Lexique de l’ancien français/28

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


N
  • nable, s. m., sorte d’instrument de musique.
  • 1. nac, s. m., sorte d’étoffe.
  • 2. nac, interj. de dédain.
  • nacaire, s. m., instrument de musique militaire, petit tambour ou timbale.
  • nacarade, s. f., nacarat.
  • nacariser, v. n., jouer du nacaire.
  • nacelee, s. f., ce que peut contenir une nacelle.
  • nacelet, s. m., barque, petit navire.
  • nacelette, s. f., petite nacelle.
  • 1. nacelier, s. m., fabricant de nacelles, de vases.
  • 2. nacelier, adj., de nacelle.
  • nache, s. f., fesse.
  • nacherel, s. m., dim. de nache.
  • nacheus, adj., qui a de grosses fesses.
  • nachu, adj., fessu.
  • nacion, s. f., naissance, extraction, rang ‖ descendance.
  • nacis, s. m., espèce de drap d’or.
  • nacohet, s. m., sonnerie d’une cloche.
  • nadel, s. m., loche, espèce de poisson.
  • nadele, s. f., loche, espèce de poisson.
  • nael, adj., primitif ‖ s. m., jour de naissance.
  • naelys, adj., niellé, orné de nielles.
  • nagairer, v. n., jouer de l’instrument de musique appelé nacaire.
  • nage, s. f., navigation, voyage par eau.
  • nageable, adj., qualifiant eau, sur laquelle on peut naviguer.
  • nagee, s. f., contenance d’un bateau.
  • nagement, s. m., navigation.
  • nageoir, s. m., lieu où l’on nage.
  • nageoire, s. f., piscine.
  • nageor, s. m., navigateur, marinier, matelot ‖ rameur ‖ fig., pilote, guide.
  • nagereç, adj., sur lequel on peut naviguer.
  • nageresse, adj. f., qui va à rames ‖ s. f., nageuse.
  • nageüre, s. f., action de nager.
  • nagier, v. n. et réfl., naviguer ‖ ramer ‖ v. a., passer quelqu’un dans une nef, conduire par eau ‖ traverser à la nage.
  • naï, adj., V. Naïf.
  • nai, adv., non. Cf. Naje.
  • 1. naie, s. f., étoupe, loque, chiffon ‖ vieux linge pour faire de la charpie ‖ écouvillon ‖ sorte de clou.
  • 2. naie, adv., non.
  • naiement, s. m., naissance.
  • naier, v. a., étouper, boucher au moyen de vieux linge, de charpie.
  • naïf, adj., natif, né ‖ simple, naturel, vrai, brut ‖ naïf a, attaché, accoutumé dès sa naissance à ‖ niais, sot ‖ s. m., natif, naturel, indigène ‖ caractère naturel ‖ au naïf, au naturel.
  • naintre, s. m., nain.
  • naintresse, s. f., naine.
  • nais, s. m., creux dans lequel on fait rouir le chanvre.
  • naiser, v. a., faire rouir, macérer dans l’eau comme le chanvre ‖ v. n., se macérer.
  • naisir (se), v. réfl., se lasser ‖ p. pas., lassé, dégoûté.
  • naissance, s. f., lieu de naissance ‖ nation.
  • naissant, s. m., naissance ‖ T. de jurisprudence, héritage possédé par droit de naissance ‖ animal nouvellement né.
  • naissement, s. m., naissance ‖ lever du soleil, aube ‖ orient ‖ commencement.
  • naistre, v. n., pointer, poindre ‖ s. m., naissance.
  • naïté, s. f., nativité, naissance, extraction ‖ lieu de naissance ‖ condition de l’homme né dans la servitude d’un seigneur ‖ nature.
  • * naive, adj., vigoureux.
  • naïve, s. f., femme née dans la servitude d’un seigneur.
  • naïvement, adv., nativement, de naissance, de nature.
  • naïver, v. a., représenter naturellement.
  • naïveté, s. f., sens exact, force originale, native.
  • naliere, s. f., cordon, aiguillette.
  • nant, s. m., gage, caution, nantissement ‖ nant manjant, garnisaire.
  • nanter, v. n., prendre gage par exécution judiciaire pour contraindre une personne à payer ce qu’elle doit ‖ v. a., contraindre en saisissant un gage ‖ prendre les biens du pleige.
  • nantie, s. f., nantissement.
  • nantir, v. a., déposer en gage ‖ nantir des lettres, consigner la somme indiquée comme due par les lettres d’obligation ‖ nantir d’un droit, l’acquitter ‖ nantir d’une demande, y répondre.
  • nantois, adj., de Nantes ‖ s. m., monnaie de Nantes.
  • naon, s. m., petit d’un oiseau.
  • napage, s. m., sorte de droit sur le blé.
  • napele, s. f., petite nappe.
  • napelette, s. f., dim. de napele, petite nappe.
  • naperie, s. f., lingerie de table ‖ sorte de droit sur le blé.
  • naperon, s. m., nappe.
  • napeteur, s. m., fabricant de nappes.
  • napette, s. f., étoffe servant à faire des nappes.
  • napier, s. m., fabricant de nappes ‖ officier chargé de lever le droit de naperie.
  • napolier, s. m., sorte de plante, la bardane.
  • napollet, s. m., sorte de plante, la bardane.
  • naque, s. f., espèce de drap d’or.
  • naquemousche, s. f., lézard ‖ fig., désœuvré.
  • naquer, v. n., flairer.
  • naquet, s. m., jeune garçon marqueur au jeu de paume ‖ jeune homme attaché à un seigneur, page.
  • naqueter, v. n., être le second dans une partie de paume, et n’avoir de coups à jouer que lorsque la balle vient chercher le joueur ‖ attendre humblement à la porte ‖ s’attacher à des bagatelles ‖ claquer des dents ‖ naqueter de la queue, la remuer vivement ‖ v. a., rendre de bas offices (quelqu’un) ‖ naqueter sa vie, la gagner en faisant sa cour ‖ naqueter les dents, claquer des dents.
  • naquissement, s. m., naissance.
  • narcotisant, adj., narcotique.
  • narde, s. f., nard.
  • nardin, adj., de nard, odorant comme le nard.
  • nardus, s. m., nard.
  • nare, s. f., moquerie.
  • * narel, s. m., naseau.
  • narie, s. f., narine.
  • * narille, s. f., narine.
  • * nariller, v. n., froncer le nez ‖ v. a., railler.
  • narinart, adj., qui a de larges narines.
  • * nariner, v. n., renifler.
  • naringuier, s. m., nom de certains métiers en Flandre.
  • * naris, s. m., narine.
  • narquois, adj., coquin ‖ s. m., argot.
  • narrable, adj., narratif.
  • narratif, s. m., narré.
  • narrative, s. f., récit, narration, exposition.
  • narratoire, adj., narratif.
  • 1. narrement, s. m., action de narrer.
  • 2. narrement, adv., en narrant.
  • narreur, s. m., celui qui narre, qui raconte.
