‖ v. n., couler à fond, être englouti.
  • effondre, v. a., répandre ‖ disperser, dissiper ‖ v. n., s’écrouler ‖ p. pas., amaigri.
  • effondreement, adv., impétueusement.
  • effondrer, v. a., répandre ‖ v. n., se répandre ‖ se jeter, se précipiter.
  • effondrerie, s. f., démolition, renversement.
  • effondreur, s. m., celui qui fait plier.
  • effondreüre, s. f., effondrement.
  • effondriere, s. f., fondrière.
  • effondroier, v. n., couler à fond, être englouti.
  • effonsier, adj., foncier.
  • efforcillons, s. m. pl., sorte de pépie.
  • efforges, s. f. pl., tenailles, pincettes.
  • effouage, s. m., affouage, droit de prendre dans une forêt la quantité de bois nécessaire pour se chauffer ‖ redevance due par chaque feu ou chaque famille ‖ ce qui sert à chauffer.
  • effouagier, v. n., prendre du bois de chauffage.
  • effoucherer, v. n., avoir le droit de prendre du bois de chauffage.
  • effouir, v. a., creuser.
  • effrais, s. m., frais.
  • effranche, s. f., ridelle, pièce de bois qui règne le long des côtés d’un chariot ou d’une charrette.
  • effraudir, v. a., donner avec parcimonie.
  • effray, s. m., infraction.
  • effreage, s. m., chose effrayante.
  • effresler, v. a., mettre en morceaux.
  • effresoure, s. f., instrument à chapeler le fromage.
  • effreter, v. a., effrayer, débander.
  • effricher, v. a., défricher ‖ gratter.
  • effroidier, v. a., refroidir, rafraîchir.
  • effroidir, v. a., refroidir.
  • effroissurer, v. a., arracher la fressure, les entrailles à.
  • effrontable, adj., impudent, effronté.
  • effrontement, s. m., impudence, effronterie.
  • effronteux, adj., impudent.
  • effrouer, v. a., réduire en miettes, en poudre, émietter, égruger.
  • effruitier, v. a., rendre stérile, épuiser, amaigrir (une terre) ‖ cueillir les fruits de ‖ épuiser ‖ détruire, ravager ‖ consommer inutilement.
  • effueillu, adj., qui est sans feuilles.
  • effuir, v. a., fuir, éviter.
  • effuitié, adj., fugitif.
  • effumacion, s. f., action de jeter de la fumée ‖ évaporation, vapeur.
  • effumant, adj., qui produit des fumées, des vapeurs.
  • effumer (s’), v. réfl., s’évaporer.
  • effumouer, s. m., conduit ménagé pour le passage de la fumée.
  • effurié, adj., furieux.
  • effus, p. pas., répandu, dispersé.
  • effusant, adj., dégouttant.
  • effusement, adv., avec abondance, avec profusion, largement.
  • effuser, v. a., verser, répandre.
  • effustement, s. m., échafaudage.
  • effutage, s. m., bienvenue que paie un garçon charpentier à ses nouveaux camarades.
  • egal, s. m., terrain uni.
  • egalable, adj., égal.
  • egalation, s. f., vérification.
  • egalement, s. m., action d’égaler, d’égaliser ‖ vérification ‖ répartition d’impôts.
  • egaler, v. n., répartir également.
  • egalir, v. a., rendre égal, uni ‖ aplatir.
  • egance, s. f., égalité de sentiment, juste retour ‖ égalisation.
  • egaronner, v. a., éculer.
  • egasser, v. a., émousser.
  • egent, adj., dénué.
  • egestion, s. f., déjection.
  • egliper, v. n., glisser.
  • eglisete, s. f., petite église.
  • eglisier, s. m., celui qui fréquente les églises.
  • eglisseron, s. m., le capricorne.
  • egraisser, v. a., graisser.
  • egregé, adj., excellent, distingué, respectable.
  • egregieux, adj., excellent, distingué, respectable.
  • egres, s. m., sortie ‖ frank entree, egres et regres, franche entrée, sortie et retour, liberté de passage, liberté d’aller et de venir.
  • egression, s. f., sortie ‖ état de ce qui est saillant.
  • egret, s. m., aigrette, sorte d’oiseau.
  • egrevé, adj., fatigué, excédé.
  • egringaon, s. m., engin de pêche.
  • egripe, s. f., griffon.
  • 1. egrot, s. m., maladie.
  • 2. egrot, adj., malade.
  • egrotacion, s. f., maladie.
  • egrotant, adj., malade.
  • egrote, s. f., maladie.
  • egrotement, s. m., maladie.
  • egroter, v. n., être malade, tomber malade ‖ v. a., rendre malade ‖ p. pas. et adj., attaqué par la maladie, malade.
  • egroti, adj., malade.
  • eguable, adj., égal, pareil.
  • egue, s. f., digue.
  • eguer, v. a., égaliser ‖ v. n., devenir égal.
  • eguieé, s. f., équité.
  • ehem, interjection.
  • eho, interjection.
  • eiebrou, s. m., chèvrefeuille.
  • eigeurs, s. m., celui qui creuse la terre pour trouver de l’eau.
  • eigier, v. a., fouiller (la terre) pour y chercher de l’eau, pour faire un puits.
  • eindegré, s. m., propre mouvement, mouvement spontané.
  • einon, s. m., amende.
  • eissage, s. m., droit de sortie.
  • eissant, p. pas., sortant ‖ aoust eissant, à la fin d’août.
  • eissement, s. m., sortie.
  • eissie, s. f., issue.
  • eissiere, s. f., voie, chemin.
  • * eissilos, adj., exilé.
  • eissir et issir, v. n., sortir ‖ eissir de, enfraindre ‖ essir fors, en parlant des plantes, bourgeonner ‖ provenir, être produit ‖ être issu, descendre ‖ dépendre ‖ v. réfl., sortir ‖ se dessaisir ‖ v. a., sortir de ‖ dépasser ‖ s. m., sortie ‖ p. pas., sorti ‖ s. m., descendant.
  • eissue et issue, s. f., action de sortir ‖ fin ‖ sortie, lieu par où l’on sort ‖ extrémités et entrailles de quelques animaux ‖ congé ‖ rentes.
  • eistre, v. a., sortir.
  • eject, p. pas., rejeté, repoussé.
  • ejectement, s. m., dépossession.
  • ejecter, v. a., chasser ‖ v. réfl., s’élancer.
  • ejection, s. f., action de chasser ‖ ejection des meubles, ordre édicté par le parlement de Metz en 1334 de vider une maison ou d’en sortir sous peine de voir ses meubles jetés dehors.
  • 1. el, adj., autre ‖ neutr., autre chose ‖ un et el, une chose et une autre, tout ‖ ne un ne el, ni une chose ni l’autre, rien ‖ adv., autrement ‖ dans un autre lieu.
  • 2. el, pron. pers., elle.
  • elaborement, s. m., objet travaillé, ouvré.
  • elacion, s. f., action d’élever, de s’élever, de soulever ‖ exaltation de soi-même, orgueil ‖ augmentation.
  • elaisoy, s. m., polissoir.
  • elami, interj., malheureux que je suis.
  • elapser, v. n., s’écouler ‖ v. réfl., s’échapper.
  • elargation, s. f., élargissement.
  • elat, adj., orgueilleux.
  • elature, s. f., élévation, hauteur.
  • ele, s. f., rideau dont on parait les côtés de l’autel ‖ flanc d’un navire ‖ limite d’un pays.
  • electoire, s. m., l’ellébore noire.
  • electre, s. m., composition de plusieurs métaux.
  • electrin, adj., d’électre ‖ s. m., composition de plusieurs métaux.
  • eleessé, adj., T. de blason, comme alezécrois eleessee, croix dont les quatre extrémités ne touchent pas le bord de l’écu.
  • elegit, s. m., sorte de tenure ‖ tenir par elegit, tenir un héritage d’un seigneur et le relever par droits et devoirs de convention autres que ceux que prescrivait la coutume (Ste-Palaye).
  • element, s. m., instruction, doctrine.
  • elementable, adj., élémentaire.
  • elementatif, adj., élémentaire.
  • elementé, adj., qui appartient à l’élément, qui constitue l’élément.
  • elementel, adj., qui appartient à l’élément, qui constitue l’élément.
  • elementique, adj., de l’élément.
  • elemosinacion, s. f., aumône.
  • elemosinaire, s. f., aumônier.
  • elenche, s. m., preuve, argument ‖ commentaire.
  • elephance, s. f., éléphantiasis.
  • elephangine, s. f., pilule destinée à fortifier l’estomac et à favoriser la digestion.
  • elephantie, s. f., éléphantiasis.
  • elephantié, adj., éléphantique, affecté d’éléphantiasis.
  • elesce, s. f., élan ‖ a elesce, à toutes jambes.
  • elicer, v. a., tirer.
  • eligité, s. f., ténuité.
  • eliseresse, s. f., ouvrière qui tend l’étoffe.
  • elleboré, adj., mêlé d’ellébore.
  • elleuper, v. a., duper, tromper.
  • elligier, v. a., diminuer l’épaisseur d’une pièce de bois, élégir.
  • elme, s. m., mesure équivalent à un muid.
  • elopien, s. m., sorte de serpent.
  • eloquence, s. f., voix, parole.
  • eloquiné, adj., qui parle facilement, éloquemment.
  • elouché, adj., qui louche.
  • elschouwe, s. f., ortie de mer.
  • eluser, v. a., se jouer de ‖ v. n. et réfl., se jouer, s’amuser.
  • elusion, s. f., tromperie, dérision.
  • emage, s. m., ancien droit qui se levait sur le sel en quelques endroits de Bretagne.
  • emancipement, s. m., possession d’une chose et droit propriété.
  • emaner, v. a., dépouiller.
  • emarmeller (s’), v. réfl., s’effrayer
  • emastique, s. m., mastic.
  • embabir (s’), v. réfl., s’étonner, se déconcerter, s’effrayer.
  • embaciner, v. a., mettre un bassin sur ‖ aveugler par l’apposition d’un bassin brûlant ‖ p. pas., armé d’un bassinet, qui a un bassinet sur la tête.
  • embacler, v. a., embarrasser, tromper.
  • embaigner, v. a., baigner.
  • embailler, v. a., bailler.
  • embaïr, v. a., rendre ébahi, stupide ‖ v. réfl., être ébahi.
  • embaisier, v. a., baiser.
  • embaissier, v. a., abaisser, baisser, faire baisser ‖ v. n., décliner, dégénérer.
  • embalanchier, v. a., lancer.
  • embalder, v. a., ranimer, ragaillardir.
  • embalé, p. pas., embarrassé.
  • embalestré, adj., qui est vain dans sa parure et son maintien.
  • embalsamir, v. a., embaumer.
  • embalsement, s. m., embaumement.
  • embalsementé, p. pas., embaumé.
  • embalsemer, v. a., embaumer.
  • embalte, s. m., vent d’est qui souffle pendant la canicule.
  • embandé, p. pas., entouré.
  • embanie, s. f., ban pour la clôture des murailles ou des prés ‖ réserve de terres sujettes à la vaine pâture, sur lesquelles on la défend pour un certain temps.
  • embanier, v. a., envelopper dans une banne.
  • embanir, v. a., mettre en ban ou sous le ban ‖ embanir une terre, y interdire pour un temps la vaine pâture, c’est-à-dire en défendre le parcours pour la vaine pâture par application du droit de ban ‖ embanir une terre, la mettre en saisie.
  • embanis, s. m. pl., lieux dans lesquels la vaine pâture est interdite.
  • embanissement, s. m., syn. d’embanie.
  • embarbeler, v. a., garnir (une flèche) de plumes.
  • embargier, v. a., attacher à la potence.
  • embarnir, v. n., devenir fort, croître, grossir, rendre de l’embonpoint ‖ v. réfl., se remplir ‖ v. a., rendre courageux.
