Ornithologie du Canada, 1ère partie/La Fauvette à collier

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Atelier typographique de J.T. Brousseau (p. 201-202).

LA FAUVETTE À COLLIER.[1]
(Blue Yellow-backed Wood Warbler.)


Cette espèce est répandue pendant l’été depuis la Louisiane jusqu’au Canada. Elle passe l’hiver sous les tropiques ; elle est assez commune au Haut-Canada. On la remarque voltigeant dans la cime des plus hauts arbres de la forêt, en quête d’insectes et de moustiques. Elle jette de temps à autre un petit cri semblable à celui d’une sauterelle, que l’on entend à peine du pied des arbres.

« Les couleurs de ces oiseaux se présentent sous diverses nuances ; elles sont plus vives et plus brillantes dans l’âge avancé que dans les premières années ; leur taille varie aussi, mais de peu de chose. Le mâle a la tête et le dessus du cou d’un gris bleuâtre ; une tache noire près du bec et l’œil placé entre deux petites marques blanches ; la partie antérieure du dos est vert olive ; la partie postérieure, le croupion et les plumes qui recouvrent la queue sont pareils à la tête ; les pennes primaires des ailes sont noires en dedans et bordées de gris-bleu en dehors ; les secondaires frangées de verdâtre à l’extérieur ; les couvertures supérieures de même couleur que les pennes, et terminées de blanc, ce qui fournit sur chaque aile deux bandes transversales ; les pennes de la queue sont semblables aux primaires des ailes et les trois premières de chaque côté blanches à l’intérieur, dans moitié de leur étendue ; la gorge est jaune ; les plumes du haut de la poitrine sont rouges et bordées de jaune. Le ventre et les couvertures supérieures de la queue sont blancs ; les pieds bruns, ainsi que le dessus du bec, dont le dessous est jaunâtre. »

Longueur totale, 4 , envergure, 6 .

« La femelle a la tête, le croupion et une partie du dos cendrés ; du reste, elle ressemble au mâle. Les jeunes portent avant leur première mue, un vêtement très différent de celui des vieux et même des adultes. Ils ont alors la tête et tout le dessus du corps d’un gris sombre ; les ailes et la queue brunes ; la gorge et les paupières blanches ; toutes les parties postérieures d’un gris blanc ; le bec brun en dessus et jaunâtre en dessous, à l’exception du bout de la mandibule inférieure. »


  1. No. 168. — Parula americana. — Baird.
    Sylvicola americana.Audubon.