  • nasal, s. m., partie du heaume qui protégeait le nez.
  • nase, s. f., nez.
  • nasel, s. m., syn. de nasal.
  • naselle, s. f., naseau.
  • nasier, s. m., naseau.
  • nasiller, v. n., renifler ‖ faire le niais.
  • nasis, s. m. et f., narine.
  • nasitort, s. m., cresson alénois.
  • nasquation, s. f., nation.
  • nasquiment, s. m., naissance.
  • nasquir, v. n., naître ‖ survenir, surgir.
  • nasquison, s. f., naissance.
  • nasquissant, adj., naissant.
  • nasse, s. f., pêcherie.
  • nasselé, adj., sculpté en forme de nacelle.
  • nasseor, s. m., fabricant de nasses.
  • nassepellee, s. f., sorte d’engin de pêche.
  • nasserie, s. f., ensemble des nasses posées dans le lit d’une rivière, sur un même point.
  • nasseron, s. m., sorte de nasse.
  • nassete, s. f., petite nasse.
  • nassié, adj., qui est dans une nasse.
  • 1. nassier, s. m., pêcherie.
  • 2. nassier, s. m., fabricant de nasses.
  • nassiere, s. f., pêcherie ‖ nasse.
  • nasson, s. m., sorte de nasse.
  • nastel, s. m., onguent, emplâtre.
  • nastre, adj., malicieux, méchant, bizarre ‖ occupé à des métiers vils.
  • nastreté, s. f., bizarrerie, fantaisie singulière, méchant tour, niche ‖ finesse, rouerie.
  • nasturce, s. m., cresson.
  • nasturtion, s. m., cresson.
  • nasu, adj., qui a le nez gros ‖ qui a bon nez.
  • natal, s. m., jour de Noël ‖ chacune des principales fêtes de l’année, Noël, Pâques, l’Ascension, la Pentecôte, la Toussaint ‖ cadeau, étrenne qu’on donne le jour de Noël et les jours de fête en général.
  • natalice, adj., natal, de la naissance.
  • natalicien, adj., de Noël.
  • natalité, s. f., droits du lieu où l’on est né.
  • natatille, s. f., nageoire.
  • natatoire, s. m., piscine.
  • nate, s. f., naissance, origine.
  • natelete, s. f., petite natte.
  • natenel, s. m., nautonier.
  • nate que nate, loc., advienne que pourra, vaille que vaille.
  • nater, v. n., nager.
  • nateresse, s. f. V. Naturesse.
  • nateron, s. m., petite natte.
  • natete, s. f., petite natte.
  • natier, s. m., officier inférieur d’un vaisseau.
  • natif, adj., naïf ‖ naturel.
  • nationé, adj., originaire.
  • nativité, s. f., naissance, extraction ‖ lieu de naissance ‖ peuple, nation.
  • natoire, s. f., piscine.
  • natteresse, s. f., celle qui natte.
  • naturable, adj., naturel, conforme à la nature.
  • naturablement, adv., naturellement.
  • naturaliste, adj., qui suit les instincts de la nature.
  • naturanee, s. f., parties naturelles.
  • naturant, s. m., créateur.
  • nature, s. f., famille ‖ au plur., sciences naturelles ‖ la gent oltre nature, la gent dénaturée, les infidèles.
  • natureement, adv., de par sa nature, naturellement.
  • naturel, adj., qui est de naissance, par sa naissance ‖ pur, sans alliage, franc au propre et au figuré ‖ humain, affable ‖ en naturel, naturellement ‖ s. m., naturaliste, physicien.
  • naturer, v. a., former, façonner ‖ v. n., ressembler ‖ p. pas., formé, façonné de la nature ‖ de bonne nature ‖ natif.
  • naturesse, s. f., nature ‖ franchise, affabilité ‖ au plur., témoignages d’affection, libéralités ‖ sciences naturelles.
  • naturete, s. f., dim. de nature ‖ parties naturelles.
  • naturien, s. m., savant dans la connaissance de la nature, physicien, naturaliste ‖ adj., de la nature, naturel.
  • naturier, adj., pur, franc.
  • nauclere, s. m., pilote. Cf. Noclier.
  • naufrager, adj., qui a fait naufrage.
  • naufrageux, adj., fécond en naufrages ‖ qui fait naufrager ‖ qui fait naufrage.
  • naufragier, v. réfl. et n., faire naufrage.
  • nauleage, s. m., flotte.
  • naulet, s. m., Jésus-Christ, l’enfant Jésus ‖ petite galette, représentant d’une manière informe un enfant Jésus, que l’on vendait le jour de Noël.
  • nauseatif, adj., nauséeux, qui a rapport aux nausées, qui cause des nausées.
  • navage, s. m., ensemble des vaisseaux, flotte ‖ commerce par mer.
  • naval, s. m., flotte.
  • nave, s. f., navire ‖ charge d’un bateau.
  • navecel, s. m., nacelle.
  • navee, s. f., ce que peut contenir un vaisseau, charge d’un vaisseau.
  • 1. navel, s. m., navet.
  • 2. navel, s. m., bateau.
  • navele, s. f., navire, bateau.
  • navelier, s. m., batelier.
  • naveroy, s. m., flotte.
  • navetast, s. m., chaume.
  • navete, s. f., petit navire, barque, nacelle.
  • navetel, s. m., petit navet.
  • navetiere, s. f., champ semé de navets.
  • naviable, adj., navigable.
  • naviage, s. m., navigation ‖ office et art de pilote ‖ droit de faire l’office de passeur.
  • navicule, s. f., petit vaisseau, barque.
  • navie, s. f., navire ‖ flotte.
  • naviement, s. m., action de naviguer ‖ flotte.
  • 1. navier, v. n., naviguer ‖ v. a., traverser sur un navire ‖ faire passer dans un bateau ‖ guider, conduire.
  • 2. navier, s. m., batelier, matelot ‖ constructeur de navires.
  • 1. naviere, s. f., navire, vaisseau ‖ flotte.
  • 2. naviere, s. f., champ semé de navets.
  • navigable, adj., de navigation.
  • navigage, s. m., navigation ‖ flotte ‖ vaisseau.
  • navigant, s. m., navigateur.
  • navigature, s. f., construction de vaisseaux.
  • navige, s. f., vaisseau ‖ navigation.
  • navigement, s. m., navigation.
  • navile et navire, s. m. et f., flotte.
  • navine, s. f., lieu semé de navets.
  • navior, s. m., batelier, marin, pilote, passeur.
  • navirable, adj., navigable.
  • navire, s. f. V. Navile.
  • navireur, s. m., marin.
  • 1. naviron, s. m., aviron.
  • 2. naviron, s. m., petit vaisseau.
  • navironneur, s. m., celui qui manie l’aviron.
  • navisole, s. f., petit navire.
  • navisone, s. f., petit navire.
  • navoi, s. m., navire ‖ flotte.
  • navoir, s. m., bateau.
  • navre, s. f., blessure.
