Page:Adrienne Durville, Carnet de guerre 1914-1918 n°4.pdf/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Soins toute la matinée.

Lecture du livre jaune ; cela montre la vraie canaillerie de l’Autriche et de l’Allemagne.

Thé avec le Dr Petit, le Gal Lecomte et le Ct Lauth ; causerie fort agréable ; ils sont tous trois enchantés d’être là.

Nous apprenons la mort d’un fils Haas, capitaine au 6e bat. alpin, tué la semaine dernière dans les Vosges[1]. Encore un alpin ; notre pauvre Paul sera-t-il épargné !

Lundi 15 mars

Soins toute la matinée.

Après déjeuner, visite chez Julie du Général Cordonnier, toujours fort aimable.

  1. D’après l’historique du 6e bataillon de chasseurs alpins, le capitaine Marie-Léon-Dominique Haas (6e compagnie) est tué le 7 mars à l’assaut du Petit Reichaker. NdÉ.