Notre-Dame de Paris (Nerval)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Choix de poésies
Texte établi par Alphonse SéchéLouis-Michaud (p. 28-29).

NOTRE-DAME DE PARIS


Notre-Dame est bien vieille ; on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître.
Mais, dans quelque mille ans, le temps fera broncher
Comme un loup fait d’un bœuf ; cette carcasse lourde.
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent lourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher.

Bien des hommes de tous les pays de la terre
Viendront pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, en relisant le livre de Victor…
— Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu’elle était puissante et magnifique.
Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort !