Nobiliaire et armorial de Bretagne/Terres titrées d’ancienneté ou érigées en dignité

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
J. PLIHON ET L. HERVE (3p. 444-467).


TERRES TITRÉES D’ANCIENNETÉ

OU ÉRIGÉES EN DIGNITÉ.




Acigne, par. de ce nom, ev. de Rennes, baronnie, bannifcre ou chitellenie d’anciennete aux d’Acigne et marquisat en. 1609 pour Charies de Cosse-Brissac, epoux de Judith d’Acigne ; par acquit en 1 637 aux Freslon, et par alliance eu 1720 aux Talhouet de Bonamour,

AguSnac, par. d’Elven, ev. de Vannes, chitellenie eu 1650 pour les Serent. Ancenis, par. de ce nom, ev. de Nantes, baronnie d’Etats successivement possedee par les raaisons d’Ancenis, Rochefort, Rieux, Lorraine-Elbeuf, Lorraine-Mercceur, BourbonVenddme ; par acquit Boisteve, puis en 1657 Bethune-Charost. Appign£, par. du Rheu, ev. de Rennes, chitellenie d’anciennete aux Botherel, et vicomte en 1585 pour Julien Botherel ; par alliance en 1640 aux Senechal de Carcado, et par acquit aux Magon de la Gervaisais. Arcis, (les), baronnie en 1620 pour Rene Cervon, passee par alliance aux Montesson en 1700.

Ardaine, par. de Saint-Georges-de-Reintembault, ev. de Rennes, chatellenie d’anciennete aux d’Ardaine, fondus au XV e siécle dans Romilley ; erigee *mi marquisat pour ces derniers en 1684, et transmis par alliance aux Roncberollcs eu (728. Artois, par. de Mordelles, ev. de Rennes, chcttellenie d’anciennete aux d’Aitois, fondus dans le Vayer ; acquise avantl5l3 paries Gougeon, erigee en vicomte en 1679 pour Rene de la Porle et transmise successivement par alliance aux Rousselet de Ch&teaurenault, puis aux d’Estaing.

AsstoAC, par. dece nom, ev. de Nantes, ch&tellenie d’anciennete aux d’Asserac, fondus dans Rochefort, puis Rieux ; et marquisat en 1554 pour les Rieux, acquis en 1679 par les Lopriac et passe par alliance aux Kerho&nt en 1775. Avaugour, par. de Plesidy, ev. de Treguier, baronnie d’Gtats, successivement aux d’Avaugour, Bretagne-Penthievre, Bretagne et Bretagne-Verlus, la Tremoille, Gouyou et Durfort.

— 437 —

B

Bain, par. de ce nora, ev. de Rennes, ch&tellenie, d’anciennete, successivement possedée par les maisons de Bain, Machecoul, Dinan, la Haye-Passavant, en Anjou, Montesp 6don, Scepeaux, Gondy, et par acquit aux la Marzeltere qui la firent eriger en baronnie en 1618, puis Coetquen, Durfort et la Bourdonnaye-Montluc Bazouges par. de Bazouges-sous-Héde, ev. de Rennes, chAtellenie d’anciennete aux Bintin, puis Hingant du Hac.

Ballue (la), par. de Bazouges-la-Perouse, seigneurie successivement possedée par les Chesnel et les la Bouftxifere, erigee en marquisat en 1622 pour (lilies Ruellan, baron du Tiercent.

Beaufort, par. de Plerguer.ev.de Dol, ch&fellenie d’anciennete successivement aux Beaufort et aux Chateaubriant ; acquise en 1650 par les Forsanz et revendue en en 1765 aux Gouyon ; nunc : Gouyon.

Beaumanoir, par. d’Evran, év. de Saint-Malo, baronnie d’anciennete successivement aux Beaumanoir, Dinan, Laval ; par acquit Peschart, puis le Meneust et de Langle. Beaumanoir, par. de Vieux-Bourg-de-Quintin, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete, successivement aux Eder, Bernard de l’lsle-Aval, du HalgoSt et Cambout ; par acqufet aux Grozat, puis par alliance en 1749 auxBethune. Beaumont, par. de Mordelles, ev. de Rennes, ch&tellenie en 1433 pour lc> Raguenel, depuis Dinan, Laval et Rohan ; nunc : Farcy. Beauvais, par. de Geveze, ev. de Rennes, ch&fellenie d’anciennete, sucessivemeut aux d’Acigne et aux Bourgneuf, erigee en comte en 1680 nourGilles de Lescu ; nunc Robien .

Becdeuevre, voy. TrGambert.

B£cherel, par. de ce nom, ev. de Saint-Malo, baronnie d’anciennete, successivement aux Dinan, Avaugour, Tinteniac, Laval, Montfort, Rieux, Coligny, Gle de la Costardaye le Blanc de la Baume-Ia-Valliere, Lopriac et Kerbo&nt. Belinaye (la), par. de Saint-Christophe de Valains, ev. de Rennes, vicomte en 1682 en faveurdu sr de la Belinaye.

Belliere (la), par. de Pleudiheu, ev. de Dol, vicomte d’anciennete, successivement aux maisons de Dinan, Botherel, Raguenel ’ aleslroit, Rieux, Laval, Moutjean, Acigne, du Chastel, Rieux et Boiseon ; acquise en 1674 par les Giraud, et transmise par alliance aux Collin du Boishamon.

Belle-Isle-en-Mer, ev. de Vannes, marquisat en 1573 en faveur du sr de Gondy ; par acquit en 1688 au surintendant Fouquet, reuui au doraaine en 1719. BEsso(le), par. de Saint- Andre des-Eaux, ev. de Dol, vicomte d’anciennete, successisiveraent aux du Besso, Beaumanoir et Rosmadec ; par acquet Hay et par alliance Ferron.

— 438 —

Betton, par. de ce nom, ev. de Rennes, chAtellenie d’anciennete aux Saint-Gilles, puis aux Montbourcher.

Beuvres ou Beuves, par. de Messac, ev. de Rennes, chAtellenie d’anciennete aux la Chapelle, possedee ensuite par les Guemadeuq, Huart, puis Camus de Pontcarre. Blajn, par. de ce nom, év. da Nantes, chAtellenie d’anciennete, successivement aux maisons de BlaiD, Clisson et Rohan ; erigee en marquisat en 1660 pour Marguerite, duchesse de Rohan-Chabot ; nunc : Janze.

Bl£héban, par de Caden, ev. de Vannes, chAtellenie d’anciennete, successivement aux" Bleheban, Sevign6, Came, et par acquit Chereil de la Rivtere. Blossac, par. de Goven ev. de Saint-Malo, chAtellenie successivement aux Blossac, Montbourcher, Quebriac, Guemadeuc ; par acquit en 1632 aux Loisel, puis aux la Bourdonnaye.

Boberil (le) par. de l’Hermitage, ev. de Rennes, chAtellenie en 1578 pour Jacques du Boberil ; nunc : du Boboril.

Bodister, par. de Plourin, ev. de Treguier, chAtellenie successivement possedee par les Guicaznou, Dinan-Monlafilant, Laval, Montespedon, Scepeaux, Gondy, du Pare-Locmaria et Caradeuc.

B oischevalier, par. de Lege, ev. de Nantes, chAtellenie en 1666 pour Olivier Chevalier. Bois-de-la-Motte, par. de Trigavou, ev. de Saint-Malo, bannifereen 1433 pour Jeande Beaumanoir, possedee ensuite par les Coetquen et les Bellouao, erigee en marquisat en 1621 pour Robert d’Avaugour, sr de Saint-Laurent, époux de Bonne de Bellouan, dame du Bois-de-la-Motte et passee depuis aux Montbourcher, Cahideuc, d’Andigne et le Roux de Goetando ; nunc : Briot. Bois-de-la-Muce, par. de Chantenay, ev. de Nantes, chAtellenie possedee successivement par les la Musse Chauvin et la TuIIaye, erigee en baronnie en 1614 pour Jean Blanchard, et en marquisat en 1660 pour Cesar-Auffray Blanchard. Bignan, par. de ce nom, eveche de Vannes, vicomte d’anciennete successivement possedee par les maisons de Bignan, Molac, la Chapelle, Rosmadec, Kerraeno du Garo et Rohan-Chabot.

Bois-de-la-Roche, par. de Neant, ev. de Saint-Malo, seigneurie, possedee en 1400 par les la Planche, erigee en bannifere en 1451 et en vicomte en 1510 pour les Montauban ; puis en comte en 1607 pour les Yolvire, passe par alliance aux rOlivier de Saiot-Maur, puis Saint-Pern et Magon de la Balue. B ois£on, par. de Lanmeur, ev. de Dol, chAtellenie d’anciennete, puis comte en 1617 pour Pierre de Boiseon ; par acqufit en 1688 Helfes, et par alliance Leon de Treverret, puis Forestier et du Dresnay.

Bois-FfivRiER, par. de Fleurign6, ev. de Rennes, chAtellenie aux Fevrier, puis Langan, erigee en baronnie en 1658 et en marquisat en 1674 pour Gabriel de Langan, possédee ensuite par les Pouteilier.

- 439 -

Boisgeffroy, par. de Saint-Médard-sur-Ille, ev. de Rennes, chitellenie possedee d’abord par les Saint-Gilles, puis Denee ; erigee en marquisat ea 1644 pour Andre Barriu t et possedee ensuite par les Mornay-Montchevreuil, Lannion, Vaucouleurs et Quifistre, et par acquét Moncuit.

