75%.png

Odes (Horace, Séguier)/I/21 - En l’honneur des Latoïdes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Odes et Épodes et Chants séculaires
Traduction par M. le Comte de Séguier.
A. Quantin (p. 29).

XXI

EN L'HONNEUR DES LATOÏDES

Chantez Diane, ô vierges d’Hespérie ;
Garçons, chantez Apollon chevelu,
      Et Latone ardemment chérie
   De Jupiter, le maître absolu.

Vous, célébrez cette déesse, amants
Des fleuves purs et des bois murmureux
      Qui couvrent le noir Érymanthe,
   Le Cragus vert, l’Algide glaceux.

Vous, de Tempé dites la riche zone ;
Dites Délos, berceau de l’Immortel,
      Et la blanche épaule où résonne,
   Près du carquois, le luth fraternel.

Et désormais, touché de vos prières,
Phébus épargne au prince, à nos cantons,
      Peste, famine, atroces guerres,
   Pour en doter Persans et Bretons.