Notice historique sur les ouvrages et la vie de Cuvier/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Ouvrages, Mémoires et Rapports de M. Cuvier, dans l’ordre de leur publication.




1792.
Mémoire sur les cloportes. — Journal d’Histoire naturelle, 2.e vol., 1792.
Observation sur quelques diptères.Ibid.
Anatomie de la patelle comune.Ibid.
1795.
Description de deux espèces nouvelles d’insectes. — Magas. encycl., tom. I.er, pag. 206.
Lettre du citoyen Geoffroy, Professeur de zoologie au Muséum d’histoire naturelle, et du citoyen Cuvier, aux rédacteurs du Magasin encyclopédique, sur le Rhinocéros bicorne. — Ibid., tom. I.er, page 326, an 3 (1795.)
Mémoire sur une nouvelle classification des mammifères et sur les principes qui doivent servir de base dans cette sorte de travail ; lu à la Société d’histoire naturelle le 1.er Floréal de l’an 3, par les citoyens Geoffroy et Cuvier. — Ibid., tom. II, pag. 164.
Mémoire sur le larynx inférieur des oiseaux, lu à la Société d’histoire naturelle, par G. Cuvier, Professeur d’histoire naturelle. — Ibid., tom. II, pag. 358.
Mémoire sur la structure interne et externe, et sur les affinités des animaux auxquels on a donné le nom de vers ; lu à la Société d’histoire naturelle, le 21 Floréal de l’an 3 (10 Mai 1795). Décade philosophique, etc., n.° 40, an 3 (31 Mai 1795), tom. V, pag. 384 et suiv.

C’est dans cet important mémoire et dans celui Sur une nouvelle classification des mammifères, que M. Cuvier a posé les fondemens de la méthode naturelle et de l’anatomie comparée.

Second mémoire sur l’organisation et les rapports des animaux à sang blanc, dans lequel on traite de la structure des mollusques et de leur division en ordres, lu à la Société d’histoire naturelle de Paris, le 11 Prairial an 3, par G. Cuvier, Professeur d’histoire naturelle. — Ibid., tom. II, pag. 433 et suiv.

Mémoire sur les rapports naturels du Tarsier, Didelphis macrotarsus, Gm., lu à la Société d’histoire naturelle, le 21 Messidor an 3, par les citoyens Cuvier et Geoffroy. — Ibid., t. III, p. 147 et suiv., n.° 10.
Histoire naturelle des orangs-outangs, par Ét. Geoffroy, Professeur de zoologie au Muséum d’histoire naturelle et G. Cuvier, Professeur d’histoire naturelle aux écoles centrales. — Ibid., tom. III, pag. 451.
Discours prononcé par le citoyen Cuvier à l’ouverture du cours d’anatomie comparée, qu’il fait au Muséum national d’histoire naturelle, pour le citoyen Mertrud. — Magas. encycl., tom. V, pag. 145.
Conjectures sur le sixième sens qu’on a cru remarquer dans les chauve-souris, lues à la Société d’histoire naturelle, le 17 Ventôse, an 4. — Magas. encycl., tom. VI, p. 297.
Note sur la découverte de l’oreille interne des cétacés. — Magas. encycl., tom. VI, pag. 130.
1796.
Mémoire sur les espèces d’éléphans vivantes et fossiles, lu à l’Institut le 1.er Pluviôse an 4. (Février 1796).

Ce mémoire a été imprimé parmi ceux de l’Institut en 1799 et dans le Journal de physique (tom. I.er) en 1800.

Notice sur le squelette d’une très-grande espèce de quadrupède inconnue jusqu’à présent, trouvé au Paraguay et déposé au cabinet de Madrid, rédigée par G. Cuvier. — Magas. encycl., 2.e année, tom. I.er, pag 303.
Mémoire sur l’anatomie du grand limaçon, Helix pomatia, L. — Bulletin de la Société philomatique.
Mémoire sur la circulation des animaux à sang blanc.Ibid.
Sur les têtes d’ours fossiles des cavernes de Gailenreuth — Ibid.
Sur un nouveau genre de mollusque, Phyllida.Ibid., n.° 51.
Sur l’animal des Lingules, Brug.Ibid., n.° 52.
1797.
Note sur l’anatomie des ascidies : nouvelle série au Bulletin de la Société philomatique, n.° 1., Avril 1797.
Voici comment s’exprime l’auteur de cette note, M. Cuvier, lui-même : « Le citoyen Cuvier s’est aussi occupé des ascidies dans son huitième mémoire sur les animaux à sang blanc : ce sont les analogues nus des testacés bivalves. »
Sur les différentes espèces de rhinocéros : mémoire lu à la séance publique de l’Institut en Mai 1797.
Sur les narines des cétacés. — Bull. phil., n.° 4, Juillet 1797.
Sur les rates de Marsouin. — Institut national ; Bulletin philom., n.° 6, Septembre 1797.
Mémoire sur la manière dont se fait la nutrition dans les insectes, lu à l’Institut en Septembre 1797. — Bulletin de la Société philom., Janvier 1798 ; Journal de physique, tom. XLIX, Paris, 1799 ; Mémoires de la Société d’histoire naturelle de Paris, an 7, in-4.°, pag. 32.
Note sur une nouvelle espèce de guèpe cartonière. — Bulletin philom., n.° 8, 1797.
Éloge historique de Cl. A. Gaspard Riche, lu à la séance générale de la Société philomatique de Paris, le 13 Déc. 1797.
1798.
Tableau élémentaire de l’histoire naturelle des animaux, un vol. in-8.° de 7lO pages, avec 14 planches. Paris, 1798.
Nouvelles recherches sur les coquilles bivalves : système nerveux, circulation, respiration, génération ; lues à l’Institut en Février 1798. — Bulletin philom., n.° 11.
Sur les instrumens de la voix dans les oiseaux : mémoire lu à l’Institut les 11, 16 et 22 Floréal an 6 (Mai 1798). — Extrait par M. Cuvier pour le Bulletin philom., n.° 15, Juin 1798, imprimé en entier dans le Journal de physique, tom. I.er, pag. 426, 1800.