Boisorcant, par. de Noyal-sur-Vilaine, ev. de Rennes, seigneurie possedee successivement par les du Pe, les Thierry et les d’Angennes, erigee en ch&tellenie en 1583 et 1610, pour Jean d’Angennes.

Bonnefontaine par. d’Antrain, ev. de Rennes, chatellenie aux Porcon, transmise par alliance aux la Marzeltere, pour lesquels elle fut erigee en baronnie en 1565, et possedee ensuite par les Goetquen, Durfort, et par acquét la Motte de Lesnage. Bordage (le) t par. d’Erce, prfcs Gosne, év. de Rennes, ch&tellenie d’anciennete, puis marquisat en 1656 pour les Montbourcher, passe par alliance aux Franquetot de Coigny en 1699.

Boschet (le), par. de Bourg-des-Comptes, ev. de Rennes, ch&tellenie possedee par les Chalot, fondus dans Lescofct ; erigee en vicomte en 1608 pour Auffray de LescoSt, puis acquise par les Magon de la Gervaisais, et revendue aux Brossais-Saint-Marc. Bossac, par. de Pipriac, ev. de Saint-Malo, ch&tellenie aux Rohan, erigee en vicomte en 1637 pour Jean Peschart, baron de Beaumanoir. Boufixic (le), par. de Guipry, ev. de Saint-Malo, vicomte en 1637 en faveur de Jean Becdeltevre, passee par acquit aux du Bouexic de Pinieux en 1756. Bouexi£re (la), par. de la Gacilly, ev. de Vannes, marquisat en 1717, sous le nom de la Bourdonnaye, pour Yves-Marie de la Bourdonnaye, sr de la Bouextere. Bouin (He de), ev. de Nantes, ch&tellenie successivement aux la Garnache, Retz, Machecoul, Craon, Montmorency-Laval dit de Retz, le Ferron, Goheau, Montbron, Machecoul, Ghasteigner et Glerembault ; erigee en baronnie en 1714 pour JerOme Phelypeaux, comte de Pon tchar train , et passee par alliance a Louis-Jules-Barbon Mancini-Mazarini, due de Nivernais, † 1798.

Bourdonnaye (la), voyez Bouexi£re (la).

Breignou (le), pai. de Plouvien, ev. de Leon, ch&tellenie successivement possedee par les Langoueznou, Plceuc, Kerlec’b et Thepault.

Bretesche (la) par. de Maisdon, ev. de Nantes, ch&tellenie successivement aux du Plessis-Saint-Dolay, Couppegorge, puis la Poueze ; erigee en marquisat en 1657 en faveur de Louis Jousseaume ; nunc ; Jousseaume.

Brie, par. de ce nom, év. de Rennes, seigneurie unie a celle de Chambtere, par. de Saint-Armel-des-Boschaux, erigee en marquisat en 1660 pour Francois Loisel, et transmise ensuite aux Gahideuc, Sarsfield, et par acquit de Langle. Broerec, ev. de Vannes, comte, partage d’un pulne de Bretagne. Broons, par de ce nom, ev. de Saint-Malo, ch&tellenie successivement aux maisons de Broons, du Guesclin, Bretagne, Penthievre, Breze, Villeblanche, d’Espinay, Lorraine-Brionne et de Bruc. — 440 —

BROUTAY(le), par. de la Croix-Hellean, ev. de Saint-Malo, vicomte en 1657 pour les Quelen, acquise ensuite par les Lambilly.

Buhen, par. do Plourhan, ev. de Saint-Brieue, ch&tellenie en 1632, pour Guillaume de Rosmadec, vicomte de Mayneuf, possedee ensuite par les Boisgelin. Gallac, par. de Plumelec, ev. de Vannes, ch&lellenie aux Callac, puis la Lande, Tiercent, le Forestier et Rogier, pour lesquels elle fut erigee en baronnie en 1645 ; elle a appartenu depuis aux Guemadeuc, Marbeuf et Blanchard de la Buharaye. Gamzillon, par. de Mesquer, ev. de Nantes, baronnie d’anciennete aux Tournemine, puis Jacquelot ; nunc : Chomart.

Caradeuc, par. de Plouasne, ev. de Saint-Malo, seigneurie a la maison de ce nom, erigee en marquisat en 1776 en faveur de Louis-Rene de Caradeuc, sr de la Chalotais ; transmisepar alliance aux Falloux ; nunc : Cardinal de Kernier. Carcado, par. de Saint-Gonnery, ev. de Vannes, baronnie en 1624 en faveur du sieur le Senecbal.

Garheil, par. de Plesse, ev. de Names, vicomte en 1658 en faveur de Rene du Cambout. Carman ou Kermavan, par. de Kernilis, ev. de Leon, ch&tellenie a la maison de Carman, fondue dans Ploesqtiellec, puis Maille ; erigee en marquisat pour ces derniers en 1612, puis passee par acquit aux Crozat et par alliance aux Gontaut-Biron. Chambiere, par. de Saint-Armel-des-Boschaux, ev. de Rennes, voyez Brie. Ghapelle tla), par. de la Chapelle-sous-Ploermel, ev. de Saint-Malo, ch&tellenie a la maison de laChapelle, fondue dans les Rosmadec, et comte en faveur de ces derniers en 1576, transmis par alliance aux Senecbal.

Ghapelle (la), ev. de Saint-Malo, comte en 1639 en faveur du sr Rogier. Charette, voyez Gascherie (la) .

Ghasse (la), par. d’Iffendic, ev. de Saint-Malo, seigneurie unie a celle de Saint-Jean, par. de Saint-Malon, et erigee en chAtellenie en 1707 pour les d’Andigne ; nunc : par alliance aux NicolaL

GHASTEL(le), par. de Plouarzel, ev. de Leon, baronnie d’anciennete successivement aux maisons du Chastel, Rieux, Scepeaux, Gondy, Cosse-Brissac, Penancoet, Crozat et Gontaut-Biron.

Ghastellier (le), par. d’Ereac, ev. de Saint-Malo, chatellenie a la maison du Chastellier, fondue daas Vjlleblanche et par acquit Botherel de la Bretonniere. Ghateaubourg, par. de ce nom, ev. de Rennes, seigneurie possfed^e successivement par les Montbourcher et les Bouan, erigee en comte en 1677 en faveur de Charles Deniau, et transmis par acquét aux la Celle.

Chateaubriant, par. de Saint-Jean-de-Bere, ev. de Nantes, baronnie d’Etats a la maison de ChcUeaubriant, puis Dinan, Laval, Montmorency et Bourbon-Conde. Digitized b

-■ — 441 — 

Chateaufremont, par. de Saint-Herblon, ev. de Nantes, chfttellenie successivement aux Chateaufreraont, le Felle, Avoir et de Bueil, qui la vendirent auduc de Brelagne en 1431 ; puis Mesanger, des Houmeaux et Coraulier, pour lesquels elle a ete 6rigee en raarquisat en 1683 ; nunc : Coraulier. Chateaugiron, par. de ce nom, ev. de Rennes, baronnie d'anciennete successivement aux Chateaugiron, Malestroit, Raguenel, Rieux, Laval, Acigne, Cosse-Brissac et par acquit en 1701 le Prestre de LezonneU Chateauneuf, par. dece nom, év. de Saint-Malo, cbatellenie a lamaisonde Rieux, 6rigee en marquisat en 1702 pour les Beringhen, et renouvelee en 1746 pour les Baude de la Vieuville. Chateauneuf en Go£llo, vicomte aux Senechal de Carcado. Chatelet (le), par. de Balaze, év. de Renins, marquisat en 1682 pour le sr Hay. Chatillon en Vendelais, par. de ce nom, ev. de Rennes, chfttellenie possedee succes- sivement par les maisons de Vitre, Laval, Montfort, Rieux, Coligny et la Tremoille. Chbsnay (le), par. de Guipel, év. de Rennes, seigneurie possédee successivement par les Maillechal et lesPrevost ; erigee en comte pour Francois de la Piguelays en 1590 et passée ensuite aux Brecheu, Keraly, puis Roscoat. Chesnaye (la), ch&tellenie en 1572 pour Frangois Harpin. Chesnelaye (la), par* de Trans, ev. de Rennes, marquisat en 1641 pour Frangoia de Romilley, possede ensuite par les Roncherolles, puis Boisbaudry ; par acquit en 1765, la Motle de Lesnage, et par alliance la Forest d'Armaille ; nunc : Palys. Cicfi, par. de Bratz, ev. de Rennes, seigaeurie possedee par les Botherel, puis Hingant ; erigee en baronnie en 1 598 pour Charles Champion et transmise ensuite aux Berthou de Kerverziou, puis la Bourdonnaye Montluc et par alliance du Plessis deérenedan ; nunc : la Monneraye. Cusson, baronnie d'anciennete, ev. de Nantes, successivement aux maisons de Clisson, Rohan, Penthtevre, Bretagne-Vertus et Rohan-Soubise. Clos (les), par. de Ptenee-Jugon, ev. de Sainf-Brieuc , chatellenie en 1682 pour les Sauvaget, passee par alliance aux Froulay en 1713. CofiSMES, paroisse de ce nom, év. de Rennes, baronnie successivement aux maisons de Coesmes, le Vayer, Maille ; par acquit en 1455, la Roe, puis par alliance du Refuge et Goyon. CoStfrec, par. de Ploubezre, ev. de Treguier, seigneurie successivement aux Coetfrec, Coetgoureden et Kerimel, 6rigee en banntere en 1451 pour Guillaume de Penhoet ; transmise par alliance en 1492 aux la Touche-Limousini&re, ensuite Saint- Amadour et Bretagne-Vertus, puis par acquit en 1614 du Pare, par alliance Cosquer de Rosambo, et par alliance en 1688, le Peletier ; nunc : le Peletier. CofiTiON^ par. de RufBac, ev. de Vannes, vicomte en 1647 pour le sr de la Bourdonnaye. Co&riVY, par. de Plouvien, év. de Leon, baronnie d'ancienneté successivement a la maison de Coetivy ; par acqufit en 1497, du Juch ; puis du Chastel, Rieux, Scdpeaux, Gondy, Cosse-Brissac, Penancofct, Crozat et Gontaut-Biron. Tomb III. 56 Digitized by Google

— 442 —

CofiTLOGON, par, de Plumieux, év. de Saint-Brieuc, ch&tellenie d’anciennelé aux Cofitlogon t 6rigée ea marquisat en 1622 pour le sr de Coetlogon, passee par alliance aux Trécessonenl740.

