75%.png

Nouvelle Biographie générale/Aenéas le tacticien

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Firmin-Didot (1p. 337-338).

ÆNÉAS (Άίνειαζ), surnommé le Tacticien, vivait vers la 104e olympiade. Suivant Casaubon, il est identique avec Ænéas de Stymphalie en Arcadie, qui, du temps de la bataille de Mantinée (vers 360 avant Jésus-Christ), régnait sur les Arcadiens. Sa vie paraît, en effet, coïncider avec cette époque ; car dans son livre intitulé Τακτικόν τε και πολιορκητικόν (la Tactique et le siège des villes), il parle des machines de guerre, bélier, catapulte, tortue, etc., en usage du temps d’Aristote, et ne fait point mention de celles qui furent inventées postérieurement. Ce livre est faussement attribué à Élien ; c’est le fragment d’un grand ouvrage perdu, qui avait pour titre : Περί τών στρατηγικών ύπομνήματα (Commentaires sur l’art stratégique), divisé en plusieurs livres, dont chacun avait un titre particulier. Le livre qui nous reste est d’un grand intérêt pour l’archéologie grecque : on peut y puiser des connaissances précieuses sur le système militaire des anciens. Il a été pour la première fois publié par Isaac Casaubon dans son édition de Polybe ; Paris, 1609, in-fol. ; on le trouve aussi dans le Polybe de Gronovius, Amsterdam, 1670, in-8° ; dans le Polybe d’Ernesti, Leipzig, 1763, avec une traduction latine et des notes dans les Scriptores de re militari veterum, Paris, 1693, in-fol. Enfin J.-C. Orelli en a publié à part une excellente édition avec des commentaires et une traduction latine, Leipzig, 1818, in-8". — Il en existe une traduction française par J.-J.-S. Beausobre ; Paris et Amsterdam, 1757, in-4°.

Fabricius, Bibliotheca grœca, t. IV, p. 334. — Schoell, Histoire de la littérature grecque, t. III.