C’est une nouvelle édition du premier mémoire sur ce sujet, publié dans le Magas. encycl., en 1795.

Sur les vaisseaux sanguins des sangsues et sur la couleur rouge du fluide qui y est contenu, lu à la Société d’histoire naturelle. Sept. 1798, imprimé par extrait, Bulletin philom., n.° 19.
Extrait d’un mémoire sur les ossemens de quadrupèdes, lu à la Société d’hist. nat. — Bulletin philom., n.° 18, Août 1798.
Sur les ossemens qui se trouvent dans le gypse de Montmartre : mémoire lu à la Société d’histoire naturelle. — Bulletin philom., n.° 20, Oct. 1798.
Analyse des travaux de la classe des sciences physiques et mathématiques de l’institut national : partie physique ; 1.er, 2.e, 3.e et 4.e trimestre ; décade philosophique, tom. XII.
1799.
Sur les différens cerveaux, considérés dans tous les animaux à sang rouge - Bulletin philom. ; n.° 27, Mai 1799.
Mémoire sur l’organisation de la méduse, lu à l’Institut, en Brumaire de l’an 8. — Bulletin philom., n.° 33 (Déc. 1799) ; Journal de physique, tom. XLIX, pag. 436.

Voici comment l’auteur s’exprime sur ce singulier animal : « Si je ne me bornais à vous annoncer qu’il existe un animal sans bouche, se nourrissant, comme les plantes, par des suçoirs ramifiés, et auquel l’estomac tient lieu de cœur, vous auriez sans doute quelque droit de vous refuser à croire sur parole des assertions aussi extraordinaires ; mais comme je mets cet animal, etc. »

Éloge de Bruguières, imprimé avec le Rapport général des travaux de la Société philomatique, fait par le citoyen Sylvestre.
1800.
Sur les tapirs fossiles de France. - Bulletin philom., n.° 34, avec figures, Février 1800.
Éloge de Daubenton, lu à la séance publique de l’Institut, le 5 Avril 1800.
Leçons d’anatomie comparée de G. Cuvier, Membre de l’Institut national, Professeur au collége de France et à l’école centrale du Panthéon, etc., recueillies et publiées sous ses yeux par C. Duméril, chef des travaux anatomiques de l’école de médecine de Paris, an 8 (1800), tom. I et II.

Cet ouvrage a été publié en commun par MM. Cuvier et Duméril.

Sur le siren lacertina. — Société philom. et Bulletin philom., n.° 38, Mai 1800.
Sur l’ibis des anciens égyptiens : mémoire lu à l’Institut national. — Bulletin philom., n.° 39, Juin 1800 ; Journal de physique, tom. LI, pag. 184. 1800.
Sur les ornitholithes de montmartre. — Bulletin philom., n.° 41, Juillet 1800, et Journal de physique, tom. LI, page l28.
Addition à l’article des ornitholithes. — Bulletin philom., n.° 42.
Addition à l’article des quadrupèdes fossiles de montmartre. — Bulletin philom., n.° 42.
Sur une nouvelle espèce de quadrupède fossile du genre de l’hippopotame. — Société philom. ; Bulletin philom., n.° 42.
La ménagerie du muséum nationaal d’histoire naturelle ou les animaux vivans peints d’après nature sur vélin, par le citoyen Maréchal, et gravés au Jardin des plantes, etc., par le citoyen Miger, etc., avec une note descriptive de chaque animal, par un naturaliste, Paris, an 9.

Dans le Rapport que firent à l’Institut, le 16 Vendémiaire an 9 (Sept. 1800), MM. Lamarck et Lacépède, sur la première livraison de cet ouvrage, on voit que c’était proprement une entreprise du graveur Miger, qui avait pour but de faire connaître au public, par d’excellentes gravures, les peintures sur vélin de Maréchal. Le bonheur voulut que M. Cuvier seconda cette entreprise en se chargeant du texte de cet ouvrage, qui en devint naturellement, malgré la perfection des dessins et des gravures, la partie la plus intéressante.

« Le citoyen Miger, disent à la fin de leur Rapport MM. les Commissaires, a tû le nom du naturaliste qui a bien voulu se charger du texte ; mais le sceau d’un maître est à chaque article. »

MM. de Lacépède et Geoffroy Saint-Hilaire se joignirent plus tard à M. Cuvier pour cette publication.

