50%.svg

Ode à la contemplation du Go

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Shao Yong — traduction Wikisource

觀棋長吟 — 观棋长吟, Ode à la contemplation du Go.


觀棋長吟 — 观棋长吟, Ode à la contemplation du Go.


Chinois classique :

觀棋長吟
院靜春深晝掩扉,竹間閑看客爭棋。
搜羅神鬼聚胸臆,措致山河入範圍。
局合龍蛇成陣闘,刧殘鴻鴈破行飛。
殺多項羽坑秦卒,敗劇苻堅畏晉師。
座上戈鋋嘗擊搏,面前冰炭旋更移。
死生共抵兩家事,勝負都由一著時。
當路斷無相假借,對人須且强推辭。
腹心受害誠堪懼,唇齒生憂尚可醫。
善用中傷爲得策,陰行狡獪謂知機。
請觀今日長安道,易地何嘗不有之。


Chinois simplifié :

观棋长吟
院静春深昼掩扉,竹间闲看客争棋。
搜罗神鬼聚胸臆,措致山河入范围。
局合龙蛇成阵闘,劫残鸿雁破行飞。
杀多项羽坑秦卒,败剧苻坚畏晋师。
座上戈鋋尝击搏,面前冰炭旋更移。
死生共抵两家事,胜负都由一著时。
当路断无相假借,对人须且强推辞。
腹心受害诚堪惧,唇齿生忧尚可医。
善用中伤为得策,阴行狡狯谓知机。
请观今日长安道,易地何尝不有之。



Ode à la contemplation du Go.


Une cour tranquille au printemps, la lumière du crépuscule passe à travers les bambous,
Des invités se reposent, et regardent une partie de go qui se dispute devant eux.

Les deux joueurs invoquent au fond d’eux-mêmes, les dieux et les démons,
Façonnant les montagnes et rivières, de leur monde intérieur.

Sur le plateau, les dragons et les serpents sont prêts pour la bataille,
Des villes sont pillées, les oiseaux blessés se dispersent aux quatre vents.

Beaucoup de gens vont périr, poussés dans le vide par les soldats Qin.
Ceux qui résistent peuvent craindre la fougue du Général Jin.

S’asseoir à la table de jeu, suppose de sortir sa hallebarde pour le combat,
Et d’être prêt à endurer la glace et le feu, en de perpétuels changements.

Au cours de la partie, la vie et la mort se succéderont pour les deux joueurs,
Mais, à la fin, la victoire ou la défaite ne seront que pour un seul.

En chemin, l’un enlève les déguisements de l’autre,
Dans la vie, l’homme fort doit montrer son vrai visage.

Une blessure, au ventre ou au cœur, peut être fatale,
Une blessure à la face, peut souvent être soignée.

Un coup, lorsqu’il est porté dans l’ombre, est bien plus efficace,
L’usage répété de ruses et de tactiques, est un gage de réussite.

Regardez l’activité dans les rues de Chang’an[1],
Si vous étiez ailleurs, ne serait-ce pas la même chose ?


Traduction : Laurent Lamôle (2020) pour Wikisource



  1. Chang’an : ancienne capitale de la Chine impériale, actuellement Xi’an.