100%.png

Nouvelles poésies (Van Hasselt)/Le Cœur donné

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Études rhythmiques
Nouvelles PoésiesBruylant et Cie (p. 273-274).
◄  Les fleurs
L’absent  ►


Le cœur donné.

D’APRÈS UNE VIEILLE LÉGENDE LIMBOURGEOISE.





Dat krygs te neet, dat krygs te neet.
xxxxxxxxEt is al lang gegeven.
Chanson populaire.





 
— « Donne-moi ton cœur, » — me disait l’étoile
Qui, le jour, se voile,
Douce fleur du ciel, qui s’épanouit
Quand revient la nuit

— « Donne-moi ton cœur, » — me disait la branche
De la rose blanche

Que le beau soleil de ses lèvres d’or
Baise et baise encor.

— « Donne-moi ton cœur, » — me disait l’abeille,
L’aube en sa corbeille,
L’aube a tant de fleurs, et je t’en ferai
Tant de miel doré. »

Non, l’abeille d’or ; non, l’étoile aimante ;
Non, la fleur charmante.
Si mon cœur vous plaît, j’en suis bien peiné ;
Car il est donné.



Juin 1854.