M. Miger en a donné une édition en 2 vol. in-12, qui a été augmentée en 1817 de plusieurs articles nouveaux ; ils sont, en tout, au nombre de cinquante-huit, dont quatre de M. de Lacépède, cinq de M. Geoffroy Saint-Hilaire et quarante environ de M. G. Cuvier.

C’était pour lui un travail de récréation, qui le délassait d’œuvres plus longues.

L’Histoire naturelle des mammifères de M. F. Cuvier, dont il a paru près de soixante-dix livraisons in-fol., est pour ainsi dire, une suite de l’ouvrage en question.

Extrait d’un Ouvrage sur les espèces de quadrupèdes dont on a trouvé les ossemens dans l’intérieur de la terre, adressé aux savans et aux amateurs des sciences, daté du Jardin des plantes le 10 Frimaire an 9, imprimé par ordre de la classe des sciences mathématiques et physiques de l’institut national. — Journal de physique, tom. LII, pag. 255, Germinal an 9 (Avril 1801).

C’est proprement le prospectus de la grande entreprise des recherches sur les ossemens fossiles.

Éloge historique de Louis G. Lemonnier, lu a l’Institut le 7 Octobre 1800.
1801.
Rapport sur le galvanisme, fait à l’Institut national par le citoyen Cuvier. — Journal de physique, an 10 (1801), tom. LII, p. 318.
Rapport des travaux de la classe des sciences mathématiques et physiques de l’Institut de France, pendant les 2.e, 3.e et 4.e trimestres de l’an 9. - Journal de physique, tom. LIII, an 9 (1801).
Éloge de Charles-Louis L’héritier, lu le 5 Avril 1806.
Éloge historique d’Hilaire-Franç. Gilbert, lu le 7 Octobre 1801.
1802.
1. Sur le Bulla aperta, L. ; Bullea, Lam. — Annales du Muséum, 1802, tom. I, pag. 156.
2. Sur le Clio borealis.Ibid., pag. 242.
3. Sur le genre Tritonia, avec la description et l’anatomie d’une espèce nouvelle. — Ibid., pag. 280 et suiv.
Mémoire sur les vers à sang rouge, dans lequel l’auteur réunit ces vers en une classe distincte ; lu à l’Institut national, imprimé dans le Bulletin des sciences de la Société philom., Messidor an 10, Juillet 1802.
Éloge de Jean Darget, lu le 5 Avril 1802.
1803.
Mémoire sur le genre Laplysia, vulgairement nommé Lièvre marin ; sur son anatomie et sur quelques-unes de ses espèces. — Annales du Musée, 1803, tom. II, pag. 287.
Dissertation critique sur les espèces d’écrevisses connues des anciens et sur les noms qu’ils leur ont donnés. — Ibid., tom. II, pag. 368.
1804
Description ostéologique du rhinocéros unicorne, par G. Cuvier, avec trois planches, gravées par M. Cuvier. — Annales du Musée, tom. III, 1804, pag. 32.
Description ostéologique du tapir.Ibid., pag. 122.
Sur quelques dents et os trouvés en France, qui paraissent avoir appartenu à des animaux du genre du tapir, avec 4 planches. — Ibid., pag. 132.
Description ostéologique et comparative du daman, Hyrax capensis, avec 2 planches. — Ibid. ; pag. 171.
Sur les espèces d’animaux d’où proviennent les os fossiles répandus dans la pierre à plâtre des environs de Paris.
Premier mémoire : Restitution de la tête, avec 7 planches, dont cinq dessinées par M. Cuvier ; quatre dessinées et gravées par lui. - Ibid., pag. 275.
Deuxième mémoire : avec 4 planches, toutes dessinées par M. Cuvier, et même gravées par lui pour une bonne partie. — Ibid., p. 564.
Suite des recherches sur les ossemens fossiles de la pierre à plâtre des environs de Paris, par G. Cuvier. Troisième mémoire : section 1.re Restitution des pieds, avec 4 pl., dessinées par M. Cuvier. — Annales du Muséum, t. III, 1804, pag. 442 et suiv.
Suite des recherches, etc. : cinquième mémoire, avec une pl. — Ibid., t. IV, 1804, pag. 66.
Mémoires sur l’ibis des anciens Égyptiens, aves 3 pl. — Ibid., tom. IV, 1804, an 12, pag. 216.

C’est une nouvelle édition du mémoire déjà publié en 1800, t. LI, dans le Journal de physique ; elle est augmentée de 2 planches et de nouvelles recherches faites sur des momies, rapportées de l’expédition d’Égypte par M. Geoffroy Saint-Hilaire.