CoStmadeuc, év. de Vannes, baronnie ea 1637 pour Rene de Lopriac, passée par alliance aux Kerhoent en 1752.

CoBtmeal, par. de ce nom, ev. de Leon, vicomte d’anciennele a la maison de Leon, passee par manage aux Rohan en 1363.

CofiTMEN par. de Treméven, év. de Saint-Brieuc, baronnie en 1487 pour Jean de Goetmen, possedée ensuite par lesd’Acigne, Coss6, Neuville de Villeroy, puis par acquit aux la Pierre de Talhouet, par nouvel acquftt en 1737 aux Cofttmen-Kergadiou et par alliance en 1748 aux Rouge.

CoBtmGnech, par. de Plouider, év. de Leon, vicomte successiveraent aux Cofttmenec’h, le Vayer, la Feillee, Beaumanoir, Rosmadec, Kergroadez, Montmorency, et par acquet Barbier de Lescoet.

CofiTQUEN, par. de Saint-Helen, év. de Dol, marquisat en 1576 en faveur de Coetquen, fondus dans Durfort de Duras en 1735, par acquit Baudede la Vieuville ; nunc : Gueheneuc de Boishue.

Coétqu£nan, par. de Plouguerneau, ev. de Leon, vicomte d’anciennete successivement aux Coetquenan, Bouteville, Parcevaux, Goulaine, de Ploeuc, Percin, Kererault, et par acquit C*rné ; nunc : Carn6.

CofiTRiVAS, par. de Kervignac, év. de Vannes, seigneurie successivement aux Kerguiris, puis aux Liniac et baronnie en 1636 pour Georges de Talhouet, sr de Kerav&m. Goislin, par. de Gambon, ev de Nantes, seigneurie successivement aux la Muce, le Guennecet Baye, erigee en marquisat en 1634 et auchc-pairie en 1663 en faveur du sr du Cambout ; reste marquisat par extinction du duche en 1732. CouNifiRE (la), par. de Doulon, év. de Nantes, baronnie en 1776 faveur de Louis-FranQois Charette.

Combourg, par. de ce nom, év. de Saint-Malo, comte successivement aux maisons de Dol, Soligne, Tinteniac, Malestroit-Ch&teaugiron, Raguenel, du Chastel, Montjean, Acign6, Durfort, et par acquit en 1761, Ch&teaubriand ; nunc : Chateaubriand. Cours (les), par. de Treboeuf, év. de Rennes, ch&tellenie en 1659, en faveur dus’de Launay.

Gomper, par. de Concoret, ev. de Saint-Malo, ch&tellenie d’anciennete successivement aux Gomper, Montfort, Laval, Rosmadec, Serent et Narbonne-Pelet ; nunc : Charette. Couesby, par. de Guegon, év. de Vannes, vicomte successivement aux Couftsby, du Val, Talhouftt et Huchet de fiintre.

CRtiw (le), par. de la Chapelle-sous-Ploermel, év. de Saint-Malo, comte en 1697 pour le s f Rogier, pos^6de ensuite par les Brilhac, et par acquftt du Breil. Croisille (la), par. de Saint-Symphorien, ev. de Rennes, ch&tellenie en 1643 pour le s’Rollee. — 443 — Crenolle, par. de Plessala, ev de Saint- Brieuc, seigneurie successivement possedée par les Rostrenen, les Guémadeuc et les Quengo et erigée en raarquisat en 1779 en faveur d'Anne-Louis de Quengo, brigadier d'infanterie. CRozoNj par. de ce nom, év. de Cornouaille, comté successivement aux maisons de Leon, Rohan, Rosmadec, du Han, la Porte, Rousselet et d'Eslaing. Cuc6, par. de Cesson, ev. de Rennes, seigneuric possedee d'abord paries Montbourcher rigeeen marquisat pour les Bourgneuf en 1644 et transmise par acquit aux Bois- gelin, puis aux Cabideuc ; nunc ; Langlois. Curru (le), par. de Milizac, ev. de Leon, vicomté d'anciennete successivement aux Faramus, Kernezne, Robien, Huchet, du Ghastel et du Bot-du-Grego. D Derval, par. de ce nom, év. de Nantes, ch&tellenie d'ancienneté aux Derval puis aux Rouge et baronnie d'Etats en 1451 pour Jean de Ch&leaugiron, dit de Malestroit, possedee depuis par les Raguenel, Ritux, Laval, Montmorency et Bourbon-Ponde. Dinan, év. de Saint-Malo, vicomte d'anciennele a la maison de Dinan, fondue dans Vitre, puis Mayenne et Avaugou*; et acquise par le due Jean le Roux en 1275. D obi ays (la), par. de Saint-Jean-sur-Couaisnon, év. de Rennes, marquisat en 1645 pour les Gedouin, possede ensuite par les Hay des Netumteres et les la Belinaye. Dol, comte d'anciennete successivement aux maisons de Dol, Soligne, Tinteniac et Laval. Donoes, par. de ce nom, ev. de Nantes, vicomte d'anciennete successivement aux maisonsdeDonges, Blain, Roche(ort, Rieux ; par acquit en 1680Lopriac, puis Kerhoent Driennais (la), par., de Saint-Malo de*PhiIy, ev. de Saint-Malo, vicomte en 1657 en faveur du sr du Boufixic ; nunc : du Bouexic. E fipiNE-GAUDiN (F), par. de Saint-Julien-de-Goncelles, ev. de Nantes, chatellenie d'ancien* nete successivement aux Clisson, Bretagne, Chalons, TEpervier, laNoue et Goulaine. Espinay (!'), par. de Champeaux, év. de Rennes, marquisat en 1575 en faveur du s r d 1 Espinay, depuis possede par les maisons de Schomberg, la Rochefoucauld, la Tremoille, etpar acqufit en 1719, le Prestre. Eoz^nou, voyez Trevalot. Faou (le), par. de Rosnofin, ev. de Cornouaille, vicomté d'anciennete possedee succes* sivement par les maisons du Faou, Quelennec, Beaumanoir, Guemadeuc, Vignerot- du-Plessis-Richelieu, Rohan-Chabot, et par acquftt Magon, qui lafirent 6riger en marquisat, sous le nom de la Gervaisais, en 1768.

"

— 444 —

FaouSt (le), par, de ce nom, ev. de Gornouaille, baronnie d’anciennete successivement aux Bouteville, Goulaine, et par acquit, en 1600, du Fresnay. Feillee (la), par. de Goven, ev. de Saint-Malo, chatellenie d’anciennete possedee par les maisons de la Feillee, Rieux ; par acquit Lopriac et depuis 1684 Senechal. Ferc£, par. de ce nom, ev. de Rennes, vicomte successivement aux Maure, Rochechouart, Mauhugeon, Appelvoisin, puis Gouyon de Marce, Massart et Boispean. Fniaudour, par. de Quemper-Guezenec , ev. do Treguier, chitellenie d’anciennete successivement aux maisons d’Avaugour, Kergorlay, Montfort, Laval, et par acquit Coetrieux.

Fougeray, par. de ce nom, ev. de Nantes, ch&tellenie successivement aux le Bceuf Rieux, Amboise, la Tremoille, Chateaugiron, Raguenel, Rieux et Laval ; erigee en marquisat en 1644 pour Henri de la Chapelle, et passee par alliance aux du Bouays de Meneuf, puis Loquet de Grandville. FouofeRES, ev. de Rennes, baronnie d’filats, successivement aux maisons de Fougéres Lusignan et Valois, acqui3e par le due Jean V en 1428. Fourneaux, par. d’Availles, ev. de Rennes, chatellenie en 1518 pour Francois de Broons, acquise en 1538 par Olivier Grout.

Fresnaye (la), par. de Reminiac, ev. daSaint-Malo, vicomte d’anciennete aux Bellouan, possedee ensuile par les Mace qui prirent le nom de la Fresnaye ; nunc : Huchet de Gintre.

Fresnay (le), par. de Plesse, ev. de Nantes, ch&tellenie a la maison du Fresnay, erigee en baronnie pour les Volvireen 1440 et possedecensuite par les Belleville, Clisson et Rohan.

FRéTAY(le), par.dePance, ev.de Rennes, vicomte en 1578 pour RenauddelaMarzeliere. Fromenteau, par. de Vallet, év. de Nantes, seigneurie successivement aux le Roux, laBoucherie, laToucheetdu Puy-du-Faou, erigee en marquisat en 1760 pour le s r Barrin.