  • embarrer, v. a., pousser, enfoncer, planter comme une barre ‖ bosseler ‖ enfermer entre des barres ‖ v. n., se bosseler.
  • embassé, p. pas., qui a un embasement.
  • embastarder, v. a., déclarer bâtard.
  • embastardir, v. a., déshonorer, violer ‖ p. pas., dégénéré.
  • embastonement, s. m., arme offensive.
  • embastoner, v. a., frapper à coups de bâton ‖ v. réfl., s’armer ‖ p. pas., armé.
  • embataillier, v. a., préparer pour la bataille ‖ v. n., s’acharner à la bataille.
  • embatant, adj., vif, ardent, impétueux ‖ embatant en, adonné à.
  • embatement, s. m., action de pousser, d’enfoncer, de plonger ‖ arrivée.
  • embateor, s. m., assaillant.
  • embatisier, v. a., baptiser.
  • embatre, v. a., enfoncer, plonger, planter, précipiter ‖ pousser, chasser (quelqu’un) ‖ battre ‖ faire entrer (sans idée de violence) ‖ faire entrer profondément, insinuer ‖ T. techn., poser ‖ v. réfl. et n., se précipiter, fondre ‖ se lever, en parlant du jour.
  • embauchier, v. a., lambrisser.
  • 1. embaudir, v. n. et réfl., prendre de la hardiesse, s’enhardir ‖ p. pas., rempli d’ardeur.
  • 2. embaudir, v. a., publier, proclamer, promulguer, signifier.
  • embaver, v. a., abreuver de discours ‖ v. réfl., s’emplir de bave ‖ p. pas., plein de bave.
  • embechoner, v. a., charger, embarrasser ‖ cacher ‖ v. n., être embarrassé, empêtré, faire un faux pas.
  • embegaré, adj., souillé.
  • embeguiné, adj., ivre.
  • embeleter, v. a., embellir.
  • embeliner, v. a., tromper en flattant, capter.
  • embellir, v. n., plaire, être agréable, être avenant ‖ v. a., donner des agréments, des chances de succès à ‖ justifier ‖ p. pas., qui est dans un état plus favorable.
  • embenester, v. a., mettre les pains de sel dans les banastres.
  • embeseillement, s. m., destruction.
  • embeseiller, v. a., détruire.
  • 1. embesoignement, s. m., occupation, empêchement, embarras.
  • 2. embesoignement, adv., en causant beaucoup de besogne, d’occupation.
  • embesoignier, v. a., employer, occuper ‖ v. réfl., s’entremettre ‖ p. pas., occupé, affairé, empressé ‖ qui est dans le besoin.
  • embessonné, p. pas., attaché, collé ensemble comme des bessons.
  • embetumé, adj., composé de béton.
  • embeü, adj., ivre ‖ fig., enivré.
  • embevrer, v. a., abreuver ‖ enivrer ‖ imbiber ‖ p. pas., imbu.
  • embierrer, v. a., mettre dans la bière.
  • embinotir, v. a., biner.
  • emblable, adj., qui peut être ensemencé.
  • emblaement, s. m., récolte de blé ‖ fig., embarras, désordre.
  • emblaer, v. a., ensemencer en blé ‖ fig., embarrasser, charger, empêcher, occuper.
  • emblaeüre, s. f., récolte de blé ‖ blés ou grains provenant des terres emblavées ou ensemencées ‖ terre chargée de blé ‖ récolte d’une vigne.
  • emblage, s. m., action de se dérober.
  • emblancher, v. a., donner une certaine façon aux cuirs.
  • emblanchir, v. a., rendre blanc, blanchir ‖ v. réfl., se couvrir de blanc ‖ v. n., devenir blanc ‖ p. pas., habillé, couvert de blanc.
  • emblant, p. prés. et adj., furtif ‖ en emblant, à la dérobée.
  • emblasmer, v. a., blâmer.
  • emblavemente, s. m., embarras.
  • emblavence, s. f., blé semé.
  • emblay, s. m., terre semée en blé.
  • emble, s. m., en emble, a emble, furtivement.
  • emblé, s. m., en emblé, furtivement.
  • emble denier, s. m., celui qui vole des deniers.
  • emblee, s. f., vol ‖ en emblee, en emblees, a emblee, a emblees, a l’emblee, par emblee, furtivement, à la dérobée, en cachette, en secret.
  • embleement, adv., furtivement, à la dérobée.
  • embleïs, s. m., objet volé.
  • emblement, s. m., vol, rapt ‖ en emblement, furtivement.
  • emblemi, p. pas., rendu blême, livide ‖ fig., altéré, troublé.
  • emblemissement, s. m., altération, violation.
  • emblemure, s. f., altération, violation.
  • embler, v. a., dérober, voler ‖ v. réfl., se dérober, s’esquiver, s’enfuir ‖ p. pas., regard emblé, coup d’œil à la dérobée.
  • emblerie, s. f., vol.
  • embleur, s. m., voleur.
  • emblison, s. f., vol.
  • embloquier, v. a., couvrir d’un bloc, se disait particulièrement des cadavres d’excommuniés qu’il était interdit d’enterrer dans un sol quelconque, et sur lesquels, pour se soustraire à la puanteur et à l’horreur du spectacle, on jetait un peu de terre ou des pierres qui en s’amoncelant formaient un bloc ‖ fig., cacher, dissimuler ‖ comprendre, renfermer, mettre au rang de.
  • embobé, adj., attifé.
  • embocer, v. a., relever en bosse.
  • embochaïz, s. m., embuscade.
  • emboelé, adj., éventré.
  • emboer, v. a., couvrir de boue ‖ fig., souiller, déshonorer.
  • emboieté, adj., ivre.
  • emboire, v. a., absorber, être pénétré par ‖ imprégner ‖ fig., absorber, s’assimiler ‖ plonger ‖ enivrer ‖ v. réfl., s’infiltrer ‖ p. pas., embeü en, absorbé dans la contemplation de.
  • emboisé, adj., boisé.
  • emboisier, v. a., mettre dans une entrave.
  • emboissonné, p. pas. et adj., plein de buissons.
  • embolismaire, adj., embolismique.
  • embolismeison, s. m., embolisme.
  • embolismel, adj., embolismique.
  • embonner, v. a., borner, limiter.
  • embonnir, v. a., rendre bon.
  • emborder, v. a., border, parer ‖ v. réfl., s’embarrasser.
  • emborneur, s. m., celui qui place des bornes.
  • embosmé, adj., abîmé dans la douleur.
  • embossoir, s. m., entonnoir.
  • 1. emboter, v. a., mettre dans une botte.
  • 2. emboter, v. a., mettre en botte, en paquet.
  • embouche, s. f., abouchement ‖ estre d’une bonne embouche, être agréable à dire et à entendre.
  • embouchement, s. m., bouche, entrée, embouchure ‖ caparaçonnement de la tête d’un cheval ‖ abouchement.
  • emboucheur, s. m., diseur de fables.
  • emboucheüre, s. f., marchandise fardée qu’on a essayée de faire paraître plus belle qu’elle n’est en mettant le meilleur par dessus.
  • 1. embouchier, v. a., boucher ‖ embouchier quelqu’un, lui faire la leçon, l’instruire ‖ v. réfl., s’aboucher ‖ faire embouchier, faire paraître ‖ p. pas. et adj., qui a la bouche remplie ‖ fort embouchié, en parlant d’un cheval, qui a la bouche fort dure ‖ mal embouchié, qui ne cède pas à la pression du mors.
  • 2. embouchier, v. a., parer à l’extérieur, farder une marchandise, essayer de la faire paraître plus belle qu’elle n’est, en mettant le meilleur par-dessus.
  • emboucler, v. a., attacher, serrer avec une boucle.
  • emboucleüre, s. f., boucle ‖ fig., obstacle, embarras.
  • embouffer (s’), v. réfl., s’amortir.
  • emboufi, adj., bouffi.
  • emboufissement, s. m., bouffissure, gonflement, orgueil.
  • embouger, v. a., mettre des poches à un habit.
  • embouli, p. pas., embrasé.
  • emboullement, s. m., arrivée subite.
  • embouller, v. n., témoigner du mécontentement.
  • embourdé, adj., menteur, trompeur.
  • embourder, v. n., pousser des bourdes.
  • embourg, s. m., membre de la fabrique d’une église.
  • embourghebier, s. m., bière de Hambourg.
  • embourreler, v. a., rembourrer.
  • embourrement, s. m., ce qui sert à rembourrer.
  • embourrer, v. a., rembourrer ‖ embourrer le dos, le pourpoint, battre ‖ v. réfl., se bourrer ‖ fig., s’appliquer à.
  • embourreur, s. m., celui qui garnit de bourre ‖ embourreur de santé, médecin.
  • embourreüre, s. f., ce qui sert à rembourrer.
  • embourroumer (s’), v. réfl., se tuméfier.
  • embousement, s. m., vernis, enduit.
  • embouser, v. a., couvrir de bouse, de fange ‖ salir, souiller ‖ enduire, crépir.
  • emboutement, s. m., introduction forcée, intrusion.
  • embouter, v. a., jeter ‖ v. réfl., s’engager, s’affilier.
  • embrabile, adj., à large tête.
  • embrace, s. f., embrassement.
  • embraceüre, s. f., le haut du corps que les bras étreignent ‖ sorte de cage qui entoure les roues d’un moulin.
  • embracier, v. a., passer au bras ‖ entourer avec les bras.
  • embraeler, v. a., garnir de ridelles.
  • embraidi, p. pas., embrasé.
  • embraidir, v. a., paver.
  • embraigner, v. a., désirer avidement.
  • embramir, v. a., enflammer ‖ p. pas. et adj., ardent, avide.
  • embranchié, adj., placé sur les branches, placé au sommet ‖ pourvu, muni.
  • embrasable, adj., qui peut s’embraser.
  • embrasant, adj., qui s’embrase, inflammable.
  • embrasé, adj., qui a des embrasures.
  • embraseement, adv., en éprouvant une chaleur brûlante.
  • embrasement, s. m., action de percer des embrasures.
  • embraseor, s. m., celui qui embrase, qui met le feu à ‖ fig., celui qui allume, qui excite, qui provoque ‖ embraseor de, celui qui s’applique ardemment à.
  • embraseüre, s. f., embrasement.
  • embrasion, s. f., inflammation.
  • embrassee, s. f., embrassement ‖ brassée.
  • embrassement, s. m., brassée.
  • embratz, s. m. pl., embrassements.
  • embraude, s. f., sorte d’ornement.
  • embreçonos, adj., couvert de broussailles.
  • embricher, v. a., mettre dans une cage.
  • embriconer, v. a., corrompre, séduire, rendre lâche, amollir ‖ v. n., devenir lâche.
  • embrider, v. a., brider ‖ v. réfl., tirer sur la bride ‖ mal embridé, qu’on a peine à tenir en bride.
  • embrievement, s. m., écrit, lettre, affiche.
  • embriever, v. a., mettre par écrit, rédiger ‖ enregistrer, inscrire.
  • embrieveüre, s. f., minute, original d’un acte.
  • embrigandiné, adj., armé d’une brigandine.
  • embriquer, v. a., embrouiller, embarrasser.
  • embriseüre, s. f., lambris.
  • embrisier, v. a., briser, rompre ‖ enfreindre, violer ‖ v. n., être enfreint.
  • embrisser, v. a., recouvrir d’un lambris ‖ recouvrir d’un tapis.
  • embrive, s. f., mouvement impétueux, impétuosité.
  • embrivement, s. m., impétuosité, course impétueuse, mouvement impétueux.
  • embriver, v. n., se précipiter ‖ v. réfl., se précipiter, faire quelque chose avec impétuosité, avec empressement, s’empresser.
  • embriveusement, adv., impétueusement.
  • embrocheur, s. m., celui qui embroche.