  • navrer, v. a., blesser.
  • navreüre, s. f., blessure, plaie.
  • navrier, v. a., blesser.
  • 1. ne, adv. ; ne que, pas plus que.
  • 2. ne, conj., ni ‖ pas même ‖ et ‖ ou ‖ ne ce ne quoi, ne un ne quoi, ne un ne el, ni cela ni autre chose, rien, nullement ‖ ce ne quoi, quelque chose.
  • neanteté, s. f., bassesse.
  • neantir, v. a. V. Noiantir.
  • neantise, s. f., état ou qualité de ce qui est réduit au néant, mis à néant ‖ nullité, incapacité.
  • necessable, adj., nécessaire.
  • 1. necessaire, s. f., cabinet d’aisance.
  • 2. necessaire, adj., actif, vaillant.
  • necessitable, adj., nécessiteux.
  • necessitant, adj., nécessaire, fatal.
  • necessité, adj., nécessaire.
  • necessiteusement, adv., nécessairement.
  • necessiteux, adj., nécessaire ‖ necessiteux de, dénué de.
  • nee, s. f., créature ‖ naissance, portée.
  • neeleïs, s. m., joyau, bijou niellé.
  • neeleüre, s. f., ouvrage niellé.
  • neelier, s. m., orfèvre qui grave des nielles.
  • neellois, adj., mélangé de nielle.
  • neeté, s. f., netteté, propreté, pureté.
  • 1. nef, s. f., vase, coupe en forme de navire.
  • 2. nef, s. m., navet ‖ nef salvage, bryone.
  • nefande, adj., dont on ne saurait parler, infâme, abominable.
  • nefandissime, adj., très infâme.
  • nefresie, s. f., inflammation des reins, néphrite.
  • negié, adj., rempli de neige ‖ tombé, en parlant de la neige.
  • negine, adj. f., blanche comme la neige.
  • neglect, adj., négligé.
  • neglience, s. f., négligence, omission.
  • negligence, s. f., injustice, outrage, cause d’absence ou de non-accomplissement d’un devoir.
  • negligeos, adj., négligent.
  • negligeosement, adv., négligemment, insouciamment.
  • negocement, s. m., négoce.
  • negocer, v. n., négocier.
  • negocial, adj., qui touche au commerce ‖ taille negociale, taille prélevée sur les négociants et répondant à notre impôt des patentes.
  • negociateur, adj. et s., négociant, marchand.
  • negociation, s. f., négoce.
  • negociatoire, adj., qui a rapport au négoce.
  • negociement, s. m., négoce, affaire.
  • negoserie, s. f., ouvrage, affaire.
  • negosse, s. m., sorte d’engin de pêche.
  • negre, adj., noir.
  • negrezi, p. pas., noirci.
  • negrier, s. m., vigne sauvage.
  • negrin, adj., nègre, noir.
  • negun, adj., aucun ‖ pron., personne.
  • neïs, adv., pas même, pas du tout ‖ même ‖ encore ‖ neïs que, neïs com, pas plus que ‖ si neïs que, si bien que.
  • ne me touche, s. m., espèce d’ulcère, noli me tangere.
  • nemoral, adj., qui vit dans les bois.
  • nemorale, s. f., tortue des bois.
  • nemoreux, adj., où il y a beaucoup de bois.
  • * nenteins, adv., pas même.
  • neoir, v. a., refuser.
  • * nepe, s. f., espèce de bateau.
  • nephaire, adj., infâme, abominable, affreux.
  • neporquant, conj., néanmoins.
  • neportant, conj., néanmoins.
  • neporuec, conj., néanmoins, nonobstant.
  • neppe, s. f., bécassine, cul blanc.
  • ne put chalet, loc., peu importe.
  • nequedent, conj., néanmoins, nonobstant, cependant.
  • nequisse, s. f., méchanceté, perversité.
  • nequissement, adv., méchamment, perversement.
  • nequissime, adj., très méchant, très pervers.
  • nerfferu, s. m., engorgement inflammatoire du tendon fléchisseur chez le cheval.
  • nerfil, s. m., cordonnet noir.
  • neringhe, s. f., nom de certains métiers en Flandre.
  • neringhin, s. m., nom de certains métiers en Flandre.
  • nerion, s. m., laurier-rose.
  • * neroier, v. a., noircir.
  • neron, s. m., croisée d’une hache, d’un marteau ou de tout autre instrument qui doit être emmanché ‖ pointe et lame d’un instrument tranchant.
  • nerte, s. f., myrte.
  • nervé, adj., nerveux, fort, solide ‖ renforcé avec des nerfs (de bœuf).
  • nervin, s. m., nervure ‖ passe-poil ‖ ralingue.
  • nervu, adj., nerveux, fort, solide.
  • nes, s. m. ; gens de nes, moqueurs ‖ faire un nes de cire a, faire un pied de nez, se moquer de, insulter à ‖ demeurer avec un pied et demi de nes, demeurer tout couvert de honte ‖ n’avoir point de nes, n’avoir point de bon sens, n’être point raisonnable ‖ avoir le nes tendre, être susceptible ‖ tirer le nes a quelqu’un, lui faire porter des cornes ‖ mettre le nes au sein, perdre son temps, s’amuser à des bagatelles, comme l’enfant qui met le nez au sein de sa nourrice, au lieu d’y mettre la bouche ‖ trompe.
  • nesciemment, adv., inconsciemment.
  • nescient, adj., ignorant.
  • nest, s. m., aire.
  • nesun, adj., pas un, aucun ‖ pron., personne.
  • nesunement, adv., nullement, aucunement, en nulle manière.
  • net (aller au), loc., faire la visite des celliers.
  • neteé, s. f., netteté, propreté, pureté au propre et au figuré.
  • netefier, v. a., nettoyer, purifier.
  • netelet, adj., dim. de net, au sens matériel et moral ‖ joli.
  • netement, adv., complètement.
  • neter, v. a., nettoyer.
  • netissure, s. f., balayure.
  • netoyeuseté, s. f., nettoyage.
  • netteté, s. f., propreté ‖ pureté ‖ honnêteté.
  • nettiement, s. m., action de rendre net.
  • nettier, s. m., instrument servant à nettoyer.
  • nettieüre, s. f., balayure.
  • nettir, v. a., nettoyer.
  • nettoioir, s. m., instrument servant à nettoyer.
  • nettoyant, adj., qui nettoye.
  • neudilleux, adj., noueux.
  • neuffile, s. f., ruban de fil.
  • neufvins, nom de nombre, cent quatre-vingt.
  • neumatique, adj., spirituel ‖ s. f., esprit.
  • neutral, adj., neutre.
  • neutrale, s. f., neutralité.
  • neutraliser (se), v. réfl., rester neutre.
  • neutrement, adv., dans la neutralité.
  • neutrer, v. n., hésiter.
  • neutrier, v. n., être neutre, hésiter.
  • neutrisceur, adj., qui nourrit, qui entretient.
