Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 3.djvu/165

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



XVI.

L’Horoſcope.



ON rencontre ſa deſtinée

Souvent par des chemins qu’on prend pour l’éviter.
Un pere eut pour toute lignée