Oraison funèbre de très-haute et très-puissante Dame, Madame Justine Pâris/1

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

AVERTISSEMENT.

LECTEUR BÉNÉVOLE !


Ce livre est un FAMOSISSIME livre. Cette pièce est une sublime pièce d’éloquence. Ce superbe morceau, est un morceau vraiment… original.

Sa paternité est attribuée au feu Prince de Conti, illustre débauché. Il fut composé à l’occasion de la mort d’une infâme mégère, et prononcé après une orgie du Sérénissime Prince, par la fameuse Surintendante ou Grande-Maîtresse des plaisirs de la Cour et de la Ville, noble dame Gourdan, première Abbesse, de la capitale des Welches.

Médite lecteur, sur cet excellent traité de morale ; puis après, tâche de nettoyer tes oreilles souillées par tant d’ordures.

MAQUA.