  • embrochier, v. a., mettre en perce ‖ T. de médecine, arroser.
  • embrodé, adj., brodé, couvert de broderies.
  • embroi, s. m., arme qu’on enfonce dans le corps.
  • 1. embroier, v. a., engager, fixer en perçant, enfoncer, plonger.
  • 2. embroier, v. a., couvrir de boue ‖ plonger dans la boue ‖ souiller.
  • embroillir, v. n., se brouiller, se troubler ‖ v. réfl., se salir ‖ p. pas., sale.
  • embroilloir, s. m., bâton qu’on introduit dans une corde qui entoure un ballot et qu’on tourne jusqu’à ce que la corde soit assez serrée.
  • embroissement, adv., impétueusement.
  • embroissent, adj., impétueux.
  • embronc, adj., courbé, baissé, penché ‖ sombre, morne, soucieux ‖ sombre, en parlant du temps ‖ couvert, enveloppé, affublé.
  • embronchement, s. m., embuscade.
  • embronchi, p. pas. et adj., penché ‖ sombre.
  • 1. embronchier, v. a., baisser, pencher, particulièrement en parlant du visage ‖ faire pencher en avant, renverser en avant ‖ renverser, jeter à terre ‖ saluer en s’inclinant ‖ couvrir, voiler, cacher ‖ embronchier le visage, assombrir le visage ‖ v. réfl., baisser la tête d’un air triste, s’assombrir ‖ se couvrir, se cacher, s’embusquer ‖ v. n., se pencher, être renversé, tomber, être abaissé ‖ se cacher ‖ p. pas., harnaché ‖ sombre, noir, triste ‖ prestre embronchié, prêtre couvert de son camail.
  • 2. embronchier, adj., sombre.
  • embrooiller, v. n., s’enfoncer.
  • embroque, s. m., liqueur quelconque que l’on fait pleuvoir lentement et que l’on applique sur une partie malade, embrocation.
  • embrouer (s’), v. réfl., s’enfuir, se retirer en désordre, à la hâte.
  • embruchonné, adj., encapuchonné.
  • embruiné, adj., obscurci.
  • embruir (s’), v. réfl., se précipiter.
  • embruissement, s. m., bruit, impétuosité.
  • embruit, s. m., attaque impétueuse.
  • embruner, v. n., être brun, être sombre ‖ p. pas. et adj., obscur, sombre.
  • embrunir, v. a., rendre brun, brunir ‖ obscurcir ‖ v. réfl., s’obscurcir ‖ v. n., devenir brun, devenir sombre.
  • embrusseüre, s. f., rouille, maladie qui attaque les blés après de longues pluies.
  • embrussié, adj., attaqué de la rouille.
  • embuffler, v. a., mener par le nez (comme un buffle).
  • embuier, v. a., mettre dans les fers.
  • embuignier, v. a., bossuer, bosseler à force de coups.
  • embuït, s. m., entonnoir.
  • embulé, p. pas., revêtu du sceau appelé bulle.
  • embuleter, v. a., garnir d’une bulle ‖ fig., donner un bon certificat à ‖ p. pas., qui a reçu le certificat du serment d’obéissance.
  • embuschal, s. m., embûche.
  • embuschement, s. m., embûche, embuscade.
  • embuscheux, adj., rempli d’embûches.
  • embuschier, v. a., placer dans un bois ‖ embusquer ‖ v. réfl. et n., entrer dans un bois, s’embusquer ‖ p. pas., enfoncé, caché ‖ garni d’embuscades ‖ entravé.
  • embuscier, v. a., bosseler.
  • emergence, s. f., syn. de dépendance.
  • eminage, s. m., portion de grains qui se lève sur la mesure appelée hémine.
  • eminal, s. m., hémine.
  • eminete, s. f., dim. d’hémine.
  • eminier, s. m., percepteur de l’eminage.
  • eminote, s. f., petite hémine.
  • emitrite, s. f., fièvre presque tierce.
  • emitriteus, s. f., fièvre presque tierce.
  • emmanchoir, s. m., œil de l’objet dans lequel est introduit le manche.
  • emmarer, v. n., enfoncer dans un marais.
  • emmasure, s. f., palissade de pieux pour soutenir la maisiere.
  • emmati, p. pas., flétri, desséché.
  • emmoler, v. a., meuler ‖ p. pas. et adj., fait au moule ‖ orné de moulures.
  • emmoliner, v. a., faire moudre (un moulin) pour la première fois.
  • emmolir, v. a., amollir, rendre doux.
  • emmoulure, s. f., ce qui est produit par le broyement.
  • emmoussé, adj., couvert de mousse.
  • emolumenter, v. a., acquitter l’émolument dû pour telle chose.
  • emongeau, s. m., torchon.
  • emovation, s. f., excitation, instigation.
  • empachier, v. a., empêcher le succès de ‖ troubler dans la jouissance de ‖ troubler, faire du tort à ‖ mettre en cause, accuser.
  • empaiement, s. m., paiement.
  • empaiené, adj., attaché à la religion païenne.
  • empaignant, adj., vif.
  • empaigne, s. f., presse, foule.
  • empaignement, s. m., action de pousser, de repousser ‖ impulsion.
  • empaignier, v. a., frapper ‖ v. réfl., s’élancer.
  • empaillolé, adj., en paillettes.
  • empaindre, v. a., pousser, jeter avec violence ‖ enfoncer, appliquer, lancer ‖ heurter, frapper ‖ empaindre une plaie, faire une plaie profonde ‖ empaindre ses yeux, les fixer ‖ empaindre en mer, faire prendre la mer, embarquer ‖ s’empaindre en mer, se faire empaindre en mer, s’empaindre de la rive, s’empaindre de la terre, s’éloigner du rivage, prendre la mer ‖ empaindre a, pousser à, exciter ‖ v. réfl., se jeter, se précipiter ‖ s’appliquer, s’adonner ‖ v. n., se jeter, se précipiter ‖ battre (en parlant des flots) ‖ s. m., combat, bataille. Cf. Empoindre.
  • empainte, s. f., choc, poussée, attaque, mouvement impétueux, impulsion violente, charge ‖ tempête, ouragan ‖ d’une empainte, d’un coup ‖ circonstance, fois. Cf. Empointe.
  • empainturé, p. pas. et adj., peint.
  • empaistrail, s. m., entrave.
  • empaistrement, s. m., entrave, empêchement.
  • empaistrer, v. a., entraver, attacher.
  • empaleïs, adj., pâle.
  • 1. empaler, v. a., percer avec un pal ou toute autre arme ‖ palissader.
  • 2. empaler, v. n., devenir pâle.
  • empaleüre, s. f., palissade.
  • empalir, v. a., rendre pâle ‖ v. n., devenir pâle.
  • empalissement, s. m., caractère de ce qui est pâle.
  • empalmier, v. n., se pavoiser.
  • empaluer, v. a., souiller, détremper ‖ v. réfl. et n., se salir, s’embourber.
  • empanage, s. m., apanage.
  • empancier, v. n., se remplir (en parlant de la panse) ‖ v. réfl., entrer dans la panse.
  • empaneller, v. a., charger d’une fonction judiciaire.
  • 1. empaner, v. a., mesurer avec la main.
  • 2. * empaner, v. a., garnir de pans (une robe).
  • empanerer, v. a., mettre dans un panier.
  • empaourir, v. a., effrayer.
  • empapillonné, p. pas. et adj., brillant d’un éclat pareil à celui des ailes du papillon.
  • empapiner, v. a., barbouiller, enduire.
  • empaquer, v. a., mettre en paquet.
  • emparacion, s. f., fortification.
  • emparage, s. f., parage, appariage.
  • emparagier, v. a., marier une fille à un homme égal à elle par la naissance, l’état et la fortune ‖ ennoblir ‖ bien emparagié, qui a de nobles parents.
  • emparance, s. f., fortification, défense.
  • emparchement, s. m., action de renfermer, de mettre en parc ou en lieu clos les bêtes prises en contravention.
  • emparcheüre, s. f., action d’enfermer les bêtes prises en contravention.
  • emparchier, v. a., enfermer dans un parc ‖ emprisonner, entourer ‖ tenir enfermé dans un lieu retranché ‖ clôturer, palissader, retrancher ‖ avec un sujet de chose, tenir renfermé ‖ contenir.
  • empardevers, prép., du côté de.
  • emparement, s. m., fortification.
  • emparenté, adj., apparenté, qui a une parenté ‖ reconnu comme parent, rapatrié, raccommodé.
  • emparenti, adj., fortifié.
  • emparer, v. a., s’emparer de, prendre, occuper ‖ mettre en possession ‖ défendre, fortifier ‖ garnir ‖ être entouré de ‖ p. pas., entouré, environné ‖ embarrassé, retenu.
  • empareur, s. m., celui qui s’empare d’une chose.
  • emparfondir, v. a., approfondir.
  • empariller (s’), v. réfl., se préparer.
  • * emparlance, s. f., parole ‖ en mauvaise part, bavardage.
  • emparlé, adj., qui manie la parole avec facilité, habile à s’exprimer ‖ causeur, bavard ‖ fig., bruyant.
  • emparlementé, adj., qui est en conversation.
  • emparleor, s. m., avocat, intercesseur.
  • emparler, v. n. et réfl., parler, plaider ‖ v. a., adresser la parole à, interpeller ‖ parler de ‖ faire parler.
  • emparlerie, s. f., fonction d’avocat, de défenseur, d’orateur ‖ bavardage.
  • emparleur, s. m., traquet.
  • emparleüre, s. f., éloquence.
  • emparlier, s. m., avocat, orateur, conseiller, intermédiaire chargé de porter la parole pour un autre ‖ celui qui parle bien, qui a la parole facile et insinuante.
  • emparque, s. f., boiserie qui entoure, cadre.
  • emparquier, v. a., étaler.
  • empart, s. m., compartiment.
  • empartiment, s. m., rempart.
  • 1. empartir (s’), v. réfl., partir, s’éloigner de.
  • 2. empartir, v. a., accorder, départir ‖ gratifier (quelqu’un).
  • empas, s. m., entrave.
  • empasser, v. a., passer (la mer, un fleuve) ‖ v. réfl., passer au sens neutre.
  • empasteler, v. a., empâter, engraisser.
  • empastement, s. m., appât.
  • empaster, v. a., convertir en pâte ‖ mouler ‖ v. n., pétrir.
  • empasterie, s. f., endroit où l’on pétrit.
  • empasteüre, s. f., composition, pâte faite pour farder le visage.
  • empasture, s. f., entrave.
  • * empasturer, v. a., entraver.
  • empasturon, s. m., entrave.
  • empatroner, v. a., mettre en possession, rendre maître d’une chose, saisir, donner l’investiture et la propriété de. Cf. Impatroner.
  • empatronir (s’), v. réfl., s’emparer. Cf. Impatronir.
  • empayser, v. a., acclimater.
  • empechable, adj., qui peut être arrêté et retenu en prison ‖ gênant, contrariant, importun.
  • empedement, s. m., empêchement ‖ torture.
  • empeecheor, s. m., celui qui empêche, qui trouble.
  • empeechier, v. a., entraver, mettre aux fers ‖ embarrasser ‖ combler ‖ avec un rég. indir. de pers. et un rég. dir. de chose, troubler quelqu’un dans la jouissance de ‖ empeechier un fief, le saisir féodalement ‖ accuser ‖ occuper, arrêter, retenir ‖ occuper, faire perdre (le temps) ‖ v. réfl., s’arrêter, s’occuper longuement d’une chose.
  • * empegier, v. a., prendre au piège.
  • empeindre, v. a., peindre dans, sur ‖ reproduire.
  • empeiner (s’), v. réfl., peiner, se donner de la peine.
  • * empeireor, s. m., celui qui empire. Cf. Empireur.
  • empelé, adj., dont la peau est entière, incirconcis.
