Manuel du libraire et de l’amateur de livres/Nicot

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


◄  Gerasenus (Nichomachus)
Index alphabétique — N
Nider (Johannes)  ►
Index par tome


NICOT (Jean). Dictionnaire francois-latin, augmenté outre les precedentes impressions d'infinies dictions francoises, specialement des mots de marine, venerie et faulconnerie; recuilli des obseruations de plusieurs hommes doctes, entre autres de M. Nicot conseiller du roy... reduit à la forme et perfection des Dictionnaires grecs et latins. Paris, Jacques du Puy, 1573 (nouveau titre 1584), in-fol. de 3 ff. prélim. et 771 pp. (les deux dernières cotées 780 et 781).

Cette édition, la première où paraisse le nom de Nicot, n'est qu'une réimpression augmentée de celle de 1564, dont voici le titre :

DICTIONNAIRE francois-latin, auquel les mots francois, aucc la manière d'user d'iceulx, sont tournez en latin, corrige et augmente par maistre Jean Thierry auec l'aide et diligence de gens scauants plus y a à la fin vn traicté d'aulcuns mots et manière de parler appartenant à la vénerie pris du second liure de la Philologie de monsieur Bude aussy y a aucuns mots et manières de parler appartenans à la fauconnerie ou volerie. Paris, Jean Macé, 1564, in-fol. de 3 ff. prélim. et 692 pp. (A la p. 681 commence la partie iutitulée Aucuns mots et manieres de parler appartenant à la venerien rendus en latin.)

Les deux éditions ont une même épitre dédicatoire à George Jehan, conte (suc) palatin du Rhin …. (signée dans l’une I. D. P., et dans l’autre Jacq. Du Puy), où il est dit que l'ouvrage est celui de Rob. Estienne, avec les additions que ce savant avait laissées en manuscrit, et celles de plusieurs autres hommes doctes voy. ESTIENNE (Rob.). Dans l'édition de 1573, le libraire Du Puy se plaint qu'un autre se soit emparé de son livre, et l'ait donné selon son premier exemplaire, y ajoutant sans plus ne

Nicolson (Jos.). History of Westmoreland, 27326.

Nicolson (le P.). Histoire Naturelle de Saint-Domingue, 4550.

Nicolson (the bishop). Historical library, 31777.
scay quels cathalogues mal ordonnez des noms d’aucunes villes ; ce qui fait allusion à une édition qui venait de paraître à Paris, chez plusieurs libraires, en 1572, in-fol., augmentée des noms propres modernes de la géographie, confèrés aux anciens, par Jean Le Frere de La Val.

Ces anciennes éditons sont devenues fort rares ; mais elles ne sont utiles que pour constater les progrès successifs de l’ouvrage originairement donné par Rob. Estienne, en 1539.

Thrésor de la langue francoyse, tant ancienne que moderne, auquel entre autres choses sont les mots propres de marine, vénerie et faulconnerie, cy devant ramassez par Aimar Ranconnet, vivant conseiller et président des enquestes au parlement, revu et augmenté en cette dernière impression de plus de la moitié par Jean Nicot, vivant conseiller du roi, avec une grammaire francoyse et latine, et le recueil des vieux proverbes de la France ; ensemble le Nomenclator de Junius mis par ordre alphabétique, et creu d’une table particulière de toutes les dictions. Paris, Dav. Douceur, 1606, in-fol. [11003]

Ce dictionnaire, connu depuis longtemps sous le nom de Nicot, qui y a fait de grandes augmentations en mettant à profit les recherches hissées par le président Ranconnet, mort en 1559 ce dictionnaire, disons-nous, est un livre devenu indispensable pour l’étude des auteurs français antérieurs au xviie siècle et l’édit. qui fait partie du Thrésor ci-dessus est celle qu’on préfère. Toutefois, la vente en fut d’abord assez lente, puisque, pour l’activer, le libraire fut obligé d’avoir recours à un charlatanisme dès lors assez en usage, en faisant imprimer un nouveau titre, sous la date de 1621, sans rien ajouter aux exemplaires. Aujourd’hui, ce Thrésor, devenu assez rare, se paye 60 fr. et plus. Le papier ordinaire est d’une qualité inférieure ; mais il a été tiré des exemplaires sur un papier plus grand et beaucoup plus beau. Un de ces exemplaires v. f. armes de de Thou, 216 fr. Giraud, et 230 fr. Solar. Ce volume in-fol. contient ce qui suit : 1° 2 ff. prélim. pour le titre, l’épitre dédicatoire à M. Bochart et le privilege ; 2° le Dictionnaire, en 674 pp., dont la dernière, cotée 006, est suivie d’un f. portant : de l’Imprimerie de Denys Duval, 1606, ce qui a été conservé dans les exemplaires datés de 1621 ; 3° Exact et tres-facile acheminement à la langue francoise par Iehan Masset, mis en latin par le mesme autheur pour le soulagement des estrangers, 2 ff. prélim. Et 32 pp. ; 4° Joan. Ægidii Nuceriensis adagiorum Gallis vulgarium, in lepidos et emunctos latinæ linguæ traductio, 24 pages ; 5° Nomenclator octilinguis omnium rerum propria nomina ab ant. Junio collectus, 2 ff. prélim., 290 pp. et un index rerum en 19 ff.