  • neveçon, s. m., dim. de neveu.
  • nevesse, s. f., nièce.
  • * neveu, s. m., petit-fils.
  • nevois (a, en), loc. adv., en vain.
  • * nexer, v. a., nouer.
  • ni, s. m., action de nier, négation, dénégation, déni, refus ‖ mettre en ni, au ni, a ni, nier.
  • niage, s. m., nettoyage, curage.
  • niais, adj., qui vient de naissance.
  • niaiseté, s. f., niaiserie.
  • niance, s. f., déni, dénégation, action de dénier en justice.
  • niart, adj., niais.
  • 1. nic, interj., zut.
  • 2. nic, s. m., nid ‖ nic de l’argent, bourse.
  • nice, adj., sot, niais ‖ sans expérience, faible, simple, innocent ‖ estre nice de, être négligent à, négliger de ‖ T. de droit, action nice, action fondée sur une promesse faite sans gage ni sûreté.
  • nicement, adv., sottement.
  • niceroles, nom de ville imaginaire désignant la patrie des niais.
  • nicet, adj., dim. de nice.
  • niceté, s. f., sottise, niaiserie, stupidité ‖ simplicité ‖ enfantillage ‖ naïveté.
  • nicetement, adv., sottement.
  • nichet, s. m., niche.
  • nicheul, s. m., œuf laissé au fond du nid.
  • nichier, v. n., séjourner.
  • nichil, adv., rien ‖ nichil au dos, habit dont les devants étaient fort brillants, et dont le derrière, recouvert par un riche manteau, était d’une étoffe commune.
  • nichilité, s. f., néant.
  • nico, adv., non.
  • nicole, s. f., étoffe de Lincoln.
  • nicoree, s. f., abomination.
  • nidifier, v. n., faire son nid, nicher.
  • nié, s. m., dénégation ‖ mettre en nié, s’inscrire en faux contre.
  • nieble, s. m., sorte d’oiseau de proie.
  • nieçain, s. f., nièce.
  • niecete, s. f., dim. de nièce.
  • niee, s. f., nichée, couvée ‖ quantité.
  • nief, s. m., neveu.
  • niellement, s. m., niellure.
  • niement, s. m., dénégation, refus, reniement.
  • nience, s. f., simplicité, bêtise.
  • nientcontrestant, adv., nonobstant.
  • nientdisant, adj., dont on ne peut pas parler.
  • nientmais, adv., néanmoins.
  • * nientmortalité, s. f., immortalité.
  • nier, v. a., nettoyer, purifier.
  • niespe, s. m., tremble, arbre.
  • nieu, s. m., nichet, œuf qu’on met dans un nid pour que les poules aillent y pondre.
  • 1. nieur, s. m., nettoyeur.
  • 2. nieur, s. m., celui qui nie.
  • nieüre, s. f., balayure, ordure, débris.
  • niflade, s. f., coup sur le nez.
  • nifle, s. m., nez.
  • nifler, v. n., renifler ‖ v. a., faire renifler ‖ se moquer de quelqu’un en reniflant, berner.
  • niger, v. n., user, perdre son temps.
  • nigreur, s. f., noirceur.
  • nigroil, s. m., sorte de poisson.
  • nigromance, s. f., nécromancie.
  • nigromancien, s. m., nécromancien.
  • nigromantique, adj., de nécromancie.
  • nille, s. f., anille ‖ manchon en bois qui entoure le manche d’une manivelle ‖ vrille de la vigne.
  • nimieux, adj., excessif.
  • nimpole, s. f., sorte de jeu.
  • niorictore, s. m., animal fabuleux.
  • niort (prendre le chemin de), loc., nier.
  • niquenoque, s. f., sorte de jeu ‖ plaisanterie, raillerie.
  • niquenoquer, v. n., se conduire sottement.
  • 1. niquet, s. m., monnaie de billon, valant deux deniers tournois ‖ un rien, une bagatelle, une chose de peu de valeur.
  • 2. niquet, s. m., inclination de tête ‖ faire le niquet, s’assoupir ‖ faire la nique ‖ malice, mauvais tour ‖ coup.
  • niqueté, adj., bariolé.
  • niqueter, v. n., faire des niaiseries ‖ faire la nique.
  • niquier, v. n., remuer la tête, faire signe de la tête ‖ v. a., asséner un coup à.
  • nisi, s. m., sommation d’avoir à payer sous certaines peines.
  • niteur, s. f., éclat.
  • niticorax, s. m., hibou, oiseau de nuit.
  • nitrosité, s. f., qualité de ce qui est nitreux.
  • niule, s. f., nuages brouillard, bruine ‖ oublies ou feuilles légères de pain non levé, sorte de pâtisserie fort déliée, ornée de signes religieux et diversement coloriée ‖ pain à cacheter servant au scel des chartes.
  • niulee, s. f., nuage, brume.
  • niulier, s. m., celui qui vend des niules.
  • niuliere, s. f., celle qui vend des niules.
  • nivaille, s. f., neige.
  • nival, adj., neigeux.
  • nive, s. f., neige.
  • nivele, s. f., neige.
  • nivelé, s. m., terrain aplani.
  • nivelement, adv., platement.
  • nivelet, adj., niais, sot.
  • niveleur, s. m., géomètre.
  • nivial, adj., froid comme la neige.
  • 1. no, s. m., nage ‖ a no, en ramant.
  • 2. no, s. m., les entrailles, le foie et la langue d’une morue.
  • 3. no, s. m., auge de moulin ‖ cercueil.
  • noable, adj., navigable ‖ qui nage.
  • noaillor, adj. V. Noelor.
  • noals, adv., pis ‖ s. m., ce qu’il y a de pire, le pis ‖ désavantage, dessous ‖ faire noals, faire mal ou le plus mal possible dans une lutte, un tournoi ‖ adj., pire ‖ mauvais.
  • noant, s. m., nageur ‖ poisson.
  • noasse, s. f., sorte d’épice.
  • nobile, adj., noble.
  • nobilitation, s. f., anoblissement ‖ embellissement.
  • nobilité, s. f., noblesse ‖ force ‖ gens nobles ‖ notion noble.
  • nobiliter, v. n., anoblir.
  • noble, s. m., paume de la main.
  • noblesse, s. f., action noble ‖ fief noble ‖ objet, chose magnifique ‖ fête pompeuse.
  • noblet, adj., dim. de noble.
  • nobleté, s. f., noblesse ‖ gens nobles, réunion de nobles ‖ fief noble ‖ titre d’honneur.
  • nobleur, s. m. pl., les nobles.
  • noblier, s. m., fief noble.
  • noblir, v. a., anoblir.
  • noblissime, adj., très noble.
  • nobloi, s. m., noblesse ‖ richesse, magnificence ‖ gens nobles, réunion de nobles.
  • nobloie, s. f., noblesse ‖ magnificence ‖ réunion de nobles ‖ mets délicat.
  • nobloier (se), v. réfl., affecter la noblesse, être arrogant.