  • empeler, v. a., appeler.
  • empeliçonné, adj., couvert d’un peliçon.
  • empendant, adj., pendant, suspendu ‖ fig., menaçant, imminent.
  • 1. empenné, adj., garni d’une fourrure appelée panne ou penne.
  • 2. empenné, adj., qui a des ailes, ailé.
  • 1. empenner, v. a., donner des ailes à, faire voler ‖ rendre promptement célèbre ‖ frapper d’une flèche empennée ‖ p. pas., éclatant, en haute considération.
  • 2. empenner, v. a., saisir, emporter.
  • 3. empenner, v. a., garnir, munir.
  • empenneüre, s. f., endroit de la flèche où sont fichées les plumes.
  • empennon, s. m., endroit de la flèche où sont fichées les plumes.
  • empenseement, adv., avec réflexion, avec préméditation.
  • empenser, v. a., penser, songer ‖ v. réfl., s’empenser de, penser à.
  • empensif, adj., plongé dans ses pensées.
  • emperdre, v. a., perdre.
  • emperecier, v. n., devenir paresseux.
  • emperer, v. n., commander, gouverner, dominer ‖ v. a., ordonner ‖ provoquer.
  • empereris, s. f., impératrice.
  • empereuse, s. f., impératrice.
  • 1. emperier, s. m., chef, souverain.
  • 2. emperier, adj., impérial ‖ dominant, impérieux ‖ T. de versification, se dit d’une rime qui présente la même syllabe répétée trois fois.
  • emperiere, s. f., impératrice.
  • emperique, s. f., savoir, doctrine.
  • emperir (s’), v. réfl., périr.
  • empersonage, s. m., personnage revêtu d’une dignité ecclésiastique.
  • empersoné, adj., revêtu d’une dignité ecclésiastique, chargé d’une cure ‖ ecclésiastique.
  • empesantir, v. n. et réfl., devenir pesant, s’appesantir.
  • empeschal, s. m., empêchement, obstacle.
  • 1. empesche, s. f., empêchement, obstacle, embarras.
  • 2. empesche, s. f., sorte de pêche.
  • empeschement, s. m., obstacle, défense de passer ‖ condamnation qui entraîne le bannissement ‖ restes, résidus de cuisine, ordures, choses qui sont devenues inutiles.
  • 1. empeser, v. a., fourbir ‖ dégrossir.
  • 2. empeser, v. a., peser sur, pressurer.
  • empessir, v. a., rendre épais.
  • empestroire, s. f., entrave.
  • empetrement, s. m., action d’obtenir, obtention ‖ réclamation ‖ requête ‖ demande de secours.
  • empetreor, s. m., impétrant.
  • empetrer, v. a., obtenir ‖ réclamer.
  • empevré, adj., assaisonné de poivre.
  • emphiteosité, s. f., emphytéose, convention par laquelle un propriétaire cède la jouissance d’un héritage pour un temps très long, ou même à perpétuité sous la réserve d’une redevance.
  • emphiteote, s. f., emphytéose.
  • emphiteotecaire, adj., constitué en emphytéose.
  • emphitheosé, adj., emphytéotique.
  • emphyteüre, s. f., emphytéose.
  • emphyteus, adj., emphytéotique.
  • empiecer, v. a., mettre en pièces, briser.
  • empieter, v. a., fouler aux pieds, vaincre ‖ p. pas., enfoncé dans le pied.
  • empieteüre, s. f., enchassure, action d’enchasser une chose dans une autre ‖ pied d’une plante.
  • empigier, v. a., enduire de poix.
  • empigresser, v. a., rendre paresseux, engourdir.
  • empiler, v. a., attraper, saisir.
  • * empime, s. m., empyème.
  • empimenter, v. a., embaumer, parfumer.
  • empipeloré, adj., orné, attifé.
  • empipoder (s’), v. réfl., se parer avec affectation et recherche.
  • empiquer, v. a., causer un empyème à.
  • empirance, s. f., détérioration, dommage.
  • empire, s. m., armée, force militaire ‖ par jeu de mots, action d’empirer, d’aller de mal en pis.
  • empireal, adj., empyrée.
  • empirement, s. m., détérioration.
  • empirer, v. a., blâmer ‖ v. impers., empirer a quelqu’un, arriver malheur à quelqu’un.
  • empireur, s. m., celui qui empire. Cf. Empeireor.
  • empissee, adj. f., qui a un bon pis.
  • empitivant, adj., qui a pitié, compassion.
  • empitiver, v. n., avoir pitié, être touché de compassion.
  • emplacement, s. m., assignation, donation.
  • emplacier, v. a., placer, employer.
  • emplage, s. m., action de remplir, de compléter ‖ ce qui sert à remplir, à compléter ‖ commission pour la vente ‖ fig., remplissage ‖ au feur l’emplage, à proportion.
  • emplager, v. a., ouiller, faire l’emplage.
  • emplaidement, s. m., procès.
  • emplaidier, v. a., mettre en cause, traduire en justice, poursuivre, actionner ‖ interpeller ‖ p. pas., qui a un procès, plaideur ‖ qui aime à chercher querelle, à parler beaucoup.
  • emplaidoier, v. a., mettre en cause, traduire en justice, poursuivre, actionner.
  • emplaier, v. a., couvrir de plaies ‖ mal bien emplaié, plaie qui n’est pas dangereuse.
  • emplaindre (s), v. réfl., se plaindre, porter plainte en justice.
  • emplaire, v. n., plaire.
  • emplanter, v. a., planter ‖ implanter.
  • emplaquer, v. a., plaquer dans.
  • emplastration, s. f., emplâtre.
  • emplastre, s. m., emplacement, place à bâtir.
  • emplastrement, s. m., emplâtre.
  • emplastrer, v. a., sceller ‖ insérer ‖ couvrir d’un emplâtre.
  • emplastrir, v. a., insérer, sceller.
  • emplé, s. m., le poursuivant en justice.
  • emplein, s. m., plaine, terre-plain.
  • emplement, s. m., achèvement, accomplissement.
  • empler, v. a., remplir, combler ‖ accomplir ‖ v. n., se remplir, être rempli.
  • emplessier (s’), v. réfl., se détourner, changer de vie.
  • emplete, s. f., affaire de guerre, vigueur guerrière ‖ acquisition ‖ emploi, place, position ‖ effort.
  • emplier, v. a., remplir.
  • empliquer, v. a., embarrasser, engluer.
  • emplissement, s. m., action de remplir, de compléter ‖ accomplissement ‖ payement complet.
  • emploiance, s. f., action de ployer.
  • emploiement, s. m., action d’employer, emploi, usage.
  • emploier, v. a., plier dans ‖ mettre dans ‖ enfoncer ‖ placer ‖ appliquer, asséner.
  • emploiter, v. a., employer.
  • emplomber, v. a., garnir de plomb ‖ fig., alourdir, appesantir.
  • emplorer, v. a., pleurer, déplorer ‖ p. pas., fondant en larmes, éploré.
  • emplovoir, v. n., pleuvoir dedans ‖ v. a., arroser de pluie, arroser au propre et au figuré ‖ p. pas., lourd, gourd ‖ avoir les pieds empleüs, être paresseux à marcher ‖ avoir le bec empleü, se taire ‖ plein de vin ‖ faire le coc empleü, estre comme le coc empleü, faire la poule mouillée, aller timidement et mollement à quelque chose.
  • emplumé, adj., fourré, doublé.
  • emplumeor, s. m., mue, cage où les oiseaux sont enfermés pendant la mue.
  • empluvié, adj., mouillé de pluie, couvert de pluie.
  • empoier, v. a., empoisser, enduire de poix.
  • empoignal, adj., garni d’une poignée.
  • empoignant, adv., énergiquement.
  • empoigneur, s. m., celui qui empoigne une arme.
  • empoigneüre, s. f., poignée.
  • empoillier, v. a., ensemencer (une terre).
  • empoindre, v. a., frapper, porter un coup à ‖ pousser, lancer avec force ‖ appliquer ‖ enfoncer ‖ v. réfl., s’élancer ‖ s. m., impulsion naturelle, instinct. Cf. Empaindre.
  • 1. empoint, s. m., attaque.
  • 2. empoint, adj., en bon état, en bonne disposition, dispos ‖ bien empoint de, bien équipé de.
  • 1. empointe, s. f., syn. d’enquête.
  • 2. empointe, s. f., choc, poussée, attaque, charge ‖ entreprise ou circonstance difficile. Cf. Empainte.
  • 1. empointier, v. a., enfoncer par la pointe ‖ enfoncer en général ‖ p. pas. et adj., pointu, aigu.
  • 2. empointier, v. a., avec un rég. de chose, préparer ‖ garnir de ce qui est nécessaire ‖ avec un rég. de personne, mettre en bonne situation ‖ v. réfl., s’arranger, se vêtir ‖ p. pas., soutenu, en parlant d’un combat, d’une joûte.
  • empoise, s. f., poix ‖ empois.
  • empoisonement, s. m., odeur puante, qui empoisonne ‖ poison.
  • empoisoner, v. a. ; estre empoisoné, avoir bu une potion, un philtre.
  • empoisoneresse, s. f., empoisonneuse.
  • empoldrer, v. a., couvrir de poudre, de poussière ‖ répandre en poussière ‖ v. réfl., se changer en poussière ‖ p. pas., poudré.
  • empoldreüre, s. f., le fait d’être couvert de poussière.
  • empolie, s. f., poulie.
  • empolieeur, s. m., celui qui étire, qui étend avec une poulie.
  • empolu, adj., souillé.
  • emport, s. m., action d’emporter ‖ faveur, influence ‖ importance ‖ emport de comptes, reddition de comptes.
  • emportable, adj., qui peut être emporté.
  • emporte, s. f., enchère.
  • emportement, s. m., action d’emporter.
  • emporteor, s. m., celui qui emporte.
  • emposer, v. a., placer, donner ‖ presser ‖ v. réfl., s’appuyer sur.
  • empossesser, v. a., posséder.
  • empossessionner, v. a., mettre en possession.
  • 1. empost, adj., impotent.
  • 2. empost, adj., trompeur.
  • empotement, adv., sans soin.
  • empotionnement, s. m., potion médicinale.
  • empour, prép., pour, en considération de ‖ en échange de, contre.
  • empourpenser, v. a., projeter.
  • empourresier, v. n., devenir pauvre.
  • empourrir, v. n., pourrir.
  • empourveü, adj., prévu, déterminé.
  • empoutrerie, s. f., poutrage.
  • empoverer, v. a., appauvrir.
  • empoverissement, s. m., appauvrissement.
  • empovrir, v. a., appauvrir ‖ v. n., devenir pauvre.
  • empraint, s. m., empreinte.
  • * emprainte, adj. f., enceinte.
  • emprainture, s. f., empreinte.
  • emprant, s. m., vernis.
  • emprecerlé, adj., supérieur, suprême, en parlant de l’arrêt d’un tribunal exerçant la juridiction d’appel.
  • empreer, v. a., convertir en pré ‖ p. pas., gazonné.
  • empreignant, p. prés. et adj., fécond.
  • empreignement, s. m., grossesse, état de ce qui est fécondé.
  • empreignier, v. a., féconder ‖ v. n., devenir enceinte, devenir féconde ‖ p. pas., fig., échauffé d’un vif désir.
  • empreignir, v. n., fig., grossir.
  • empreindre, v. a., allumer.
  • empreinter, v. a., tracer une empreinte sur, graver ‖ marquer d’une empreinte.
  • empreinture, s. f., empreinte ‖ travail d’ornementation exécuté par le procédé du moulage.
  • emprenant, adj., entreprenant ‖ s. m., assaillant.
  • emprendant, adj., entreprenant.
  • emprendeur, s. m., celui qui entreprend.