Frossay, par. de ce nom, ev. de Nantes, chatellenie possedee par les Migron, Sion. Saffre, Tournemine, Heaulrae, Conigan, et par acqufit d’Espinoze en 1682 ; erigSe en marquisat pour les d’Espinoze en 1764 ; vendue en 1766 aux Priuu de Saint-Gilles et possedee en 1780 par le sr Geslin, contrflleur a la chancellerie. GABETiERE(la), par. de Saint-Brieuc-de-Kauron, ev. de Saint-Malo, vicomte en 1637 en faveur du sr Troussier.

GaEl, par. de ce nom, ev. de Saint-Malo, baronnie d’anciennete successivement aux -. maisons de Montfort, Rie^x, Coligny, la Tremoille et par acquit Moniigny . Galissonniere (ra), voyez J anni£re (la) .

Galmeliere, (fa chatellenie en 1627 pour le sr de Lesccet. ^

r

— 445 —

Garaye, (la), par. de Taden, ev. de Saint-Malo, vicomte en 1654 et comte en 1685 pour le sr Marot ; possedee ensuite par les du Breil de Pontbriand, puis par acquit Hay et par alliance Ferron .

Gaschekie, (la), par. de la Chapelle-sur-Erdre, ev. de Nantes, chatellenie d’anciennete successivement possedee par les Montauban, l’Epervier, la Noue et du Pe, et erigee en marquisaten 1775 sous le nomde Gharette, pour Louis de Charette. Gaudinaye, (la), par. de Ploerroel, ev. de Saint-Malo, ch&tellenie en 1570 pour le s r de Coetlogon.

Goello, év. de Saint-Brieuc, comté successivement aux maisons d’Avaugour, Bretagne, Penthifevre et Bretagne -Vertus.

Gouarlot, par. de Kernevel, evftche de Gornouaille, vicomte d’anciennete successivement aux Gouarlot, Kermeno et Guernisac.

Goulaine, par. de Haute-Goulaine, ev. de Nantes, marquisat en 1621 pour Gabriel de Goulaine, tombe par alliance aux Rosmadec en 1655 et en 1786 aux Baillehache ; nunc : par acquét, Goulaine.

Gournois, par. de -Guiscriff, ev. de Cornouaille, vicomte d’anciennete successivement aux Mauny, du Chastellier, du Chastel, Mescou&z, Coetanezre, Kernezne, Robien, Huchet, du Chastel, du Bot-Grego et d’Amphernet de Pont-Bellanger. Grandbois, par. de Landebaeron, év. de Treguier, vicomte d’anciennete successivement aux Pean, Acigne, Vignerot du Plessis-Richelieu et par acquit Hay du Chatelet. Grenédan, par. d’lllifaut, ev. de Dol, vicomte en 1577 et marquisat en 1747 pour le s r du Plessisde Grenedan.

Gu6, (le), par. de Noyal-sur-Vilaine, ev. de Rennes, ch&tellenie d’anciennete aux du Gue, puis la Marzeltere.

GuiSmadeuc, par. de Pteneuf, ev. de Saint-Brieuc, ch&tellenie en 1451 pour le s’de Guemadeuc, possédee depuis 1626 paries Vignerot ; par acquit en 1679 Berthelot, puisBaudouin.

Guémen6, par. de ce nom év. de Vannes, chfttellenie successivement possedee par les Guegant, Rohan, Beaumez, Longueval et de nouveau Rohan en 1377 ; erigee en principaute en septembre 1570 en faveur de Pierre de Rohan. GuSrand, (le), par. de Plouegat, ev. de Treguier, marquisat en"f637 pourles’ du Pare de Locmaria, possedé ensuite par les Quemper de Lanascol. Guerche (la), par. de ce nom, ev. de Rennes, ch&tellenie d’anciennete possedee par les maisons de la Guerche, Chateaubriant, Beaumont, Chamaillart, Valois, Montferrat, Gonzague de Mantoue, Cosse-Brissac et Neuville de Villeroy. Guerche, (la), par. de Saint-Brevin, ev. de Nantes, marquisaten 1682 pour le sr de Rruc. Guerche, (la), marquisat en 1701 en faveur du sr Barrin. Guerlesquin, par. de ce nom, év. de Treguier, vicomte d’anciennete successivement aux Charuel, Penhofit, la Touche et par acquit Cosquer de Rosambo, puis le Peletier.

_ 446 —

Guignen, par. de ce nom, év. de Saint-Malo, ch&tellenie d’anciennete successivement auxla Lande et aux d’Elbiest et vicomte en 1519 pour le sieur de Saiot-Amadour ; depuis Rieux, Bretagne-Avaugour, Rohan et Bourbon-Cond6. GuiLDo(Ie), par. de Crehen, ev. de Saint-Malo, baronnie d’anciennete successivement aux Beaumanoir, Dinan, Laval, Scepeaux, Gouyon, Avaugour, Montbourcher, Cahideuc, et pai acquét Picot.

Guingamp, ev. de Treguier, comte successivement aux maisons d’Avaugour, Penthtevre, Chfttillon-de-BIois, de Brosse, Luxembourg, Lorraine-Mercoaur, Bourbon- Venddme, Bourbon-Con ti et Bourbon-Penthtevre.

H

Hardoujnaye (la par. de Saint-Launeuc, év. de Dol, baronnie d’anciennete successivement aux Beaumanoir, Dinan, Laval, Scepeaux, Gondy, par acquit Doisseau en 1666, puis Hay, Derval, Saint-Pern et la Lande-Calan. Hommeaux (les), par. de Saint-Brolazdre, ev. de Dol, baronnie 6rigee en 1575 pour Frangois du Brcil, puis poss£dee par les Saint-Genys. Houssaye (la), par. de Saint-Marlin-sur-Oust, ev. de Vannes, ch&tellenie d’anciennete de temps immemorial aux la Houssaye.

Hunaudaye (la), par. de Plexteliac, ev. de Saint-Brieuc, baronnie en 1487 en faveur de Francois Tonrnemine, possedee ensuile par les la Motte-Vauclair, Rosmadec, Rieux, Talhouet et Gueheneuc de Boishue.

HuguetiSres (les), par. de Pont-Saint-Marlin, év. de Nantes, chitelienie d’anciennete successivement aux maisons de Retz, Vitre, Machecoul, Ch&teaubriant, Dinan, Monifort-Laval, Scepeaux, Gondy, Bonne de Lesdiguifcres, et depuis 1716 Neufville de Villeroy.

I — J

Ingrande, év. de Nantes, baronnie d’anciennete successivement aux maisons d’Ingrande, Cbantoce, Craon, Laval, Bretagne, Bretagne-Vertus, et par acquftt en 1775 Walsh de Serrant.

Isle (V), par. de Plceuc, ev. de Saint-Brieuc, vicomte d’anciennete successivement aux Brehant etaux Maille.

J anniere (la), par. de Monniferes, év. de Nantes, vicomte en 1644 pour Jacques Barrin, el marquisat en 1658 pour le méme, sous le nom de la Galissonntere, possede ensuite par les Berthou.

Juch (le), par. de Ploare, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete successivement aux maisons du Juch, du Chastel, Gouyon-la-Moussaye, Montbourcher et Franquetot de Coigny.


— J

— 447 —

K

Kkraér, par. de Locmaria ev. de Vannes, vicomte en 1553 pour les Malestroit, possedee ensuite par les Montalais et les Riaud et par acquit en 1727 Robien. Kkranraiz, par. de Plouaret, év. de Treguier, chatellenie d’anciennete successivement possedee paries Keranraiz, fondus en 1432 dans Montauban, puis Rohan-Guémen6, Boiseon et Hay de Bonteville.

Keravéon, par, d’Erdeven, ev. de Vannes, Laronnie en 1636 pour les Talhouet. KBRGOfiTetBoDiGNEAU, par. de Clohars-Fouesnant, ;ev. de Cornouaille, baronnie en 1680 sous le nom de Cheffontaines, pour le sr de Penfenlenyo. Kekqorlay, par. de Motreff, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete successivement aux Kergorlay, Beau manoir, Coetquen, Bellouan, Avaugour-Saint-Laurent et de Plceuc.

Kergournadech, par. de Cleder, ev. de Leon, ch&tellenie d’anciennete aux Kergournadec’h, echue par manage en 1473 aux Coetquelfen, qui prirent le nom de Kergournadec’h, el possedee depuis par les Kerhoent, Rosmadec et le Senechal ; par acquit en 1741 Pinsoaneau, puis Bide de la Grandville, Hauteforl et Mailte, nunc : Budesde Guebriant.

Kergroadez, par. de Plourin. ev. de Léon, baronnie d’anciennetA successivement aux Kergroadez, Kerouartz, d’Houchin et Bessuejouls de Roquelaure. Keroroix, par. de Moustoir-Remungol, év. de Vannes, baronnie d’anciennete successivement aux d’Avaugour, Bellouan, Machecoul, et par acquit Lambilly. Keribert, par. de Ploudalmezeau, év. de Léon, baronnie d’anciennete successivement aux Keribert, Rannov et Sansay .

Ksrimerc’h, par. de Bannalec, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete successivement aux Kerimerc’h, du Hautbois, Tinteniac etdu Breil de Rays. Kerinan, par. de Languedias, ev. de Salnt-MaloJ vicomte en 1598 pour les Tremigon, depuis possedee par les d’Espinay, du Breil de Ponlbriand et de Bruc. Kerjan, par. de Vieuxbourg-de*Quintin, év. de Cornouaille, vicomte d’anciennete possedee successivement par les Mahe, la Garenne, Jegou ; par alliance en 1680 Rouge, puis Lorraine-Elbceuf.