  • noblois, s. m., noblesse, richesse, magnificence ‖ don qu’une dame faisait à un chevalier et dont il se paraît pour aller combattre, promettant de le bien défendre.
  • nobstant, prép., nonobstant.
  • 1. noc, s. m., baquet, auge ‖ réservoir en pierre pour recevoir les eaux de pluie ‖ gouttière.
  • 2. noc, s. m., sorte de cadenas.
  • noçage, s. m., noce.
  • noçager, adj., nuptial.
  • noçailles, s. f. pl., noces ‖ temps où l’on peut se marier ‖ droit que les serfs payaient à leurs seigneurs pour en obtenir la permission de se marier.
  • noçal, adj., nuptial.
  • noce, s. f., noix ‖ noyer.
  • noceable, adj., de noce, nuptial.
  • noceeur, s. m., celui qui est de la noce, qui y préside, qui en fait les honneurs.
  • nocence, s. f., dommage.
  • nocent, s. m., coupable.
  • nocet, s. m., admonition, réprimande.
  • 1. noche, s. f., collier ‖ drachme.
  • 2. noche, s. f., gouttière.
  • nochere, adj. f., des nochers.
  • 1. nochet, s. m., dim, de noc, gouttière.
  • 2. nochet, s. m., dim. de noc, cadenas.
  • nochier, s. m., gouttière.
  • nochiere, s. f., conduit pour l’écoulement des eaux, gouttière.
  • nochierete, s. f., gouttière.
  • nociel, adj., de noce, nuptial.
  • 1. nocier, adj., de la noce, des noces, nuptial ‖ qui préside aux mariages.
  • 2. nocier, v. a., épouser.
  • nocif, adj., nuisible.
  • noclier, s. m., patron de navire.
  • noçoiement, s. m., noce, mariage.
  • noçoier, v. a., épouser ‖ v. n., se marier ‖ p. pas., femme noçoiee, femme légitime.
  • noctial, adj., nocturne.
  • noctue, s. f., chouette.
  • 1. nocturnal, adj., nocturne, de nuit.
  • 2. nocturnal, s. m., chaussure de nuit à l’usage des religieux.
  • nocturnalement, adv., de nuit.
  • nocturne, s. m., droit de pêche pendant telle nuit de l’année qu’il plairait au comte ou à l’évêque de choisir.
  • nocument, s. m., ce qui nuit, qualité nuisible.
  • nocure, s. f., gouttière.
  • nodation, s. f., partie noueuse.
  • nodelle, s. f., nœud.
  • nodeux, adj., noueux.
  • noe, s. f., action de nager ‖ nageoire ‖ tripes d’un animal.
  • noé, p. pas., signalé, notoire.
  • noee, s. f., badinage.
  • noefme, adj., neuvième ‖ s. m. et f., droit qu’avaient les curés de divers lieux, principalement ceux de Bretagne, de prendre la neuvième partie des meubles de leurs paroissiens décédés.
  • noeillon, s. m., noyau, grumeau.
  • * noel, s. m., nielle.
  • noeler, v. a., nouer ‖ boutonner.
  • noellos, adj., noueux ‖ fig., épineux ‖ difficile à résoudre.
  • noelor, adj., pire, moindre.
  • noement, s. m., action de nager.
  • noeor, s. m., nageur.
  • noer, v. n. et réfl., nager ‖ v. n., voler ‖ v. a., traverser à la nage ‖ traverser dans un vaisseau ‖ s. m., l’action de nager.
  • noeresse, s. f., nageuse.
  • noerie, s. f., crue, abondance d’eau.
  • 1. noet, s. m., endroit où se rencontrent les surfaces inclinées de deux combles.
  • 2. noet, s. m., grumeaux.
  • noete, s. f., petite mare.
  • noeüre, s. f., nageoire.
  • noiable, adj., susceptible d’être inondé.
  • noiailliere, s. f., lieu où l’on plante des noyaux, pépinière d’arbres à noyaux.
  • 1. noiant, s. m., chose qui ne sert à rien ‖ mettre au noiant, annuler ‖ il est noiant de, c’est fait de ‖ il y a noiant, il n’y a noiant de, il n’y a nul moyen de ‖ pour noiant, inutilement ‖ de noiant, en rien ‖ de noiant, en vain ‖ quelque chose ‖ adj., qui ne vaut rien, mauvais ‖ adv., en rien, nullement ‖ noiant plus, pas plus ‖ noiant mains, néanmoins.
  • 2. noiant, p. prés. ; estre noiant, s’opposer, refuser.
  • noiantage, s. m., condition vile, misère ‖ homme de rien, vaurien.
  • noiantaille, s. f., gens de rien.
  • noianté, s. f., néant, rien, chose qui ne vaut rien ‖ action vile, bassesse.
  • noiantel, s. m., homme de rien.
  • noiantir, v. a., anéantir, rendre nul.
  • noiel, s. m., bouton ‖ nielle.
  • noielois, adj., niellé.
  • noiement, s. m., action de noyer ‖ déluge.
  • 1. noier, v. a., refuser ‖ renier.
  • 2. noier, v. n., se noyer.
  • noiere, s. f., lieu planté de noyers.
  • noierete, s. f., jeune noyer ‖ lieu planté de noyers.
  • noieroie, s. f., lieu planté de noyers.
  • noieul, s. m., noyau.
  • noif, s. f., neige.
  • noir, adj., triste.
  • noirceüre, s. f., noircissure ‖ fig., injure.
  • noirci, adj., fig., noir, pervers ‖ assombri, affligé ‖ s. m., démon.
  • noircissant, adj., qui commence à noircir ‖ fig., terrible, épouvantable.
  • noircissement, s. m., action de noircir.
  • noirçoier, v. a., noircir, rendre noir ‖ v. n., être noir, devenir noir.
  • noirdir, v. n., noircir, devenir noir.
  • noire, s. f., sorte d’étoffe.
  • noiree, s. f., sorte d’étoffe.
  • noirement, adv., d’une manière noire, sombre ‖ avec noirceur, avec méchanceté.
  • noiret, adj., dim. de noir ‖ sol noiret, sol qui valait un quart de moins que le tournois ‖ s. m., cette monnaie elle-même ‖ raisin noir.
  • noireté, s. f., noirceur, au propre et au figuré, qualité de ce qui est sombre, ténébreux ‖ douleur, deuil.
  • noireur, s. f., noirceur, obscurité ‖ action noire.
  • noirir, v. n., noircir, devenir noir.
  • noirquin, adj., de couleur noire.
  • noirtume, s. f., couleur noire.
  • noisable, adj., querelleur.
  • noisance, s. f., tapage.
  • noisant, adj., tumultueux.
  • nois de S. Gratien, s. f., coing.
  • 1. noise, s. f., bruit, tapage.
  • 2. noise, s. f., sorte de coupe.
  • noisee, s. f., bruit, tumulte, tapage.
  • noisel, s. m., bruit, tumulte ‖ querelle, dispute.