A peine cette édition eut-elle été mise au jour que des libraires de Rouen, de Lyon et même de Paris, eurent l’idée de faire réimprimer, de format in-4., l’ancien dictionnaire francois-latin publié chez Du Puy, en 1573, en insérant une grande partie des additions de l’in-fol. mais sans y joindre le Nomenclator, qui fait partie du Thrésor de la langue françoise. Le succès de leur entreprise nuisit beaucoup, on peut le croire, à celle de David Douceur. Il nous reste à faire connaître ces éditions in-4., dont voici les titres :

LE GRAND DICTIONNAIRE francois-latin, augmenté en ceste édition, outre intimes dictions françoises, spécialement des mots de marine, vénerie et faulconnerie, des mots latins oubliés es impressions précédentes, de plusieurs phrases et sentences pro-

verbiales ; item d’un abrégé de la prononciation et grammaire françoise…, recueilli des observations des plus hommes doctes, entre autres de M. Nicod (sic) et réduit à la forme et perfection des dictionnaires grecs et latins ; reveu, corrigé et augmenté de nouveau en ccste dernière édition. Rouen, Pierre l’Oyselet, 1609, in-4. De 4 ff. prélim., 12 ff. pour le Compendium gallicæ grammatices, et 1026 pp. Réimpr. à Rouen, Rich. Lallemant, 1618, et aussi Rouen, De Beauvais, 1625, in-4., et Rouen, Osmont, 1628.

LE GRAND DICTIONNAIRE françois-latin et grec, augmenté de plusieurs dictions françoises……., le tout recueilly des plus doctes personnages qui ont escrit, et entre autres de M. Nicod ; en ceste dernière édition outre les mots grecs sont adioustez les accents sur chaque mot, comme il faut prononcer, et plusieurs remarques par Jaques Vaultier. Lyon, Cl. Morillon, 1613, in-4. de 1058 pp. et le privilége. Vend. en veau doré, 37 fr. Berlin.

Dans un avis au lecteur, l’imprimeur s’exprime ainsi :

« Voicy la seconde fois que je fays vivre ce Dictionnaire, quoyque l’envie ait voulu ensevelir la précédente édition sous ombre de quelque pédanterie glissée dans une autre. »

Cette autre, nous le présumons, doit être celle de Lyon, Jean Pilchotte, 1609, in-8., laquelle a pour titre : le grand dictionnaire françois-latin … recueilli des observations de plusieurs hommes doctes de notre siècle, entre autres de M. Nicot, conseiller du roi, et de M. Guichard, maistre des requestes de son altesse… par Pierre Marquis, estudiant es lettres humaines au collège du Dauphin à Vienne. Le P. Sautvel (Biblioth., édition de 1676, p. 612) dit qu’elle a de nombreuses augmentations données par le P. Michel Coyssard, jésuite.

L’édition de Vaultier contient, comme celle de l’Oyselet, à Rouen, un compendium gallicæ grammatices ; elle a été réimpr. à Lyon et aussi à Genève, en 1625, in-8.

LE GRAND DICTIONNAIRE françois-latin,augmenté, outre intimes dictions françoises, de mots de marine, vénerie, faulconnerie, des mots latins oubliez es impressions précédentes, de plusieurs recherches antiques, proverbes et sentences proverbiales avec un abrégé de la prononciation et grammaire françoises. Recueilli des observations des plus hommes doctes, et entre autres de M. Nicod. Le Compendium gallicæ grammatices précède le Dictionnaire, à la suite duquel sont placés les noms de peuples, villes, mers, montagnes et autres lieux disposez par ordre alphabétique ; et aussi l’Essay de proverbes et manières de parler proverbiales, en françois, avec l’interprétation latine. Le privilége en date de janvier 1609, qui suit cet essay, est accordé à Jean Du Carroy, qui l’a cédé à Gueffiers et à d’autres libraires, pour le Dictionnaire franç. et lat. de Nicot de nouveau augmenté par Guillaume Poille.

L’édition de Paris, Sébast. Chappellet, 1618, in-4., est conforme à la précédente.

On le voit donc, au Nomenclator de Junius près, ces éditions de Paris, in-4., représentent assez bien, tant pour le titre que pour le contenu du volume, le Thrésor de 1606, in-foi.; elles sont cependant beaucoup moins chères.