Mélange adultère de tout

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Poems
A.A. Knopf (p. 25).

Mélange adultère de tout



En Amérique, professeur ;
En Angleterre, journaliste ;
C’est à grands pas et en sueur
Que vous suivrez à peine ma piste.
En Yorkshire, conférencier ;
A Londres, un peu banquier,
Vous me paierez bien la tête.
C’est à Paris que je me coiffe
Casque noir de jemenfoutiste.
En Allemagne, philosophe
Surexcité par Emporheben
Au grand air de Bergsteigleben ;
J’erre toujours de-ci de-là
A divers coups de tra la la
De Damas jusqu’à Omaha.
Je célébrai mon jour de fête
Dans une oasis d’Afrique
Vêtu d’une peau de girafe.

On montrera mon cénotaphe
Aux côtes brûlantes de Mozambique.