Kerjan, par. de Saint- Vougay, ev. de Leon, marquisat en 1618 pour ReneBarbier, successivement possede depuis par les Coetanscours, Rogier du Grevy, Brilbac et Forzanz ; nunc : Coetgoureden.

Kerlec’h, par. de Ploudalmezeau, ev. de Léon, baronnie en 1576 en favour du sr de Kerlec’h, possedee ensuite par les Kergroadez, Lopriac, Kerhoent, Gontaut-Lauzun, Lannion, Pons, du Bouchet ; nunc : d’Hunolstein. Kermavan ou Carman, voyez Carman.

— 448 —

Kernuz, par. de Ploubannalec, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete successivement aux Kernuz, de Ploeuc, Riou et Esclabissac. Kerouz£r£, par. de Sibiril, ev. de Leon, baronnie d’anciennete successivement possedee par les Kerouzere, Kerimel, Boiseon, du Poulpry, Brehant, Berlhelin du Clos, Larlan, Eon du Vieuxchatel, Rosnyvinen, et par acquit du Beaudiez ; nunc : l’Estang du Rusquec.

Kerv^guen, par. de ScaSr, ev. de Cornouaille, chatellenie en 1665 en faveur du sr le Borgne, puis Euzenou.

Kervéno, par. de Pliimeliau, ev. de Vannes, raarquisat en 1624 en faveur des Kerveno, fondus dans Rogier, et passe par acquit aux Lambilly en 1734. Lanascol, par. de Plouzelambre, ev. de Treguier, chatellenie en 1647 en faveur du s r Quemper.

Landal, par. de laBoussac, ev. de Dol, chatellenie d’anciennete successivement aux Montsorel, Aubigne, Montauban, Rohan, Maure et de France ; erigee en comte pour ces derniers en 1716, et transmise par alliance aux du Breil en 1780. Langan, par. de ce nom, ev. de Dol, chatellenie eh 1674 en faveur de Gilles du Boisbaudry, puis l’Escu de Beauvais.

Langourla, par. de ce nom, ev. de Saint-Brieuc, chatellenie d’anciennete possedee par les Langourla, puis l’Evesque ; nunc : Quemper de Lanascol. Lannion, ev. de Treguier, comte successivement aux maisons de Penthfevre et de Bretagne.

Lanvaux, par. de Grandchamp, ev. de Vannes, chatellenie d’anciennete a la maison de Lanvaux ; erigee en baronnie d’Etats en 1485 pour Louis de Rohan, sire de Guemene. Largou£t, par. d’Elven, ev. de Vannes, comte successivement aux maisons de Malestroit, Rieux et Lorraine-Elboeuf ; acquis par le surintendant Fouquet en 1659, revendu aux Tremereuc, et passe par alliance aux Gornulier, en 1689. Lattay (le), par. de Guenroc, ev. de Saint-Malo, chatellenie en 1647 pour les’de Saint-Pern.

Laz, par. de ce nom, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete successivement aux Mescouez, Coetanezre, Kernezne, Robien, Huchet, du Bot du Grégo et d’Amphernet de Pontbellanger.

L£on, comte souverain, reuni au domaine ducal en 1276. L£on, vicorate d’anciennete et baronnie d’fitats a la maison de Leon ; transmise par manage aux Rohan en 1363, et erigee en principaute en 1572. Lescoat, par. de Plouguin, ev. de Leon, vicomte d’anciennete successivement possedee par lesCoelmeur, Tournemine, la Beraudtere, Boiseon et la Bourdonnaye-Montluc. Lescoet, par. de Lesneven, ev. de Léon, chatellenie en 1656 pour le sr Barbier.

— 449 —

Lescoulouabn, par. de Ploneour, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete successivement aux Foucault, Langueouftz, TalhouSt, Guengat, le Coing, Lezivy, du Marc’hallac’h, Gouandour et par acquit de 1687, Visdelou. Lesmais, par de Pleslin, ev. de Treguier, vicomte d’anciennete successivement possedee par les Lesmais, Saliou, Perrien, le Moine, la Bourdonnaye-Blossac et Camus de la Guibourgfere.

Lesnen, par. de Saint-Tual, ev. de Dol, ch&tellenie d’anciennete successivement aux Lesnen, Mauny, du Chaste] lie r, et par alliance en 1522 du Chastel. Lessongere, par. de Saint-Herblain, ev. de Nantes, vicomte en 1642 pour le sr Barrin, depuis possedee par les families Lair, Richard du Ponceau, Boux et Urvoy de Saint-Bedan.

Lezarvor, év. de Cornouailles, chatellenie en 1655 pour le sr de Gouandour. Loh£ac, par. de ce now, ev. de Saint-Malo, baronnie d’anciennete a la maison de Loheac fondue dans la Roche-Bernard en 1298 ; puis passee en 1364 aux Montfort, quiprirent lenom de Laval en 1404, et poss&tee successivement ensuite par les Rieux, Sainte-Maure, Rochechouart, etpar acquit Rosnyvinen. Lorge, voyez Quintin.

Loroux-Bottereau (le), par. decenom, £v. de Nantes, ch&tellenie d’anciennete successivement possedee par les Botterel ou Bottereau, Machecoul, Craon, Laval, et en 1474 Landais, puis l’Epervier et la Noue, qui la vendirent en 1590 aux Goulaine. Loyat, par. de ce nom, ev. de Saint-Malo, vicomte d’anciennete successivement aux Fontenay, A eigne, Maure, le Rouge et en 1536, Co§tIogon f puis Huchet. Loyaulx, par. de Fresnay, év. de Nantes, vicomte en 1490 pour Gilles de Condest, puis Montdragon, Gondy et Fouquet.

M

Maill£, voyez Seizplou6.

Malestroit, par. dece nom, ev. de Vannes, chitelleuie d’anciennete aux Malestroit, et baronnie d’^tats en 1451 pour les Ghateaugiron, qui prirentle nomde Malestroit ; possedee ensuite par les Raguenel, Rieux, Laval, Montjean, Acigné et Coss6-Brissac, acquise par les Guenegaud, puis Lannion et Serent. Mauoremieux, par. de Guégon, ev. de Vannes, vicomte d’anciennete successivement possedee par les la Houssaye, Langourla, la Motte-Vauclair, le Senechal, Moro et Bonin de la Ville-Bouquaye.

Martign*, par. de Martigne-Ferchaud, ev. de Rennes, ch&tellenie d’anciennete successivement aux Martigne, la Guerche, Ghftteaubriant, Brienne, Gaudin, du Perrier et Yilleblanche ; par acquit Montmorency, et par alliance en 1632, Bourbon-Cond6. Marcein, par. de Saint-Nazaire, év. de Nantes, vicomte d’anciennete successivement aux de Cleuz, Malor, Rohan, Carne, et par acquit Camus de Viarmes. Tome HI. 57 ^ _ 450 — MARZELiftRE (la), par. de Bain, év. de Nantes, marquisat en 1618 pour le sr de la Marzelifere, depuis possedé par les Coetquen, Durfort, et par acquit la Bourdonnaye. Matignon, par. de Saint-Germain-la-Mer, év. de Saint-Brieuc, baronnie d'anciennete transmisepar alliance en 1149 des Matignon aux Gouyon. Maure, par. de ce nom, ev. de Saint-Malo, comte en 1553 pour le sr de Maure, passé par alliance aux Rochechouart, puis par acquit aux Rosnyvinen. Mauron , par. de ce nom, ev. de Saint-Malo, baronnie en 1655 pour Mauri lie de Bréhant, transmise par acqufet aux d'Andigne. Mayneuf, par. de Saint-Didier, ev. de Rennes, vicomte en 1478 pour Gilles du Hallay, puis Rosmadec-Gouarlot et Boisgelin. M&usseaume, par. du Rheu, ev. de Rennes, seigneurie possedee au XV 9 Steele par les le Bart, erigee en vicomte en 1573 pour Francois du Gue, epoux de Marie de Coét- logon, morte sans posted te, relournee aux Goellogon et possedee ensuile par les Came puis Trecesson, etpar acquit en 1753Freslon ; nunc: Freslon. Merdrignac, par. de ce nom, ev. de Saint-Malo, vicomte d'anciennete aux Merdrignac, fondus en 1294 dans Beaumanoir, et possedee ensuite par les Dinan, Laval, Sce- peaux, Gondy, par acqufet Doisseau en 1666, puis successivement par les Hay, Derval et Saint-Pern. Miniac, par. de Miniac-Morvan, év. do Dol, vicomte d'anciennete successivement aux Mauny, du Chastellier, du Chastel, Rieux, Scépeaux, Pes:hart, puis Gouyon ; par acquét en 1652, le Clavier, et par alliance aux de France. Mo lac, par. de ce nom, év. de Yannes, baronnie d'anciennete successivement aux Molac, la Ghapelle, Rosmadec et le Sengchal. Montafilant, par. de Corseul, ev. de Saint-Malo, baronnie d'anciennete successivement aux Dinan, Laval, Tournemine, la Motte-Vauclair, Rosmadec et Rieux-d'Asserac. Montauban, par. de ce nom, év. de Saint-Malo, baronnie d'anciennete aux Montau- ban, passee par alliance aux Rohan-Guemené en 1443. Montbarot, par. de Saint-Aubin de Rennes, baronnie en 1671 pour le sr Barrin, pos- sedee ensuite par les Mornay-Montchevreuil, Lannion et Marniferes de Guer. Montport, par. de Montfort-la-Canne, ev. de Saint-Malo, baronnie d'anciennete suc- cessivement aux maisons de Montfort, Laval, Rieux, Coligny et la Tremoille. Montmoron, par. de Romazy, ev. de Rennes, comte en 1657 en favour des Sevign6, possede ensuite par les du Hallay en 1695. Montrelais, par. de ce nom, év. de Nantes, baronnie d'anciennete successivement aux Montrelais, Ch&teaubriant, Anger, Maure, Rochechouart ; par acquét aux Lesrat, qui la revendirent en 1686 aux Cornulier, et par alliance aux du Dresnay en 1740. j Moros et Kervichard, par. de Lanriec, ev. de Gornouaille, seigneurie successivement * poss&tee par les Treanna et les Beaulieu, acquise en 1651 par Abraham du Quesne, erigee en ch&tellenie en 1682 pour le sr du Quesne et acquise en 1728 par les Perier de Sal vert. Oi giti z o d by ^X)Qi fie -I