  • emprendre, v. a., entreprendre, commencer, engager, s’engager dans ‖ prendre, revêtir ‖ arranger, conclure ‖ résoudre ‖ faire prendre, allumer, enflammer ‖ v. n., entreprendre, empiéter ‖ s’enflammer ‖ v. réfl., faire une entreprise, se soulever ‖ p. pas., pris, saisi ‖ fig., épris.
  • empreneeur, s. m., celui qui entreprend.
  • emprenement, s. m., action de prendre.
  • emprenier, v. a., vernir.
  • emprentif, s. m., apprenti.
  • empres, prép., après ‖ d’empres, après ‖ empres ce que, après que ‖ auprès de ‖ sur ‖ empres de, d’empres de, auprès de ‖ par empres, auprès, du côté de ‖ adv., après, ensuite ‖ auprès ‖ à peu près ‖ en empres, ensuite ‖ a empres, ci après ‖ ici empres, ici près.
  • empresent, adj., présent.
  • * empressage, s. m., presse.
  • empresse, s. f., presse, calendre.
  • empressement, s. m., pression, serrement.
  • empresser, v. a., presser, serrer de près, fouler, harceler ‖ tourmenter ‖ graver, imprimer ‖ exprimer ‖ v. n., s’empresser ‖ s. m., choc, lutte ‖ p. pas., qui a beaucoup de pratiques, auprès duquel il y a presse.
  • empressor, s. m., imprimeur.
  • emprest, s. m., emprunt.
  • emprestance, s. f., emprunt.
  • emprestor, s. m., emprunteur.
  • 1. empresure, s. f., entreprise.
  • 2. empresure, s. f., présure.
  • empresurer, v. a., faire cailler au moyen de la présure.
  • empreu, adv., en premier lieu.
  • emprier, v. a., prier.
  • 1. emprimer, v. a., enduire.
  • 2. emprimer, v. n., dominer.
  • emprintoir, s. m., poinçon, burin.
  • empris, s. m., prise, entrée en possession.
  • emprise, s. f., entreprise ‖ joûte entreprise par quelque chevalier particulier qui portait durant un mois, six mois ou un an, au bras, à la jambe, sur son chaperon ou en quelque autre endroit, le signe de son emprise, qui était une écharpe, une manche, un garde-bras, une chaîne, une étoile ou quelque autre marque semblable, d’où vint le nom d’emprises qu’on a donné aux devises (Menestrier) ‖ entreprise hostile, attaque, violence, empiètement ‖ T. de jeu, partie ‖ gens d’emprise, hommes bons pour un coup de main ‖ devise ornée de quelque figure emblématique ‖ enceinte.
  • 1. empriser, v. a., emprisonner.
  • 2. empriser, v. a., allumer.
  • emprision, s. f., entreprise, projet ‖ engagement.
  • emprof, prép., après ‖ adv., ensuite.
  • emprofitable, adj., profitable.
  • emprofondir, v. a., creuser, approfondir.
  • empront, adj., qui est à la disposition.
  • emproposer, v. a., projeter.
  • emprovement, s. m., approbation.
  • empruntaille, s. f., chose empruntée.
  • emprunte, s. f., emprunt.
  • empruntement, s. m., emprunt.
  • emprunter, v. a., prêter ‖ v. réfl., se donner, en parlant d’une femme ‖ se masquer.
  • emptice, adj., qui s’achète, acheté ‖ T. de droit, constitué à prix d’argent.
  • empticial, adj., qui regarde un homme, acheté, servile.
  • emption, s. f., achat.
  • empuance, s. f., puanteur.
  • 1. empuer, adv., dehors, en dehors.
  • 2. empuer, v. a., empuantir ‖ v. n., être empuanti.
  • empugner, v. a., combattre.
  • empuis, adv., ensuite, après ‖ conj., après que ‖ cependant, pourtant, néanmoins.
  • empulenter, v. a., empuantir, infecter ‖ fig., souiller.
  • empulentir, v. a., empuantir, infecter.
  • empunaisier, v. a., empuantir, infecter, corrompre, souiller.
  • empunaisir, v. a., empuanter, infecter ‖ v. n., se corrompre.
  • empure, s. f. ; saint Pierre des empures, Saint-Pierre ès Liens.
  • empuré, adj., qui n’a que sa chemise. Cf. Pur.
  • emputé, adj., empuanti, gâté.
  • emputement, s. m., imputation, accusation.
  • emputer, v. a., accuser.
  • emputeur, s. m., celui qui impute, délateur, dénonciateur.
  • emputiner, v. a., souiller.
  • emputre, adj., pourri.
  • emunction, s. f., ce qui découle des narines quand on se mouche.
  • emuseul, s. m., mouchettes.
  • en, prép., marque la direction d’intention, le but ‖ en marque la condition ‖ en o que, à la condition que ‖ en équivaut à sous ‖ en ce que, pendant que, au moment où ‖ en que, jusqu’à ce que.
  • enaagier, v. a., déclarer majeur ‖ p. pas., âgé.
  • enaceré, adj., acéré.
  • enacointer, v. a., mettre en rapport.
  • enaffairé, adj., affairé, occupé.
  • enagrier, v. a., aiguillonner, presser, harceler.
  • enaguillé, adj., en forme d’aiguille.
  • enaigrer, v. a., irriter.
  • enaigrir, v. a., rendre aigre, énergique, emporté, irriter, envenimer ‖ v. n., s’aigrir, s’irriter ‖ s’envenimer, s’acharner ‖ p. pas., endurci ‖ empressé.
  • enaiguer, v. a., arroser.
  • 1. enaise, adj., commode, dont on peut se servir.
  • 2. enaise, adv., presque.
  • enaissier, v. a., placer sur des ais pour exposer en vente.
  • enalegrir, v. a., égayer.
  • enamaillé, adj., émaillé.
  • enamembrer (s’), v. réfl., se souvenir.
  • enamener, v. a., amener.
  • enamer, v. a., concevoir de l’amour, de l’amitié pour, prendre en affection.
  • enameri, p. pas. et adj., qui éprouve un sentiment amer, aigri, irrité.
  • enamoré, p. pas., aiguisé, aigu.
  • enamourant, p. prés. et adj., qui donne de l’amour.
  • enamoureement, adv., avec amour, avec passion.
  • enamourement, s. m., passion d’amour.
  • enancrer, v. a., mettre à l’ancre, ancrer ‖ v. réfl., jeter l’ancre.
  • enanelé, p. pas., enchaîné.
  • enangler, v. a., mettre dans un coin, serrer de près ‖ acculer ‖ T. de jeu d’échecs, mater.
  • enans, adv., désormais, à partir de ce moment.
  • enaprof, loc. prép., après.
  • enarcant, p. prés. et adj., courbé en arc.
  • 1. enarchier, v. a., courber en arc ‖ v. réfl., se mettre en arc ‖ s’introduire.
  • 2. enarchier, v. a., mettre en arche, en coffre.
  • enardre, v. a., brûler ‖ v. n., briller, être brûlé ‖ v. réfl., être enflammé d’ardeur.
  • enargenté, adj., argenté, couleur d’argent.
  • enarguer, v. a., fâcher.
  • enarir, v. a., sécher.
  • 1. enarme, s. f., sorte de cordage.
  • 2. enarme, s. f., courroie qui servait à passer le bras pour tenir le bouclier dans l’attente du combat.
  • 1. enarmer, v. a., garnir un écu des courroies qui servaient à le suspendre au col, ou à l’attacher au bras ‖ v. réfl., saisir son bouclier, se préparer au combat.
  • 2. enarmer, v. a., garnir, munir ‖ emmancher ‖ p. pas., enarmé de, qui porte les armes de.
  • enarmeüre, s. f., courroie qui servait à passer le bras pour tenir le bouclier dans l’attente du combat.
  • enarmoyé, adj., armorié.
  • enarrable, adj., que l’on peut narrer, raconter.
  • enarration, s. f., mention.
  • enarrer, v. a., narrer, raconter.
  • enarsé, p. pas. et adj., brûlé ‖ allumé, ardent.
  • enartant, p. prés. et adj., rusé, habile à machiner.
  • enartement, s. m., artifice, machination.
  • enarter, v. a., machiner, tramer ‖ p. pas., habile, ingénieux ‖ mal enarté, qui a de mauvaises dispositions, de mauvaises intentions.
  • enartos, adj., rusé, entendu, ingénieux.
  • enasprir, v. a., irriter, aigrir, enflammer, exciter ardemment ‖ v. n., s’irriter, s’enflammer ‖ p. pas., ardent, animé, acharné.
  • enasprissant, adj., qui irrite, qui aigrit.
  • enasteler, v. a., faire voler en éclats, briser ‖ v. n., voler en éclats.
  • enastrer, v. a., paver.
  • enatisier, v. a., animer, exciter.
  • enaumucié, p. pas., qui est couvert d’une aumuce.
  • enavancier, v. a., fournir, approvisionner.
  • enavant, adv., dorénavant, à l’avenir ‖ a enavant, a l’enavant, désormais.
  • enavestir, v. a., investir, mettre en possession.
  • enaviron, adv., aux environs.
  • ença, adv., alors ‖ en arrière ‖ ença de, depuis ‖ en ença, en arrière ‖ en deçà.
  • encaillier, v. a., faire cailler.
  • encaillouir (s’), v. réfl., devenir dur comme un caillou.
  • encalé, adj., qui a des calus ‖ fig., endurci, invétéré.
  • encamelé et enkambelé, adj., baillonné.
  • encarener, v. a., jeter (un vaisseau) à la côte, l’échouer.
  • encarré, p. pas., engravé, échoué ‖ où l’on enfonce.
  • encarreler, v. a., garnir de carreaux ‖ plier en carré.
  • encasé, p. pas., rentré à la maison.
  • encassement, s. m., enchâssure.
  • encathedrer, v. a., asseoir dans une chaise.
  • encauste, s. m., encre.
  • encavage, s. m., action de mettre en cave, encavement.
  • encaverner, v. n., entrer dans une caverne.
  • encaveüre, s. f., cavité.
  • encavité, s. f., profondeur.
  • enceint, s. m., enceinte ‖ circuit, détour.
  • enceinteé, s. f., grossesse.
  • enceintement, s. m., grossesse.
  • enceinter, v. a., rendre enceinte ‖ v. n., devenir enceinte.
  • enceinturé, adj., qui porte une ceinture.
  • enceinturer (s’), v. réfl., devenir grosse, être enceinte.
  • enceler, v. a., cacher.
  • encembeler, v. a., lier, enchaîner ‖ bander (les yeux) ‖ tromper, séduire.
  • encendement, s. m., action de brûler, de faire brûler ‖ incendie, embrasement.
  • encendir, v. a., enflammer d’indignation.
  • encendré, s. m., drap couleur de cendre.
  • encendrer, v. a., réduire en cendres ‖ couvrir de cendres ‖ p. pas. et adj., qui a été affiné avec de la cendre, en parlant de l’argent ‖ gris couleur de cendre.
  • encenge, s. f., mesure agraire en usage jusqu’au xve siècle pour les terres labourables, les vignes et les bois, et valant, suivant les époques, d’un arpent un neuvième à un arpent et demi.
  • encengler, v. a., enlacer.
  • 1. encensement, s. m., encens.
  • 2. encensement, s. m., bail à cens.
  • 1. encenser, v. a., embaumer ‖ v. n., exhaler une odeur d’encens.
  • 2. encenser, v. a., donner à cens.
  • encenseur, s. m., encensoir.
  • 1. encensier, s. m., encensoir.
  • 2. encensier, adj., qui produit de l’encens ‖ herbe encensiere, l’encensier ou romarin officinal.
  • encensir, v. a., donner à cens.
  • encensive, s. f., fermage.
  • encentrique, adj., concentrique.
  • enceper, v. a., mettre dans les ceps, emprisonner.
  • encerceler, v. a., entortiller ‖ cercler.
  • encerchable, adj., qu’on peut pénétrer, scruter, sonder.