  • noisele, s. f., noisette.
  • noiselier, s. m., noisetier.
  • noisement, s. m., bruit, tumulte, tapage.
  • noisette, s. f., dim. de noise, querelle.
  • noiseur, s. m., homme querelleur.
  • noisible, adj., querelleur.
  • 1. noisier, v. n., faire du bruit, du tapage ‖ disputer, contester, se quereller ‖ v. n., chercher querelle à ‖ s. m., bruit, tumulte ‖ querelle.
  • 2. noisier, s. m., noyer.
  • noisif, adj., querelleur ‖ en parlant de choses, qui excite des querelles.
  • noisille, s. f., noisette ‖ casser la noisille, tricher au jeu.
  • noisillere, s. f., bois de noisetiers.
  • noisillete, s. f., dim. de noisille.
  • noisillier, s. m., noisetier.
  • noisos, adj., qui cherche volontiers noise, querelleur ‖ bruyant, turbulent.
  • noiz, s. f., nouvelle.
  • nol, s. m., naulage, fret.
  • 1. nole, s. f., cloche.
  • 2. * nole, s. f., nolis.
  • nolette, s. f., clochette.
  • noloir, v. n., ne pas vouloir.
  • nomble, s. m., longe de veau ‖ filet de bœuf ‖ échinée de porc ‖ la partie qui s’élève entre les cuisses du cerf.
  • nomblel, s. m., échinée de porc.
  • nomblet, s. m., dim. de nomble.
  • nomblot, s. m., échinée de porc.
  • nombrable, adj., qui peut être nombré, compté.
  • nombrage, s. m., office et salaire des officiers féodaux ou sergents qui étaient chargés de compter les gerbes de blé et les autres produits de la récolte, afin de prélever ce qui en revenait au seigneur en vertu du droit de champart (Chéruel) ‖ terrage ainsi appelé à cause du compte que le champarteur prend du nombre des gerbes qui sont sur le champ pour lever ensuite le champart (Le Clerc de Douy).
  • nombral, adj., rythmé.
  • nombration, s. f., compte.
  • nombree, s. f., nombre.
  • nombreement, adv., en comptant.
  • nombrement, s. m., nombre ‖ dénombrement.
  • nombreor, s. m., celui qui nombre, qui compte, qui calcule ‖ ce qui sert à faire le compte de.
  • nombrerie, s. f., calcul.
  • nombrier, s. m., calculateur.
  • nombrillet, s. m., dim. de nombril.
  • nombrilliere, s. f., cordon ombilical.
  • nomeni dame, interj., au nom du Seigneur.
  • nominacion, s. f., nom ‖ insinuer sa nominacion, s’inscrire sur la feuille des bénéfices ‖ jouir d’une femme.
  • nomineement, adv., nommément.
  • nommance, s. f., action de nommer, dénomination.
  • nommant, adj., qui a nom, nommé.
  • nommee, s. f., dénombrement avec déclaration, déclaration faite au seigneur dominant de tous les fiefs, droits, héritages qu’on reconnaissait tenir de lui ‖ renommée, réputation.
  • nommement, s. m., action de nommer.
  • nommer, v. a., désigner ‖ annoncer ‖ v. réfl., se recommander ‖ p. pas., renommé.
  • nommeresse, s. f., celle qui nomme.
  • nommeur, s. m., celui qui nomme ‖ dénominateur.
  • nompareillement, adv., sans comparaison.
  • nomper, adj., impair ‖ non pareil, qui surpasse tous les autres ‖ T. de féodalité, désigne les seigneurs qui ne jouissent pas des mêmes prérogatives que les pairs.
  • 1. non, adv. ; ce que non, sinon ‖ non que, pas plus que ‖ non que, non seulement ‖ s. m., négative.
  • 2. non, s. m., titre, gage ‖ titre, pièce ‖ par non, formellement, positivement ‖ onomasticon ‖ race, peuple.
  • nonaage, s. m., minorité.
  • nonaagé, adj., mineur.
  • nonableté, s. f., incapacité.
  • nonage, s. m., la somme de neuf.
  • nonain, adj., qui revient tous les neuf jours.
  • 1. nonaine, s. f., nonne.
  • 2. nonaine, nom de nombre cardinal, quatre-vingt-dix.
  • nonantiemement, adv., en quatre-vingt-dixième lieu.
  • nonbarbe, adj., qui est sans barbe.
  • noncallieuseté, s. f., nonchalance.
  • noncelle, s. f., sorte d’oiseau.
  • noncement, s. m., annonce.
  • nonceor, s. m., celui qui annonce, messager.
  • noncerté, s. f., incertitude.
  • noncessable, adj., incessant.
  • nonchalantise, s. f., insouciance.
  • nonchalif, adj., nonchalant.
  • nonchaloir, v. a., mépriser, négliger, tenir peu de compte de ‖ s. m., négligence, insouciance ‖ mettre a non chaloir, en non chaloir, tenir peu de compte de.
  • nonchalour, s. f., négligence, insouciance.
  • nonchangeant, adj., invariable.
  • * nonchois, s. m., impossibilité de choisir.
  • nonciage, s. m., action d’annoncer.
  • nonciation, s. f., action d’annoncer ‖ annonciation.
  • 1. noncier, v. a., annoncer, raconter, proclamer ‖ dénoncer ‖ nommer.
  • 2. noncier, adj., causeur, bavard.
  • noncion, s. f., annonce, nouvelle ‖ ordre ‖ réputation, renommée.
  • noncir, v. a., annoncer.
  • noncontrestant, adv., nonobstant.
  • noncreance, s. f., incrédule.
  • noncupation, s. f., désignation, déclaration, manifestation.
  • noncupatoire, adj., déclaration.
  • noncure, s. f., négligence.
  • nondivis, s. m., propriété indivise.
  • nondroiturier, adj., qui n’est pas droit, injuste.
  • nonduement, adv., indûment.
  • none, s. f., heure de midi ‖ après-midi ‖ le midi, le sud.
  • nonescient, s. m., inconscience.
  • nonfoi, s. f., manque de foi, parjure ‖ incrédulité.
  • nonjuste, adj., injuste.
  • nonnaille, s. f., nonnain.
  • nonnetier, s. m., pelote à épingles.
  • nonnoble, adj., roturier.
  • nonnobleté, s. f., action ignoble.
  • nonnuisance, s. f., innocence.
  • nonnuisant, adj., qui ne peut nuire, innocent.
  • nonobstance, s. f., opposition.
  • nonogone, s. m., figure composée de neuf angles et de neuf côtés.
  • nonpieté, s. f., impiété.
  • nonplevin, s. m., défaut de caution.
  • nonpoable, adj., impuissant.
  • nonpoant, adj., impuissant ‖ impossible.
  • nonpoissant, adj., qui n’est pas puissant ‖ paralytique.
  • nonpooir, s. m., impuissance.
  • nonporoec, adv., néanmoins, nonobstant.
  • nonporquant, adv., néanmoins, nonobstant.