— 4 ! 1 —

Mottb (la), par. du Rheu, év. de Rennes, vicomtd d’anciennete euccessivement aux Fontenay, Acign6, Maure, le Rouge et CoStlogon ; nunc : par acquit Freslon. Motte (la), par. de Saint- Armel, év. de Renaes, vicomté en 1642 pour le sr Loisel, poss&lee ensuite par lesCahideuc et les Sarsfield. Moussayb (la) f par. de P16nec-Jugon, ev. de Saint-Brieuc, chftlellenie d’ancieonetd aux la Moussaye, 6chue par manage aux Gouyon en 1506 ; 6rigee en marquisat pour ces derniers en 1615, et passee par alliance aux Montbourcher, puis aux Fran* quetot de Coigny ; nunc : la Motte- Vauvert. Mussb (la), par. de Baulon, ev. de Saint-Malo, baronnie d’anciennete aux Bruslon, fondus en 1680 dans Sansay, et possedee depuis 1725 par les Grignart de Champ* savoy ; nunc : par acquit la Forest d’Armailte. Musss (la), par. de Ligne, ev. de Nantes, chAtellenie en 1455 pour Guillaume de la Musse, possedee ensuite par les Ghauvin et les Gouyon de Marce. N

Nantes, ascien comte souverain, possede ensuite par les maisons d’Anjou et d’Angleterre, et reuni audomaine ducal en 1182.

N^vet, par. de Plogonnec, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete aux Nevet, londus en 1729 dans Franqtetot de Coigny.

NiTUMi&BES (les), par. d’Erbree, ev. de Rennes, baronnie en 1629 pour le sr Hay ; nunc : Hay.

Nozat, par. de ce nom, ev. de Nantes, ch&tellenie d’anciennete, successivement possedee par les maisons le Boeuf, Rieux, d’Amboise, Bretagne, Laval, ChAteaugiron, Raguenel, Rieux, Laval, Montmorency et Bourbon-Cond6.

OrgSres, par. de ce nom, év. de Rennes, baronnie en 1641 pour les Bourgneuf, renouvelSe en 1774 pour le sr Bonnescuelle ; nunc : Huchet. Ou don, par. de ce nom, ev. de Nantes, ch&tellenie d’anciennete a la maison d’Oudon, fondue en 1317 dans Ghftteaugiron-Malestroit ; acquise en 1540 par Raoul du Jucb, et poss&tee ensuite par les du Bellay, Montmorency et Bourbon-Gonde. OuessANi ;(Ile d’), év. de Leon, marquisat en 1597 pour le sr de Rieux, Pallet (le), par. dece nom, ev. de Nantes, chitellenie d’anciennete aux Souvaing, possedee depuis 1416 par les Amenart, tombee par alliance aux Goulaine en 1497, et vendue aux Barrin en 1635. *

— 452 —

PenhoEt, par. de Saint-Thegonnec, ev. de Leon, baronnie d’anciennete successivement possedee par les maisons de Penhoet, Rohan-Gie, Rosmadec, Kerhoent, le Vicorate, et par acqu&t Kerouarlz.

Penmarc’h, par. de Saint-Fregan, ev. de Leon, baronnie en 1502 pour le sr de Penmarc’h ; transmise collateralement aux Huon de Lesguern et par alliance aux Cresolles.

Perkier (le), par. de Kermoroc’h, ev. de Treguier, chatellenie d’anciennete aux du du Perrier, transmise par alliance aux Laval en 1482, et aux Rohan-Guemene en , puis Lannion, Pons, du Bouchet et Pérusse des Cars. Penthi£vre, ev. de Saint-Brieuc, comte souverain, posscdepar les maisons de Penthtevre, Avaugour, Bretagne, de Blois et de Brosse ; 6rige en duche-pairie en 1569 pour les Luxembourg ; transmis par alliance aux Lorraine-Mercceur, puis aux Bourbon-Venddme, et par acquit aux Bourbon-Conti qui le revendirent au comte de Toulouse, au profit duquel le duche fut renouvele en 1697. Pestivien, par. de ce nora, ev. de Cornouaille, baronnie d’ancienneté successivement aux Pestivien, Molac, la Ghapelle, Kermeno, Kergorlay et du Cleuz duGage. Plaintel, par. de ce nora, ev. de Saint-Brieuc, vicomte d’anciennete successivement aux Dolo, Gautron, Robien et Durfort.

Pledran et Pirvit, par. de Pledran, év. de Saint-Brieuc, vicoraté d’ancicnnete successivement aux Pledran. la Chapelle-de-Boeuvres, Beaumanoir, Coetquen, du LouBt, du Harlay, Montmorency et Potier de Gesvres

Pleh^del, par. dece nom, év. de Saint-Brieuc, vicomte d’anciennete successivement possedee par les Lanloup, Goudelin, Coetmen, la Feillee, Rieux, Beringhene t Boisgelin.

Pl&lo, par. de ce nom, ev. de Saint-Brieuc, comte successivement aux Quelen, Brehant, et par alliance en 1740, Richelieu due d’Aiguillon. Plessis-Bbrtrand (le), par. de Saint-Coulomb, ev. de Dol, seigneurie successivement possedee par les maisons du Guesclin, Ch&teaubriant et Rieux, erigee en comte en

702 pour Jacques-Louis Beringhen ; passe par acquit aux Magon . 

Plessis-Balisson, (le), par. de cenom, év. de Saint-Malo, ch&tcllenie d’anciennete aux du Plessis, transmise par alliance au xiv* Steele aux du Perrier, puis Villeblanche, et possedee depuis par acquit par les Marc’hec, du Breil et Baude. Pleugriffet, par. de ce nora, ev. de Vannes, baronnie d’anciennete successivement aux Malestroit, Espinay, Tehillac, Coetlogon, Trecesson et Bahuno du Liscouet. Ploeuc, par. de ce nom, ev. de Saint-Brieuc, chAtellenie d’anciennete aux de Ploeuc ; rigee en comté en 1696 pour le sr de la Rivi&re. Plouér, par. dece nom, ev. de Saint-Malo, comte en 1747 pourles r de la Haye ; nunc : par alliance Magon.

Plourhan, par. de cenom, ev. de Saint-Brieuc, vicoraté d’anciennete aux la Roche-Suhart, transmise par alliance en 1248 a GuiUaume Le Borgne.


— 453 —

Plusquellec, par. de ce nora, ev. de Cornouaille, chfttellenie d’anciennete aux Plusquell ec, tombee par alliance en 1478 a Charles du Pont-1’Abbe, et possedee depuis par les du Ghastellier et les Villeblanche.

Poher, ev. de Cornouaille, comte partage des pulnés de Cornouaille, reuni au domaine ducal au xi* stecle, et vicpmte tombee dans la maison de Leon, reunie au domaine ducal en 1239.

Poilley, par. de ce nom, ev. de Rennes, comte en 1636 en faveur de Julien de Poilley, echu par alliance aux du Bourblanc.

Pommerit, par. de ce nom, év. de Treguier, vicomte d’anciennete successivement aux du Chastellier, du Chastel, Gouyon et Durfort. PbMMORio, par. de Treveneuc, ev. de Saint-Brieuc, vicomte d’anciennete de tout temps aux Chretien.

Pontbriand, par de Saint-Briac, ev. de Saint-Malo, ch&tellenieen 1598, erigee en comte en 1650 pour Rene du Breil.

Pontcallkc, par. de Bern6, év. de Vannes, chAtellenie d’anciennete successivement possedee par les maisons de Ponteallec, Bretagne, Derval r Clisson, Beaumanoir Malestroit et Papin ; erigee en marquisat en 1657 pour Alain de Guer, et passee ensuite par donation aux de Bruc, puis par alliance aux Cosse-Brissac. Pontchatbau, par. de ce nom, ev. de Nantes, baronnie d’Etats successivement aux maisons de Pontchateau, Rohan, Maille, Laval, Cambout, Lorraine- Lambesc et par acquit en 1754 aux Henou.

Pontcrojx, par. de Beuzec-Cap-Sizun, év. de Cornouaille, marquisat en 1719 en faveur du sr le Sénéchal de Carcado, depuis possedé par les la Paluelle, Carbonnel Brancas et d’Escoubleau.