  • encerche, s. f., recherche.
  • encerchement, s. m., recherche ‖ instigation.
  • encercheor, s. m., celui qui cherche, qui s’enquiert, espion ‖ celui qui fouille, qui scrute, scrutateur ‖ provocateur.
  • encerchier, v. a., parcourir en cherchant, pour chercher, fouiller ‖ rechercher, poursuivre ‖ sonder, interroger ‖ scruter, examiner, étudier ‖ v. réfl., s’enquérir.
  • encerchir, v. n., faire des investigations.
  • encercler, v. a., entourer, renfermer ‖ p. pas., cerclé.
  • encerner, v. a., entourer, environner ‖ garnir de cerceaux ‖ enchâsser.
  • 1. encervelé, adj., qui a la cervelle organisée de telle ou telle manière.
  • 2. encervelé, adj., qui a la cervelle brisée ‖ fig., écervelé, évaporé.
  • encervelerie, s. f., idée qu’on se met dans la cervelle.
  • encesser, v. n., cesser.
  • enchaçable, adj., qui doit être chassé.
  • enchacement, s. m., action de chasser, expulsion.
  • enchacier, v. a., chasser, bannir, expulser.
  • enchaenure, s. f., chaîne, trame ‖ fig., enchaînement.
  • enchainement, s. m., chaîne.
  • enchaïr, v. n., tomber ‖ condescendre.
  • enchaisement, s. m., action d’asseoir dans une chaise.
  • enchaiser, v. a., asseoir dans une chaise.
  • enchaitivé, p. pas. et adj., captif ‖ perdu de vices.
  • enchaitivement, s. m., emprisonnement.
  • enchalfir, v. n., s’échauffer.
  • enchali, adj., dur comme un caillou.
  • enchallasser, v. a., soutenir d’un appui.
  • * enchalzanment, adv. V. Enchaucement 1.
  • enchambrer, v. a., enfermer dans une chambre, emprisonner.
  • enchancrer, v. a., ulcérer.
  • enchange, s. m., échange, troc.
  • enchangier, v. a., échanger.
  • enchani, p. pas., devenu chenu.
  • 1. enchant, s. m., coin.
  • 2. enchant, s. m., enchantement, conjuration ‖ séduction, entraînement désordonné.
  • 1. enchanté, p. pas. et adj., causé par un enchantement.
  • 2. enchanté, adj., chanteur.
  • enchanteler, v. a., relever sur le côté, particulièrement sur le côté gauche ‖ mettre sur chantier (des pièces de vin).
  • 1. enchantement, s. m., chant, concert.
  • 2. enchantement, s. m., action de mettre à l’encan, enchère, encan.
  • enchanteor, s. m., chanteur.
  • enchanterie, s. f., enchantement, charme.
  • enchanteur, s. m., celui qui vend à l’encan, sorte d’officier de justice.
  • enchantier, s. m., compartiment.
  • enchantoison, s. f., enchantement.
  • 1. enchapeler, v. a., couvrir d’un chapeau ‖ couronner ‖ T. de maçonnerie, faire un revêtement.
  • 2. enchapeler, v. a., maltraiter.
  • enchapeleüre, s. f., ce qui sert à former une couronne de fleurs ‖ fig., fraude qui consiste à cacher sous une belle apparence de mauvaises marchandises.
  • enchapement, s. m., revêtement, couverture, la chape qui couvre une maison, une tour.
  • 1. enchaper, v. a., couvrir d’une chape.
  • 2. enchaper, v. n., échapper.
  • enchaperonnement, s. m., revêtement.
  • enchaperonner, v. a., couvrir d’un revêtement appelé chaperon.
  • enchapeter (s’), v. réfl., se couvrir d’une chape.
  • enchapitulement, s. m., chapitre.
  • enchapituler, v. a., distribuer par chapitres ‖ chapitrer, morigéner.
  • enchappre, s. m., petit compartiment.
  • encharaiement, s. m., ensorcellement.
  • encharater, v. a., ensorceler.
  • encharauder, v. a., ensorceler.
  • encharbonner, v. a., couvrir de charbon.
  • encharboter, v. a., brouiller, confondre, embarrasser.
  • encharcer, v. a., ensorceler.
  • enchardir, v. a., enchérir, mettre à un plus haut prix ‖ v. n., devenir plus cher.
  • enchardoner, v. a., mot factice, employé dans un jeu de mots pour signifier à la fois piquer avec des chardons, hérisser de chardons, et cardinaliser.
  • encharé, p. pas., monté sur un char.
  • enchareter, v. a., mettre dans une charrette.
  • encharge, s. f., charge, fardeau ‖ charge, obligation.
  • enchargeable, adj., pesant, lourd.
  • enchargement, s. m., commandement, ordre.
  • enchargier, v. a., placer comme une charge ‖ prendre une charge, un fardeau, se charger de, au propre et au figuré ‖ porter, prendre ‖ enchargier un ordre, entrer dans un ordre ‖ se rendre coupable de ‖ faire porter une charge, un poids à quelqu’un ‖ charger de, imposer ‖ confier ‖ charger de faire quelque chose, donner à quelqu’un une charge, une commission ‖ prescrire ‖ enchargier en, prendre en ‖ concevoir, commencer à porter (en parlant d’une femme enceinte) ‖ charger, attaquer avec impétuosité ‖ v. n., commencer à porter, être enceinte.
  • encharier, v. a., mettre dans un chariot, dans une charrette.
  • encharmer, v. a., charmer, enchanter.
  • encharné, adj., charnu ‖ acharné ‖ invétéré.
  • encharneler, v. a., soutenir (une vigne), l’appuyer d’échalas qu’on nomme charniers dans quelques provinces.
  • encharnement, s. m., appât de chair destiné à attirer les bêtes fauves dans un piège.
  • encharner, v. a., faire recroître (la chair) ‖ soigner (sa chair) ‖ nourrir ‖ mettre en curée ‖ enfoncer, plonger ‖ v. réfl., s’incarner ‖ se coller, devenir adhérent à la chair.
  • encharneüre, s. f., mortaise.
  • encharoignier, v. n., devenir charogne.
  • encharpé, p. pas., ceint d’une écharpe.
  • enchartement, s. m., charte, titre.
  • enchartrement, s. m., emprisonnement, captivité ‖ prison.
  • enchartrener, v. a., emprisonner.
  • enchartrer, v. a., emprisonner ‖ fig., renfermer.
  • enchartreüre, s. f., mortaise.
  • enchassement, s. m., châssis.
  • enchasseüre, s. f., châssis, cadre.
  • enchassiceüre, s. f., encadrement.
  • enchassilleüre, s. f., châssis, cadre.
  • enchassillier, v. a., entourer d’un châssis, d’un cadre.
  • enchasteler, v. a., garnir d’un château, d’un bâtis de défense.
  • enchastonner, v. a., enchâsser.
  • enchastre, s. m., compartiment.
  • enchasublé, adj., revêtu d’une chasuble.
  • enchasurer, v. a., revêtir d’une chasuble.
  • enchatier, s. m., compartiment.
  • enchauceïs, s. m., poursuite, action de poursuivre, chasse.
  • 1. enchaucement, adv., instamment.
  • 2. enchaucement, s. m., poursuite, action de poursuivre, chasse ‖ sollicitation, instance.
  • * enchauceor, s. m., celui qui poursuit.
  • enchaucier, v. a., poursuivre vivement, poursuivre l’épée dans les reins, pourchasser ‖ poursuivre de ses prières, de ses obsessions, de ses reproches ‖ rechercher ardemment ‖ v. n., s’empresser ‖ s. m., poursuite.
  • enchaucison, s. f., action de poursuivre, poursuite.
  • enchauder, v. a., faire chauffer ‖ v. n., devenir chaud.
  • enchaus, s. m., action de poursuivre, chasse ‖ poursuite, sollicitation, instance ‖ fatigue, souffrance ‖ a enchaus, avec empressement.
  • enchaussumer, v. a., préparer à la chaux.
  • enchavé, adj., creux, enfoncé.
  • enchaver, v. a., creuser, enfoncer ‖ fig., mettre, placer.
  • enche, s. f., conduit, canal, gouttière, tout ce qui sert à égoutter de l’eau.
  • encheement, s. m., instigation.
  • encheminement, s. m., action de mettre en chemin, acheminement.
  • encheminer, v. a., mettre en chemin, sur le chemin ‖ mettre en train, embarquer, engager ‖ conduire, faire aboutir.
  • encheni, adj., qui ressemble au chien, qui a le caractère d’un mauvais chien.
  • enchenseüre, s. f., enchâtre, pièce de bois servant à encastrer.
  • encheoir, v. n., tomber, succomber ‖ arriver ‖ être dû ‖ fig., encheoir en, tomber dans, s’abandonner, se laisser aller à ‖ encourir ‖ obtenir ‖ encheoir de, concourir à la perte de ‖ abs., tomber en faute ‖ encheoir de corps et d’avoir envers quelqu’un, lui appartenir corps et biens ‖ v. a., supporter, encourir ‖ p. pas., tombé, en ruine ‖ encheü de, renvoyé de ‖ tombé en faute ‖ échu.
  • encheoite, s. f., échéance ‖ adjudication ‖ peine encourue, châtiment.
  • encherement, s. m., enchère, surenchère.
  • encherer, v. a., enchérir, augmenter le prix de ‖ adjuger à l’enchère.
  • * encheri, adj., amélioré, précieux.
  • 1. encheriment, s. m., renchérissement.
  • 2. encheriment, s. m., caresse.
  • encherir, v. a., chérir, tenir cher ‖ élever en dignité, en honneur ‖ v. réfl., parvenir à un rang plus élevé, à une considération plus grande.
  • encherissant, s. m., enchérisseur.
  • encherissement, s. m., enchère.
  • encheüe, s. f., ce qui échoit par succession ‖ ce qui a été donné, concession.
  • enchevalchié, p. pas., monté à cheval ‖ muni d’un cheval.
  • enchevaler, v. a., mettre sur un cheval ‖ placer sur un chevalet ‖ étayer ‖ croiser.
  • enchevelé, adj., couvert de cheveux.
  • enchevestrer, v. a., mettre, sous le joug.
  • enchierdie, s. f., enchère.
  • enchiés, prép., auprès, chez.
  • enchifrené, p. pas., retenu comme par un chanfrein, asservi.
  • enchoison, s. f., raison, cause, motif, prétexte ‖ poursuite judiciaire, accusation.
  • enchoisonner, v. a., accuser, blâmer, gronder, reprendre.
  • enchoisonos, adj., qui a peur, qui prend des précautions au sujet de quelque mal ‖ qui expose à beaucoup de périls.
  • enchoistre, adj., grossier, laid, mauvais.
  • enchomer, v. a., frapper, blesser ‖ v. réfl., être frappé, s’affaisser.
  • enchoper (s’), v. réfl., broncher.
  • enchoser, v. a., blâmer.
  • enchresmer, v. a., oindre du Saint Chrême.
  • encire, s. f., toile imbibée de cire.
  • 1. encis, s. m., meurtre ‖ meurtre d’une femme enceinte ou de l’enfant qu’elle porte.
  • 2. encis, p. pas., taillé, coupé.
  • encisaillier, v. a., couper en morceaux.
  • enciselé, p. pas., orné de ciselures.
  • encisement, s. m., incision.
  • enciser, v. a., couper.
  • enciseur, s. m., celui qui taille, qui émonde.
  • enciseüre, s. f., incision, entaille.
  • encitement, s. m., action d’inciter.
  • enclarcié, p. pas., éclairci, éclairé au propre et au figuré.
  • enclarcir, v. a., éclairer, éclaircir ‖ fig., faire briller la joie, la consolation dans ‖ fig., expliquer, débrouiller ‖ v. n., s’éclaircir.
  • enclarir, v. a., rendre brillant, illustrer.