Mémoire concernant l’animal de l’Hyale, un nouveau genre de mollusques nus, intermédiaire entre l’hyale et le clio, et l’établissement d’un nouvel ordre dans la classe des mollusques, avec une planche par G. Cuvier. — Annales du Muséum, tom. IV, 1804, pag. 223.
Sur l’Hippopotame et son ostéologie, par G. Cuvier, avec 3 planches, dessinées par M. Cuvier. — Ibid., pag. 299.
Mémoire sur les Thalides (Thalia, Brown) et sur les Biphores (Salpa), Forskahl), avec une planche. — Ibid., pag. 360.
Mémoire sur le genre Doris, par G. Cuvier, avec 2 planches, dessinées par M. Cuvier. — Ibid., tom. IV, pag. 447.
Mémoire sur l’Onchidie, genre de Mollusques nus, voisin des limaces, et sur une nouvelle espèce, Onchidium Peronii ; avec une planche. — Ibid., pag. 37.
Addition à l’article de l’Hippopotame. - Ibid., pag. 56.
Sur les ossemens fossiles d’Hippopotame., avec 3 planches, par G. Cuvier. — Ibid., pag. 99.
Observations sur l’Ostéologie des paresseux, avec 4 planches. — Ibid., pag. 189.
Sur la Phyllidie et sur le Pleurobranche : deux nouveaux genres de mollusques de l’ordre des gastéropodes, et voisins des patelles et des oscabrions, dont l’un est nu et dont l’autre porte une coquille cachée, avec une planche. — Ibid., p. 266.
Sur le squelette presque entier d’un petit quadrupède du genre des Sarigues, trouvé dans la pierre à plâtre des environs de Paris, avec une planche, — Ibid., pag. 277.
Sur le Mégalonix, animal de la famille des paresseux, mais de la taille du bœuf, dont les ossemens ont été découverts en Virginie, en 1796, avec une pl. — Annales du Muséum, tom. IV, p.358.
Sur le Mégathérium, autre animal de la famille des paresseux, mais de la taille du rhinocéros, dont un squelette fossile, presque complet, est conservé au cabinet d’histoire naturelle à Madrid, avec 2 planches. — Ibid., pag. 376.
Mémoire sur la Dolabelle, sur la Testacelle, et sur un nouveau genre de mollusque à coquille cachée, nommé Parmacelle, avec une planche. — Ibid., tom. V, pag. 435 et suiv.
1805.
Sur les ossemens fossiles d’hyène.Ibid., tom. VI, p. 127, 1805.
Troisième mémoire sur les ossemens fossiles de la pierre à plâtre des environs de Paris : section 2.e, avec 5 planches. — Ibid., pag. 253.
Sur des ossemens fossiles trouvés en divers endroits de France, et plus ou moins semblables à ceux de Paleothérium. — Ibid., pag. 346.
Mémoire sur la Scyllée, l’Éolide et le Glaucus, avec des additions au mémoire sur la Tritonie, avec une planche. — Ibid., pag. 418.
Éloge de Priestley, lu le 24 Juin 1805.
Leçons d’anatomie comparée de G. Cuvier, Secrétaire perpétuel de l’Institut national, Professeur au Collége de France et au Muséum d’histoire naturelle, etc. ; recueillies et publiées sous ses yeux par G. L. Duvernoy, Docteur en médecine, Membre adjoint de la Société de l’École de médecine de Paris, Membre de la Société philomatique, etc. ; tom. III, IV et V, an 14 (1805).
1806.
Sur les Rhinocéros fossiles. — Ann. du Mus., tom. VII, pag. 19.
Mémoire sur la limace (Limax, L.) et le Colimaçon (Helix, L.), avec 2 planches. — Ibid., pag. 140.
Sur le Limnée (Helix stagnalis, L.) et Planorbe (H. cornea, ejusd.), avec une planche. — Ibid., pag. 185.
Sur les ossemens du genre de l’Ours, qui se trouvent en grande quantité dans certaines cavernes d’Allemagne et de Hongrie. — Ibid., pag. 301.
Sur les Éléphans vivans et fossiles ; avec 8 pl. — Annales du Muséum, tom. VIII, 1806, p. 1 — 58. 93 — 135. 249 — 270.
Sur le grand Mastodonte ; avec 8 pl. - Ibid., pag. 270 — 312.
Sur différentes dents du genre des Mastodontes ; avec 4 pl., — Ibid., pag. 401 à 424.
Suite des recherches sur les ossemens fossiles des environs de Paris. 3.e Mémoire, 3.e section : les Phalanges ; avec 6 planches. — Ibid., tom. IX, pag. 10 à 44.
Éloge historique de Jacques-Martin Cels ; lu le 7 Juillet 1806.
Suite des recherches, etc. 4.e Mémoire, 4.e section : les os longs des extrémités inférieures ; avec 2 pl. — Ibid., pag. 89 à 102. 5.e Mémoire, avec 2 planches. — Ibid., pag. 272 à 282.
1807.
Mémoires sur les ossemens d’oiseaux qui se trouvent dans les carrières de pierres à plâtre des environs de Paris ; avec 2 pl. — Ann. du Mus., tom. IX, 1807, pag. 336 - 356.
Sur les espèces des animaux carnassiers dont on trouve les ossemens mêlés à ceux d’ours dans les carrières d’Allemagne et de Hongrie ; avec 2 planches. — Ibid., pag. 428 — 447.
Éloge historique de Michel Adanson ; lu le 5 Janvier 1807.
Recherches anatomiques sur les reptiles regardés comme douteux par les naturalistes, faites à l’occasion de l’Axolotl, rapporté par M. de Humboldt du Mexique, par G. Cuvier ; Paris, 1807, in-fol., 48 pag., avec 4 planches.
Sur les différentes espèces de Crocodiles vivans et sur leurs caractères distinctifs. - Annales du Muséum, tom. X, 1807, pag. 8 — 86.
Mémoire sur quelques ossemens de carnassiers épars dans les carrières à plâtre des environs de Paris ; avec une planche. — Ibid., pag. 210-217.
Rapport fait à la classe des sciences mathématiques et physiques de l’Institut sur l’Éléphant fossile trouvé avec ses chairs en Sibérie ; vu par M. Adams, en 1807. — Ibid., tom. I, pag. 381 et suiv.
1808.
Éloge historique de Pierre-Marie-Auguste Broussonnet ; lu le 4 Janvier 1808.
Présentations à Sa M. imp. et roy, en son Conseil d’État, du Rapport historique sur les progrès des sciences mathématiques et physiques depuis 1789, le 15 Février 1808. Paris, Baudouin, 1808.