Pont-l’Abb* (le), par. de Plobannalec, ev. de Cornouaille, baronnie d’ancienneté successivement aux maisons de Pont-1’Abbe, Foix, du Chastel, Quelennec, Beaumanoir, Guémadeuc, Richelieu ; par acquit d’Hernothon, puis Argouges et Baude. Pordic, par. de ce nom, ev. de Saint-Brieuc, baronnie d’anciennete, partage des pulnfe de Penthi&vre qui prirent le nom de Pordic, et successivement aux la Jaille, la Porte-Vezins, le Pore, d’Andigne ; par acqufit Brehant, et par alliance en 1740 Richelieu due d’Aiguillon.

PorhoSt, ev. de Saint-Malo, comte successivement aux maisons de Porhoet, Fougfcres Lusignan, Valois, Clisson et Rohan.

Porteric, par. de Saint-Dona tien, ev. de Nantes, baronnie en 1640 pour le s’d'Espinoze ; passee par acquit auxRosmadec en 1775. Poulmic, par. de Crozon, ev. de Cornouaille, marquisat en 1651 pour le sr du Han depuis par alliance aux la Porte d’Artois, Roussdlet de Ch&teaurenault et d’Estaing. Pratmeur, par. ds Plourin, ev. de Leon, vicomte d’anciennete aux Rannou et par alliance en 1620 auxSansay. — 454 — Qu£brjac, par. de re nom. év. de Saint-Mato, chftiellenied'anciennete successivement possed£e par Ies Quebriao, uansmise par alliance aux Guemadeuc, puis aux Vignerot ; par acquit en 1659 aux FraDcbeville, puis aux du Boisde la Costardi&re et par alliance aux Castellan. Qu^len, par. de Duault y ev. de Cornouaille, baronnie en 1512 pour le sr de Quelen, par alliance .en 1585 aux Lannion, puis aux Senechal de Carcado. QviLtmc (le), par. de Vieux-Bourg de Quintin, év. de Cornouaille, baronnie d'ancien* nete auxQuelenec, trans&ise par alliance aux Beaumanoir en 1572, puis Guemadeuc, Vignerot du Plessis-RicheIieu, Grivel de Grossoves, et depuis 1737, Chavagnac. Quemper-Gu£z£nec, par. de ce nom, ev. de Treguier, vicomte d'anciennete successi- vementaux Quemper, la Roche- Jagu, Pean, Acign6, Richelieu et par acquftt Coetrieux. Quintjn, év. de Saint- Brieuc, comte d'ancicnnete aux Quintin, et baronnie d'fitats en 1451 en faveur de Tristan du Perrier, possedee ensuite par Ies maisons de Laval, et en 1 521 de la TremoiIIe qui la vendit aux Gouyon-la-Moussaye, et ces derniers aux Durfort de la maison de Lorge en Blaisois, en faveur desquels Quintin fut erige en duche-pairie en 1691, continue fous le nom de Lorge 1706, et possédé ensuite par Ies Choiseul ; nunc : N£doncheI. Quimerc'h, voy. Kerimec'h. R Rais ou Rays, par. de Ploubalay, ev. de Sainl-Malo, comte en 1680 pourle s' du Breil. Renac, par. de ce nom, év. de Vannes, baronnie en 1462 pour Tanguy du Chastel, possedee ensuite par Ies Montjean et Ies Cosse ; en 1656 Martel, puis Fournier. Rennbs, ancien comté sou vera in, rguni au domaine ducal en 1008. Retz, év. de Nantes, baronnie d'litats successivement aux maisons de Retz, Chabot, Laval, Chauvigny, Tournemine, Annebaud et Gondy ; erigéeen duche-pairie pour ces derniers en 1581, etpassee depuis aux Bonne de Lesdiguiferes, Cosse-Brissac, Neufvillede Villeroy, et par acqufet en 1778 Brie de Serrant. Rszi, par. de ce nom, £v. de Nantes, vicomte d'anciennete successivement aux Rez6, qui la vendirent en 1453 a Guillaume de Saint-Gilles, puis Chasteigner, Trévécar, Guemadeuc, Cornulier et Barrin ; 6rig$e en comte en 1681 pour le s' de Monti ; • nunc : de Monti. Rieux, par. de ce nom, év. de Vannes, baronnie d'anciennete a la maison de Rieux, passée par alliance aux Lorraine -Elbceuf, acquise par le sr Guenegaud, et erigée pour lui en comté en 1667, vendu en 1697 a NoSl Danycan, transmispar alliance aux Huchet et revendu en 1761 aux Rieux d'Asserac. Digitized by Google — 455 — Rioourdaink (la), par. do Tad en, ev. de Siint-Malo, chatellenie en 1577 pour le 8 r Lambert. Roche (la), par. de Nort, ev. de Nantes, baronnie d'anciennete successivement aux la ' Roche-Bernard , Loheac, Montfort-GaSl, Laval, la Tremoille et la Ghapelle ; acquise en 1686 par les Cornulier, et 6rigée pour eux en corate en 1712, puis vendue en 1720 aux Bourbon-Cond6. Roche-Bernard (la), par. de Nivillac, ev. de Nantes, baronnie d'Etats, successivement aux maisons de la Roche, Loheac, Montfort, Laval, Rieux, Coligny, Lorraine, Cam- bout, et par acqudt en 1744 Boisgelin. Roche-Derrien (la), par. de ce nom, ev. de Treguier, chitellenie d'anciennete succes- sivement aux maisons de la Roche, Gouyon-Matignon, Brelagne, du Guesclin et Rohan-Sou bise. Rocuefort, par. de ce nom, ev. de Vannes, ch&tellenie d'anciennete aux Rochefort, passee par alliance aux Rieux en 1374, puis aux Lorraine-Elboeuf ; par acquét Lar- lan, puis Hay des Nétumiéres. RocheHelgomarc'h (la), par. de Saint-Thoix, ev. de Cornouaille, marquisat en 1576 pour Trollus du Mescouez, depuis posside par les Goetanezre, Kernezne, du Ghastel, Huchet, du Bot-du-Grego et d'Amphernet de Pont bell anger. Roche-Jagu (la), par. de Ploftzal, ev. de Tréguier, baronnie en 1451 en favour de Jean Pean, possedee ensuite par les d'Acign6, puis Richelieu, et acquise en 1773 par les Gonidec de Traissan. Roche-Montbourcher (la), par. de Guguen, ev. de Dol, chatellenie d'anciennete aux la Roche, tombee par alliance aux Saint-Brice et vers 1300 aux Montbourcher et ac- quise avant 1513 par Pierre Thierry, sr de Boisorcant ; nunc: par alliance Coniac. Roche Moysan (la), par. d'Arzano, ev. de Vannes, baronnie d'ancienneté successive- ment aux la Roche, Gauvaing, Glisson, Bentelee, Venddme, Rohan-Guemene, Tin- teniae et par acqufet Monistrol. Roche- Rousse (la), par. de Quessoy, év. de Saint-Brieuc, chatellenie d'anciennete suc- cessivement aux la Roche-Rousse, Kerimerc'h et Halegoet, et par acquit Plancher. Rochbr (le), chatellenie en 1598 pour le sr du Breil. Rocheservi4re (la), dans les Marches, év. de Nantes, chfttellenie d'anciennete succes- sivement aux Ghabot, Yolvire, Tehillac, Hamon de Bouvet et la Lande dit de Machecoul ; echue par alliance aux la Ghapelle de la Rochegiffart en 1656. Roche -Suhart (la), par. de Tremuson, ev. de Saint-Brieuc, chatellenie d'anciennete successivement aux maisons de la Roche, le Borgne, Dinan-Montaftlant, Laval, et par acquftten 1542 de Brosse-Penthi&vre. Rohan, par. de ce nom, ev. de Vannes, vicomte d'anciennete et baronnie d'Etats aux Rohan, puis duch6-pairie en 1603, en faveur du vicomte Rohan, renouvelé en 1652 pour Henri Ghabot, epoux de Marguerite, duchesap de Rohan. Digitized by Google - 456 — Rosmadec, par. de Telgruc, ev. de Cornouaille, chatellenie d'anciennete, puis mar- quisat en i608, pour Sebastien de Rosmadec, tornbé par alliance, aux la Paluelle puis aux Carbonnel et aux Brancas de Forcalquier en 1742. Rostrenbn, par. de Kergrist-Moélou. ev. de Cornouaille, baronnie d'anciennete aux Rostrenen, tombeepar mariageaux Pont-1'Ahbe en 1440 et possedee ensuite par les maisons du Quelennec, Beaumanoir, Rouge et Lorraine-Elboeuf. Rouge, par. de ce nom, ev. de Nantes, baronnie d'anciennete aux Roug6, tombee par mariage aux Ch&teaugiron en 1400, et possedee ensuite par les Malestroit, Raguenel, Rieux, Laval et Montmorency. Rubaudiebe (la), par. de Montauban, ev. de Saint-Malo, chAtellenie d'anciennete suc- cessivement aux la Peillee, Bouteiller, Parthenay, Lorgeril et par alliance en 1480 Rohan-Landal. Saffr£, par. de ce nom, ev. de Nantes, ch&tellenie d'anciennete aux Saffré f portée par mariage en 1416 a Jean de Tournemine et possedee ensuite par les Anne baud, Avaugour, la Lande dit de Machecoul, la Chapelle, Damas-Crux, et par acquit en 1775 O'Riordan. Saint-Brice, par. de ce nom, ev. de Rennes, baronnie en 1513 pour Philippe de Mon- tauban, erigee en marquisat pour les olvire, en 1650, et passe par alliance aux Guerin de la Grasserie ; nunc : par acquit la Touche-Liraousintere. Saint-Denoual, par. decenom, ev. de Saint-Brieuc, vicomte d'anciennete successive- ment aux Saint-Denoual, Saint-Guedas et par alliance en 1660 aux la Moussaye de Garcouet. Saint-Gjlles, par. de ce nom, ev. de Rennes, chitellenie d'anciennete successivement aux Saint-Gilles, le Lionnais, Saint-Amadour, Bouan, Malestroit, Montbourcher, du Bouays de Méneuf ; par acqufit Beschart, puis par alliance Visdelou ; nunc : Saint-Gilles. Saint-Maudan, par. de ce nom, ev. de Saint-Brieuc, vicomte d'ancienneté aux Sene- chal de Carcado. Saint-Nazaire, par. de ce nom, ev. de Nantes, vicomte d'anciennete aux Rieux Co&smes, puis Bretagne-Vertus et par alliance vers 1580, Goulaine. Saint-Pere, par. de Saint-Pére-Marc-en-Poulet, ev. de Saint-Malo, chatellenie d'an- ciennete aux Saint-Pére, puis en 1478 a Olivier de Treal et en 1513 a Guillaume de Guitt6, par mariage avec Jeanne de Tréal. Salle (la), par de Fresnay, ev. de Nantes, ch&tellenie en 1681 pour Jean Bastelard, possedee ensuite par les la Roche-Saint- Andr6. SeizplouS, par. de Plounevez-Lochrist, ev. de Léon, comte en 1626 sous le nom de Maille, en faveur du s ? de Maille, possede ensuite par les Rohan-Chabot par acqufit de 1767, et revendu en 1789 aux Atneline de Gadeville ; nunc : Dein.

