Nouveau Dictionnaire encyclopédique universel illustré/MARX (Karl)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jules Trousset
Librairie illustrée (3p. 787).

MARX (Karl), socialiste prussien, le principal fondateur de l’Internationale, né en 1818, mort le 16 mars 1884. Il fit ses études à Berlin ; devint, en 1842, rédacteur en chef de la Gazette Rhénane (Rheinische Zeitung) à Cologne, publication qui fut supprimée en 1843. Il se rendit alors à Paris et y publia avec le Dr Arnold Ruge les Annales franco-allemandes (1844) ; puis, avec Frédéric Engels la Sainte Famille contre Bruno, Bauer et consorts (1845). Expulsé de France à la demande du gouvernement prussien (1846), il se fixa à Bruxelles, où il publia en français un Discours sur le libre échange (1846) ; Misère de la philosophie (1847), et en allemand avec Engels, Manifeste du parti communiste (1846). Son but était de fonder une école scientifique, selon lui, destinée à constituer une société nouvelle sur une base scientifique. En 1848, il rédigea la Nouvelle Gazette rhénane (Neue Rheinische Zeitung) à Cologne. Ce journal révolutionnaire ne tarda pas à être supprimé et Marx fut expulsé d’Allemagne ; il se réfugia à Londres, où il vécut toujours depuis. Il y continua mensuellement la publication de son journal (185O-51). En 1864, il lança le manifeste et les statuts de l’Association internationale, dont il fut le chef reconnu et l’esprit dirigeant, jusqu’en 1868, époque où Bakounine, chef des anti-autoritaires, lui fit une vive opposition. Marx a laissé plusieurs ouvrages écrits contre le gouvernement prussien et la bourgeoisie allemande ; nous citerons : Zur Kritik der politischen Œkonomie (1859) ; Das Kapital (1859), etc.