Cette brochure comprend les discours du Président de la classe, M. de Bougainville, et de MM. Delambre et Cuvier, Secrétaires perpétuels, prononcés devant l’Empereur, en lui remettant leurs rapports historiques sur les sciences, et la réponse de Bonaparte. Le discours de M. Cuvier présente, dans vingt-cinq pages, une esquisse rapide tracée de main de maître, des principaux progrès des sciences physiques, durant les 20 années de cette époque si remarquable. Quant à l’ouvrage historique, dont le discours précédent n’était qu’une courte analyse, il a paru en 1810, en un vol. in-4.° et in-8.°, et il a été réimprimé par Baudouin, avec trois volumes, composés des rapports faits à l’Institut, qui forment, réunis, quatre volumes de supplémens aux œuvres de Buffon.

Mémoire sur la Vivipare d’eau douce (Cyclostoma viviparum, Draparn.), etc. ; avec une planche. Annales du Muséum, tom. XI, 1808, pag. 170 — 188.
Essai sur la géographie minéralogique des environs de Paris, par MM. Cuvier et Brongniart. — Ibid., pag. 293 — 326.
Rapport fait à l’Institut sur un mémoire de MM. les docteurs Gall et Spurzheim, relatif à l’anatomie du cerveau. Séances des 25 Avril et 2 Mai 1808. - Ibid., pag. 329 — 375.

Ce rapport, qui a cinquante-deux pages in-4.°, a été imprimé par Baudouin, imprimeur de l’Institut.

Mémoire sur le grand Buccin de nos côtes (Buccinum undatum, L.) et sur son anatomie ; av. une pl. — Ibid., t. XI, p. 447—457.
Observations sur les Crocodiles vivans ; avec 2 pl. — Ibid., tom. XII, 1808, pag. 1 — 26.
Sur les ossemens fossiles de Crocodiles, etc. ; avec une planche. — Ibid., pag. 73 — 110.
Sur le grand animal fossile des carrières de Mæstricht avec 2 planches. — Ibid.’, pag. 145 — 176.
Sur les os fossiles de ruminans, etc., avec 2 planches. — Ibid., p. 333 - 398.
1809.
Éloges historiques de Pierre Lamus et d’Ét. Pierre Ventenat ; lus le 2 Janvier 1809.
Sur les Brèches osseuses qui remplissent les fentes des roches de Gibraltar, etc. ; avec 2 pl. — Annales du Muséum, t. XIII, p. 169 — 206.
Sur l’ostéologie du Lamantin, etc., et sur les os fossiles du Lamantin et du Phoque ; avec une pl. — Annales du Muséum, t. XIII, pag. 273 — 312.
Sur quelques quadrupèdes ovipares fossiles ; avec 2 planches. — Ibid., pag. 401 - 437.
Des os fossiles de Chevaux et de Sangliers ; — Ibid., tom. XIV, 1809, pag. 33 -42.
Supplément au mémoire sur les Ornitholithes ; avec une planche. — Ibid., pag. 43 - 46.
De quelques Rongeurs fossiles.Ibid., pag. 47 — 55.
Recherches sur les espèces vivantes de grands Chats, pour servir de preuves et d’éclaircissemens au chapitre sur les carnassiers fossiles ; avec 2 planches. — Ibid., pag. 136 — 164.
Rapport fait à la Classe des sciences physiques et mathématiques sur le mémoire de M. Delaroche, relatif à la Vessie aérienne des poissons.Ibid., pag. 165 — 183.
Sur les ossemens fossiles de Tortues ; avec 2 planches. — Ibid., pag. 227 — 244.
1810.
Éloges historiques de Charles Bonnet et de H. B. de Saussure ; lus le 3 Janvier 1810.
Mémoire sur les Acères, gastéropodes sans tentacules apparens ; avec une pl. — Ann. du Mus., tom. XVI, 1810, pag. 1 — 16.
Mémoire sur les os de reptiles et de poissons des carrières à plâtre des environs de Paris ; avec une planche. — Ibid., pag. 115 — 134.
Rapport sur les établissemens d’instructions publique des départemens au-delà des alpes. (Voyez pag. 78 de cette Notice.)
1811.
Éloge historique de M. le comte Fourcroy ; pag. 99 — 132. — Annales du Muséum, tom. XVII, 1811.
Rapport fait à l’institut sur un mémoire de M. Jacobson, intitulé : Description anatomique d’un organe observé dans les mammifères. — Ibid., tom. XVIII, pag. 412 — 424, 1811.
Rapport sur les établissemens d’instruction publique de la Hollande et de la Basse-Allemagne. (Voyez pag. 142 et 145 de cette Notice.)
1812.
Éloges historiques de Cavendish et de J. C. Desessarts ; lus le 6 Janvier 1812.
Rapport fait à la classe des sciences physiques et mathématiques de l’Institut sur divers cétacés pris sur les côtes de France. — Mém. du Muséum, tom. XIX, pag. 1 — 16.
Sur un nouveau rapprochement à établir entre les classes qui composent le règne animal.Ibid., pag. 73 — 84.
Sur la composition de la tête osseuse dans les animaux vertébrés.Ibid., pag. 123 et suiv.
Recherches sur les ossemens fossiles de quadrupèdes, etc., tom. I, II, III et IV, in-4.°, Paris, Déterville, 1812.
1813.
Éloge historique de Pierre-Simon Pallas, lu le 5 Janvier 1813.
Note sur un poisson peu connu, pêché récemment dans le golfes de Gênes, le Lophote cepedion, Giorna ; lue à la classe des sciences de l’Institut en Novembre 1813. — Ann. du Muséum, tom. XX, pag. 393 — 400, avec une planche.
Sur un poisson célèbre et cependant presque inconnu des auteurs systématiques, appelé sur nos côtes de l’Océan Aigle ou Maigre et sur les côtes de la Méditerranée, Umbra, Fégano et Poisson royal, avec une description abrégée de sa vessie natatoire ; lu à la classe des sciences de l’Institut en Novembre 1813. Mémoires du Muséum d’histoire naturelle, t. I, 1815, p. 1 — 21.
1814.
Mémoire sur la composition de la Machoire supérieure des poissons et sur le parti que l’on en peut tirer pour la distribution méthodique de ces animaux ; lu à la classe des sciences de l’Institut, le 29 Mars 1814. — Ibid., pag. 102.
Observations et recherches sur différens poissons de la Méditerranée, et à leur occasion sur des poissons d’autres mers, plus ou moins liés avec eux. — Ibid., pag. 226, 312, 353, 451.
1815.
Éloges historiques de H. A. Parmentier et du comte de Rumford ; lus le 9 Janvier 1815.
Mémoire sur les Ascidies et sur leur anatomie. — Mém. du Muséum, tom. II, pag. 10 — 35, avec 2 planches.
Mémoire sur les animaux des Anatifes et des Balanes, et sur leur anatomie.Ibid., pag. 85 — 101, avec une planche.
Rapport sur un mémoire de M. Dutrochet, Médecin à Château-Renaud, intitulé : Recherches sur les enveloppes du fœtus. — Mém. du Muséum, tom. III, pag. 82 — 97.
Mémoire sur les œufs des quadrupèdes, par G. Cuvier. — Ibid., pag. 98 — 119.
1816.
Éloge historique de Guill. Ant. Olivier, lu le 8Janvier 1816.
Réflexions sur la marche actuelle des sciences et sur leurs rapports avec la société ; lues dans la première séance annuelle des quatre Académies, le 24 Avril 1816.
Discours de M. Cuvier, Conseiller d’État. — Séance du 26 Décembre 1816. Se trouve dans le Recueil ayant pour titre : Discussion sur la loi des élections ; Paris, 1817, in-8.°
1817.
Éloge historique de Jacques Ténon, lu le 17 Mars 1817.
Le Règne animal distribué d’après son organisation, tom. I, II, III, IV, in-8.° ; Paris, Déterville, 1817.
Mémoires pour servir à l’histoire et à l’anatomie des mollusques ; Paris, Déterville, 1817, un vol. in-4.°, avec 35 planches en taille douce.

La plupart des mémoires de ce volume avaient déjà paru dans les Annales du Muséum. L’auteur y a joint sa Dissertation critique sur les espèces d’écrevisses connues des anciens.

Extrait des observations faites sur le cadavre d’une femme, connue à Paris et à Londres sous le nom de Vénus hottentote - Mém. du Muséum, tom. III, pag. 159.
Sur le genre Chironecte, Cuv., Antennarius Commersonii ; avec 2 planches. — Ibid., pag. 110.
1818.
Éloges historiques d’Abraham-Gottlos Werner et de Nicolas Desmaret, lus le 16 Mars 1818 à l’académie des sciences.
Sur les Diodons, vulgairement Orbes épineux ; avec 2 planches. — Mém. du Mus., tom. IV, pag. 121.
1819.
Sur les poissons du sous-genre Miletes ; avec 2 planches. — Ibid, pag. 444 — 456.
Discours de réception à l’académie française, prononcé le 27 Août 1818.
Sur les poissons du sous-genre Hydrocyn ; sur deux nouvelles espèces de Chalceus ; sur trois nouvelles espèces de serrasalmes, et sur l’Argentina glossodonta de Forskahl, qui est l’Albula gonorhynchus de Bloch. - Mém. du Muséum, tom. V, pag. 351 — 379, avec 3 planches.
1820.
Description d’une nouvelle espèce de Dindon de la baie de Honduras. — Mém. du Muséum, tom. VI, pag. 1 - 4.
Éloge historique de M. de Beauvais, lu le 27 Mars 1820.
Discours de M. le Baron Cuvier, Commissaire du Gouvernement, sur le Projet de loi relatif aux élections, prononcé dans la séance de la Chambre des députés du 24 Mai 1820. (Moniteur du 25 Mai 1820.)
1821.
Éloge historique de sir Joseph Banks ; lu le 2 Avril 1821.
Rapport fait à l’Académie des sciences de Paris (séance du 19 Février 1821) sur un ouvrage de M. Victor Audouin, ayant pour titre : Recherches anatomiques sur le thorax des animaux articulés et celui des insectes en particulier ; Paris, 1823.
Discours sur la théorie de la terre, servant d’introduction aux recherches sur les ossemens fossiles, par M. le Baron G. Cuvier, in-4.°, Paris, Dufour, 1821.