— 457 —

Sens, par. de ce nom, ev. de Rennes, baronnie d’anciennete successivement aux da Guesclin, Brochereul, Mautauban, Volvire et Guerin de la Grasserie. Serent, par. de ce nom, ev. de Vanaes, baron Die d’anciennete successivement aux SSrent, la Chapelle, Rosmadec, Seaechal, et par acquit en 1787, Gastel. SiviGNE, par. de Cesson, ev. de Rennes, chitellenie en 1440 pour Guillaume de SSvigoe, acquise en 1715 par les le Prestre de Chfttaugiron. TjSxub, par. de Pace, ev. de Rennes, ch&tellenie en 1570 pour Pierre Bruslon, epoux de Bonne Texue, possedee ensuite par ies du Han ; nunc : Danjou de la Garenne. Tiercent (le), par. de ce nom, ev. de Rennes, baronnie en 1610 pour le s’Ruellan. Timeur (le), par. de Poullaouen, ev. de Cornouaille, marquisat en 1616 pour le sr de Ploeuc, transmis par alliance aux Percin de Montgaillard, par acquit aux Ferret, puis par alliance en 17 1 3 aux la Bourdonnaye. Tivarlen, par. de Landudec, ev. de Cornouaille, ch&tellenie d’anciennete successivement aux Tivarlen, Rosmadec et Senechal •

Tizi, par. de Thorigne, ev. de Rennes, chatellenie d’anciennete successivement aux Tiz6, Montbourcher, Chevigne, Saint-Amadour, Bouan, Hay, Kerroignant et Ferron. Tonqu^dec, par. decenom, év. de Tr£guier, vicomte d’anciennete successivement aux Coetraen, Acign6, du Chastel, Gouyon, et par acquit en 1636 de Quengo ; nunc : de Quengo .

Touche (la), par. de la Limousinifere, ev. de Nantes, ch&tellenie en 1556 pour le sr de la Touche, puis Bretagne-Vertus, possedee ensuite par les Saint-Amadour. Touche (la), par. de Nozay, ev. de Nantes, chfttellenie en 1604 pour Claude Cornulier ; nunc : du Bois de Maquille.

Trans, par. dece nom, év. de Rennes, baronnie d’anciennete successivement aux Chantegrue, Boisbaudry, Visdelou, et par acquit en 1765 aux la Motte de Lesnag6. Tr^al, par. de ce nom, ev. de Vannes, chfttellenie d’ancienete aux Treal, transmise par alliance auxSevigne en 1500 ; acquise en 1649 par les du Houx. Tr&ambert, par. de Mesquer, ev. de Nantes, ch&tellenie en 1643 pour ies Sesmaisons, et marquisat en 1717 pour les Becdeli&vre, sous le nom de Becdelifevre. TrAcesson, par. de Campeneac, ev. de Saint-Malo, comtéen 1681 pour le sr de Trecesson. TrAgomar, par. de ce nom, ev. de Saint-Brieuc, baronnie d’anciennete aux le Vayer, possedee par acquit en 1690 par les Calloet.

TrAdion, par. d’Elven, ev. de Vannes, vicomte en 1666 pour le sr de Sérent, puis Lorraine-ElbcBiif ; acquis par les Fouquet dela Ferronni&re en 1676 et transmis par alliance aux Lantivy en 1709 ; nunc : du Fresne de Virel. Tr£guil, par. d’Iffendic, év. de Saint-Malo, vicomte en 1644 pour les Barrin, passe par alliance aux Huchet.

Tome III. 58


^ — 458 — 

Treguier, comte, partage des puines de Penthievre qui prirent lenom d'Avauguur. Tr£médern, par. de Guimaec, ev. de Treguier, chatell'enie d'anciennete successivemeal aux Tremedern, Malestroit, Moatalais, Esmez, Kererault, Begasson et Grigaart. Trevalot, par. de Ssaer, ev. de Cornouaille, vicomte d'anciennete possedee successi- vement par les Trevalot, de Bueil, Kernezne, Game, le Borgae et Euzenou, erigee en marquisat en 1775, sous le nom d'Euztoou, en faveur du sr Euzenou de Kersalaun. Tr^vecar, par. d'Escoublac, ev. de Nantes, chAtellenie d'anciennete aux Trevecar, passee par alliance aux Guemadeuc en 1486 et po3sédee depuis par les Pennec et les Sesmaisons. Troooff, par. de Plouegat-Moysan, ev. de Treguier, ch&tellenie d'anciennete successi- vement possedee par les Trogoff, Ploesquellec, Pont-1'Abbe, Tournemine,* du Chastellier, Villeblanche, Espinay, par acquit en 1559 Pensornou ; par alliance en

Huon de Kermadec, et par acquit en 1681 Allain de la Mare, puis des Nos- 

des-Fosses et Kergorlay. Troouindy, par. de Penvenan, ev. de Treguier, vicomte d'anciennete successivement aux Troouindy, du Pare et Pean. Tronchateau, par. de Cleguer, ev. de Vannes, ch&tellenie en 1272 a Pierre de Tron- chiteau, donnee en 1334 par le due Jean III a Jean, son fits nature!, et possedee ensuite par les-maisons de Malestroit, Papin et Guer. Trouzilit, par. de Plouguin, ev. de Leon, vicomte d'anciennete successivement aux Tournemine, Kerlec'h, Barbier, Carne, et Kergorlay ; nunc : Riverieulx. U Uzel, par. de ce nom, ev. de Saint-Brieuc, vicomte en 1538 pour les Coetquen, Irans- mise par alliance aux Durfort de Duras et acquise en 1760 par les Boschat. Vair, par. d'Anetz, ev. de Nantes, ch&tellenie d'anciennete, successivement aux de Vair, et par acquit en 1 482 aux du Ghaffault ; puis Cardonne, Tissart, Argy et du Breil, qui la vendirent en 1695 aux la Noije, pour lesquels ellejut erigSe en comte en 1653, revendueaux Cornulier en 1664 ; nunc : Cornulier. Vannes, ancien comte souverain reuni au domaine ducal en 1008. Vauclair par. de Pletny, ev. de Saint-Brieuo, ch&tellenie d'ancienuete aux la Motte^ transmisepar alliance aux Rosmade: en 1600 et possedee depuis par les Rieux. Vaudor£, ev. de Saint-Malo, marquisat en 1702 pour le sr de Beringhen. Vauruffier, par. de Plouasne, ev. de Saint-Malo, baronnie en 1576 pour les r de Coet- quen, possedee ensuite par les Caradeuc. Digitized by Google

— 459 —

Vieillevigne, par. de ce nom, év. de Nantes, chAtellenie d’anciennete successivemen aux Gastineau, Machecoul, la Lande, la Ghapelle de la Rochegiffart ; par alliance en 1675 Damas, puis Crux, Rochechouart et le Glerc de Juigne. Vieuville la), voyez : Chateauneuf.

Villayers, paroisse d’OssS, ev. de Rennes, comte en 1681 pour le sr Regnouard, possede depuis par les Freslon et les Talhouet. Villeneuve, év. de Saint-Malo, corate en 1640 pour le * r Rogier. Vieuxchatel (le), par. de Plounevez-Porzay, ev. de Cornouaille, baronnie d’anciennete aux Yieuxchatel fondee vers 1400 dans Quelen et possedee ensuite par les Lannion, Senecbal et Moelien ; nunc : Halna.

Vioreau, par. de Jou6, ev. de Nantes, baronnie d’anciennete successiveracnt aux Machecoul, Ch&teaubnanf, Dinan, Montfort-Laval, Montmorency et Bourbon-CoDde Vitre, ev. de Rennes, baronnie d’Etats, successivement aux Vitre, Laval, Montfort Coligny et la Treraoille.