  • enclavement, s. m., enclave.
  • enclaveüre, s. f., enclave ‖ droit de passage pour aller à une enclave ‖ contenu.
  • enclaviere, s. f., enclave.
  • enclavinné, adj., recouvert d’un clavain.
  • enclignier, v. a., fouiller, examiner.
  • 1. enclin, s. m., inclination, action de saluer en s’inclinant.
  • 2. enclin, adj., incliné, penché ‖ renversé par terre ‖ triste ‖ soumis, assujetti ‖ s. m., sujet, vassal.
  • enclinable, adj., enclin, disposé ‖ qui prête l’oreille.
  • enclinance, s. f., inclination, penchant.
  • enclinant, adj., enclin, disposé.
  • enclinee, s. f., inclination, action de saluer en s’inclinant.
  • 1. enclinement, adj., en inclinant, obliquement.
  • 2. enclinement, s. m., action de s’incliner ‖ action de saluer en s’inclinant ‖ fig., inclination.
  • encliner, v. a., abaisser ‖ saluer ‖ v. réfl., baisser ‖ se soumettre ‖ condescendre, acquiescer ‖ v. n., baisser ‖ pencher ‖ condescendre, acquiescer ‖ se diriger ‖ s’incliner profondément, saluer ‖ p. pas., enclin, qui a du penchant.
  • enclineus, adj., enclin, disposé.
  • enclinouer, s. m., la miséricorde, le support en forme de cul-de-lampe pratiqué dans une stalle de chœur, au-dessous du siège, et se relevant avec lui.
  • encloant, s. m., enclos.
  • encloement, s. m., contenu, sens caché.
  • encloer, v. a., attacher avec des clous ‖ p. pas., garni de clous.
  • encloeur, s. m., celui qui ferme une clôture.
  • * encloeüre, s. f., obstacle.
  • encloistre, s. m., enclos, lieu fermé ‖ enclos d’un monastère, le monastère même ‖ compartiment.
  • encloistrement, s. m., action de cloîtrer.
  • enclore (s’), v. réfl., s’engager.
  • enclos, adj., inclus.
  • 1. enclose, s. f., cercle, enclos.
  • 2. enclose, s. f., recluse, nonne.
  • enclosel, s. m., dim. d’enclos.
  • enclosement, adv., inclusivement.
  • encloseüre, s. f., enclos, enceinte, clôture.
  • enclosin, s. m., petite clôture.
  • enclosture, s. f., enclos, enceinte, clôture.
  • encloter, v. réfl. et n., s’enfoncer dans un trou.
  • encloucher, v. a., exciter, pousser.
  • encloué, p. pas., enclavé ‖ emprisonné.
  • encloustré, p. pas., encastré.
  • enclumel, s. m., petite enclume.
  • enclus, s. m., reclus.
  • encluse, s. f., couvent de reclus ou de recluses.
  • enclusion, s. f., obstruction.
  • encocheüre, s. f., encoche.
  • encoffiner, v. a., enfermer dans un coffre.
  • * encofrer, v. a., coffrer, emprisonner.
  • encofreüre, s. f., faculté d’enfermer.
  • encognoissance, s. f., méconnaissance.
  • encoignier, v. a., placer dans un coin ‖ placer sur la corde de l’arc (une flèche) ‖ v. réfl., se jeter, se précipiter ‖ aboutir en angle ‖ p. pas., garni aux angles.
  • encoint, adj., lié de connaissance.
  • encoisier (s’), v. réfl., se tenir coi.
  • encoisure, s. f., sorte de redevance.
  • 1. encoler, v. a., accoler ‖ passer autour du col ‖ fig., entourer.
  • 2. encoler, v. a., coller.
  • encoleüre, s. f., isthme.
  • encolorer, v. a., colorer ‖ fig., présenter sous un aspect favorable.
  • encolorir, v. a., colorer ‖ v. n., se colorer.
  • encolpement, s. m., accusation.
  • encolper, v. a., accuser, inculper.
  • encolpeur, s. m., celui qui accuse.
  • encolpoier, v. a., accuser.
  • encombatre (s’), v. réfl., combattre.
  • encombler, v. a., combler.
  • encombrage, s. m., difficulté, obstacle, empêchement.
  • encombrance, s. f., difficulté, obstacle, empêchement ‖ chagrin ‖ emprisonnement.
  • encombrement, s. m., embarras, empêchement, difficulté ‖ inconvénient, mal, dommage.
  • encombrer, v. a., embarrasser, gêner ‖ charger ‖ empêcher, faire obstacle à ‖ souiller, entacher ‖ T. de cout., hypothéquer ‖ passer avant, être prélevé sur ‖ p. pas. et adj., embarrassé, indécis ‖ fatigué, ennuyé ‖ mariage encombré, dot que le mari a aliénée, hypothéquée avec ou sans le consentement de sa femme.
  • 1. encombrier, s. m., lieu obstrué, passage difficile ‖ difficulté, embarras ‖ inconvénient, dommage, mal.
  • 2. encombrier, adj., qui embarrasse, qui gêne.
  • encombrisier, v. a., briser, fatiguer extrêmement.
  • encombroison, s. f., empêchement, obstacle, embarras.
  • encombros, adj., qui embarrasse, qui arrête par des difficultés, fâcheux ‖ gênant, fâcheux, en parlant de personnes ‖ embarrassé, gêné.
  • encommençaille, s. f., commencement.
  • encommence, s. f., commencement.
  • encommencement, s. m., commencement.
  • encommencier, v. n., commencer, prendre naissance, prendre origine ‖ v. a., commencer.
  • encompaignier, v. a., accompagner ‖ p. pas., qui est mis dans la compagnie.
  • encomplir, v. a., accomplir ‖ s. m., faculté d’accomplir.
  • encompter, v. a., tenir compte de, prendre garde à.
  • encomuner, v. a., avoir en commun.
  • enconcher, v. a., équiper, arranger.
  • enconchier, v. a., souiller, corrompre.
  • enconduire, v. a., conduire.
  • enconoistre, v. a., reconnaître, connaître.
  • enconreer, v. a., arranger, disposer.
  • enconseiller, v. a., conseiller.
  • enconsir (s’), v. réfl., se cacher.
  • enconsivre, v. a., atteindre.
  • encontenancé, adj., qui a telle contenance.
  • enconteor, s. m., conteur.
  • encontraire, adj., hostile.
  • encontral, s. m., chose qu’on rencontre devant soi, obstacle ‖ rencontre.
  • encontrant, adj., qui vient à la rencontre.
  • 1. encontre, s. m. et f., rencontre, combat ‖ événement, aventure, traverse ‖ conjonction des astres ‖ bon encontre, bonne chance, formule de salut pour souhaiter du bonheur ‖ mal encontre, mauvaise chance ‖ put encontre, souhait de malheur.
  • 2. encontre, prép., contre, envers ‖ estre encontre de quelque chose, s’y opposer ‖ adv., en face, à l’encontre.
  • encontrecorement, s. m., course.
  • encontredire, v. a., contredire.
  • encontredit, s. m., contradiction.
  • 1. encontree, s. f., rencontre.
  • 2. encontree, s. f., contrée.
  • encontregage, s. m., gage donné en retour d’un autre.
  • encontreïs, s. m., rencontre.
  • encontreissir, v. n., sortir à la rencontre.
  • encontrement, s. m., rencontre.
  • encontremetre, v. a., mettre à l’encontre de, objecter, opposer à.
  • encontremont, adv., en haut, en l’air ‖ en remontant.
  • encontreplegier, v. a., donner comme caution en retour d’une autre.
  • encontrer, v. a., rencontrer ‖ s. m., rencontre, choc.
  • encontreseel, s. m., contrescel.
  • encontrester, v. n., s’opposer, résister.
  • encontreüre, s. f., ce qu’on rencontre, chose contre laquelle on se heurte.
  • encontreval, adv., en bas.
  • encontriere, s. f. ; a l’encontriere, en l’encontriere, à la rencontre, selon qu’il se rencontre.
  • enconvenancier, v. n., faire une convention ‖ v. a., contracter tel engagement, promettre ‖ engager ‖ enconvenancier a, promettre de ‖ promettre en mariage, fiancer.
  • enconvenancir, v. n., promettre par un engagement.
  • enconvencionner, v. n., faire une convention, une promesse.
  • enconvenir, v. a., promettre, s’engager à ‖ circonvenir ‖ v. impers., falloir.
  • enconvertir, v. n., se convertir.
  • enconvoier, v. a., accompagner ‖ poursuivre.
  • encoper, v. a., couper.
  • encopler, v. a., accoupler, lier ensemble, unir, joindre.
  • encoqueluché, p. pas., qui porte une coqueluche, employé par plaisanterie comme le mot moderne coiffé.
  • encor, conj., quoique.
  • encoragement, s. m., excitation, indignation.
  • encoragié, p. pas. et adj., courageux ‖ désireux ‖ mal encoragié, cruel, qui a un cœur impitoyable.
  • encoragieement, adv., avec cœur, avec ardeur.
  • encoragier, v. a., avoir à cœur ‖ rendre vaillant ‖ rendre maître, en parlant du cœur.
  • encoragir, v. n., prendre courage.
  • encorbement, s. m., encorbellement.
  • encorcier, v. réfl. et n., se raccourcir, devenir court.
  • encordeler, v. a., lier de cordes, lier, attacher en général ‖ fig., lier, enchaîner.
  • encordement, s. m., cordage, lien.
  • encorder, v. a., garnir de cordes ‖ arrêter, engager, embarrasser dans une corde ‖ lier, attacher avec une corde ‖ empaqueter, trousser ‖ chanter sur les cordes de la lyre.
  • encordeur, s. m., celui qui mesure le bois.
  • encornement, s. m., action de munir de cornes.
  • encorner, v. a., T. de chasse, en parlant d’un cerf, le renverser sur le dos la tête sous les deux épaules, de façon que son corps soit entre les deux cornes ‖ enivrer ‖ recommander, insinuer ‖ souffler dans, en parlant d’un cor ‖ placer dans un coin ‖ p. pas. et adj., cornu, muni de cornes ‖ hautain, arrogant.
  • encorni, adj., dur comme la corne.
  • encornuit, adv., aujourd’hui ‖ en un seul jour.
  • encornure, s. f., morceau de corne qui forme le bout d’un arc.
  • encorporer, v. a., incorporer ‖ p. pas. et s. m., bénéficiaire.
  • encorser, v. a., mettre sur son corps, revêtir ‖ v. réfl., prendre chair ‖ v. n., prendre du corps, croître ‖ pencher par l’effet du poids.
  • encossement, s. m., cosse.
  • encosser, v. a., garder dans la cosse ‖ fig., garder soigneusement.
  • encoste, adv., auprès, à côté ‖ prép., auprès de, à côté de.
  • encosté, adj., dont les côtés offrent des aspérités.
  • encouan, adv., aujourd’hui, maintenant.
  • encouchier, v. a., coucher avec, avoir commerce avec ‖ v. n., se coucher ‖ s’appesantir.
  • encoudre, v. a., coudre, attacher, enfermer en cousant ‖ fig., enfoncer ‖ v. réfl., s’enfoncer.
  • encourance, s. f., action d’encourir (une peine).
  • encourbé, adj., courbé.
  • encourbi, adj., courbé.
  • encourement, s. m., parcours, espace qu’on parcourt ‖ action d’encourir une peine ‖ la peine encourue ‖ attaque.
  • encouroné, p. pas. et adj., couronné.
  • encouronement, s. m., couronnement.
  • encourre, v. n., courir ‖ couler, découler ‖ être puni ‖ v. réfl., courir, s’enfuir ‖ couler ‖ v. a., poursuivre (une œuvre), exécuter ‖ s’arrêter à, juger d’après ‖ outrager ‖ p. pas., nombreux, fréquent ‖ exposé à une pénalité.