Ce discours est extrait de l’ouvrage suivant : Recherches sur les ossemens fossiles, etc., par M. le Baron G. Cuvier ; nouvelle édition, entièrement refondue et considérablement augmentée ; Paris et Amsterdam, chez Dufour et E. d’Ocagne, tom. I, 1824. Voyez les années 1822, 1823 et 1824 pour les autres volumes.

1822.
Éloge historique de M. Duhamel, lu le 8 Avril 1822.
Rapport sur un mémoire de M. Flourens, intitulé : Détermination des propriétés du système nerveux et recherches physiques sur l’irritabilité et la sensibilité. — Mém. du Muséum, tom. IX, pag. 120 — 138.
Discours prononcé le 13 Mai 1822 aux funérailles de M. Van Spaendonck.}}
Discours prononcé le 21 Août 1822 aux funérailles de M. le chevalier Delambre.
Recherches sur les ossemens fossiles ; nouvelle édition, in-4.°, t. II, 1.re et 2.e parties, deux vol., t. III, 1822 ; Paris, 1822.
1823.
Éloge historique de Haüy, lu le 2 Juin 1823. — Mémoires du Muséum, tom. X, p. 1 - 35.
Recherches sur les ossemens fossiles, etc. ; nouvelle édition, in-4.°, tom. IV et tom. V, 1.re partie ; Paris, 1823.
1824.
Extrait d’un rapport sur l’état de l’histoire naturelle et sur ses accroissems depuis le retour de la paix maritime ; lu à la séance annnelle des quatre académies, le 24 Avril 1824.
Éloges historiques de Claude-Louis Richard et de M. le comte Berthollet, lus le 7 Juin 1824.
Sur la détermination des diverses espèces de Baleines vivantes. — Recherches sur les ossemens fossiles, tom. V, et Annales des sciences nat., tom. II, pag. 27.
Sur les os des Seiches fossiles. — Ann. des sciences nat., tom. II, pag. 482.
Recherches sur les ossemens fossiles ; nouvelle édition, in-4.°, tom. V, 2.e partie ; Paris, 1824.
Nouvelles observations sur une altération singulière de quelque têtes humaines, lues à l’Académie des sciences le 16 Juin 1823. — Mém. du Muséum, t. XI, pag. 321 — 324.

Ces têtes passaient pour des têtes d’hommes pétrifiées.

M. Cuvier établit, 1.° qu’elles avaient appartenu à des individus malades ; 2.° il conclut entre autres, de l’inspection des dents, que celle que possède M. de Jussieu était d’un enfant de sept à huit ans ; 3.° que l’autre, qui est dans le cabinet de Darmstadt, n’était pas adulte, ni de forte taille. Sömmering, qui avait examiné celle-ci et qui était cependant bien de l’opinion que c’était une maladie qui l’avait ainsi déformée, n’avait pas eu l’idée de se servir des caractères tirés des dents pour déterminer l’âge.

Cet examen tenait à l’histoire des ossemens fossiles humains.

1825.
Analyse des travaux de l’académie royale des sciences pendant l’année 1824 : partie physique.
Éloge historique de M. André Thouin, lu le 20 Juin 1825.
Éloge historique de M. J. V. Math. Fabroni.
Discours sur les révolutions de la surface du globe, etc. 3.e édition française, 1 vol. in-8.° ; Paris, Dufour et Ed. d’Ocagne, 1825.
Rapport sur la partie zoologique de l’expédition Duperrey, fait à l’Académie des sciences le 17 Juillet 1825. — Ann. des sc. nat. de 1825.
1826.
Extrait d’un rapport sur les principaux changemens éprouvés par les théories chimiques et sur une partie des nouveaux services rendus par la chimie à la société ; lu, à la séance annuelle des quatre Académies, le 25 Avril 1826.
Éloge historique de M. le comte de Lacépède, lu le 5 Juin 1826.
Sur le genre de reptiles batraciens, nommé amphiuma, et sur une nouvelle espèce de ce genre (amphiuma tridactylum). Mémoire lu à l’Académie royale des sciences, le 13 Novembre 1826. - Mém. du Muséum, tom. XIV, pag. 1 et suiv.
1827.
Du canard pie à pieds demi-palmés de la Nouvelle-Hollande : Mémoires du Muséum, tom. XIV, pag. 345.
Éloges historiques de MM. Hallé, Corvisart et Pinel, lus le 11 Juin 1827.
Recueil des éloges historiques des membres de l’académie des sciences, lus dans les séances publiques de l’Institut royal de France, par M. le Baron Cuvier, tom. I, II, III, in-8.° ; Paris, et Strasbourg, Levrault, 1827.

