Page:Augustin Crampon - La Bible, édition en un volume, Desclée, 1904.djvu/1079

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
Chap. IV, 6.
Chap. V, 10.
ÉZÉCHIEL.


iniquité pour un nombre égal de jours : durant trois cent quatre-vingt-dix jours tu porteras l’iniquité de la maison d’Israël. 6Et quand tu auras achevé ces jours, tu te coucheras sur ton côté droit une seconde fois, et tu porteras l’iniquité de la maison de Juda quarante jours ; je t’ai compté un jour pour une année[1]. 7Et tu tourneras ta face et ton bras nu contre Jérusalem assiégée, et tu prophétiseras contre elle. 8Et voici que j’ai mis sur toi des cordes, afin que tu ne puisses pas te tourner d’un côté sur l’autre, jusqu’à ce que tu aies accompli les jours de ton siège.

9Prends du froment, de l’orge, des fèves, du millet et de l’épeautre ; mets-les dans un vase et fais-t’en du pain, selon le nombre de jours que tu seras couché sur ton côté ; tu en mangeras trois cent quatre-vingt-dix-jours[2]. 10La nourriture que tu mangeras sera du poids de vingt sicles par jour[3]; tu en mangeras de temps en temps. 11Tu boiras de l’eau par petite quantité, un sixième de hin ; tu en boiras de temps en temps.

12Tu mangeras cela sous la forme de galettes d’orge, et tu le feras cuire sous leurs yeux avec des excréments d’homme.[4]» 13Et Jéhovah me dit : « C’est ainsi que les enfants d’Israël mangeront leur pain souillé chez les nations où je les chasserai.» 14Je dis : « Ah ! Seigneur Jéhovah, mon âme n’a jamais été souillée ; je n’ai pas mangé d’une bête morte ou dechirée depuis ma jeunesse jusqu’à présent, et aucune chair souillée n’est entrée dans ma bouche.» 15Il me repondit : « Je t’accorde de la fiente de bétail au lieu d’excréments d’homme, et tu feras cuire ton pain dessus.» 16Et il me dit : « Fils de l’homme, je vais briser le bâton du pain dans Jérusalem[5]; ils mangeront du pain au poids et dans l’angoisse ; ils boiront de l’eau à la mesure et dans l’épouvante. 17Car ils manqueront de pain et d’eau ; ils dépériront les uns et les autres et se consumeront à cause de leur iniquité.

5. Et toi, fils de l’homme, prends une lame tranchante, prends-la en guise de rasoir de barbier, et fais-la passer sur ta tête et sur ta barbe[6]; puis tu prendras des balances à peser, et tu partageras ce que tu auras coupé. 2Tu en brûleras un tiers dans le feu, au milieu de la ville, lorsque les jours du siège seront accomplis ; tu en prendras un tiers que tu frapperas avec l’épée autour de la ville, et tu en disperseras au vent l’autre tiers, et je tirerai l’épée derrière eux. 3Et tu en prendras une petite quantité, que tu serreras dans les ailes de ton vêtement. 4De ce reste, tu en prendras encore pour le jeter au feu et le brûler. De là sortira un feu pour toute la maison d’Israël.[7]»

5Ainsi parle le Seigneur, Jéhovah : C’est là cette Jérusalem que j’avais placée au milieu des nations, avec de vastes contrées autour d’elle ! 6Mais dans sa méchanceté elle a résisté à mes décrets plus que les nations, et à mes lois plus que les pays qui l’entourent ; car ils ont rejeté mes décrets et n’ont pas marché suivant mes lois. 7C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur Jéhovah : Parce que vous avez été plus rebelles que les nations qui vous entourent, que vous n’avez pas marché suivant mes lois, que vous navez pas pratiqué mes préceptes et que vous n’avez pas agi selon la coutume des nations qui vous entourent[8], 8à cause de cela le Seigneur, Jéhovah, parle ainsi : Voici que je viens à toi ! Moi, j’exécuterai mes décrets au milieu de toi sous les yeux des nations ; 9et je ferai sur toi une chose telle que je n’en ai point encore faite et que je n’en ferai plus, à cause de toutes tes abominations. 10Des pères dévoreront leurs fils au milieu de toi, et des fils dévoreront leurs pères. J’exécuterai contre toi mes jugements, et je disperserai à tout vent tout ce qui restera de toi.

  1. 5–6. Les nombres donnés sont plutôt symboliques que rigoureusement chronologiques. Leur total donne 430 ; c’est le temps qu’avait duré la servitude d’Egypte (Exod. xii, 40), choisie par le prophète comme le type de la grande servitude de l’exil. Ce nombre de 40 reservé à Juda rappelle le temps du séjour au désert.
    Au vers. 5 (et 9), les LXX lisent 190 au lieu de 390.
  2. 9: De l’orge, etc., du froment : espèces de grain de nature inférieure, et dont plusieurs ne servaient à faire du pain que dans les cas de détresse : les assiégés et les exilés auront recours à tout ce qui peut apaiser la faim.
  3. 10. Vingt sicles, un peu plus de 300 grammes, la moitié de ce qu’il faut pour la nourriture journalière d’un homme.
  4. 12. Tu le feras cuire … En Orient, la bouse de vache est un combustible très usité ; Dieu ordonne au prophète de lui substituer une matière repoussante, pour marquer l’état du peuple, obligé pendant la captivité d’user d’aliments impurs.
  5. 16. Briser le bâton du pain, envoyer la famine : hébraïsme.
  6. V, 1. Fais-la passer sur ta tête, ta barbe : en symbole de la dépopulation du pays.
  7. 2-4. (Comp. vers. 12) : un tiers des habitants de Jérusalem périra dans la ville même pendant le siège ; la ville prise, un autre tiers, surpris dans sa fuite, sera massacré dans les campagnes environnantes ; enfin le troisième tiers, dispersé dans l’exil, périra encore en partie, exposé à mille dangers, figurés par l’épée. Une petite quantité seulement, un reste fidèle, sera conservé et ramené en Chanaan (vers. 3); encore ce reste devra-t-il subir une dernière purification (vers. 4).
  8. 7. Selon la coutume, la règle des nations païennes, qui sont fidèles à leurs dieux et ne les abandonnent point comme Israël m’a abandonné.
— 1071 —