  • * encourreier, v. a., attacher par des courroies.
  • encourreor, s. m., celui qui encourt.
  • encours, s. m., action d’encourir, risque ‖ T. de cout., revenus des biens confisqués pour crime d’hérésie.
  • encoursement, s. m., course, attaque.
  • encourser (s’), v. réfl., se hâter.
  • encourtinement, s. m., courtine, tapisserie, tenture en général.
  • encourtiner, v. a., garnir de tapisseries, de tentures, parer ‖ couvrir de voiles ‖ entourer en général ‖ v. réfl., se cacher derrière des tentures, des tapisseries ‖ n’estre pas en chambre encourtinee, être dans une position désagréable.
  • encoustumé, p. pas., accoutumé.
  • encouter (s’), v. réfl., s’appuyer.
  • encouver, v. a., saillir.
  • encouverté, adj., caparaçonné.
  • encovier (s’), v. réfl., concevoir un grand désir.
  • encovir, v. a., désirer ardemment, convoiter, regarder avec envie, au pr. et au fig. ‖ absol., concevoir des désirs, des desseins ‖ chercher à s’emparer de, attaquer ‖ choisir, élire.
  • encovrir, v. a., couvrir, dissimuler.
  • encraissable, adj., ennuyeux, déplaisant.
  • encrampeli, adj., engourdi.
  • encramper, v. a., fixer avec des crampons.
  • encramponner, v. a., fixer avec des crampons.
  • encré, adj., de couleur d’encre, foncé.
  • encreable, adj., incrédule.
  • encreance, s. f., croyance.
  • encrement, adv., extrêmement.
  • encrené, adj., crénelé ‖ figé.
  • encrepativement, adv., avec des reproches.
  • encrepemence, s. f., reproche, blâme.
  • encrepement, s. m., reproche, menace.
  • encreper, v. a., réprimander, reprendre avec vigueur, avec menace.
  • encrer, v. a., tacher d’encre.
  • encresté, adj., qui a une crête, une crinière redressée comme une crête.
  • encricier, v. n., s’accroître.
  • encrieme, adj., criminel, scélérat.
  • encriemeté, s. f., action, conduite criminelle.
  • encriesmé, adj. et subst., criminel, scélérat.
  • encrimé, s. m., accusé, condamné.
  • encrochemente, s. f., extorsion
  • encrochier, v. a., accrocher ‖ percher ‖ saisir ‖ v. n., se percher, grimper ‖ être crochu.
  • encrochier, v. a., gratifier d’une crosse.
  • encroer, v. a., accrocher, pendre au croc ‖ pendre, attacher en général ‖ v. réfl., se coller, rester accroché ‖ s’attacher à, embrasser ‖ v. n., s’attacher, s’accrocher ‖ p. pas., enfoncé profondément ‖ arbre encroé, arbre qui, étant tombé sur un autre, demeure engagé ou embarrassé dans ses branches ‖ voûté.
  • encroire, v. a., croire ‖ v. réfl., s’encroire a, s’en rapporter à.
  • encrois, s. m., endroit où deux chemins se croisent.
  • encroisier, v. a., croiser ‖ v. réfl., se croiser, prendre la croix ‖ v. n., s’entrecroiser.
  • 1. encroissement, s. m., accroissement, augmentation.
  • 2. encroissement, s. m., grincement.
  • encroissier, v. n., croître.
  • encroistre, v. n., croître, s’accroître ‖ v. a., faire croître, augmenter.
  • encroler, v. a., envaser.
  • encroller, v. a., mettre en train.
  • encroser, v. a., enfoncer, planter ‖ v. réfl., entrer en creusant.
  • encroue, s. f., petite fossette pratiquée dans le canon de l’arquebuse.
  • encroupelé, adj., qui a une large croupe.
  • encrouter, v. a., cacher dans un grotte, dans une caverne, dans un trou ‖ cacher en général.
  • encrucier, v. a., tourmenter.
  • encrudelir, v. a., rendre cruel ‖ irriter, pousser à la vengeance.
  • encrueler, v. a., rendre cruel.
  • encruenté, adj., ensanglanté.
  • encueillir, v. a., prendre en général.
  • encueur, s. m., charbon ou anthrax au poitrail des chevaux ou des bœufs.
  • encugnier, v. a., frapper (de la monnaie) ‖ cogner l’un contre l’autre.
  • encuire, v. a., faire cuire ‖ p. pas. et adj., très cuit, trop cuit.
  • encuirier, v. a., recouvrir de cuir.
  • encuisiner, v. a., prendre par le goût de la cuisine.
  • encuivrier, v. a., vexer.
  • enculer, v. a., placer en arrière ‖ mettre au fond.
  • encultiver, v. a., honorer.
  • encuré, s. m., curé.
  • encurver, v. a., courber.
  • encusançon, s. f., souci, chagrin.
  • encusançonneus, adj., soucieux.
  • encusement, s. m., accusation ‖ dénonciation.
  • encuseor, s. m., accusateur, dénonciateur ‖ calomniateur ‖ enquêteur, commissaire ‖ inspecteur chargé d’examiner le vin avant qu’il soit mis en vente.
  • encuser, v. a., accuser, blâmer ‖ trahir ‖ faire connaître, manifester, révéler, avouer ‖ goûter, déguster ‖ s. m., accusation.
  • encuvable, adj., convoiteux, désireux ‖ désirable.
  • encuveller (s’), v. réfl., s’amasser comme dans une cuve.
  • encuver (s’), v. réfl., s’enfoncer comme dans une cuve.
  • enda, interj., exclamation affirmative, oui, certes ‖ par enda, par mon enda, en enda, dans le même sens.
  • endaignement, s. m., indignation.
  • endaignier (s’), v. réfl., s’indigner.
  • endardir, v. a., darder.
  • endarreainnement, adv., finalement.
  • endart, adv., inutilement.
  • endaté, p. pas., daté.
  • endeble, adj., faible, affaibli, caduc, exposé à périr.
  • endebleté, s. f., faiblesse, infirmité.
  • endebleter (s’), v. réfl., s’affaiblir.
  • endecevoir, v. a., tromper.
  • endedens, prép., dans, d’ici à.
  • endelissé, p. pas., qui goûte des délices, qui est attiré ou retenu par des délices.
  • endemage, s. m., dommage, tort.
  • endemain, s. m., lendemain.
  • endemanier, adj., expérimenté.
  • endemené, adj., qui ne peut pas rester en place ‖ léger, écervelé.
  • endementieres, adv., pendant ce temps, alors ‖ endementieres que, loc. conj., pendant que.
  • endementiers, adv., pendant ce temps, alors ‖ endementiers que, loc. conj., pendant que.
  • endementres, adv., pendant ce temps, sur ces entrefaites ‖ cependant ‖ endementres que, loc. conj., pendant que.
  • endementrues, adv., pendant ce temps, alors ‖ endementrues que, loc. conj., pendant que.
  • endens, adv., sur les dents, à plat ventre.
  • endent, adj., authentique.
  • endentee, s. f., action de tomber à plat ventre.
  • endentele, adj., endenté.
  • endenteleüre, s. f., partie dentelée.
  • endenter, v. a., accrocher ‖ régler, fixer, déterminer ‖ v. n., faire un traité, une convention ‖ p. pas., dentelé ‖ acharné, rongeur ‖ authentique ‖ renversé.
  • endenteüre, s. f., denture, assemblage de dents.
  • * endepuis, adv., depuis.
  • enderce, s. f., dartre laiteuse des veaux.
  • enderier (a l’), loc. adv., en dernier lieu, au dernier moment.
  • endernier (a l’), loc. adv., à la fin, finalement.
  • endesiré, adj., plein de désir.
  • endestré, adj., dressé.
  • endestrer, v. a., marcher à la droite de.
  • endestroier, v. a., être placé à la droite de.
  • endeteor, s. m., débiteur.
  • endeter, v. a., charger de dettes, engager ‖ fig., exposer au danger, mettre en péril, compromettre.
  • endevaler, v. n., faire descendre ‖ v. réfl., descendre.
  • endevant, adv., auparavant ‖ aller a l’endevant, aller au-devant de ‖ mettre a l’endevant, manifester publiquement ‖ prép., avant, antérieurement à.
  • endevenir, v. n., devenir ‖ venir.
  • endevin, s. m., devin.
  • endevinaille, s. f., divination, prédiction.
  • endeviner, v. a., deviner, prédire.
  • endevineur, s. m., devin.
  • endiabli, adj., endiablé.
  • endiadesmé, adj., orné d’un diadème.
  • endicion, s. f., indiction.
  • endire, v. a., parler de ‖ imposer, taxer ‖ édicter ‖ déclarer ‖ convoquer.
  • endiscipliner, v. a., instruire.
  • endiseler, v. a., mettre par dizeaux.
  • * endit, s. m., proclamation d’une fête qui s’ouvrait dans la plaine de Saint-Denis le 11 juin et dont l’abbé de Saint-Denis proclamait l’ouverture du haut du perron ‖ cette fête elle-même.
  • enditement, s. m., suggestion, instigation.
  • enditer, v. a., indiquer, faire connaître, exposer ‖ dicter, suggérer ‖ écrire, rédiger ‖ informer, instruire, renseigner ‖ pousser, exciter ‖ v. n., donner une indication.
  • endiué, adj., qui est tout en Dieu, qui ne fait qu’un avec Dieu.
  • endoité, adj., divisé en doigts.
  • endolé, adj., affligé ‖ endolori.
  • endoloir, v. n., faire mal ‖ v. réfl., s’endolorir ‖ p. pas. et adj., endolori.
  • endoloser, v. n., se passer dans la douleur.
  • endomeneüre, s. f., biens que le prieur tenait à ses mains et qui n’étaient pas inféodés ou acensés.
  • endomeschier, v. n., s’apprivoiser, se plier à l’obéissance.
  • endommageus, adj., dommageable, fâcheux.
  • endommaigeur, s. m., celui qui cause un dommage.
  • endorer, v. a., dorer.
  • endoreur, s. m., doreur.
  • endoreüre, s. f., dorure.
  • endormable, adj., qui peut endormir ‖ qui peut être endormi.
  • 1. endormement, s. m., sommeil, assoupissement, torpeur.
  • 2. endormement, adv., en dormant.
  • endormeresse, s. f., celle qui endort.
  • endormie, s. f., engourdissement ‖ potion soporative ‖ nom d’une sonnerie qu’on sonnait à Noyon pendant la nuit aux fêtes annuelles.
  • endormier, v. a., endormir.
  • endormissement, s. m., assoupissement, torpeur.
  • endormisson, s. f., engourdissement.
  • endormitif, adj., qui endort, soporatif.
  • endormoire, adj. f., qui endort, assoupissante.
  • endose, s. f., compensation.
  • endosse, s. f., T. d’argot, dos, échine ‖ ce qu’on met sur le dos.
  • endosser, v. a., appuyer, adosser ‖ v. réfl., se charger le dos ‖ s’engager ‖ p. pas., à dos.
  • endosseüre, s. f., ce qu’on met sur le dos ‖ dos d’un toit, couverture de quelque chose que ce soit.
  • endotrineor, s. m., docteur.
  • endotriner, v. a., instruire ‖ enseigner ‖ p. pas., instruit, savant.
  • endotrinesse, s. f., celle qui enseigne.
  • endouairer, v. a., pourvoir d’un douaire ‖ fig., doter ‖ p. pas. et adj., riche.
  • endoubler, v. n., redoubler.
  • endoucir, v. a., adoucir, rendre plus doux ‖ v. n., être doux, avoir de la douceur.
  • endouement, s. m., action d’assigner un douaire, de faire une dotation.
  • endouer, v. a., pourvoir d’un douaire ‖ p. pas., loti.
  • endoulenti, adj., endolori.
  • endouver, v. a., garnir de douves.
  • endover, v. a., prendre (une femme) de force.