100%.png

Nouvelles Chansons du Chat noir/Elle a son brevet supérieur

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Heugel & Cie (p. 31-38).


No 2

ELLE A SON BREVET SUPÉRIEUR



melody = \relative c' { 
  \key bes \major
  \time 6/8
  \tempo "Allegro."
\set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 110
  \partial 4.
  \autoBeamOff 
r4 r8 \bar "||" \mark \markup { \musicglyph #"scripts.segno" } R2. R2. r4 r8 f g a | bes4 d8 c4 a8 | \break

bes8 a g ees r f | g c bes a g f | bes4 bes8 f g a | bes4 d8 c4 a8 | bes a g f r bes | \break

a8 g f a c a | g2. | f8 r f c'4 a8 | bes4 f8 c'4 a8 | bes4 r8 r4 d8 | \break

d,8 e fis g a bes | a4 r8 g4 c8 | f,2 r8 f | g4 bes8 a4 c8 | bes4 d8 f,4 d'8 | \break

c8 bes a g f ees | d2 r8 d' | c g bes a f c' | bes4^\markup { Pour reprendre } r8 r4 r8 \bar "||" \mark \markup { \musicglyph #"scripts.segno" } bes4^\markup { Pour finir. } r8 r4 r8 | R2.

}
text = \lyricmode {
De -- puis long -- temps, je dé -- si -- rais vi -- ve -- ment Goû -- ter l’e -- xis -- tenc’ de fa -- mil -- "le ;" Je grim -- pe chez mon voi -- sin, hom -- me char -- mant, Et je lui de -- man -- de sa fil -- le. Il me ré -- "pond :" "« Ell’" n’a pas "l’sou ;" Seul’ ment vous pou -- vez bien cher -- cher n’im -- porte où, Vous n’trou -- v’rez pas d’par -- ti meil -- leur… Elle a son bre -- vet su -- pé -- "rieur !" » Elle a son bre -- vet su -- pé -- "rieur ! »"
}

upper = \relative c'' {
  \clef treble
  \key bes \major
  \time 6/8

<f, f'>8 <g g'> <a a'>
<bes bes'>4 <c c'>8 <d d'>4 <ees ees'>8
<c c'>4 r8 <a ees' f>4 r8
r4 r8 f_\mf g a
<d, bes'>4 <d d'>8 <ees c'>4 <ees a>8

<d bes'>8 a' g f r r
<bes, ees g>4 r8 <a c f>4 r8
<bes d f>4 r8 f' g a
<d, bes'>4 <d d'>8 <ees c'>4 <ees a>8
<d bes'> a' g f r r

<c f>2. 
<< { \stemUp f4. (e <f c a>4) } \\ { bes,2. s4 } >>  r8 r8 <f' a c> <f a c>
r <f bes> <f bes> r <f a c> <f a c>
<f bes>4 r8 <f bes d>4 r8

<d fis>4 r8 <d g>4 r8
<c f>4 r8 <bes c e>4 r8
<a c f>4 r8 r4 r8
r r <bes ees g> r r <c f a>
r r <bes f' bes> r r <bes f' bes>

r8 r <bes ees g> r r  <a ees' f>
r r <d f> r r d'
c g bes a f c'
bes4 r8 <f f'> <g g'> <a a'>
bes4 r8 <f a c f>4 r8
<bes d f bes>4 r8 r4 r8

}
lower = \relative c' {
  \clef bass
  \key bes \major
  \time 6/8

d,8 ees f
g4 a8 bes4 c8
a4 r8 <f c'>4 r8
r2.
<bes, f'>4 <bes f'>8 <bes f'>4 <bes f'>8

<bes f'>4 r8 r4 r8
<ees, ees'>4 r8 <f f'>4 r8
<g g'>4 r8 r4 r8
<bes f'>4 <bes f'>8 <bes f'>4 <bes f'>8
<bes f'>4 r8 r4 r8

<c a'>2.
<c g'> (<f, f'>4) r8 \clef treble ees'' r r
d r r ees r r
d4 r8 \clef bass <d, d'>4 r8