  • nonportable, adj., qui ne peut être porté.
  • nonportant, adv., néanmoins, nonobstant.
  • nonpuissance, s. f., impuissance.
  • nonpurté, s. f., impureté.
  • nonque et nonques, adv., jamais.
  • nons, s. m., annonce, nouvelle.
  • nonsachable, adj., ignorant.
  • nonsachamment, adj., par ignorance, inconsciemment.
  • nonsachance, s. f., ignorance.
  • nonsachant, adj., ignorant, imprudent ‖ insensé.
  • nonsage, adj., insensé.
  • nonsavance, s. f., défaut de connaissance, ignorance ‖ a la nonsavance de, à l’insu de.
  • nonsavant, adj., ignorant.
  • nonsavoir, s. m., ignorance.
  • nonsavorableté, s. f., qualité de ce qui n’est pas savoureux.
  • nonsont, s. m., eunuque, homme impuissant.
  • nonstableté, s. f., instabilité.
  • nonsuite, s. f., le fait de ne pas donner suite, défaut.
  • nonvaillant, adj., faible.
  • nonveable, adj., invisible ‖ qui ne voit pas, aveugle.
  • * nonverable, adj., qui n’est pas vrai, faux.
  • nonviable, adj., que l’on ne peut traverser.
  • nonvoiant, adj. et s., qui ne voit pas, aveugle.
  • noouseus, adj., noueux.
  • nope, s. f., bourre, tontisse, nœud qui se trouve à la surface du drap après la fabrication et que l’on enlève par la tonte.
  • noper, v. a., énouer (du drap).
  • noperesse, s. f., ouvrière qui enlève les nopes des pièces de drap.
  • noqueter, v. n., claquer (les dents) à cause du froid.
  • noquetis, s. m., claquement de dents causé par le froid.
  • nord, s. f., pays du Nord.
  • nore, s. f., bru.
  • normandeus, adj., normand.
  • norme, s. f., liste.
  • norois, adj., qui est des pays du Nord, de la Scandinavie (Suède ou Norvège) ‖ s. m., homme du Nord, pays du Nord ‖ langage des hommes du Nord ‖ action digne d’un homme du Nord, considéré comme fourbe.
  • norolle, s. f., brioche, sorte de pâtisserie.
  • norreçon, s. f. et m., action de nourrir, d’élever, d’entretenir, éducation ‖ nourriture ‖ manière d’être, manière d’agir ‖ famille ‖ bétail qu’on élève ‖ menu poisson.
  • norri, s. m., nourriture.
  • norriage, s. m., bétail qu’on élève.
  • norricier, s. m., celui qui nourrit ‖ celui qui nourrit et élève le bétail ‖ adj., qui nourrit ‖ enfant norricier, enfant en nourrice.
  • norrier, s. m., celui qui nourrit.
  • norriment, s. m., nourriture ‖ famille.
  • norrin, s. m., nourriture, élève du bétail ‖ l’animal même qui est élevé ‖ menu poisson.
  • norrir, v. n. et réfl., grandir, se fortifier ‖ v. réfl., prendre des forces ‖ p. pas., commensal, serviteur.
  • norrissable, adj., qui nourrit.
  • norrissage, s. m., action de nourrir ‖ nourriture.
  • norrissance, s. f., nourriture, ce qui nourrit, ce qui entretient.
  • norrissard, s. m., celui qui nourrit.
  • norrissement, s. m., action de nourrir ‖ nourriture, aliment ‖ habitude.
  • norrisseor, s. m., celui qui nourrit.
  • norriture, s. f., jeune bétail qu’on élève ‖ famille ‖ éducation.
  • nostré, adj., nôtre, de chez nous, indigène ‖ qui appartient en propre ‖ qui plaît, agréable ‖ de première qualité ‖ s. m., drap indigène.
  • nostreement, adv., à notre manière, de la bonne façon.
  • nostron, adj., notre.
  • nota, s. m., observation ‖ nota que, remarquez que.
  • notable, adj., mis en note, en musique ‖ s. m., sentence, proverbe ‖ fait mémorable.
  • notairage, s. m., notariat.
  • notaire, s. m., secrétaire.
  • notairerie, s. f., office de secrétaire, étude de notaire.
  • notairial, adj., qui appartient au notariat.
  • notairie, s. f., office, charge de notaire ‖ acte notarié.
  • notalement, adv., avec succès.
  • notantement, adv., d’une manière qui distingue.
  • notaté, s. m., remarque, avis.
  • note, s. f., chant ‖ édit, charte ‖ notoriété ‖ tache.
  • notefier, v. a., donner connaissance de.
  • notelete, s. f., dim. de note ‖ chansonnette.
  • notenerie, s. f., profession de batelier.
  • noter, v. a., chanter ‖ jouer sur un instrument ‖ accompagner de musique ‖ signifier ‖ v. n., chanter, jouer d’un instrument.
  • noteté, s. f., renommée, réputation.
  • notiane, s. f., sorte de pierre arborisée.
  • notice, s. f., connaissance.
  • noticion, s. f., connaissance.
  • notier, s. m., secrétaire.
  • notifieur, s. m., celui qui notifie.
  • notionel, adj., qui exprime des notions, des idées.
  • notir, v. a., désigner.
  • notoier, v. n., jouer d’un instrument.
  • notoire, adj., qui sert à noter.
  • noton, s. m., nautonnier, matelot, pilote.
  • * notonage, s. m., marine.
  • notonier, s. m., marin.
  • notor, s. m., celui qui note ‖ compositeur, celui qui met un chant en notes.
  • notoriement, adv., notoirement.
  • notule, s. f., petite note.
  • * notus, s. m., vent du midi.
  • nouchief, s. m., nocher.
  • noucquette, s. f., sorte de cadenas. Cf. Nochet 2.
  • noué, adj., épais, serré ‖ musclé.
  • nouee, s. f., racine des plumes.
  • nouerdier, s. m., noyer.
  • nouet, s. m., nœud ‖ linge noué, petit morceau d’étoffe que l’on nouait pour faire un sac, sachet.
  • noullu, adj., noueux.
  • nourriteur, s. m., celui qui nourrit, qui prend soin de quelqu’un.
  • nouvelet, s. m., noyau.
  • novacle, s. m. et f., rasoir.
  • novacule, s. m., rasoir.
  • novage, s. m., péage, tribut levé sur les bateaux neufs, sur les bateaux passant pour la première fois, dû par le marchand à son premier voyage.
  • novaime, adj., composé de neuf personnes ‖ s. f., la neuvième partie.
  • novain, adj., neuvième ‖ composé de neuf parties ‖ s. m., la neuvième partie.
  • novaine, s. f., sorte de mesure qui, en Bresse, contenait neuf coupes (Laurière) ‖ nombre de neuf.
  • nove, s. f., nouvelle.
  • novel, adj., à bref terme ‖ nouvellement défriché ‖ s. m., terre nouvellement défrichée ‖ nouvelle.