Ce recueil renferme tous les éloges précédemment publiés et plusieurs discours prononcés aux funérailles des membres ou associés de l’Académie des sciences, ainsi que le discours de réceptiou de M. Cuvier à l’Académie française. On y a joint l’éloge de Riche et un extrait de celui de Bruguières, que M. Cuvier avait lu à la Société philomatique au commencement de sa carrière scientifique.

1828.
Histoire naturelle des poissons, par M. le Baron Cuvier, etc., et M. Valenciennes, etc., tome I et II, Paris et Strasbourg, chez F. G. Levrault 1828.

Le premier volume est consacré aux généralités de l’Ichtiologie. J’en recommande la lecture aux personnes qui voudront adopter le meilleur des guides dans l’étude de cette partie de la zoologie, ainsi qu’à celles qui cherchent à apprécier toute la supériorité de talent de M. Cuvier, comme naturaliste : Nocturna versa manu, versate diurna.

Elles trouveront d’ailleurs dans le chapitre IX, page 543 et suiv. un résumé extrêmement remarquable sur l’organisation des poissons, dans lequel M. Cuvier expose son opinion sur le système étrange qui veut expliquer toutes les différences des êtres organisés par un développement successif de l’être le plus simple.

On ne saurait trop méditer ce chapitre, qui renferme, en peu de mots, la véritable philosophie de la science de la nature.

1829.
Éloge de Bosc. — Mém. du Muséum, tom. XVIII, pag. 69.
Mémoire sur un ver parasite d’un nouveau genre (Hectocotylus octopodis). Ann. des sc. nat., tom. XVIII, pag. 147.
Le Règne animal distribué d’après son organisation, etc., 2.e édit., tom. I et II ; Paris, Déterville, 1829.

Les tomes III et IV, qui ont paru la même année, sont de M. Latreille. Le tome V, qui est de M. Cuvier, n’a été publié qu’en 1831.

Discours de M. le Baron Cuvier, Directeur de l’Académie française, prononcé aux funérailles de M. le comte Daru, le 11 Septembre 1829.
Discours prononcé par M. le Baron Cuvier, Directeur de l’Académie française, dans la séance publique de la Saint-Louis 1829, sur les prix de vertu, décernés dans cette séance, etc. Paris, Firmin Didot, 1829, in-12.
Histoire naturelle des poissons, etc.., tom. III et IV.
1830.
Considérations sur les mollusques et en particulier sur les céphalopodes, par M. le Baron Cuvier’ ; lues à l’Académie des sciences, Février, 1830.
Éloge de sir Humphry Davis, lu le 26 Juillet 1830, imprimé pour la première fois en Décembre 1832.
Rapport verbal sur la monographie des esturgeons de MM. Brandt et Ratzeburg, fait à l’Académîe des sciences par M. G. Cuvier. - Ann. des sciences naturelles, Février 1831, pag. 222.
Histoire naturelle des poissons, etc.., tom. V et VI.
1831.
Analyse des travaux de l’académie royale des sciences pendant l’année 1830 : partie physique, pag. 117.
Éloge historique de Louis-Nicolas Vauquelin, lu le 26 Juillet 1831, imprimé pour la première fois en Janvier 1833.
Zoologie de Pline : traduction nouvelle, par M. Ajasson de Grandsagne, avec des recherches sur la détermination des espèces dont Pline a parlé, par M. le Baron G. Cuvier, tom. I, II, III, in-8.° ; Paris, Panckouke, 1831.
Le Règne animal distribué d’après son oorganisation, etc., 2.° édit., t. III, 1831.
Rapport de M. le Baron Cuvier sur un travail de M. Deshayes, ayant pour titre : Tableaux comparatifs des coquilles vivantes avec les fossiles des terrains tertiaires de l’Europe, fait à l’Académie le 31 Octobre 1831. Annales des sc. nat., Octobre 1831.
Rapport fait à l’Académie des sciences (21 Novembre 1831) sur une note supplémentaire, relative à l’ostéologie et à la myologie des batraciens, par M. Dugès. — Ann. des sc. nat., Février 1832.
Histoire naturelle des poissons, etc.., tom. VII et VIII.
1832.
Mémoires sur les progrès de l’ossification dans le sternum des oiseaux, lu à l’Académie des sciences le 2 Janvier 1832.

« Le but le plus élevé de ces recherches était de savoir si les forme primitives que prend le sternum ne sont que le résultat du développement et de la coalescence des pièces qui le composent, ou si ces formes n’ont point une cause préexistante à l’ossification. »

Mémoires sur les œufs de la seiche, lu à l’Académie des sciences le 2 Avril 1832, publié par extrait, après la mort de M. Cuvier. Annales des sciences naturelles, numéro de Mai 1832.
Éloge de Lamarck, lu, après la mort de M. Cuvier, dans la séance publique de l’Académie, le Novembre 1832.

Le manuscrit du tome IX de l’Histoire naturelle des poissons était terminé à la mort de M. Cuvier, quoique ce volume n’ait paru qu’en 1833.

Il faut ajouter à cette liste plusieurs rapports sur des mémoires lus à l’Académie des sciences par des savans étrangers à cette Académie et les Analyses d’abord trimestrielles, puis annuelles de la partie physique des travaux de la classe des sciences physiques et mathématiques de l’Institut, devenue sous la restauration, l’Académie des sciences, analyses que M. Cuvier a rédigées pendant plus de trente ans.


fin