<d c'>4 r8 <g bes>4 r8
<c, a'>4 r8 <c g'>4 r8
f4 r8 f,4 r8
<ees ees'>8 r r <ees ees'> r r
<d d'> r r <d d'> r r

<c c'>8 r r <f f'> r r
<bes, bes'> r r <bes' bes'> r r
<ees g c>4 r8 <f a ees'>4 r8
<bes d>4 r8 f^\f g a
<bes d>4 r8 <f f,>4 r8
<g g,>4 r8 r4 r8
}
\score {
  <<
    \new Voice = "mel"
    {  \autoBeamOff \melody }
    \new Lyrics \lyricsto mel \text
    \set Lyrics.instrumentName = #"Chant"
    \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
    \new PianoStaff <<
    \set PianoStaff.instrumentName = #"Piano"
      \new Staff = "upper" \upper
      \new Staff = "lower" \lower
    >>
  >>
  \layout {
    \context { \Staff \RemoveEmptyStaves }
    indent = 0.5\cm
    \override Rest #'style = #'classical
    \override Score.BarNumber #'stencil = ##f
    \set fontSize = #-1
  }
  \midi { }
}
\header { tagline = ##f}


ELLE A SON BREVET SUPÉRIEUR


Nouvelles-chansons-du-chat-noir-p35.png


Depuis longtemps, je désirais vivement
        Goûter l’existence de famille ;
Je grimpe chez mon voisin, homme charmant,
        Et je lui demande sa fille.
        Il me répond : « Ell’ n’a pas l’sou ;
Seul’ment vous pouvez bien chercher n’importe où,
        Vous n’trouverez pas d’parti meilleur…
        Elle a son brevet supérieur ! »


Fallait voir la noc’ qu’on a faite chez nous :
        Y avait toute la ville entière.
Au dessert, v’là tout le mond’ qui s’met à g’noux,
        Histoir’ d’attacher la jarr’tière :
        « Sacrebleu, dit ma femme, plus haut !
Et puis tâchez de m’l’attacher comme il faut ! »
        C’est pas un’femme, c’est un sapeur…
        Elle a son brevet supérieur !

Nouvelles-chansons-du-chat-noir-p36.png

Au bout de deux mois, c’est comme au premier jour,
        Ell’ m’apprend l’nom d’tout’ les planètes ;
Mais c’est en vain que je lui dis : « Mon amour,
        Bouch’ plutôt les trous d’mes chaussettes.

        V’là trop longtemps, vois-tu, qu’tu viens
Me bassiner avec tes Mérovingiens.
        Tout ça, j’m’en moque ! » Ah ! quel malheur !
        Elle a son brevet supérieur !

Nouvelles-chansons-du-chat-noir-p37.png

Je n’ai pas vu toutes mes calamités :
        Quand mon épous’ reçoit du monde,
Elle pouss’ des coll’s à tous ses invités,
        Et puis leur fait voir sa mapp’monde.
        Au lieu d’avoir l’œil au fricot,
Elle fait des vers et l’on d’vine illico,
        Rien qu’en voyant son intérieur,
        Qu’elle a son brevet supérieur !


Pendant qu’ell’ résout un problème épatant,
        C’est moi qui m’occup’ du ménage.
Chaque soir, je lav’ la vaisselle en chantant,
        J’fais tout l’petit raccommodage ;
        L’matin, j’écum’ le pot-au-feu.
Vrai, c’est éreintant, et j’y trouve un cheveu.
        Ell’ me fait suer, parol’ d’honneur,
        Avec son brevet supérieur !

Enfin ma moitié me boude à chaque instant,
        Le nez plongé dans l’écritoire.
Elle me fait des scènes en prétextant
        Que je n’suis pas fort sur l’histoire !
        Y a pas besoin d’êt’ bachelier
Pour comprendre qu’il est temps d’la renvoyer
        À son papa, y a pas d’erreur,
        Elle et son brevet supérieur !