  • novele, s. f., réplique ‖ chose extraordinaire.
  • novelement, s. m., renouvellement.
  • noveler, v. a., changer ‖  renouveler ‖ répandre la nouvelle de, raconter ‖ v. n., se renouveler ‖ raconter des nouvelles.
  • novelerie, s. f., chose nouvelle, nouveauté, changement ‖ soulèvement, dispute, querelle.
  • novelet, adj., nouveau ‖ tout jeune ‖ neuf, novice, naïf, simple, singulier.
  • noveleté, s. f., nouveauté, chose nouvelle, innovation ‖ renouvellement, changement ‖ tentative pour déposséder le propriétaire légitime ‖ construction nouvelle ‖ prise de possession ‖ nouvelle imposition ‖ en noveleté que, aussitôt que.
  • noveletement, adv., tout nouvellement.
  • novelette, s. f., petite nouvelle.
  • novelier, adj., changeant, inconstant ‖ curieux ‖ inexpérimenté ‖ varié ‖ faux, trompeur, traître ‖ s. m., celui qui débite des fables, des nouvelles.
  • noveliere, s. f., celle qui débite des fables, des nouvelles, femme cancanière.
  • novelis, s. m., terre nouvellement défrichée ‖ innovation.
  • novelment, adv., de nouveau ‖ bientôt.
  • novelure, s. f., nouveauté.
  • novement, adv., immédiatement.
  • novenaire, adj., qui se compose de neuf unités.
  • novendial, adj., qui dure neuf jours ‖ qui a lieu neuf jours après la mort, en parlant d’un sacrifice funèbre ‖ s. m., sacrifice funèbre qui avait lieu neuf jours après la mort.
  • novicerie, s. f., noviciat.
  • noviceté, s. f., action de novice, ignorance ‖ nouveauté.
  • noviligier, v. a., noliser.
  • novissime, adj., très récent.
  • novité, s. f., nouveauté, innovation ‖ tort, préjudice, désordre.
  • noxal, adj., qui concerne un tort, un dommage.
  • noxe, s. f., tort, dommage.
  • nozamys, adj. et s., nigaud, benêt ‖ mari trompé.
  • nozet, s. m., sorte de tuile.
  • nu, adj., privé, dénué ‖ vide, dépeuplé ‖ sans armes défensives ‖ nu a nu, sans intermédiaire.
  • 1. nuager (se), v. réfl., se couvrir de nuages.
  • 2. nuager, adj., nuageux.
  • nuance, s. f., nudité.
  • nuau, s. m., petit nuage.
  • nubecule, s. f., petit nuage.
  • nubel, adj., de noce.
  • nubelle, s. f., sorte d’instrument de musique.
  • nubiler, v. n., se couvrir de nuages.
  • nubileus, adj., nébuleux.
  • nubileusement, adv., dans les nuages.
  • nubille, adj., des nuages.
  • nubilosité, s. f., état nébuleux.
  • * nublant, adj., nuageux, obscur ‖ s. m., état nuageux.
  • nuble, adj., obscur, obscurci ‖ d’une couleur pâle, blafarde ‖ sombre, criminel.
  • nublece, s. f., nuage ‖ obscurité.
  • nubler, v. a., couvrir comme d’un nuage, obscurcir ‖ p. pas., gâté par l’effet des nuages, niellé.
  • nubleté, s. f., obscurité.
  • nublier, v. n., devenir nuageux.
  • nubliere, s. f., nuage.
  • nublos, adj., nuageux, nébuleux, obscur.
  • nuece, s. f., nudité ‖ T. de coutume, étendue de la seigneurie féodale ou censuelle de laquelle les choses sont tenues nuement et immédiatement.
  • nuele, s. f., brouillard, nuage ‖ fumée.
  • nuement, s. m., nudité.
  • 1. nuer, v. a., dépouiller, mettre à nu ‖ p. pas., dénué.
  • 2. nuer, v. n., faire un temps nuageux ‖ v. a., nuancer.
  • nuet, adj., nu.
  • nuete, s. f., petit nuage.
  • nueté, s. f., nudité.
  • nuetement, adv., tout nu.
  • nueus, adj., nuageux.
  • nugacion, s. f., folie.
  • nugateur, s. m., bavard.
  • * nuiere, s. f., rêve.
  • nuire, v. a., nuire à.
  • nuisable, adj., nuisible.
  • nuisablement, adv., d’une manière nuisible.
  • nuisamment, adv., d’une manière nuisible.
  • nuisance, s. f., tort, dommage, préjudice ‖ mauvais cas.
  • nuisant, adj., nuisible ‖ s. m., ennemi.
  • nuisart, s. m., ennemi.
  • nuisement, s. m., tort, dommage, préjudice.
  • nuiseor, s. m., celui qui nuit.
  • nuiseus, adj., nuisible.
  • nuiseusement, adv., d’une manière nuisible.
  • nuisif, adj., nuisible ‖ ennemi.
  • nuision, s. f., chose nuisible.
  • nuisir, v. n., nuire.
  • nuit, s. f., se disait autrefois au sens de jour pour signifier délai.
  • nuital, adj., de nuit, nocturne.
  • nuitance, s. f., attaque nocturne.
  • nuitangement, adv., nuitamment.
  • nuitantre, adv., nuitamment, pendant la nuit, de nuit ‖ de nuitantre, nuitamment.
  • nuitantree, adv., nuitamment.
  • nuitement, adv., nuitamment.
  • nuitier, v. n., veiller ‖ v. a., passer (la nuit) ‖ s. m., nuit.
  • nuitin, s. m., lutin.
  • nuiton, s. m., lutin.
  • nuitrement, adv., nuitamment.
  • nuitrenalment, adv., de nuit.
  • nuitrenel, adj., de nuit, qui aime la nuit.
  • nul, adj., quelque, quelqu’un ‖ s. m., aucune partie.
  • nuleie, s. f., nuée, nuage.
  • nulle, s. f., rien.
  • nulleïz, s. m., sorte de point de broderie.
  • nuller, v. a., annuler, anéantir, faire disparaître.
  • nullité, s. f., anéantissement.
  • nulliter, v. a., annuler.
  • nultemps, adv., jamais.
  • nului, pron., personne.
  • numerable, adj., nombreux.
  • numerer, v. a., nombrer, compter.
  • * numereux, adj., nombreux.
  • * numerosité, s. f., grand nombre.
  • nun, adj. et pron. indéf., pas un, aucun, personne.
  • nundine, s. f., foire.
  • nutrice, s. et adj. f., nourrice, qui nourrit.
  • nutriment, s. m., nourriture, nutrition.
  • nutrimental, adj., nutritif, nourricier.
  • nutriteur, s. m., celui qui nourrit.
  • nutritif, adj., nourri.
  • nutritoir, adj., nutritif.
  • nuvol, s. f., nuage.
  • nuytenneté, s. f., la nuit faite.
  • nuytretenament, adv., de nuit.
  • nypollette, s. f., à Vimeu, sorte de jeu.